L’intérêt de la France, c’est de se rapprocher de la Russie, pas de la combattre !

Russieguerre.jpg

La plupart des hommes politiques français s’inspirent et aiment citer les propos du général de Gaulle, mais paradoxalement, en ce qui concerne les relations avec l’Amérique et la Russie, ils font exactement le contraire de ce que préconisait le Général, en se soumettant à l’Amérique et au protectorat de l’OTAN, Sarkozy ayant commis l’erreur de le réintégrer. Les Européens jouent actuellement en Ukraine le rôle des idiots suicidaires utiles au service de l’OTAN et de l’Amérique, oubliant que leur intérêt stratégique est au contraire de se rapprocher de la Russie, pour constituer un immense ensemble paneuropéen allant de Brest à Vladivostok en incluant l’immense Sibérie plus vaste, à elle seule, que les Etats-Unis !

La première vérité cachée par les médias et la pensée unique : le seul responsable de ce qui arrive actuellement en Ukraine est l’Amérique ! Gorbatchev, dès la chute du mur de Berlin en 1989, et même l’Européen Poutine, originaire de Saint Petersbourg, souhaitait, dès sa prise de pouvoir au début des années 2000, la réalisation de ce que Gorbatchev appelait « La Maison commune Europe », en nous tendant pacifiquement la main. C’est alors que l’Amérique est intervenue pour sauver l’OTAN, lequel aurait dû disparaitre en même temps que le Pacte de Varsovie en 1991. L’Amérique n’a eu de cesse d’élargir ensuite l’OTAN à l’Est, en désignant la Russie comme l’ennemi afin de justifier son protectorat militaire sur l’Europe. Diviser pour mieux régner : « divide ut regnes » selon l’adage romain !

Le paradoxe, le mensonge d’Etat, le bouquet de « ce piège à cons » pour les Européens est qu’aujourd’hui, la Russie ayant été obligée d’envahir l’Ukraine, suite à l’agression de l’Amérique depuis la chute du mur de Berlin, tous les Européens disent, la bouche en cœur, que l’OTAN est donc bien nécessaire puisque les Russes sont l’agresseur ! Mais s’il n’y avait pas eu la marche vers l’Est de l’OTAN, contrairement aux promesses non tenues par l’Amérique à Gorbatchev, et si l’Ukraine n’avait pas déjà intégré de facto l’OTAN depuis 2014, les Etats-Unis ayant armé et formé l’armée ukrainienne après le coup d’’Etat de Maïdan, la Russie n’aurait pas envahi l’Ukraine et aurait cherché un modus vivendi avec un peuple frère.

L’Amérique, pour le plus grand malheur des Européens, aura donc réussi le tour de force avec les Macron et consorts, de reconstituer en 30 ans la guerre froide, de continuer à faire des Européens des supplétifs de ses armées pour agresser le monde, des acheteurs de matériels militaires américains et gaz de schiste plus cher et moins écologique (transport polluant par méthaniers) que le gaz russe.

En fait, comme le dit très justement Poutine, avec l’aide des ultra-nationalistes ukrainiens dont les nazis de Lviv et du régiment Azov, l’Amérique a réussi le tour de force, grâce à sa propagande et ses ONG, à construire en Ukraine une « Anti-Russie », dans un Etat qui est à l’origine même de la Russie (la Rus de Kiev en 882). De plus, l’Ukraine a toujours été partie intégrante de la Russie sous les tsars, depuis 1654 (territoires à l’est du Dniepr), et suite au partage de la Pologne entre l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et la Russie en 1772. La Russie a donc un droit historique sur l’Ukraine plus grand que la France sur l’Alsace -Lorraine !

L’Ukraine n’est un véritable Etat indépendant artificiel que depuis la chute de l’URSS d’une façon tout à fait imprévisible, irrationnelle et irréfléchie en 1991, suite à l’irresponsabilité de Boris Eltsine, lors d’une beuverie à trois à Brest-LIvotsk avec les responsables de l’Ukraine et de la Biélorussie, ce que Vladimir a appelé « la plus grande catastrophe géopolitique du XX° siècle ! ».

Poutine a pour seule ambition historique justifiée de rassembler le monde russe pour pallier les effets de cette catastrophe. Cela consisterait donc à rassembler de nouveau dans un seul et même Etat, la Russie, la Biélorussie, Novorossia et les territoires à l’Est du Dniepr en Ukraine, la Transnistrie et l’immense Kazakhstan du nord qui est russophone avec une importante population ethniquement russe.

La Russie ne songe donc absolument pas à envahir l’Europe, contrairement à ce qu’affirme l’Ukrainien Zelenski, mais à reconstituer l’unité de sa population et de son pays, afin de mieux défendre, dans une nation de plus de 200 millions d’habitants, son pré-carré assiégé par l’OTAN à l’Ouest, par la Chine à l’Est avec 4300Kms de frontière commune, par les pays musulmans d’Asie Centrale, par la Turquie et l’Iran, avec en prime le danger potentiel de 20 millions de musulmans descendants de la Horde d’Or à l’intérieur du pays. Il suffit de songer aux derniers évènements au Kazakhstan, en Biélorussie, à la guerre récente avec la Géorgie et à la féroce guerre en Tchétchénie au début des années 2000. La Russie ne serait une nation impérialiste que si elle s’attaquait à la Pologne !

L’OTAN, plus qu’une alliance défensive, est en fait une alliance agressive au service de l’Amérique, comme on a pu le voir en Serbie, en 1999, lorsqu’elle a bombardé ce pays allié à une Russie affaiblie, sans autorisation de l’ONU, pendant 78 jours, avec plus de 800 avions et 38 000 sorties. La Serbie a été amputée de sa province historique et religieuse, le Kosovo, envahi par les albanais musulmans au cours des siècles, pour finalement construire, dans un Etat mafieux qui n’est pas viable, la plus grande base militaire américaine au monde (« Bondsteel »). On a pu voir aussi en en Irak, en Afghanistan, en Syrie, en Libye où l’Amérique, qui ment comme elle respire, a conduit les Européens ! (les « armes de destruction massive » de Saddam Hussein).

L’Europe européenne, libre et indépendante que souhaitait De Gaulle, doit rompre avec l’Amérique, l’UE actuelle et se rapprocher de la Russie. C’est exactement ce que conseille Alexandre Douguine : « L’Europe doit rompre avec l’Occident » et redevenir l’Europe !

Marc Rousset

Auteur de « Comment sauver la France/Pour une Europe des nations avec la Russie

image_pdfimage_print
12
2

22 Commentaires

  1. Sûrement pas ! Se rapprocher de la Russie c’est se rapprocher des régimes où les libertés sont les plus réprimées. Non aux hommes forts qui asservissent les nations. Oui aux peuples éclairés qui récupèrent la part de pouvoir qui leur revient. Oui aussi au principe de subsidiarité qui l’autorise, en répartissant le pouvoir, du plus global au plus local. Oui au recours au référendum pour consulter le peuple et partager le pouvoir de decision sur des questions de portée nationale, sur initiative d’un état qui sert véritablement le peuple ou du peuple lui-même. Non aux castes qui vivent d’écarts de richesse avec le peuple de plus en plus délirants, ce qui leur permet de faire sécession en privatisant même les services régaliens : l’école, la santé, la justice, la police. Nous sommes pris dans une tenaille anti France entre les racailles du haut et du bas qui nous asservissent et nous dépossèdent.

    • Si l’ours russe était si redoutable que cela, faudrait m’expliquer pourquoi il nous vendait son gaz et son pétrole et pourquoi un nombre important de sociétés françaises s’étaient implantées en Russie dont une usine Renault ? Chaque nation a son destin en main et je ne pense pas que la Russie voulait interférer dans les affaires politiques intérieures françaises ou l’on s’aperçoit qu’une caste est en train de déposséder le peuple de toute option démocratique ce qui donne le résultat que nous connaissons. L’engagement de Choupinet dans un processus qui tend à mettre de l’huile sur le feu sans référendum le place comme principal responsable d’une guerre qui n’est pas la notre. Il est temps de faire machine arrière, sinon préparons-nous au pire.

    • Alors le trol, tjs pas sobre. Faut arrêter alcool,la tv d’état, la propagande islamo gauchiste et de fumer la moquette…

    • « Ender » : selon un traducteur en ligne =
      terminer, terminateur, terminaison.
      Vous avez bien choisi votre surnom, encore que en même temps vous êtes en marche vers le mur, sans doute le terme de vos messages et de votre vie.

  2. ouais mais qui a des dollars à distribuer ? (aux seuls zélites bien sur, les populos peuvent crever)

  3. Le Kosovo a été peuplé par des albanais sous Tito, qui a organisé les déplacements de population pour affaiblir la Serbie. On est loin des siècles dont vous parlez.

    Les américains ont certes fait des c…, mais faut comparer ce qui est comparable.

    Quant aux peuples grand frère/petit frère, commencez par demander aux intéressés ce qu’ils en pensent. Les petits frères sont quasiment unanimes sur la question.

    • Enfer,je pense que vous ne connaissez rien de la Russie.il ne faut rien dire quand on ne connaît rien. C’est un signe de connaissances.

  4. Mais mon pauvre ami la France n’existe déjà plus ! à travers les dictatures gigognes de l’onu l’ue et ce qui nous sert de gouvernement nous sommes soumis aux pires irrationnels qui ont laminé ce qui restait de nos institutions. Toutefois l’intérêt des français, les quelques qui restent, serait en effet de nous rapprocher des russes… ne rêvons pas

  5. Se rapprocher de la Russie ? Mais nos  » maîtres  » américains ne le veulent pas ! ( la longe est longue mais elle existe bel et bien ) .
    La seule chose qui pouvait préoccuper les stratèges américains était un éventuel rapprochement économique entre la Russie et l’UE, et plus particulièrement avec l’Allemagne.
    D’où l’importance pour eux de l’OTAN, qui devait empêcher ce rapprochement.
    Et le garrot au bout de la longe , c’est l’OTAN !
    Ceux qui aboient contre les « .méchants  » russes devraient s’enquérir du rôle joué par les « .gentils  » américains , coutumiers du mensonge et des conflits par procuration qui n’hésiteraient pas à déclencher une guerre mondiale pour maintenir leur hégémonie sur le monde .
    Macron est un idiot utile qui se gonfle d’importance ; ce conflit ukrainio-russe n’est pas le nôtre , mais celui voulu par les US contre la Russie .

    • Alsace et Lorraine ? une fois allemande, une fois française, et on recommence ?
      Les Flamands ? Dunkerque, Roosendael, Hondschotte, Ghivelde, Zuydcoote etc…
      C’est pas trop français, çà ! Donc, retour à la Belgique !
      Il y a eu la guerre en Belgique, en 1962.Les Fourons, en Wallonie qui voulaient être flamand et Moeskroen qui voulait être Wallon.
      Les Fourons sont devenus  » Voeren  » et Moeskroen  » Mouscron ».
      La guerre était terminée.
      Si je ne m’abuse, c’est quand même le soûlard de Boris qui a  » affranchi  » l’Ukraine ?
      Avant, elle était soviétique, c’est même le berceau de la Russie en 800 et quelques !
      De quoi on se mêle, hein !
      On risque d’en prendre plein la tronche pour une guerre qui ne nous concerne pas.
      Arrêtons les conneries et de jouer au Toutou d l’Américain, branleur de guerre depuis 1948, avec le Viêt-Nam et toute la suite.
      Mais, seulement chez les autres, pas à la maison, à la maison, c’est juste bon à faire renter les $$$.

    • Nos maîtres américains
      Macron l’idiot utile…
      Merci pour ce moment de vérité. A +.

  6. Trop tard pour les veaux de français et leur dirigeants incultes et traîtres…poutine n oubliera pas la vente de missiles et de canons…et on va payer cher la connerie de notre poudre du nez national.

    • Confiance VP est intelligent, il ne confondra pas le peuple victime avec ses dirigeants trans pedo sataniques… Nous sommes logés à la même enseigne que le Donbass et dirigé par les mêmes crapules, qui elles ne feront pas de vieux os.

    • Pas sûr !
      Contrairement à la propaganda staffel, l’armée russe ne s’en prend pas aux civils.
      Un « civil  » avec une kalashsikov n’est plus un civil mais un combattant sans uniforme.
      Donc, pris ce n’est pas un prisonnier de guerre mais  » un maqisard, un terroriste, un mercenaire ou autre.
      Résultat, direct contre le mur et exécuté.
      C’est la loi de la guerre, reconnue partout dans le monde !
      L’armée russe, son chef, V. Poutine, n’a aucun intérêt  » stratégique » à commettre des » atrocités  » .
      Il y a 1200 morts par jour en Ukraine, en France, c’est 1800 .On meurt tous un jour !
      Si on récolte les cadavres de la semaine dans les patelins aux alentours, qu’on les met ensuite dans  » un charnier « , la propagande se met en marche, hein, Joseph ?
      Ce  » système » a déjà été exploité, avec Ceausescu et Milosévic entre autres.

  7. Pauvre Rousset ! Quand on est anti-américain dès le départ, le torche-balles qui en sort est à la hauteur…

  8. De nombreux journalistes piqués sont payés pour la guerre et condamnent le Président Poutine. Ils ont été payé pour le voile sanitaire et le pass, c’est toujours les mêmes abrutis qui les paient pour mentir aux français, sachant que Macron n’à pas été élu mais imposé.

    Personne ne veut de ce tueur.

  9. J’ai remis une connaissance à sa place.
    Il faut tuer Poutine, il faut un embargo, il ne faut plus rien leur acheter, …
    Je lui fait remarquer, tu roules en Skoda , non, il me semble que c’est russe.
    Alors, montre l’exemple, mets-là à la casse !

    • Il ne vous a pas répondu que Skoda, c’était tchèque ?

      Devant votre discours, il a sans doute préféré ne pas vous contrarier… Un homme sage !

  10. C’est simple, n’importe quel téléspectateur de BFMTV ou électeur de Ju… devrait comprendre : le Russie c’est l’enfer et Poutine est Satan ! ! !
    Précision pour ceux qui ne comprendraient pas : Ju… ce n’est ni Juvet, ni Junior, ni Juliette, ni Juppé, ni Justin !

1 Rétrolien / Ping

  1. L’intérêt de la France, c’est de se rapprocher de la Russie, pas de la combattre ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.