L’injustice des bons sentiments et l’excuse laxiste de gauche

TCHOTaubiraDjihadisteVosPiedsColorDans la nouvelle gauche post-soixante-huitarde de 2012, la Justice devait être un temple où, croyait-on, l’État de droit devait être restauré. Au lieu de cela, on a eu le mur des cons des juges militants et partisans syndiqués à gauche et « linjustice monstrueuse à deux visages » de Hollande-Taubira. Les juges inféodés à gauche ont trouvé un refuge idéologique confortable avec l’excuse laxiste compassionnelle de gauche pour faire oublier leur complicité intellectuelle avec les délinquants. Ils ont secrètement œuvré pour amnistier les complices du non-droit de gauche à la source du régime anarcho-nihiliste laxiste de Taubira.

La justice partisane de gauche, comme viennent de le révéler des observateurs, abrite maintenant des activistes des bons sentiments de gauche, dignes de la CEDH et du droit-de-l’hommisme de la gauche libertaire. Une « justice méconnaissable » entre donc en grâce dans les quartiers périphériques de non-droit.

La justice partisane de gauche a cédé devant le communautarisme pour sa politique d’insécurité.

Voilà pourquoi un gendarme a pu être tué dans l’Ariège par l’acte délibéré d’un délinquant connu pour des délits soi-disant mineurs, c’est-à-dire qu’ils ont été minorés par l’injustice des bons sentiments de gauche.

Le Figaro : « Hollande « dénonce » un acte « inqualifiable » (qui résulte de l’injustice laxiste de Taubira) qui a permis qu’un gendarme de 55 ans ait été mortellement blessé par un délinquant sans permis, connu de la justice, qui l’a « percuté délibérément » lors d’un contrôle routier. C’est le huitième (assassinat délibéré) d’un gendarme dans l’exercice de ses fonctions en 2016. Le véhicule a foncé sur les gendarmes, percutant le major qui est tombé à terre, a déclaré le général Bernard Clouzot, commandant de la région de gendarmerie. Le (délinquant) est très défavorablement connu de la justice pour viol sur mineur, incendies, cambriolages, rebellions… (ces fameux) délits mineurs… Hollande (le président normal-homaginaire) a rendu hommage au gendarme (et) indiqué (par des paroles verbales) que le (criminel) devra répondre de cet « acte inqualifiable » devant la justice (du régime laxiste de Taubira). Ce drame (résultat du régime laxiste de Taubira) confirme les risques que prennent chaque jour les gendarmes et les policiers pour protéger les Français. »

« Le ministre de l’Intérieur Cazeneuve a fait part « de sa très vive émotion (par des paroles verbales homaginaire) et de sa très grande tristesse… Cet acte odieux (résultat du régime laxiste de Taubira) rappelle que chaque jour, les gendarmes, comme les policiers, exposent leur vie pour protéger celle des autres… Il a demandé à la justice (laxiste de Taubira) de répondre avec toute la fermeté (bienveillante) nécessaire ».

On comprend que Christine Tasin ait dénoncé l’injustice des bons sentiments laxistes de gauche : « Dès lassassin identifié, le procureur, Lisa Bergereau, a minimisé les actes délinquants qu’il a commis avant le meurtre du gendarme : « des délits mineurs« . Il conduisait sans permis (et) il a été condamné à plusieurs reprises pour vols, et violences en réunion. Mineur, il a été impliqué dans une affaire dagressions sexuelles sur mineur de 15 ans. Il a été condamné à deux reprises pour ne pas avoir respecté son interdiction de séjour en Ariège… Mieux, un autre procureur s’est senti l’âme d’un avocat et a commencé à l’excuser (par) « de graves carences affectives et éducatives« , selon Karline Bouisset, procureur de la République de Foix. »

Quand la « justice socialiste de classe«  a condamné Zemmour, Christine Tasin : « On touche le fond… On croit qu’on ne peut pas tomber plus bas » et on creuse encore. « Et chaque jour, ils confirment que le pouvoir dictatorial (socialiste montre) qu’il ny a plus de séparation des pouvoirs » (en France socialiste).

Les sites de ré-information sont accusés du délit d’entrave à la vérité socialiste officielle et de porter à la connaissance du public les questions qui fâchent, sans jamais recevoir de réponse convenable du pouvoir socialo-laxiste en place. Les sites de ré-information sont accusés d’avoir causé un grave scandale par leurs publications, ce qui ferait qu’ils pourraient perdre le droit d’exister. Ils sont accusés de déviation de la morale socialiste à la suite de révélations évidemment nécessaires sur l’injustice des bons sentiments et de l’excuse laxiste de gauche. Pourtant, les sites de ré-information ne font rien d’autre que leur devoir d’information et de vérité afin de mettre publiquement en question les mensonges de la vérité socialiste officielle.

On n’a pas le droit de douter de l’action social-politicarde de « Hollande-ça-va-moins-mieux » ! Quel parti socialiste pour défendre les mensonges de Hollande en campagne re-présidentielle ? Hollande est fidèle à la doctrine du régime laxiste de Taubira, ce qui constitue un scandale très grave contre la vérité et la justice.

Ce que les socialistes ont fait contre la vérité et la justice constitue un tel scandale qui pourrait même conduire Hollande à se retirer de la re-présidentielle comme cela ne s’est jamais fait dans l’histoire.

Cela veut dire que le régime socialo-laxiste de Taubira-Hollande enlève toute dignité aux valeurs de vérité et de justice pour ne rien faire, sauf à « dénoncer«  un acte « inqualifiable » par des paroles verbales et à faire part « de sa très vive émotion, toujours par des paroles verbales, et de sa très grande tristesse« …

C’est une attaque socialiste contre la vérité et la justice qui suscite le scandale. L’impunité du régime socialo-laxiste de Taubira-Hollande consiste à pousser les délinquants à mal agir et à les inciter à mettre en danger les forces de Gendarmerie et de Police, avec l’approbation implicite des syndicalistes de la CGT et des socialistes au pouvoir. D’où la critique inflexible adressée à l’action politicarde de « Hollande-ça-va-moins-mieux » ! La conduite socialo-laxiste de la justice de classe de Hollande justifie des actes contre les forces de Gendarmerie et de Police jusqu’ici considérés comme très graves. Hollande, alias « Guimauve le Conquérant« , réagit par des communiqués de l’Élysée sentimentalistes, compassionnels, creux et vides de sens lorsque les forces de l’ordre sont attaquées intentionnellement. Hollande n’a jamais jugé bon de répondre autrement.

Le scandale réside aussi dans la mise en doute de l’action publique qui couvrirait, par la magie de la compassion socialiste, tous les actes des délinquants et des criminels. L’injustice des bons sentiments couvre tous les non-dits de l’impunité et de l’excuse laxiste de gauche, ce qui contredit les principes élémentaires de la justice. Les principes de non-droit du régime laxiste de Taubira ont agi pour mettre en cause les principes cardinaux de la vérité et de la justice pour miner l’autorité des magistrats et de l’institution judiciaire. Selon la mystification absolue du régime socialo-laxiste de Taubira : « Il ne s’agit surtout pas de vouloir combattre les délinquants, mais de faire croire que linjustice des bons sentiments et de l’excuse laxiste de gauche puisse faire en sorte que « la société«  cesse (comme par magie) de les fabriquer ! » Pourquoi, comment, nul ne le sait !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

6 Commentaires

  1. CONCRÊTEMENT,MÊME DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS ,CETTE DÉRIVE DE JUSTICE A ATTEINT UNE MULTITUDE DE PETITES AFFAIRES DANS DES PROCÉS ENTRE VOISINS,( BRUITS,,ARBRES,CLOTURES ) SANS COMPTER QU’IL N’Y PRESQUE PLUS DE JUGEMENT POUR LES SOIT DISANT EXCÉS DE VITESSE
    UNTEL CASSE SUR TOUTE LA LONGUEUR D’UNE RUE,TOUS LES RÉTROVISEURS,IL A UNE CONDAMNATION DÉRISOIRE,MAIS COMME IL N’EST PAS SOLVABLE,DÉBROUILLEZ-VOUS AVEC VOS RÉTROS…..

  2. Français de souche, si vous n’êtes ni flics ni gendarmes, rappelez-vous une seule chose : même si les juges rouges vous condamnent un jour, vous avez droit à la bavure pour vous défendre et défendre votre famille et vos biens.
    Il vaut mieux être en prison et vivant que de se voir porter des fleurs au cimetière par une famille éplorée, il vaut mieux faire le boucher que le veau !

  3. J’adore les gens qui se disent de gauche et ne semblent pas comprendre que c’est leur vote qui génère ce genre de société insupportable. N’ont-ils jamais ouvert un livre d’histoire ? Il faudrait raconter plus souvent aux enfants de parents de gauche l’histoire du pompier pyromane… Cela devient une rengaine : « Dieu se rit… »

  4. Ce qui n’a pas empêché Hollande de dire, hier soir, qu’il a tout fait pour rétablir une meilleure Justice en France !
    A voir sa gravité … il n’avait même pas honte !

  5. Notre Justice est progressiste. Le progressisme c’est le culte du Progrès amené par la loi, par l’Etat actionné par des partisans qui en ont pris le contrôle, même légalement. Le progressisme corrompt l’idée de Justice par sa Justice sociale ou compassionnelle, par sa manie de l’excuse sociale des criminels, leur victimisation. Cette dérive est possible car à la différence des pays anglo-saxons, la Magistrature française n’est pas renouvelée par une base de 1ère Instance élue, et que son école l’ENM est un monopole. Nous avons donc une corporation judiciaire, Etat ans l’Etat qui du haut de sa chaire snobe le Peuple français, au nom de qui pourtant, elle donne ses verdicts.

Les commentaires sont fermés.