L’invasion des migrants, c’est la violence culturelle contre les peuples

Publié le 2 septembre 2018 - par - 15 commentaires - 985 vues

L’invasion des migrants contre le vivre-ensemble de gauche, ce n’est pas un fantasme réactionnaire, c’est de la pure violence culturelle organisée par les activistes du terrorisme humanitaire contre les peuples !

Avec Macron l’Algérien, on attend toujours en vain de connaître sa stratégie nationale de prévention-répression pour tenter mettre fin aux violences criminelles des migrants contre les Français.

C’est un programme politique extrêmement important pour les Français qui luttent contre la violence culturelle migratoire et ses méfaits contre les peuples de souche. Une enquête gouvernementale est plus que nécessaire sur le harcèlement culturel de la diversité migratoire pour lutter contre le racisme anti-Blancs dans les écoles et les quartiers. Diverses enquêtes ont mis en évidence la manière dont le racisme anti-Blancs attise et légitime les haines et attitudes négatives ayant un impact très réel sur la vie des enfants scolarisés.

Il est essentiel de comprendre le racisme anti-Blancs des activistes pro-migrants comme une forme de violence infligée aux familles des enfants scolarisés. L’invasion des migrants, c’est de la violence culturelle contre les peuples qui révèle des scénarios lamentables de domination sans fin du racisme anti-Blancs. On n’a pas besoin d’être très au fait de la théorie de la violence culturelle pour comprendre la signification sociale du racisme anti-Blancs. On doit réfléchir au-delà de la rhétorique du vivre-ensemble de gauche décrété pour les pauvres, invariablement utilisée par les politiciens de la gauche caviar qui alimente la violence culturelle organisée par les activistes du terrorisme humanitaire contre les peuples pour justifier de telles violences.

Cette rhétorique tente de détourner l’attention de la nature de l’invasion des migrants contre le vivre-ensemble de gauche et de dépeindre ceux qui s’opposent à ses méfaits comme étant des réactionnaires.

Cependant, l’invasion migratoire ne fonctionne pas simplement comme un domaine où des violences directes sont tolérées, comme en Allemagne, et devenue routinières. Elle constitue une vraie violence culturelle exercée contre les peuples et un récit qui peut servir à justifier ou légitimer la violence directe ou structurelle.

Il existe de plus en plus de cas impliquant des migrants dans des cas des plus odieux de violences extrêmes, de viols et de meurtres. Mais la violence culturelle est habituellement beaucoup plus banale contre les images culturelles traditionnelles. Le message est que les pays européens sont disponibles et profitables.

En clair, l’invasion migratoire fonctionne dans un monde où la violence est endémique. Elle sert à naturaliser et à normaliser cette violence directe et structurelle comme appropriée en France et en Europe.

Ceux qui prétendent que l’invasion migratoire est simplement de l’ordre du fantasme, sans incidence sur la réalité, auront du mal à expliquer la prévalence des violences directes ou structurelles. Alors, que faire au sujet l’invasion migratoire ? L’absence de toute stratégie nationale de Macron est loin d’être adéquate.

Les manifestations nationalistes de Chemnitz en Allemagne sont un rappel des urgences de l’invasion migratoire. Depuis la crise des migrants de l’UE de Merkel, les droites nationales ont connu une progression importante dans toute l’Europe. La présence de Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle en 2017 et l’alliance victorieuse du M5S avec la Lega lors des législatives italiennes sont un signal fort.

Les symptômes de l’invasion migratoire fonctionnent avec ce retour des droites nationales dans le paysage social et politique en Europe. Il est clair aujourd’hui que les forces politiques, les courants d’opinion, les électorats et les cultures politiques des droites contemporaines préparent leur union de circonstance en un programme politique, celui  d’une analyse et d’une stratégie pour contrer l’invasion migratoire en Europe.

Les critiques des activistes du terrorisme humanitaire contre les peuples les discréditent eux-mêmes et ratent la cible visée. À force de vouloir désigner par les mots populisme, nationalisme réactionnaire, xénophobie, l’ennemi du terrorisme humanitaire dans le cœur des peuples, on tape constamment à côté de la plaque en contribuant à la montée de ces nouveaux courants des droites nationales. Il importe aujourd’hui de souligner l’unité programmatique de ces mouvements des droites nationales. Cela ne revient pas à nier leurs spécificités mais simplement à reconnaître l’impératif politique de combattre l’invasion migratoire. Cette unité programmatique fonde le caractère et l’impératif politique des droites nationales dans le champ politique.

C’est l’affirmation des cultures politiques du conservatisme social et culturel qui justifie les affinités électives des droites nationales malgré les variations nécessaires des droites locales ou nationales. D’où l’intérêt de souligner l’unité dans l’opinion qui caractérise les droites nationales à l’échelle européenne.

Dans le discours politique aujourd’hui, la diffusion des idées des droites nationales est une réalité dans l’ensemble du champ politique et culturel européen. Même le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb parle ouvertement de “submersion migratoire”. Ce processus de droitisation concerne aussi l’espace public. Il prend la forme d’une disponibilité d’esprit pour les idées réactionnaires autour des thèmes qu’actualise la Droite nationale : la crise de l’autorité à l’école, dans la famille, dans l’État, la remise en cause de la laïcité par l’islamisation de l’espace public, la propagande des activistes islamo-gauchistes LGBT dans les médias, le recul organisé de l’identité culturelle française au profit d’un multiculturalisme de la diversité devenu la doctrine officielle de l’État LREM. Ivan Rioufol a appelé de ses vœux la “révolution conservatrice” qui avance désormais à grands pas, comme à Chemnitz, au grand jour, au rythme d’une foule animée par le sentiment populaire de l’aveuglement des élites et des imposteurs qui veulent doper leurs petites carrières politiciennes.

Le ressentiment et même la haine des élites et des nuisibles, les imposteurs politiciens LREM UMPS contre le peuple, c’est ce qui a permis à Ivan Rioufol d’écrire : “Autant ladmettre : Marine Le Pen a gagné la bataille des idées… La réhabilitation de la patrie a été son combat. Il faut donc lui reconnaître sa victoire, avec le retour de la nation souveraine au cœur des débats… La (soi-disant) “lepénisation des esprits nest que le réveil de la société civile et léchec de la classe politique (qui) na rien voulu entendre des alertes lancées…”

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
reuri

“C’est la violence contre les peuples…” , sans compter les pathologies des “ingénieurs astrophysiciens” .
Ça y en a pas bon : http://www.fdesouche.com/1068427-fermeture-de-l-afdphe-qui-publiait-les-chiffres-sur-la-drepanocytose-vers-une-systematisation-des-tests-a-tous-les-nouveaux-nes

sitting bull

Excellent

DUFAITREZ

“Quand un Peuple s’oublie dans le confort, un autre le remplace !”
“L’Avenir est incertain, Le Courage ou la Lâcheté le détermine”.
Confucius.

gigi

Le petit républicain Macron, incapable de gouverner en restant lui-même, s’est fait Algérien et à l’instar de Mélenchon ou Edwy Plenel mais encore du sinistre Vincent Peillon, offre la France au Qatar. Ces imposteurs ont ruiné le pays et le Qatar prend de grosses participations dans nos plus grosses entreprises.
Ce n’est donc pas le moment de se soumettre aux diktats d’une République sur le point de tomber. Sauver la République, c’est accepter la dhimmitude qu’ils veulent nous imposer.

André

Autrefois avec nos châteaux qui ne furent jamais construits par des républicains, le seigneur et maître des lieux, en cas d’attaque faisait entrer ses administrés dans le château fort et de sa poivrière le donneur d’ordre criait: Relevez le pont levis, abaissez la herse..C’est vrai que les temps ont bien changé. Le seigneur des lieux, en l’occurrence le Macron qui hurle du haut de sa tour: -Relevez la herse, abaissez le pont levis voilà les africains, ils vont nous jouer du RAP et du couteau

Fifi

Parce que ceux qui font, et ont fait, office de “chevaux de Troie” à ce niveau sont ceux qui nous gouvernent, et nous ont gouvernés, en ayant favorisé l’immigration massive et qui continuent encore.

gigi

France, otage des islamo-gauchistes .

kabout

je ne m’inquiete pas de cette invasion organisée,cela s’est toujours passer ainsi…..semblant de persécution dans leur pays,invasion,intimidation,imposition religion,agressions mais au bout c’est toujours les peuples natifs qui finissent par virer les imposteurs (conflit ,guerre civile) meme avec l’aide des gouvernements en place cette invasion finie toujours par faire ptttchittt,il faut attendre la enieme agression de trop pour que ca se “declenche”,peut etre un debut en Allemagne a Chemnitz

Une patriote

Ca ne vous inquiète pas ? Mais regardez cette photo, vous y voyez des femmes, des enfants ? PAS UN SEUL, QUE DES HOMMES SEULS, ce ne sont pas des migrants MAIS DES ENVAHISSEURS REVUS POUR NOUS REMPLACER. Les italiens, polonais, portugais, vietnamiens, etc N’ETAIENT PAS SUIVIS PAR DES CONTENEURS D’ARMES LOURDES, ETIQUETES ” AMEUBLEMENT ” !

Rems

Heureusement encore que ce sont des hommes seuls car si en plus ils arrivaient avec leur smala ce serait pire, l’invasion serait multipliée par 6 au moins !

Une patriote

Ils les feront venir une fois qu’ils auront pris POSSESSION du terrain et exterminer la population blanche !

Lin

A rems . Le regroupement familial s ‘en charge ! Ils viennent seuls et font venir leurs nombreuses familles une fois en France . Le pire est a venir si nous ne reagissons pas tres vite ….

gigi

Nous n’avons aucun moyen légal de leur rentrer dans le chou.
Et les élections sont truquées.
Je vous laisse deviner ce qui nous reste à disposiition pour défendre notre civilisation. Parce que, eux le disent, viennent dune civilisation qui permet le meurtre.
C’est le pays France qui a importé l’islam en Europe et le djihad armé. Sa responsabilité est immense.

vous ne devez pas connaître la Grande-Bretagne.

Une patriote

Exactement, je suis lasse de le dire. Il n’y a que les corses pour réagir tout de suite et ne pas laisser la situation tourner à leur désavantage. Ici, les gens ont la tête baissée sur leur smatphone, ils ne se rendent même pas compte à qu’elle vitesse les envahisseurs et la racaille prend possession de la France grâce à la prolifération de tout ces dégénérés voulu par Macron Leur tête sera bientôt à côté de leur pieds sur le trottoir !

Lire Aussi