1

L’ingrat Erdogan insulte l’islamo-collabo Macron !

Je t’aime, moi non plus… Rien ne va plus entre les deux tyrans !

Dans la vie il faut « faire avec » certains défauts qui nous déplaisent, que ce soit chez nous-mêmes ou chez les autres. C’est en tous cas la bonne attitude à adopter si l’on veut vivre paisiblement.

Pour autant, certains sont bien plus difficiles à admettre avec fair-play ; d’autres encore sont totalement inacceptables… C’est le cas pour moi de l’ingratitude !

Alors déjà qu’il m’est impossible d’admettre celle de tous les immigrés (légaux ou non), demandeurs d’asile, exigeant toutes les aides dont « on » leur a parlé, ainsi que de « leurs droits », mais sans jamais se soucier d’éventuels devoirs qui sont l’envers de toute médaille…

Déjà que des ex-étrangers, ayant adopté la nationalité française, souvent uniquement de papier, pour tout ce que celle-ci a pu leur apporter, comme de belles études et une sécurité inexistante dans leurs pays d’origine, se permettent de cracher sur la France et les Français, y compris quand ils accèdent (peu importe la manière) à un poste élevé, parfois même au sein de son gouvernement… il m’est intolérable de l’entendre, c’est pour moi rédhibitoire !

Il m’est profondément pénible de constater le mépris, voire la haine (dont malheureusement elles accusent toujours leurs adversaires pour mieux leur nuire) que reflètent les déclarations des Sibeth Ndiaye, Rokhaya Diallo, Maboula Samouhoro… pour ne citer qu’elles… qui ne sont que critiques, reproches, accusations à l’encontre d’une France qui leur a pourtant donné bien plus que si elles étaient restées dans le pays de leurs racines.

C’est injuste et comme toute injustice, inacceptable !

Alors que dire de cette nouvelle démonstration, faite depuis la Turquie, par le Président turc Erdogan en personne, régurgitant une petite phrase d’Emmanuel Macron à propos de l’Otan… qui lui restait sur l’estomac.

Paraphrasant directement les propos incriminés, Erdogan recommande à Macron de s’interroger si lui-même n’est pas en état de mort cérébrale, comme ce dernier en avait accusé l’Otan :

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=ARLWdUqzYzI&feature=emb_logo

Sacrilège ! Quelle insulte ! Il a osé ?

Est-ce ainsi que l’on parle à Sa Majesté jupitérienne ?

Il est suicidaire ou quoi, cet Erdogan ?

Bon d’accord, il n’a pas tout à fait tort, d’ailleurs les Français eux-mêmes se posent fréquemment la question, surtout après l’une de ses interventions télévisées où il est particulièrement difficile de comprendre quoi que ce soit d’intelligible, en dehors du fait que ledit Président est extrêmement satisfait de lui-même, de ses troupes (forcément c’est lui qui les a choisies, à son image !) et de leurs résultats… qui effectivement ressemblent à s’y méprendre au qualificatif employé par Erdogan.

Mais depuis le temps (mai 2017, un siècle !) il ne sait pas encore, Erdogan, que seul Manu a le droit d’insulter la France, les Français, la Russie, la Syrie, l’Otan… (liste non exhaustive), en règle générale tous ceux qui le contrarient… mais qu’il ne faut surtout pas lui répondre, sous peine d’incident diplomatique grave ?

Ce qui n’a pas traîné d’ailleurs, puisque, illico, l’ambassadeur turc est convoqué au ministère des Affaires étrangères… Ça va barder !

http://www.fdesouche.com/1302693-erdogan-insulte-emmanuel-macron-la-france-convoque-lambassadeur-turc-au-ministere-des-affaires-etrangeres#

Encore un qui va faire connaissance avec un doigt vigoureusement agité sous son nez (si, si, il paraît que ça fait très peur) et un sévère rappel à la loi… comme à toute vulgaire racaille. ; les ultraviolentes répressions de Robocops flingueurs étant exclusivement réservées aux innocents Gilets jaunes, coupables de troubles à l’ordre public, puisque réclamant des sous en chantant la Marseillaise !

Pourtant, ça me fout la trouille cet échange d’amabilités ! Vu que le Erdogan est aimable comme une porte de prison, et qu’il ne semble pas d’humeur à recevoir des leçons d’un freluquet, si celui-ci lui fait savoir avec le sang-froid qui est le sien  :

« Qu’il vienne me chercher ! » après avoir une nouvelle fois fait doubler sa garde personnelle, et fait prudemment verrouiller à triple tour toutes les issues de l’Élysée (vous mettrez ça sur la note des contribuables, mon brave !).

De deux choses l’une :

1/ Soit Erdogan réalise enfin tout le bien que fait le mondialiste de l’Élysée à la cause islamiste (surtout ne pas confondre avec l’islam… pour la nuance, voir Castaner !), en ouvrant grand nos portes à son invasion, dûment programmée et dont il suit chaque épisode à la lettre… piaffant que cela n’aille pas plus vite !  

Dans ce cas, s’il daigne demander pardon « en bonnet difforme » (ou non)… sans doute le gosse hystérique et mal élevé qui loge avec Brigitte cessera de bouder et l’incident sera clos.

2/ Soit en guise de représailles, Erdogan, rancunier, décide de garder tous les djihadistes européens (et donc français) tombés entre ses mains, au lieu de nous les renvoyer, comme promis à plusieurs reprises… et là je crains le pire de la réaction jupitérienne, qui risque de ne pas se remettre de cette insupportable privation !

Reste une troisième option… à laquelle, j’ignore pourquoi, je n’accorde que très peu de crédit : Manon copie cent fois « je ne le ferai plus ! », envoyé d’urgence à la Présidence turque par valise diplomatique.

N’oublions pas qu’actuellement, c’est le morveux à l’infernal orgueil qui détient le code de tir de notre arme nucléaire…

Mais moi « je dis ça, je dis rien »…

Enfin si : vivement le 5 décembre… tous dans la rue, pour foutre la trouille à Macron et les siens… et si l’occasion se présente… cassez la gueule au faux-culs, Martinez, Ruffin, Mélenchon etc…

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

P.S. Que ceux qui ne pourront se rendre à Paris fassent la grève des achats pendant une semaine… parole que l’impact sera bien plus important pour nos oppresseurs !