L’international musulman Kimpembe, une caricature du footballeur racaille

Le petit monde du football français est en ébullition après le comportement inadmissible de Kimpembe, joueur du PSG, lors de la dernière rencontre de son équipe face à celle de Brest. Ce dernier, après s’être livré à un tacle assassin sur un joueur adverse (qui lui aurait normalement valu une expulsion immédiate même dans le championnat anglais ou turc), a repoussé d’un geste agressif l’arbitre de la rencontre, qui tentait de le calmer, en le gratifiant d’un « Wesh, touche-moi pas frère ».

Pour nos lecteurs les plus âgés, qui ne seraient pas familiers avec le sabir des cités, « Wesh » est un néologisme d’origine algérienne, utilisé comme un adverbe interrogatif, signifiant « Qui y a-t-il ? ». La forme « touche-moi pas » semble être un barbarisme provenant de la déformation de « ne me touche pas ». Remarquons au passage, qu’en théorie, Kimpembe aurait plus exactement dû dire « touchez-moi pas » étant donné que l’arbitre n’est certainement pas un de ses amis, mais le vouvoiement est une forme désuète dans les banlieues françaises. Le choix de l’emploi du terme « frère » mérite quant à lui qu’on s’y attarde.

Kimpembe est né en France, d’un père congolais et d’une mère haïtienne, il est au confluent de l’Afrique, des Antilles et de la banlieue parisienne. Il est bien entendu fervent musulman, comme une grande partie des joueurs de l’équipe de France. Dans le monde de Kimpembe, les individus se divisent en trois classes distinctes : le frère (le musulman), le cousin (personne à laquelle il reconnaît le statut d’être humain, mais qui se doit d’être soumise, comme un dhimmi), et le chien (vous et moi). Il est donc étonnant qu’il ait choisi le terme de « frère » pour s’adresser à l’arbitre de la rencontre. Peut-être était-ce une marque de reconnaissance d’appartenance au même milieu professionnel ?

Il est vrai que la morphopsychologie n’est plus à la mode, très décriée qu’elle était par la communauté scientifique ; mais dans le cas de Kimpembe, une exception s’impose. Un simple examen de son visage permet immédiatement de comprendre que l’on n’a pas là affaire à un prix Nobel de littérature ou à un spécialiste de la mécanique quantique. Kimpembe, et ses amis Dembélé et Pogba, sont la parfaite incarnation de cette racaille musulmane de banlieue triomphante, fière de sa bêtise crasse, qui compose les effectifs des clubs de football professionnels et de l’équipe de France. Ils émargent tous à plus d’un million d’euros net par mois, ce qui leur donne un sentiment de supériorité vis-à-vis du reste de l’humanité. On nous les présente comme des modèles de réussite pour notre jeunesse, les journalistes sportifs passent des heures à faire l’exégèse de la moindre de leurs éructations. Qu’a-t-il voulu dire ? Sa déclaration contient-elle un message subliminal ? Quelle sera la réaction de l’entraîneur ?

La situation est en réalité très simple. Ce sont en majorité des pauvres abrutis ignares, à peine lettrés, pour qui le bonheur se résume en cinq mots : foot, fric, putes, voitures de sport et consoles de jeu vidéo. Ils sont constamment entourés d’une nuée de parasites (famille élargie, anciens amis de banlieue), attirés par un éventuel ruissellement financier, et auxquels ils confient la gestion de leur carrière et de leurs affaires. Le résultat s’avère souvent désastreux. Ils n’ont bien souvent aucune forme de respect pour rien ni personne, et se permettent des écarts de conduite que la presse passe sous silence, ou justifie par tous les moyens. Ce sont des vaches sacrées, l’immigration qui réussit !

On se souvient de cette triste scène, au cours de laquelle Ousmane Dembélé et Antoine Griezmann (à l’époque tous les deux joueurs du FC Barcelone et de l’équipe de France) se moquent des employés japonais venus réparer en urgence absolue leur console de jeu vidéo dans leur chambre d’hôtel. Dembélé se permet de dire qu’ils ont « une sale gueule » (lui qui a, il faut l’avouer, un profil de camélidé) et leur demande « si on est évolué dans leur pays ». Il est vrai que Dembélé respire l’intelligence, et que le Japon a beaucoup à apprendre du Mali et du Sénégal (dont sont originaires les parents de Dembélé) en termes de développement technologique et civilisationnel. Quant à Griezmann, il ricane, comme un pauvre demeuré. Paul Pogba avait d’ailleurs fait l’éloge suprême de son coéquipier, en déclarant que Griezmann était blanc à l’extérieur, mais qu’en son for intérieur, il était africain…

Il est permis de s’interroger sur une forme d’exception française : comment se fait-il que l’Espagne ou l’Italie parviennent à aligner pratiquement 11 joueurs de type européen dans leur équipe nationale, alors que la France va très bientôt se retrouver avec 11 maghrébins et subsahariens ? Les Français de souche sont-ils donc si nuls que cela ? L’explication réside dans le fait qu’en France, les joueurs musulmans pratiquent l’épuration ethnique dans les clubs de football dès le plus jeune âge. Il est quasiment impossible à un petit français de souche d’y faire son trou. La conséquence immédiate est que les centres de formation ne contiennent pratiquement plus aucun joueur de phénotype européen dans leurs effectifs.

Macron trouve cela très positif, bien entendu, cela lui permet d’aller faire un tour dans les vestiaires de l’équipe de France de temps en temps, lui qui aime tant les effluves exotiques et cacaotés, ainsi que la compagnie de jeunes éphèbes au corps musclé et à la peau couleur ébène. Cependant, cela commence à poser un petit problème d’identification entre la population française de souche et son équipe nationale, c’est le moins qu’on puisse dire.

Jean-Pierre Papin, un des meilleurs buteurs de l’histoire de la sélection nationale, devrait légitimement ressentir un fort sentiment d’injustice. En effet, il était de bon ton de se moquer de lui dans les années 90, quand sur certaines chaines de télévision, on le faisait passer pour un imbécile ; mais sa carrière de joueur terminée, Papin a pris des cours pour apprendre à s’exprimer devant la presse, puis il a passé le diplôme requis pour devenir entraîneur, ce qui est loin d’être trivial.

Alors, parmi Kimpembe, Dembélé ou Pogba, combien d’entre eux seront capables de passer le moindre diplôme de quelque nature que ce soit après leur carrière de joueur professionnel ? Aucun probablement. Il leur faudrait déjà commencer par apprendre à lire et à écrire, s’ils ne finissent pas d’ici là en prison pour viol ou meurtre, comme nombre de leurs semblables.

Alain Falento

image_pdfimage_print
43

39 Commentaires

  1. « Alors, parmi Kimpembe, Dembélé ou Pogba, combien d’entre eux seront capables de passer le moindre diplôme de quelque nature que ce soit après leur carrière de joueur professionnel ? »

    Pas de soucis pour ceux là, diplôme attribué d’office sur la base du contrôle continu.

    • Ou les « équivalences » comme pour Cambadélis ou Cohn Bendit, parmi les plus connus, pour qui les années de militantisme ont été considérées comme « doctorantes ». Sans avoir seulement la licence.
      Et ne parlons même pas de cette ribambelle de juges et d’avocats dont la plupart n’ont jamais mis les pieds dans une fac de droit !
      Les équivalences diplômantes et les stages de qualification où ces génies apprennent en 2 semaines ce que le vulgum pecus met des années à maîtriser, tout le secret est là.
      Il n’y a plus que les imbéciles qui bûchent leurs exams aujourd’hui.

      • C’est étonnant que vous parliez des équivalences, car je commençais justement à m’y intéresser. Il apparaît que le football est plus sérieux que l’université maintenant.

        • Normal puisque le joueur de foot gagne 100 fois plus que le professeur d´uni-
          versité avec 10 ans d´étude et des dettes à la clé.
          Le fric roi. Les Professeurs Raoult et Péronne en savent un morceau la dessus.
          N´allez plus au foot, boycotez putain de bordel de merde !! en bon francais
          Suédois des Cévennes

    • le football en france,est devenu un sport,d’hommes africains et l’avenir est encore pire,les jeunes,u23,sont a majorite africaine,pire dans toute la france,les petits clubs,n’embauchent que des africains,ils ne coutent pas cher et eux ils mouillent le maillot,meme chose pour l’athletisme et autres sports,on n’a plus de platini,de jazy,et autres francais

    • Kabout, c’est pas sympa envers ces chimpanzés, c’est même irrespectueux… pauvres bêtes !

    • Répondre à kabout: Nickel! image de l’incarnation même du football en France macronnisée ! Notez bien que c’est ce genre de personnages que notre vénéré président choisit comme ministres. Aussi vrai que le bagage ou la capacité sont des caractéristiques insignifiants et de peu d’utilité pour asseoir les méfaits dans son Gvt… – Souvenons-nous de la « proposition De Bouse ministre » sous Holl-and-ouille que l’intéressé à rejeté (frappé par un éclair de lucidité?). Élevage et culture des hyènes et des chacals anti-France c’est un des objectifs des « réformes » affectionnées pat notre Führer en replay , is’nt it ? (n’est-il-pas?)

  2. Honte à la France et bravo les français crétins de regarder le bal des vauriens à 1 million d’euros mensuels par tête de bœuf. Ce pays est littéralement foutu et dire qu’ils ont envahi et détruit ma ville de naissance. Allez donc les voir en Afrique ils mangent du sable et de l’eau. J’ai honte pour mon pays

  3. Pas d’inquiétude pour leur reconversion, ils auront leurs diplôme d’entraineur par « VAE » (validation des acquis) un peut comme les docteurs hamon et obono et dans le pire des cas ils feront écrire leurs bouquins par des « prête-plumes.. os os oscour j’ai failli fauter »

    Pour ma part ça fait un moment que j’ai arrêté le foot à la TV, lorsque je vois des extraits comme dans cette petite vidéo, les aisselles commencent à me gratouiller, j’sais pas pourquoi, ça doit être un syndrome encore à étudier.

    • Vous avez mauvais esprit, Michel. Je vous trouve venimeux dans chacune de vos phrases. Hélas, vous avez raison.

  4. Moins je vois ces têtes de cons, mieux je me porte… et j’ai de plus en plus de mal à regarder les matches de l’équipe de France, la vue de ces pauvres types au mieux stupides, au pire dégénérés me donne la nausée !

    Bientôt il n’y aura plus aucun Blanc en équipe de France… on se fait virer partout… dans les vestiaires, ce sont les africains qui font la loi… leur loi, celle des gangs des cités !

    Quelle dégringolade…

  5. Permettez-moi de ne pas être – tout à fait – d’accord avec ce qui précède. Le problème c’est aussi que les blancs (hélas) sont plus dégénérés que les noirs et ne supportent plus trop la comparaison athlétique, et cela dans beaucoup de sports. Nos enfants gaulois sont bien souvent déjà bien enrobés et inaptes aux sports de compétition autre que la console !

    • Etrange tout de même ce que ces « inaptes au sport » brillent dans le rugby qui n’est pas fait pour les mauviettes !

      • Salut Christian,
        Il y a des exceptions à toute règle.
        Exemple de notre descente. Dans le temps (le mien) il fallait courir le mille mètres en 3 minutes pour avoir le 20, aujourd’hui faire trois tours de stade suffisent pour avoir son 20 !
        Je joue au badminton, à 76 ans, et quand je vois la niac de la plupart des jeunes d’avant 20 ans, je suis triste. Idem à la course à pieds, A mon âge arriver dans le premier tiers des trails est significatif de la perte de physique du monde moderne. Il serait impossible à Napoléon de retourner à pieds en Russie avec ses grognards. Alors oui, nous dégénérons, tant physiquement que moralement.

  6. Ces joueurs doivent être expulsés de l’équipe. Rien d’autre ! Qu’est-ce qu’on attend ? Tout comme Pogba ! L’esprit sportif doit être protégé .

  7. « On nous les présente comme des modèles de réussite pour notre jeunesse, »
    Il est là le problème, et il est de taille !

    • excellent
      il ne faudrait quand même pas que ces chochottes se fatiguent le moins du monde

  8. J’adore la manière de laquelle cet article est rédigé. Et tellement vrai..

  9. Vous vous trompez sur un point: il n’est pas musulman, mais chrétien, de parents chrétiens (congo et haïti). Pour le reste vous avez raison : c’est une racaille. Mentalité, élocution, comportement, etc. Une pure racaille de cité.

  10. Les dirigeants du football Français avaient-ils réellement besoin de « titulariser » cette diversité pour représenter la France du ballon rond?
    Certainement non!
    A mon avis, ce sont très probablement les individus qui nous gouvernent qui dirigent les instances du football Français!

  11. Sur les stades ou dans les caves des banlieues, les rats se comportent comme des rats qu’ils soient rats noirs (rattus rattus) ou rats gris (rattus norvégicus)…

  12. religion de merde pratiqué par des consanguins sodomite amateurs de chèvres et de pisse de chameaux ,,, vermine a expulsé de l’équipe ,,, d’afrance !!!!

  13. il faut éjecter toute cette pègre, cette merde; il faut aller déverser ces pourritures dans le sahara
    Hors de FRANCE !!!!

  14. J’ai regardé la finale Angleterre / Autriche et il y avait une telle majorité de blondes que je me demandait si les brunes jouent au foot . En cherchant bien il devait y avoir une ou deux subsaharienne .
    Quand à la France: faites comme moi, ne dites plus Equipe de France mais Equipe de la FFF ce sera plus vrai .

  15. Réponse à Endehors. Je viens de revérifier, ce Kimpembe se revendique bien comme musulman pratiquant.

    • Au temps pour moi, j’avais lu l’inverse, mais sa conversion doit être récente alors. Bref ça ne change rien au fait qu’il soit une racaille mal élevée. C’est le problème de son environnement pourri et de ses fréquentations pourries. Pour le coup, je ne vais pas défendre cette religion que je déteste, mais ce n’est pas une question d’islam mais d’éducation. Je vis dans un quartier peuplé de gitans, ils sont tout aussi mal élevés, pourtant ils sont chrétiens évangélistes. Comme quoi…

  16. Quand on voit l’équipe de  » France  » de foot , il n’y a aucun doute que le sélectionneur , c’est Macron et toute sa clique de lèches pompes immigrationnistes !Les cons de supporters n’ont encore pas compris que , de nos jours , le foot en France au niveau national , sport populaire par excellence , ne sert qu’à formater les ( simples ! ) esprits à .. la diversité , le multiculturalisme , le métissage ,etc …etc… Le jour où ils seront moins cons et qu’ils comprendront çà , ils boycotteront cette équipe de merde , mais c’est pas demain la veille et les immigrationnistes macronistes peuvent se foutrent de leur gueule encore longtemps ! c’est une affaire qui marche !!

  17. C’est peut-être en partie vrai, mais du profilage racial n’est pas ce que j’attends de Falento.
    C’est l’article-type qui fait plaisir au lectorat du site, mais donne toutes les preuves voulues à ses adversaires.

  18. Adieu veaux, vaches, cochons et football, ce n’est plus pour moi ou mon entourage, ça ne m’intéresse plus…..

  19. Vous pouvez mettre un bourricot dans une écurie ça n’en fera jamais un cheval de course .Pas belle la FRONCE ?

1 Rétrolien / Ping

  1. OM-Francfort : le foot n’excite plus que les voyous! – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.