Calais : l’Insoumise Anne-Sophie Ligniert condamnée pour diffamation

Publié le 5 juillet 2019 - par - 19 commentaires - 1 497 vues
Share
Marie-Jeanne Vincent a été candidate Civitas, Union des Patriotes, lors de la campagne des Législatives de 2017 dans la 7e circonscription du Pas-de-Calais. Durant les 15 jours de campagne à Calais, cette dernière a été la cible d’une campagne d’injures et de diffamation. Le Journal Nord Littoral qu’elle a poursuivi a été relaxé pour vice de procédure le 26 février. L’antifasciste calaisien Jason Brebion, qui avait tagué sa maison, a été condamné le 14 mars à 300 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis plus les frais de justice. Sursis qui est tombé depuis.

Le deux juillet 2019, Anne-Sophie Ligniert, candidate France Insoumise aux législatives de 2017, a été condamnée pour diffamation par le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer à l’encontre de Marie-Jeanne Vincent, professeur de lettres et de théâtre au lycée Sophie-Berthelot de Calais.

Anne-Sophie Ligniert, enseignante de lettres dans un établissement catholique privé de Boulogne-sur-Mer, avait publié sur sa page personnelle Facebook et sur sa page de campagne un message indiquant que madame Vincent « en tant qu’enseignante inculquait des valeurs fascistes ». Le jugement rendu le 2 juillet reconnaît madame Ligniert coupable de diffamation. Elle a été condamnée à une amende de 800 euros (dont 400 avec sursis) au titre de dommages et intérêts pour préjudice moral. Elle est également condamnée à payer la somme de 1 213 euros correspondant aux frais de justice au titre des dispositions 475-1 du code de procédure pénal.

Le 17 octobre, trois militants La France insoumise seront jugés pour injures et diffamation contre madame Vincent, en tant qu’enseignante, dans le cadre de la campagne des Législatives de 2017.

Martin Moisan

Print Friendly, PDF & Email
Share

19 réponses à “Calais : l’Insoumise Anne-Sophie Ligniert condamnée pour diffamation”

  1. Patrick Granville dit :

    Voila enfin de bonne nouvelles. Tout est bien qui fini bien. Il y aurait encore une vraie justice ds ce pays avec des magistats qui ne se laissent pas corrompre par le pouvoir politique ni par une ideologie mondialiste, gauchiste et pro immigrationiste. Bravo!

  2. Eric des Monteils dit :

    Protèger la vie devient « fachiste » . . . .Pourquoi ne suis-je pas étonné ?

  3. Rico dit :

    Bonjour Martin,
    Enfin aux traitres de passer à la caisse.
    Je me permet de vous interpeller car vous etes un des rares contributeursà parler de preparation sportive ou mentale.
    Il faudrait peut être developper cet aspect dans les articles de RL car je suis convaincu que beaucoup pensent que la partition n’arrivera jamais.
    Aux Arme Citoyens…

  4. POLYEUCTE dit :

    Si une « infiltrée » dans un Etbt Catho attaque Civitas ? Cela justifie l’adjectif !

  5. Carter dit :

    Anne-Sophie Ligniert, enseignante de lettres dans un « établissement catholique privé ».

    Certainement pro-avortement, donc totalement compatible avec un établissement catholique privé, je suppose.

    • Ulysse 67 dit :

      Ne vous en déplaise, M. Gaucho Facho Intolérant, on a encore le droit d’être contre l’avortement.

      Je sais que pour vous, en bon gaucho, le délit, voire le crime d’opinion contraire à l’idéologie gauchiste (rhétoriquement renommée fallacieusement « progressiste ») devrait être institué et passible de la peine de mort (réservée à cet unique délit), et que cela vous fait mal que cela ne le soit pas encore. La tolérance est en effet une vertu à sens unique que vous ne prônez que pour les opinions « de gauche », seules autorisées

      Comme en gaucho borné vous réagirez par une bordée d’insultes à la 1ère ligne sans aller plus loin, je me délecte d’avance de votre commentaire à venir, car vous ne lirez pas qu’à titre personnel, je suis favorable à la liberté d’avortement. Et d’opinion.

  6. patphil dit :

    tiens tiens, il y a donc des juges intègres qui appliquent la loi! quoique avec très peu de sévérité

  7. Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    Pas cher payé, plein de sursis, pour avoir sali la réputation d’une Catholique ! S’il avait agi d’une enburkinée, cela leur aurait coûté bien plus cher avec toute la clique des officines anti-racistes qui se seraient précipités pour dénoncer l’islamophobie et toute la comédie qui va avec !

  8. . Dupond 1 dit :

    Les mélanchonistes tout comme leur gourou se croyaient invulnérables . Pour se faire mousser ils ont cru que traiter les gens de faschistes ou de nazistes leur permettaient de se creer une carapace de grande moralité ……Ce qu’ils ignorent c’est que les foulards et autres djéllabas sont comparés dans nos villes aux uniformes vert de gris qui en imposerent entre 39 et 44 et dont nos vieux loin d’etre faschistes virent la disparation avec soulagement . Il va falloir trouver d’autres slogans pour faire taire les patriotes!!!

    • efromfourme dit :

      faschiste je connais le gaz de schiste mais le faschiste c est nouveau on en apprend tous les jours

      • . Dupond 1 dit :

        Heureux homme que vous etes…..avec moi on ferait un grand livre de ce que je ne sais pas

      • katastrov dit :

        Quand on commence une phrase sans majuscule, qu’on la termine sans point final et qu’on ne met pas d’apostrophe à qui le mérite, on peut se permettre de relever une faute que la majorité des personnes qui écrivent ce mot, font.

      • Ulysse 67 dit :

        Aussi, quelle idée d’orthographier « fasciste » un terme qui se prononce « fachiste », et qu’on diminue en « facho » (qu’on devrait alors orthographier « fasco »).

        Combien de personnes prononcent d’ailleurs à tort « fassisme » et « fassiste »?

        On peut donc comprendre l’erreur de notre ami. Qui au moins prononce le terme correctement…

        Perso, je plaide pour l’orthographe « fachisme ».

      • Patrick Granville dit :

        Fascisme – fasciste.