L’injection génique anti-Covid n’est pas un vaccin

Tous les propagandistes des « vaccins anti-covid » sortent le label « Pasteur », comme si cela justifiait l’indéfendable et surtout coupait court à toute discussion sur son utilité et ses risques, sous peine d’être taxé d’antivax, de complotiste, de mauvais citoyen, de brebis galeuse et menacé d’être arrêté par la police et menotté en attendant un futur goulag.

L’utilisation de la renommée de Pasteur constitue ici une escroquerie, car ces injections anticovid ne sont pas des vaccins mais des substances géniques expérimentales, des médicaments préventifs et devraient en conséquence, obéir à leur législation propre.[1]

LE VACCIN TRADITIONNEL AUQUEL LES PROMOTEURS MÉDIATIQUES FONT RÉFÉRENCE, UN AUTRE MONDE

Selon le dictionnaire Larousse, un vaccin est une « substance d’origine microbienne (microbes vivants atténués ou tués, substances solubles) qui, administrée à un individu ou à un animal, lui confère l’immunité à l’égard de l’infection déterminée par les microbes mêmes dont elle provient et parfois à l’égard d’autres infections. »

Le principe vaccinal de Pasteur est de présenter les antigènes du virus à l’organisme hôte, dans le but de déclencher une réponse immunitaire qui génère des anticorps spécifiques. Lorsque le vaccin est efficace, le stock d’anticorps ainsi constitué et la mémoire immunitaire informée permettent le plus souvent d’éviter ou d’atténuer fortement la maladie naturelle ou ses conséquences délétères lors d’un contact ultérieur avec l’agent infectieux. Ceci correspond aux vaccins classiques anti-tétanos, antipolio, anti-diphtérie etc.

À l’exception de SinoPharm et de SinoVac qui sont des vrais vaccins inactivés, aucun des traitements expérimentaux anti-covid 19 ne contient d’antigène. Ils appartiennent à des nouvelles générations de médicament improprement appelés vaccins, pour des raisons de pur marketing, et rassurer le consommateur qui croit avoir affaire à quelque chose de connu.

LE « VACCIN GÉNIQUE EXPÉRIMENTAL », à ARNm, à ADN OU OGM

De nouvelles technologies développées en génie génétique (« genetic engineering ») sont fondées sur l’administration de molécules d’ADN ou d’ARNm artificiellement synthétisées avec pour objectif de contraindre un organisme hôte à produire lui-même les protéines codées par cette information génétique.

L’information génétique reçue transforme de facto l’organisme qui les reçoit en organisme génétiquement modifié.

L’insertion de génome viral dans le génome humain est un phénomène rare mais connu et observable, que ce soit pour les virus à ADN, comme à ARN. Au cours de l’évolution, de nombreuses séquences génomiques d’origine virale ont été intégrées au génome humain et transmises à la descendance, au point que près de 8 % de notre génome est constitué d’ADN viral.

AVEC L’INJECTION DE CES MÉDICAMENTS NOUS JOUONS À L’APPRENTI SORCIER

MÉDICAMENTS DE THÉRAPIE INNOVANTE DE TYPE ATMP [2] [3]

Les technologies vaccinales préventives de nouvelle génération (jamais mises en œuvre chez l’homme auparavant) sont

– le « vaccin à ARNm » qui propose d’injecter une information génétique du virus (ARNm viral), pour la faire fabriquer par la cellule humaine (ex : stratégies de Pfizer-BioNTech et de Moderna) ;

– le « vaccin OGM » qui propose d’injecter un organisme génétiquement modifié (ex : adénovirus de chimpanzé recombinant ChAdox1 de AstraZeneca) [4]

Les pseudo-vaccins anticovid actuellement appliqués en France (Moderna, Pfizer, Janssen, et AstraZeneca) appartiennent à cette catégorie sur le plan scientifique, mais aussi juridique.

Les médicaments de thérapie innovante (MTI, ATMP) – ANSM : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (integra.fr) [5]

Les médicaments de type ATMP [6] ont les caractéristiques suivantes :

Les substances à ARNm

Comirnaty (Pfizer) contient une protéine appelée ARN messager (ARNm) comprenant des instructions pour la production d’une protéine du SARS-CoV-2 (rappel : le SARS- CoV-2 provoque la Covid-19).

 Comirnaty ne contient pas le virus lui-même et ne peut provoquer la Covid-19.

  • Les substances géniques contiennent une substance active qui contient ou constitue un acide nucléique recombinant et est administré à des personnes en vue de réguler, de réparer, de remplacer, d’ajouter ou de supprimer une séquence génétique
  • Leur effet thérapeutique, prophylactique ou diagnostique dépend directement de la séquence d’acide nucléique recombinant qu’il contient ou au produit de l’expression génétique de cette séquence.

La stratégie du « vaccin à ARNm » repose sur le principe de faire produire par l’hôte une protéine de virus, c’est-à-dire de modifier génétiquement l’homme afin de lui conférer l’information qui est considérée comme manquante pour lutter contre la Covid-19. 

Le « vaccin à ARNm » a la particularité d’être constitué d’un acide nucléique de synthèse.

Cette stratégie génique vise des individus sains. Ces stratégies anti-Covid-19 sont expérimentales, car elles ont fait l’objet d’un développement accéléré (en « fast-track »), sans évaluation chez l’animal.

Ces produits en essai ne sont pas juridiquement des vaccins, mais bien des médicaments OGM.

2 Les autres « vaccins OGM »

Ils proposent d’injecter un organisme génétiquement modifié (ex : adénovirus de chimpanzé recombinant ChAdox1 de AstraZeneca)

Le vaccin AZD1222 d’AstraZeneca est un vaccin à vecteur viral recombinant.

Cette technologie consiste à utiliser un virus non pathogène (ici un virus du singe modifié afin de l’empêcher de se répliquer).

Ensuite est intégrée dans son génome la séquence codant la protéine S (Spike) du SARS-CoV-2, et ce afin d’induire une réponse immunitaire humorale et cellulaire de l’organisme dirigée spécifiquement contre la protéine S, (et donc contre le SARS-CoV-2).

Ces substances géniques improprement appelées vaccins anticovid sont des médicaments OGM et dépendent de cette catégorie pour leur législation.

LE CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE (ARTICLE L.5111-1) DÉFINIT AINSI LE MÉDICAMENT :

« toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales, ainsi que toute substance ou composition pouvant être utilisée chez l’homme ou chez l’animal ou pouvant leur être administrée, en vue d’établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger ou modifier leurs fonctions physiologiques en exerçant une action pharmacologique, immunologique ou métabolique. »

L’article 13 de la convention d’Oviedo ratifiée par la France stipule, concernant les interventions sur le génome humain : une intervention ayant pour objet de modifier le génome humain ne peut être entreprise que pour des raisons préventives, diagnostiques ou thérapeutiques et seulement si elle n’a pas pour but d’introduire une modification dans le génome de la descendance.

Or aucune étude sérieuse n’a été publiée démontrant que ces ARM messagers ne pouvaient en aucun cas s’incorporer au génome des receveurs.

Les exemptions législatives liées aux vaccins classiques telles que les onze vaccins obligatoires chez l’enfant ne peuvent en aucun cas servir de références juridiques ni médicales à une éventuelle obligation vaccinale anti-covid. 

Les pseudo-vaccins anticovid relèvent de la législation du MÉDICAMENT tant en UE qu’en France.

Nicole Delépine

[1] document RITA déc. 2020 par des scientifiques francophones : Note%20d’expertise%20RITA%20(002).pdf

[2] ATMP (pour Advanced Therapy Medicinal Products).

[3] Procédure d’autorisation de mise sur le marché ANSM

Les ATMP doivent être développés en respectant le cadre législatif global concernant le développement et la mise sur le marché des médicaments.

Les essais cliniques doivent être effectués conformément à la directive 2001/20/CE applicables aux essais cliniques de médicaments humains, et dans le respect des bonnes pratiques cliniques (GCP). La procédure à suivre est identique à celles des autres médicaments.

La procédure d’obtention d’une autorisation de mise sur le marché doit obligatoirement être centralisée. La classification et la certification sont des procédures optionnelles, également gérées par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

 

[4] Une dose (0,5 ml) d’AstraZeneca contient :  antigène au moins 2,5 × 108 particules virales (U.I.) de l’Adénovirus de chimpanzé, codant la glycoprotéine Spike du SARS-CoV-2 (ChAdOx1-S) produit dans des cellules rénales embryonnaires humaines (Human Embryonic Kidney, HEK) 293 génétiquement modifiées, par la technologie de l’ADN recombinant.

 

[5] Médicaments de thérapie innovante et préparations cellulaires à finalité thérapeutique site ANSM

Le contexte réglementaire des médicaments de thérapie innovante

Règlement européen sur les médicaments de thérapie innovante

Les trois types de produits : les MTI, les MTI-PP et les préparations

Le produit est-il un MTI, un MTI-PP ou une préparation ? Comment le déterminer ?

Les médicaments de thérapie innovante (MTI, ATMP)

Les médicaments de thérapie innovante préparé ponctuellement (MTI-PP, Exemption hospitalière)

Les préparations cellulaires ou tissulaires

[6] Les médicaments de thérapie innovante ou Advanced Therapy Medicinal Products (ATMP) sont des médicaments à usage humain qui comprennent la thérapie génique, la thérapie cellulaire somatique, l’ingénierie tissulaire et les médicaments combinés de thérapie innovante.

image_pdf
0
0

146 Commentaires

  1. Il y a une quinzaine d’essais cliniques en cours, avec le même type de technologie, dans le traitement des cancers, d’autres maladies infectieuses comme la rage, ou des maladies génétiques. Ce type d’approche est utilisé dans de nombreuses études cliniques avec un recul de plusieurs années. Bien évidemment, le fait d’insérer le code génétique du covid-19 est nouveau, car le covid-19 est nouveau. Mais dans l’approche elle-même, on a un recul et des centaines, voire des dizaines de milliers de patients avec un recul tout à fait considérable, puisque certaines études remontent à cinq ou six ans.

  2. MERCI au Docteur Nicole Delépine pour son très précieux et très indispensable travail.

    • à Travier. : On parle de plus en plus de rendre la vaccination obligatoire pour les SOIGNANTS .
      Mr. et Mme. Delépine n’ont rien à craindre : Vu le temps qu’ils passent à écrire des conneries, ils ne doivent pas soigner grand monde .

      • On oblige pas des être humains à subir des injections forcées sous peines de…y a déjà au moins plus de 17500 morts post vaccin reconnues!sur site de l’ Union européenne.alors vous ne critiques pas la résistance à bas les collabos

      • Ce n est pas le moment d insulter des gens,mr et mle Delepine ont sauve beaucoup de monde dans leur carriere,en cas de problemrs graves,vous auriez ete tres content(e)de les rencontrer….leurs explications sur les injections sont tres claires et nous informent,pour ceux qui veulent ecouter……je respecte le choix de chacun,mais une decision se prend en toute connaissance de cause et non parcque des medias ou autres nous disent il faut faire comme ceci ou comme cela…chacun est seul responsable de sa decidion….et que chacun se respecte.

  3. Trop d’ignares de base, trop de naïfs indécrottables, trop de mougeons croient aux Père-Noël que leur vendent le « Système » et les différents pouvoirs oligarchiques dont ceux de Big Pharma !
    Big Pharma, c’est quoi ? Le constat sans appel du Professeur Even le 22-8-2017
    « En décembre dernier dans une vidéo publiée sur YouTube (à voir ci dessous), le Pr Philippe Even* faisait le même constat qu’ 1récent rapport de l’ONU, qui concluait ainsi :
    « L’industrie pharmaceutique corruptrice s’est infiltrée dans toutes les instances décisionnaires, parlementaires, gouvernementales, administratives, universitaires, hospitalières, médicales et médiatiques. Elle est aujourd’hui hors de tout contrôle. »

    http://www.cancer-et-metabolisme.fr/big-pharma-cest-quoi-le-constat-sans-appel-du-professeur-even/

    • EXTRAITS :

      « L’industrie pharmaceutique est la 3è puissance économique mondiale (CA : 600milliards de dollars) derrière les banques et l’industrie pétrolière. Sanofi est +gros que Coca-cola et aussi gros que Nestlé. Pfizer représente 3 fois Boeing, et 7 fois EADS. Servier, « petit » laboratoire, à peine 30ème mondial, est pratiquement aussi puissant qu’Areva, le fleuron de notre industrie nucléaire.

      « L’autre explication tient à un changement de nature économique et à la mise en place d’un capitalisme basé sur la financiarisation et la rentabilité des marchés. L’industrie pharmaceutique est avant tout une industrie et de ce fait elle n’échappe pas aux règles capitalistiques dictées par les investisseurs, fonds de pension ou autres : il faut rentabiliser, quitte à inventer des maladies. »

      • « Elle représente600mds de dollars annuels dont 300pour des pseudos maladies, des pré-états,(pré-diabète, pré-cancer,..). L’hypertension est devenue 1soit-disant danger à partir de13et non de16ou17 comme avant (et donc se soigner à partir de13=marché x 5); le diabète devenait 1pb quand le taux était supérieur à1,40g/l il y a 30ans, aujourd’hui c’est à 1,25g/l (avec conseil de traiter à partir de1,10g/l et même de1,01g/l) ; la dépression a été inventée en1950 et aujourd’hui 15millions de français prennent des anti dépresseurs ; tout 1tas de syndromes ont été ‘découverts’(hyperactivité, etc.) et le Guide américain DSM des maladies psychiques, une véritable bible, qui recensait 50maladies psy en étale +de 500aujourd’hui décrites par des experts qui sont tous sous contrats avec l’indust pharma »

        • à Travier. : Votre argumentation ressemble beaucoup à celle du regretté stendeck.
          Qui est probablement mort de la Covid 19 : Il était anti vaccin .

          • Stendeck?
            Ce n’est pas vraiment 1argumentation mais 1rappel de réalités que tte personne réfléchie DOIT avoir présentes à l’esprit. Mon argumentation serait multifactorielle, bcp +complète.
            Je suis pour la LIBERTE VACCINALE avec, peut-être, qques rares exceptions. Mais pour 1vaccin éprouvé ayant subi ts les tests en vigueur. OR, c’est pas le cas ici et EN +LES POUVOIRS MENTENT AUX GENS, NIENT LES EVIDENCES. C’est 1faute de +.
            De surcroit, il s’agit de « thérapies géniques » (ou OGM) jamais testées sur l’homme.
            Ne suis ni pro, ni anti vax : ça c’est 1techniq des manipulateurs d’en haut pour conditionner les masses, 1élément de +pour faire s’affronter les gens!
            Réduct des capac. hospital. interdic.des traitem.efficaces peu « juteux » , gestion par la peur, on déblaie pour B. Pharm et ses vax !

  4. Depuis quand existe-il des virus à ADN ????
    ADN, bases Adénine,Thymine, Guanine, Cytosine
    ARN, bases Adénine, Uracile, Guanine, Cytosine
    Et l’ARNrn messager dans la cellule apporte l’information pour construire de l’ADN afin de synthétiser les protéines, et autres molécules dont nous avons besoin.
    Quelle information apporte réellement le faux vaccin qui est injecté à tous ces pauvres gens inconscients d’être des cobayes des essais de phase3 de Pfizer, Moderna etc sans autorisation définitive?????

  5. Tout cela pour un ptit virus qui ne tue guère plus que la grippe ! Comme quoi, il y a une grosse Arnaque !!!
    Est-ce que les gens portaient un masque pour la grippe ???

  6. Plainte de la CSAPE auprès de la Cour Pénale Internationale (CPI)

    Plainte au Procureur de la Cour pénale internationale contre les responsables de la gouvernance française pour crime contre l’humanité.

    Pour participer (co-plaintif/partie civile), contacter CSAPE ici http://www.csape.international et il vous enverront la marche a suivre. Les documents sont deja prets, plus qu’a envoyer au CPI.

    http://www.csape.international

  7. Refusez de monter dans une voiture ; il y a de graves effets secondaires : Rien qu’en France , 9 morts par jour plus 20 blessés graves avec des séquelles invalidantes.

    • dupont lajoie

      Dis donc, tu l’as trouvé tout seul cette comparaison fumeuse… ?
      T’as pas dû réfléchir beaucoup à c’te vanne
      sinon tu ne l’aurais pas faite… !
      Mais, t’en est vraiment là ?

      • à Mr. où Mme. Travier : Quelle que soit la cause du décès, un mort est un mort ; et tous pourrissent de la même façon dans les cimetières.
        SVP. à la place de vos invectives, répondez sur le fond …
        Merci d’avance .

  8. Mais de quels effets secondaires parlez-vous à la fin ? La plupart de mon entourage est vacciné et tout va bien, aucun effet secondaire à part léger mal de bras pendant 1/2 journée. En revanche j’en connais bien qui ont été très très malades du Covid. Vous êtes dingue.

    • Tiens, moi aussi, tout va bien : pas d’effets secondaires non plus. Faut dire que je ne suis pas vacciné. Comment ? Malade ? Ben non. Et au cas où, j’ai un traitement qui attend sur l’étagère. Pas peur ? ben non… toujours pas ! Et pourtant… j’en ai bisouillé, des joues, et serré des pognes ! Et j’ai bien rigolé sans masque aussi. Sans masque ? ben oui, je n’ai pas peur qu’on me reconnaisse ! 🙂

    • Faut quand même reconnaître état grippal un jour, après 2eme dose avec certains vaccins.
      Après ç est nickel

    • Un ami de 62 ans (qui sortait d’une lourde chimio!!! e son médecin lui dit de se faire vacciner.non mais quel c…!) a chopé un Guillain Barré sévère après vaccin Pfizer. SOn cancer était anéanti MAIS….désormais il n’est pas sorti d’affaire, à l’hôpital depuis le 1er Mai. Même cas sur Nantes, femme 53 ans…

    • presti
      Ridicule !
      Les mécanismes naturels ne sont pas pressés !
      Quand on parle d’effets secondaires, on parle pas de « mal de bras », ou petits bobos qui apparaîtront dans qques jours, semaines, mois !
      Il faudra voir dans le temps +long ce qui pourra se passer.
      PERSONNE ne le sait.
      Des évènements graves pour la personne (handicap, décès) pourraient découler de ces VACCINS GÉNIQUES EXPÉRIMENTAUX.
      De manière directe ou indirecte en induisant des mécanismes nocifs ou en bloquant des mécanismes bénéfiques sans que personne soit en mesure de l’expliquer ou de faire le lien avec le « vaccin ».
      BIG PHARMA a obtenu, EXCEPTIONNELLEMENT, 1clause d’ EXO de responsabilité pour les effets secondaires de ces « vaccins » !!
      D’après NDA, les parlementaires européens ne peuvent pas consulter ces contrats !!

      • à Travier. Vous avez raison : Dans environ 70 ans , CE SERA UNE HÉCATOMBE : Tous les adultes qui sont vaccinés cette année commenceront à mourrir . Et si l’on décide de vacciner les bébés , beaucoup seront morts aussi dans 90 ans .

        • Dupont lajoie

          C’est la bonne grosse vanne, bien lourdingue, des gens de mauvaise foi qui n’ont aucun argument.

          Mets ce que tu veux dans ton corps : c’est ton corps.
          Cela ne me pose aucun problème. C’est ta liberté.

          Mais fous la paix aux autres !

          Le stalinisme, le nazisme, les totalitaires, c’est fini. On tient pas à les voir revenir et nous imposer le vaccin sous couvert de propagandes mensongères venus d’en haut et répétées par les mougeons idiots dont on flatte les bas instincts…!

          Y’a pas besoin de les pousser beaucoup pour cela…

    • C’est tout à fait ça, diriger les gens sur bien d’autres sources de sujets et de préoccupations afin qu’ils ne pensent plus au vrai problème. Eh tout ça afin de poursuivre le but recherché qui est la mise en place du programme établi !

  9. J’apprécie toujours vos articles ainsi que ceux de votre mari. Merci pour votre courage, votre persévérance, vos efforts de pédagogie.

  10. qui sont les courageux qui monteront au créneau pour dénoncer une escroquerie qui fait de la population Un immense champ expérimental ?

  11. 4700 vues de cet article à 17 h30 le 8 juillet. Faites exploser les compteurs en relayant massivement cet article! Et bravo aux Dr Delépine qui sont aux premières lignes de notre légitime défense contre les poisons programmés. La même racaille de politicards qui n’a pas hésité à arracher des mains et crever des yeux aux Gilets jaunes se foutent totalement des graves effets secondaires et des décès liés à l’injection de produits dits vaccins Covid. De mèche avec les big pharma, ils ont accepté d’exonérer de toute responsabilité pénale ces derniers en transférant les recours des patients survivants contre l’Etat, c’est à dire eux-mêmes, ces politicards véreux qui ont organisé leur immunité judiciaire.

    • L’injection génique anti-Covid n’est pas un vaccin. Alors c’est quand qu’on prend les fourches ???

  12. Je ne désire pas me faire injecter ces saloperies! Le plus suspect, c’est que les labos sont déclarés irresponsables en cas d’effets secondaires graves : décès, handicaps, etc. C’est ça qui m’a mis la puce à l’oreille : si ce vaccin est inoffensif, pour quoi les labos ne seront pas pénalement responsables? C’est parce que ces vaccins vont tuer une partie de la population. Quant à l’autre, on ignore les effets à long terme!

  13. Me Brusa ( Réaction19) a rédigé ce modèle pour tous ceux que cela intéresse :
    COURRIER RAR A NOTIFIER A LA CAISSE NATIONALE D’ASSURANCE MALADIE CONCERNANT LE REFUS DE COMMUNICATION DE DONNEES PERSONNELLES ET MEDICALES
    Caisse Nationale d’Assurance Maladie
    50 Avenue du Professeur André Lemierre 75020 PARIS Par lettre RAR
    Je…refuse de voir communiquer mes données d’identité civile telles que mes nom, prénom, date de naissance et genre ainsi que mon statut vaccinal par la CAISSE NATIONALE D’ASSURANCE MALADIE à toute ……https://reaction19.fr/wp-content/uploads/2021/07/070721-Modele-de-Courrier-pour-refuser-de-partager-vos-donnees-medicales-Reaction19-.pdf

    • Merci Mr Chassaing pour ce document très utile que je diffuse largement…

  14. Ma mère qui a eu des effets secondaires non négligeables suite à la 1ère et 2ème dose de moderna a pris contact avec son médecin traitant – qui lui avait dit de se faire vacciner – pour l’en avertir : il l’a envoyée promener et lui a dit qu’il n’avait pas que ça à faire de déclarer les effets secondaires des vaccins….Mes parents âgés se font vacciner chaque année contre la grippe ça ne leur a jamais rien déclenché : là le bras gauche de l’épaule au pli du coude rouge fluo avec sensations de brûlures et démangeaisons intenses pendant 10 jours , et à la 2ème au lit à dormir toute la journée depuis lundi avec vomissements problèmes digestifs etc.

  15. Bon alors là, y a t’il une armée d’avocats prête à se mobiliser ?

    • Ils se sont bien protégés on ne peut avoir de recours si effets secondaires graves ni envers les labos infâmes ni envers l Etat one est bien baisés

    • Ils me degoutent tous i,les sont de mèche

    • Le Xavier Bertrand est un faschiste- gauchiste qui s’en cache . Il se dit de droite mais c’est un menteur . Il faut JAMAIS voter pour ce type , c’est un faux-cul de la pire espèce. Un clone de Choupinet.

  16. Ni le gouvernement, ni les laboratoires pharmaceutiques, ni les hopitaux ne font la publicité d’un suivi digne de ce nom des effets des injections génétiques expérimentales. Donc c’est une expérience qui ne respecte même pas le minimum d’une définition d’une expérience publique collective, c’est-à-dire systématiquement trier, sélectionner logiquement et suivre les sujets de l’expérience, identifier les effets, compiler, classer les résultats.
    Pour le moment, les résultats grossiers qui sautent aux yeux sont le nombre et la gravité des effets délétères et la relativité de l’efficacité des injections puisque le coronavirus n’est pas non plus honnêtement évalué: le variant Delta aurait l’effet d’un rhume des foins mais les contrôleurs d’opinion en font un choléra puissance 10.

  17. on prend les mêmes et on recommence va t’on devoir attendre que jean françois Kahn daigne à nouveau écrire DROIT DANS LE MUR 7 ans plus tard?

  18. les vaccinés exhalent des protéines de pointe SVP laisser les médecin donnez de la Suramine

  19. Larousse n’a tout simplement pas encore mis la définition de vaccin à jour.
    La communauté scientifique les considère comme étant des vaccins.

    • Des définitions à géométrie variable pour mieux T’ ENFUMER, toi, et tes congénères, pauvre karu !

      T’es vraiment UNE CIBLE DE CHOIX… !

      Quand vas-tu te résoudre à abandonner ta position de béni-oui-oui…

       » Quand même, le système ne peut pas faire ça… ! Laissez-moi croire encore au Père-Noel  » et à mon pseudo joker de « consensus scientifique » balancé à tort et à travers… !

      Et à savoir trier, avec perspicacité, sans oeillère ni naïveté symptomatique, le bon grain de l’ivraie… ?

      • Travier
        C’est plutôt toi qui est le « béni-oui-oui » des Delépine et compagnie et à quel point tu es naïf.
        Tu es un cancre de la science et tes propos le prouve.
        Dans un débat entre scientifiques , le gros bon sens nous demande toujours de trancher en faveur de ce consensus d’autant plus que c’est très bien admis et expliqué par les spécialistes de la méthode scientifique dont une sommité en épistémologie que je t’invite à lire son article où elle dit et explique pourquoi  » le consensus scientifique est le meilleur indicateur de vérité que nous ayons  »
        https://www.larecherche.fr/histoire-des-sciences/%C2%AB-le-consensus-scientifique-est-le-meilleur-indicateur-de-v%C3%A9rit%C3%A9-que-nous

        • Travier (suite)
          Le consensus est en faveur de ces vaccins et celà me suffit pour me convaincre.
          « Les théories dites alternatives (ou fake science) basées sur la croyance d’un grand nombre de personnes ne peuvent pas se constituer en consensus scientifique, ni en vérité, par le simple fait d’être abondamment partagées. En effet, le doute n’est pas une condition suffisante à la démarche scientifique (car le doute existe aussi en théologie et il est même consubstantiel de la croyance) : pour être scientifiques, le doute et la mise en cause d’une vérité doivent eux-mêmes répondre aux exigences de la preuve validée par une démarche scientifique. »
          http://geoconfluences.ens-lyon.fr/glossaire/consensus-scientifique-et-verite-en-science

        • karu « consensus scientifique » (CS)

          NON, libre ! Je prends MES décisions et n’ai pas de problème obsessionnel avec cette notion de CS dont la portée toute relative est claire. Elle ne peut être, en aucun cas, l’alpha et l’oméga d’une appréciation sérieuse des faits et réalités et d’une prise de décision correcte !
          Si je suis 1cancre de la science, toi, logiquement, tu es 1cancre tout court, 1cancre en général.
          Comme tu as raison de parler de « GROS BON SENS » ! c’est à dire le « bon sens » à 2 balles, superficiel, le bon sens pour les « Nuls » qui est tout sauf du bon sens !

          Qui établit qu’il y a un « CS » ? comment ? Où est-il officiellement publié, validé, contrôlé ? Des « scientifiques » subordonnés aux labos, en conflit d’intérêts, stipendiés ? Des revues mondiales telles le lancet ?

          • karu
            Qui décrète qu’ 1CS « se dégage » ? Les médias du système, les réseaux sociaux (cf TRUMP), ts ces garants admirables de nos Libertés qui ne font pas de propagande et ns informent si bien ? Est-il publié au JO ?
            Qui a voix au chapitre ? qui est « scientifique », qui ne l’est pas? Les médecins de plateaux de télé?

            Supposons (pour rire) que la preuve soit faite qu’1vrai CS existe pour les « vaccins » covid19 ; pas 1pseudo CS d’enfumage pour conduire les peuples vers les « vaccins » Big Pharma.
            Alors, la question serait que dit exactement ce CS ? Quelle est sa vraie portée ? Est-il déformé, trahi, dans le résumé qui en est présenté aux peuples ?
            On le voit : beaucoup de RISQUES sévères pour le citoyen.
            Les GENERALITES du CS ne PEUVENT SUFFIRE à la prise de décision d’1personne rationnelle !

    • Evident que cela doit etre considéré comme un vaccin, bon mon commentaire va être censuré comme d’hab…

    • « Beaucoup des grands problèmes dans le monde nécessitent de poser des questions à des scientifiques – mais pourquoi devrions nous croire ce qu’ils disent? Naomi Oreskes, historienne des sciences, nous présente ses réflexions sur notre relation aux croyances ainsi que trois attitudes courantes face au questionnement scientifique — et partage son propre raisonnement sur les raisons pour lesquelles nous devrions faire confiance à la science. »

      • Karu
        On peut philosopher, se mouvoir avec délectation dans le monde des idées pures, des raisonnements théoriques, abstraits.
        Y’a pas de pb ! Je suis capable de le faire.
        MAIS IL FAUT SAVOIR CE QUE CELA EST, CE QUE CELA VEUT DIRE et ne pas se tromper là-dessus, NE PAS SE MEPRENDRE sur la portée de ces CS.
        Par ailleurs, il y a des CS probablement +solides et d’autres beaucoup + fragiles, +douteux.
        Pour le covid19, ses variants, le CS est faible voire sans fondement, une « prévision », une « supputation » faite par des « scientifiques » +ou- compétents, +ou- libres !
        Big Pharma a obtenu une EXO de responsabilité ! malgré le CS ??
        De +, il s’agit d’ essais sur l’homme grandeur nature, sans études et tests préalables!
        1 individu réfléchi qui défend sa santé, sa vie, ne peut se contenter du CS.

  20. Et à longueur de débats TV on entend ceux qui sont censés être bien renseignés avant de parler en public …donner comme raison de rendre obligatoire la vaccination anti Covid …que les 11 vaccins , le DTPolio et autres sont bien obligatoires , non ? Quand on est inculte on se tait ! la grosse différence étant que ceux-ci sont de vrais vaccins , ont eu leur AMM après des années d’expérimentation .!! Et Le communiste d’Artignolle ne se prive pas de crier cette énormité !!

  21. Covid-19 : les médecins traitants vont pouvoir contacter leurs patients non vaccinés
    La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) admet, compte tenu du « contexte sanitaire » cette possibilité, donnant un avis favorable à un projet de décret gouvernemental : https://www.dossierfamilial.com/actualites/social-sante/covid-19-les-medecins-traitants-vont-pouvoir-contacter-leurs-patients-non-vaccines-894579?#at_medium=email&at_emailtype=retention&at_campaign=Quot_DFA&at_send_date=20210708&M_BT=16558985248688
    Le Dossier Médical Partagé (DMP) va disparaître au profit d’un nouvel espace santé numérique .10 millions de Français possèdent un Dossier Médical Partagé, le gouvernement a décidé de transformer ce dispositif dès 2022 en créant automatiquement un espac

    • il faut porté plainte contre la CNIL ,car se son vos données personnel médicale pas celle de la CNIL et ni celle du gouvernement ,la CNIL aurait du demandé a chaque personne si oui ou non vous êtes d’accord pour la levé de vos données personnel médical soit fait donc elle ne là pas fait qui s’appel une violation des droits privé de la personne ,déposé plainte s’est votre droit légitime ,ne laissé pas faire cela ,la CNIL se cache derrière des droits juridique faussé pour que la Cnil se protège de tout plainte

    • nos données ont déjà été vendues par les Rotschild ils ne peuvent pas revenir en arrière à moins d’une erreur d’algorithme comme le brexit c’est le seul argument à quoi répondent ce genre de fous.

  22. Toute cette cuisine chimique et incompréhensible aux yeux du profane, devient de plus indigeste.

  23. Si on suit les explications de Mme Henrion-Caude , ce vaccin n’en est pas un ! Alors le sondage qui parle de 58% des français pour le vaccin ? Tous les moyens sont bons pour qu’ils arrivent à leur ‘faim’ ! ( Raymond Barre )…Nous attendons un vrai vaccin et après on verra ?😇

  24. pourquoi des animaux a l abattoir ne se revoltent pas ? Pourquoi des Humains soit disant conscient ne se revoltent pas en fait c est la fable du chien et du loup merci pour tous ces renseignements

  25. Chère Madame communiquez en masse cet article pour donner du poids et des arguments aux partisans de la liberté vaccinale.

    • Malheureusement on a beau le rabâcher à certaines personnes, rien n’y fait.  » Mais non ça n’est pas vrai, il faut que tout le monde se fasse vacciner autrement on ne pourra jamais reprendre une vie normal  » A croire que le satanisme destructeur a rendu un nombre incalculable de gens sourds et aveugles à toute logique. Ils n’écoutent plus rien, tout ce que vous leur dites est faut, il n’y a que la propagande destructrice qui leur lessive le cerveau depuis deux ans qui est vrai. On peut donc s’attendre à une hécatombe dans les mois à venir des populations de souche et de l’implantation des races importées et envahissantes qui ELLES NE SONT PAS VACCINEES !!!!

    • À Dussol:
      Charité bien ordonnée commence par soi même. Les Dr Delépine se dépensent sans compter pour nous informer. Moi, depuis 6 mois, je relaie quotidiennement toutes les infos anti dictature sanitaire sur le maximum de sites YouTube à fort nombre de vues, y compris et surtout, quand ceux – ci sont grand public. Il faut atteindre le maximum de gens et j’a de bons retours, dont je fais des captures d’écran pour preuves, Alors vous aussi, bougez-vous !

  26. Je ne suis pas sur de l’orthographe mais j’ai lu il y a quelques jours que dans l’ARNm du Pfizer l’gracile était remplacée par un autre nucléotide:
    le pseudouridylyle (noté avec la lettre psi), il me semble que c’est un élément important qui a peut être des conséquences graves.

    • No Content Found ! Je ne comprends comment ils peuvent aussi censurer Odysee ?

    • Comme l’indiquait un article du Wall Street Journal du 22 juin 202141, bien que le VAERS ne puisse pas nous dire si les injections ont été la cause d’un effet secondaire donné, lorsque des groupes de rapports forment une tendance, il est temps d’enquêter.

      Les quatre effets indésirables graves qui forment actuellement une tendance sont la thrombocytopénie (faible nombre de plaquettes), la myocardite non infectieuse (inflammation cardiaque), surtout chez les moins de 30 ans, la thrombose veineuse profonde et le décès.42

      Pour que de tels effets soient tolérables, même s’ils sont rares, il faudrait que le vaccin (ou le médicament) soit absolument crucial pour la survie. Pensez à une pandémie hautement infectieuse d’Ebola, par exemple – quelque chose où la mort est rapide et pratiquement

      • assurée, et où le traitement, une fois infecté, est inefficace.
        Aucun de ces critères ne s’applique au COVID-19, dont le taux de létalité est équivalent à celui de la grippe saisonnière, sauf pour les personnes âgées et les plus fragiles. Il faudrait également que le vaccin soit un véritable vaccin, c’est-à-dire qu’il confère une immunité. Les injections de thérapie génique anti-COVID-19 ne le font pas non plus.
        Dans l’ensemble, il est clair que les décès et les blessures causés par ces injections sont passés sous silence, et nous ne pouvons pas permettre que cela continue. Nous devons continuer à faire pression pour la transparence, l’honnêteté et la responsabilité.

    • C’est ça qui m’a frappé immédiatement. Les veaux restent indifférents, sans réactions au lieu de partir rapidement à la vue de cette personne à terre après la vaccination. Tout pareil que les juifs, en rang vers les chambres à gaz dans les camps qui ne se révoltaient pas.

      • Ils ont déjà plus de libre arbitre 👿👿👿

    • On ne peut blâmer cette dame, qui à cause de sa coiffure, ne voit que d’un oeil…

      • Maheureusement pour elle a perdu un oeil, mais elle devrait réfechir avant de s’exprimer.

        • à hourquette d’arre. : Il y a longtemps, Jean Marie Le Pen a perdu un œil lui aussi . Et c’est pas pour ça qu’il dit des conneries .

    • Ignoble traîtresse acquise au pouvoir assassin😤😤😤

    • De toute évidence le bon sens, la logique sans parler du reste ont foutus le camps bien avant la vision chez elle !!!

  27. Toujours aussi intéressant et courageux; voici ma modeste part à l’édifice :
    Laurence Ferrari et Pascal Praud dans leurs émissions de ce soir sur Cnews s’étaient entourés de partisans de la pro-injection thérapie génique massive, voire obligatoire (y compris les interviews extérieurs). Je ne veux même pas les nommer ici tellement ils me paraissent jouer les Kapos de service. Je les méprise totalement pour leurs prises de position absolument sans nuances qui les conduit à traiter sans vergogne les partisans de l’application du principe de précaution à l’égard de ces médicaments toujours en phase de teste (et sans AMM) d’irresponsables et de complotistes. On entend même ne petite musique qui susurre qu’il faudrait désactiver la carte vitale de ces réfractaires,

    • nous voilà revenu au temps des prêtres réfractaires et des terroristes sans-culotte !
      Les seuls qui aient osé timidement s’étonner du comportement de ces panicards oppressifs est Yvan Rioufol qui les a invités à se calmer, étant donné que les pseudo-vaccinés, eux, ne risquaient rien (puisque c’est justement le propre du principe de la vaccination !) ; le jeune Jean-Loup Bonnamy qui a fait remarquer qu’on ne traitait pas en réalité les vrais problèmes comme la lourdeur administrative de la gestion des hôpitaux ou l’augmentation des lits de réanimation et un peu l’animateur qui a fait remarquer que si cette pseudo-vaccination apportait une protection à 90% pour les personnes âgées, elle n’était que de 60ù pour les plus jeunes.

      • – Sur les médicaments susceptibles de soigner : pas un mot, comme d’habitude !
        – Sur la protection douteuse contre les variants, qui se multiplient à l’encan, et dont certains médecins avancent même la thèse selon laquelle paradoxalement ce serait ces thérapies géniques qui provoqueraient ces variants, au motif que la protéine de pointe spike modifierait le logiciel immunitaire en le spécialisant : pas une allusion !
        – Sur les effets secondaires graves ou très graves, c’est-à-dire sur l’évolution du rapport bénéfices/risques : pas une seule donnée, aucun chiffre !

    • Dassier Darterolle et compagnie Praud en tête iln n y a que Yvan d’honnête

  28. Lise Vidal 43 ans, double championne olympique de planche à voile s’est faite vacciné contre le nez-qui-coule-delta.
    Résultat : son cerveau a éclaté et elle est morte (les médias appellent çà une thrombose).
    Pour la petite anecdote, elle se foutait de la gueule des antivax sur ses réseaux sociaux et appelait l’état à obliger la piquouse.

  29. Bonsoir, j’aimerais discuter avec vous de la traduction des ARNm en protéine. En tant que médecin, vous devriez savoir qu’on a tous dans nos cellules une grande quantité ARNm humain qui est issue de l’ADN. Cet ARNm contenue dans le vaccin est détruit après traduction en protéine, cette traduction nous fournit l’antigènne contre lequel le système immunitaire va se diriger. A aucun moment cet ARN va dans le noyau cellulaire, est donc encore moins mis en contact avec l’ADN. Les ribosomes qui traduisent les protéines sont soit sur la membranes du RER pour les protéines du noyaux, soit libres dans le cytoplasme pour la majorité des protéines, comme la protéine Spike du SARS-CoV-2, une protéine de surface.

    • Puis je trouve malhonnête de vous arreter à la définition du Larousse pour le vaccin, si on regarde ce que dit l’Insern dans le cas des vaccins préventifs : « administrer à un individu en bonne santé une forme atténuée ou inactivée d’un agent infectieux (ou certains de ses composants). » L’ARNm étant un composant du virus.
      Comme la réaction immunitaire est dirigée contre la protéine cible, pourquoi ne pouvons nous pas parler de vaccin ?

      • La malhonnêteté n’est pas du côté des Delépine si vous réfléchissez à cette campagne de vaccination ou les cobayes ne savent même pas qu’ils en sont.
        Pour répondre à votre question et en reprenant votre définition, cet ARNm n’est même pas un composant du virus car un de ses nucléotides a été modifié, sans qu’on puisse savoir quelles peuvent être les conséquences à long terme de cette manipulation supplémentaire.

        • « La malhonnêteté n’est pas du côté des Delépine »
          Vous êtes sur, quand on lit dans son article « sans évaluation chez l’animal » alors qu’il suffit de quelques secondes de recherche pour les trouver, lesdites études, publiées il y a 10 mois ? https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.09.08.280818v1.full.pdf

          Après, vous me direz, il existe une autre explication que la malhonnêteté, mais je ne suis pas sur qu’elle vous plaise plus : qu’ils ne connaissent absolument pas le sujet sur lequel ils s’expriment.

        • Mais ce limiter à une définition peu précise est pour moi un mauvais signe, pourquoi se limiter à Larousse qui se veut acceessible à tous alors qu’il existe des plateformes spécialisées pour les sciences ? Je veux bien, si il y a une source fiable concernant le changement de nucléotide c’est intéressant. Cela peut donner deux concéquences : soit il va rien se passer (par ce que l’acide aminé qui en découle ne change pas) soit il y a 1 acide aminé sur toute la protéine qui à changer. Dans la très grande majorité des cas, ce n’est pas ce si petit changement qui modifie les propriétés d’une protéine aussi grande que Spike. Même si cela peut être le cas, il faut juste verifier ce qu’implique ce changement, donc je veux bien votre source pour vérifier.

      • N’étant pas médecin, je vais être immédiatement discrédité mais tant pis…
        De mes nombreuses écoutes de vidéos de professeur de nord-américains en synthèse voilà ce que j’en ai compris : la protéine de pointe spike modifierait le logiciel immunitaire en le spécialisant !
        Je serai heureux que vous m’infirmiez ou confirmiez ce point de vue en l’explicitant ; bien que Rho Binet me paraisse un curieux pseudonyme pour un médecin, et qu’on ne voit pas pourquoi un médecin se cacherait derrière un pseudonyme (et qui plus est aussi ridicule)…

        • Par ce qu’il faut être medecin pour pouvoir parler et débattre biologie ?
          Les noms et statuts des personnes qui débattent ne valent pas grand chose si tous leurs arguments sont de sources fiables. Je ne pense pas me cacher derrière un pseudonyme, je veux juste garder mon speudonymat et je pense que je ne suis pas le seul dans ce cas. Ici je ne veux que débattre sur un sujet que je connais suffisamment et apporter mon point de vu sur ce que je connais.
          De plus, le but de l’ARNm des vaccins c’est de coder la protéine Spike, un corps étranger, dans nos cellules en quantité suffisante pour obtenir une réponse immunitaire contre elle. Ce qu’on cherche ici ce n’est pas une « spécialisation » comme vous le dites mais une réponse mémoire, ce pourquoi est fait le système immunitaire.

      • Disons que quand une personne qui est supposée avoir fait des années d’études de médecine en est à devoir se réfugier derrière la définition, forcément limitée, du Larousse, pour nourrir ses obsessions, c’est qu’elle n’a plus grand-chose comme arguments valables, et ça donne ce genre d’article.

        Vous avez lu son article sur les tests et les chakras, il y a trois ou quatre mois ? C’était pas mal non plus…

      • je n’aime pas citer wikipedia
        https://en.wikipedia.org/wiki/Retrovirus
        un extrait:
        A retrovirus is a type of virus that inserts a copy of its RNA genome into the DNA of a host cell that it invades, thus changing the genome of that cell
        soit en français:
        Un rétrovirus est un type de virus qui insère une copie de son génome ARN[a] dans l’ADN d’une cellule hôte qu’il envahit, modifiant ainsi le génome de cette cellule.
        Si vous avez du temps (beaucoup)
        https://renaudguerin.net/posts/explorons-le-code-source-du-vaccin-biontech-pfizer-sars-cov-2/
        vous comprendrez que ce n’est pas l’ARNm du virus qui est contenu dans le vaccin et bien d’autres choses encore

        • Pourquoi parlez vous de rétrovirus, je ne vois pas quel est le lien entre un ARNm d’un coronavirus et un rétrovirus qui cherche à se multiplier ?
          On est pas du tout à la même échelle.

      • Effectivement l’ARN messager est une copie d’une branche de L’ADN qui est, lui, notre patrimoine génétique. Le processus va de l’original à la copie et JAMAIS de LA copie à l’original. Les ARN messagers ne servent chacun qu’une fois comme « plan » qui dicte aux petites usines ribosomes quel type de molécule ils doivent produire. Ici c’est la molécule « spyke », une sorte de code -barre ou de QR code dentique à celui que le virus porte sur sa membrane (mais sans virus). Cette molécule spyke va être détectée comme un intrus par notre système immunitaire. Cela va lui permettre de s’entraîner et de se préparer à reconnaître et à détruire le virus. Le vaccin à ARN messager n est pas littéralement un virus complet mort comme le vaccin historique, mais un composant du virus.

        • La protéine Spike c’est comme un tueur à gages : elle est missionnée pour attaquer les parois des vaisseaux sanguins et provoquer ainsi des hémorragies.
          Parce que, contrairement à ce qui était prévu (du moins officiellement! ) le « vaccin » ne reste pas sagement assis dans le muscle où il a été déposé. Il a migré dans la circulation sanguine. C’est ballot, non?

        • Mis qui dit que ce « code barre » va protéger des variants du covid ?

          • Personne!!! et je constate que plus lo. Vaccine plus on a de variants personne ne se pose de questions ???

            • Mais une corrélation n’est pas une causalité, il y avait des variants avant le début de la vaccination.
              Plus une épidémie dure dans le temps plus la probabilité d’apparition de mutation augmente est donc l’apparition de variant, avec des mutations non-silencieuse augmente puis que se soit delta, lambda epsilon, tous ces variants sont connus depuis plusieurs mois, voir un an.

      • Désolé d’être en désaccord avec vous : quand le discours ambiant rabâche un mot ad nauseam , mon réflexe est systématique : vérifier dans le Larousse la définition claire et précise de ce mot dans la langue française . En l’occurence , ce que raconte l’INSERM n’est pas la définition retenue dans la langue française , ça le deviendra peut-être , ce n’est pas le cas aujourd’hui .

        • Je suis d’accord mais une erreur pareil venant d’un médecin, ce n’est pas normal de mon point de vu, la plupart des notions vues ici sont apprises en PACES.
          Mais entre le Larousse et l’Inserm, vous faites plus confiance au Larousse pour ce qui traite de biologie ? Alors que vous avez Institut national de la santé et de la recherche médicale ! Il me semble que c’est une source d’informations bien plus fiables et justes qu’un dictionnaire.

      • @ Rho Binet : le virus inactivé, composant des vaccins traditionnels (et qui les définit) ne comprend pas que la partie du génome codant pour une protéine particulière (Spike ici), mais l’intégralité du génome du virus, avec notamment ses antigènes, lesquels engendreront la production d’anticorps bien plus variés que ceux agissant contre la seule protéine Spike. L’immunité sera donc bien plus « large » que celle obtenue par le vaccin à ARNm. De plus, le vaccin traditionnel ne génère pas une traduction d’ARN viral en protéine.
        Deux différences quand même importantes…

        • Le « robinet  » fuite de partout..je ne l’écoute pas il est vérole par le système

        • Certes mais ce n’est pas par ce que le vaccin à ARNm n’est pas  » « traditionnel »  » qu’il faut en jeter tout e suite toute efficacité et tout intérêt. En fait, le système immunitaire ne recherche que les protéines de surface qui lui sont accéssibles. il ne peut pas utiliser des parties du virus qui reste dans le cytosol (donc l’ARN du virus toutes les protéines du cytosole etc..), par ce qu’en cas d’infection elles resterons dans le virus et ne peuvent pas être détecté et ne déclancherais pas la destruction du virus par les phages.

          • La question sémantique n’est pas sans importance, car la propagande du pouvoir en faveur de « la vaccination pour tous » joue dessus : les gens croient – pas plus tard qu’hier, me concernant – que les produits en question sont des vaccins « traditionnels », autrement dit des virus inactivés, ce qui ne’st pas le cas. Et la vigilance naturelle que tout un chacun devrait avoir sur le sujet disparaît. Alors qu’il s’agit d’une première dans l’Histoire. Les AMM conditionnelles sont là pour nous le rappeler. Et que l’on manque de recul sur le long terme. Tout va dans le même sens : désinformation, propagande (pour le plus grand bénéf de Big Pharma, comme par hasard) et c’est cela qu’il s’agit de dénoncer, pas autre chose.

            • Je pense qu’il faut surtout dénoncer les erreurs des personnes qui souhaite informer leurs lecteurs. Si le but est vraiment d’intérêt public, il faut et ce n’est pas évitable, d’être précis, de reconnaître ses erreurs si on en fait et ne pas partager nos avis infondés et autres pensées qui ne sont pas utiles pour faire avancer une discussion.
              La communication là dessus à était claire : se sont des vaccins à ARNm. C’est une première oui, mais est-ce que ça veut formcément dire que cette innovation est à jeter ? Je suis d’accord qu’il faut faire très attention aux effets secondaires à long et moyen terme. Mais comme tous les vaccins qui sont et seront crées, il y peut en avoir, comme pas en avoir, seul le temps nous dira. En attendant le vaccin apporte plus de bénéfices que de risques.

    • Une équipe de l’Université Thomas Jefferson de Philadelphie a démontré qu’une enzyme humaine pouvait convertir des séquences d’ARN en ADN. La rétrotranscription d’ARN en ADN est donc possible.
      De plus, la transcriptase inverse est présente chez plusieurs virus dont l’homme est porteur sans qu’il en exprime le moindre symptôme.
      Donc le risque que l’ARNm des « vaccins » covid puisse s’intégrer au génome est réel.

      • Exact : j’ai bien fait de tout lire avant de répondre au robinet à fake news.

        Le gros problème est la transcriptase inverse qui est présente chez quasi tout le monde, car nous avons et sommes porteurs de virus permettant cette retranscriptase et donc la retranscription de cet ARN en ADN, faisant de nous un OGM (ce qui, au passage n’a pas franchement l’air d’inquiéter les pastèques, vous savez les fruits verts à l’extérieur et rouges à l’intérieur..) et avons tous eu des maladies dues à des virus semblables au SRAS Corona Covid 2

        Et, en quelques mois de recul il est impossible de savoir si il y a retranscriptase (la probalité existe) ce que cela risque de donner par la suite…..

        • Merci, je constate que mon speudo vous plaît énormément, mais je ne donne pas dans la fake news. Oui, je vais me répéter, mais on a des reverse transcriptase, mais se sont les cibles des rétrovirus. Et non des coronavirus. Donc elles ne peuvent pas catalyser la réaction inverse. De plus, on ne parle de du génome du virus dans le cadre du vaccin mais bel est bien d’un ARNm. Qui n’a qu’un seul but : aller dans le cytoplasme et se traduire en protéine par les ribosomes libres.

      • Oui, c’est vrai, la reverse transcriptase existe, mais elle n’est pas la cible des coronavirus mais des rétrovirus. Ces deux familles de virus n’ont pas le même mode de reproduction. Les coronavirus ne l’utilise pas pour se multiplier.
        De plus, ici on a pas un ARN du coronavirus, dont le but serait de se répliquer, mais un ARNm, la dernière lettre à son importance : à partir du moment où on a un ARNm, on ne peut que coder une protéine avec. Ca n’a plus rien avoir avec le génome du virus.

    • Ah! On voit qu’ on a affaire à un homme de sciences ( comme le psychiâtre psychologue). Commencez par écrire correctement le mot « antigène ». C’est un pré-requis et ça fera plus sérieux. Merci.

      • C est minable et mesquin!! il ne s’agit pas de rhétorique mais de responsabilité vis a vis d une substance potentiellement dangereuses que tout le monde (ou presque)feint d ignorer

      • Veuillez m’excusez d’avoir fait une faute de frappe dans mon message, il est vrai qu’une simple erreur de se genre me décridibilise totalement et qu’àprès ça il me reste qu’à vous laisser vous moquer du pseudo que j’ai choisi spécialement pour ce site… Non, mais ne vous attaquez pas à mon speudo ou à les multitudes de fautes d’orthographe que je pourrais faire. Vous ne faites avancer personne que se soit vous ou moi. (c’était de l’ironie au cas où) Puis on pourrais aussi vous demander des pré-requis comme des sources à vos affirmations non fondées.
        Merci à vous.

  30. il faut arrêter de dire que c’est un mauvais vaccin.
    ce n’est pas un vaccin.

    • NON C’EST TOUT SAUF UN VACCIN PASTEUR DOIT BOUILLIR DANS SON CERCUEIL 😤😤😤

      • Il est évident que l’en sent chez vous l’intelligence et la culture scientifique.
        Vous aussi vous devriez dire « Na ! »

      • à Di Scanno : Pasteur aussi a dit des conneries : « L’ouvrier doit boire un litre de vin par jour .»
        Bonjour cirrhose !

Les commentaires sont fermés.