Liogier se comporte en agent des assassins islamistes

Publié le 28 novembre 2015 - par - 8 commentaires - 1 878 vues
Traduire la page en :

PCF-collabo-1940S’il faut un jour montrer aux gens ce que fut l’entreprise immémoriale et universelle de désinformation-propagande appliquée, exemplaire, aux Français de 2015, il sera pertinent de diffuser dans son intégralité ce gros quart d’heure de télévision décervelante. Ce fut sur BFM, courant novembre, un de ces soirs suivant la mise au supplice de quelques centaines de koufars imprudemment aventurés sur la rive droite de la Seine. À Paris.

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/attentats-de-paris-les-francais-veulent-manifester-leur-attachement-aux-valeurs-de-la-republique-gerard-mermet-706080.html

Le “philosophe-sociologue” (diantre !) Raphaël Liogier, fut donc convié par les incultes à donner son docte avis sur la part des salafistes et autres raccourcisseurs de pantalons dans la genèse et l’exécution, au sens propre, des innocents civils du Bataclan et de quelques autres lieux de guerre. Du grand art.

Face à des journalistes et chroniqueurs pétrifiés, englués, domptés par une logorrhée où le péremptoire le disputa, permanent, au seul désir d’échanger, un freluquet modèle Tarik Ramadan-barbe de trois-jours-regards-en-coin-est-ce-que-je-suis-dans-la-ligne-parce-que-sinon-je-ne-toucherai-pas-mon-chèque, conscient de la faveur qui lui était faite de s’exprimer à une heure de grande écoute, nous gratifia d’une démonstration dont le paradigme pour débiles moyens fut et sera : “SI VOUS VOULEZ VOUS DÉBARRASSER DES NAZISLAMISTES DE L’ÉTAT ISLAMIQUE, IL FAUT D’URGENCE VOUS ALLIER AVEC LES FASCISLAMISTES DE L’UOIF, AUTREMENT DIT AVEC LES SALAFISTES. LE SALUT DE LA FRANCE EST LÀ”.

Lesquels salafistes, barbes longues, robes blanches cachant avec soin une libido aimantée par les fesses des jolies mécréantes, ne sont finalement, à bien écouter l’agité électronique en petit pull mohair-et-soie très soir-de-fondue-à-Avoriaz, que de doux poètes, des incompris. Certes, ils sont un peu trop attachés à la tradition, au fameux djihad personnel tant vanté par Cazeneuve, aux textes pris littéralement comme tels mais sans plus, attention, padamalgam ! En quelque sorte, ces compatriotes plutôt folkloriques mais pas méchants pour deux dirhams, sont les défenseurs jusqu’à la mort tout à la fois de la démocratie, des lois des hôtes fondues dans la Très Sainte Parole, de l’humaine compassion pour les perforés à la kalach, et last but not least, des pédiluves qui protègent les voutes plantaires du Croyant-meilleur-peuple-de-la-Terre des mycoses interdigitales.

Formidable Raphaël Liogier ! Il convient de se repasser, pour bien les savourer, quelques morceaux de son chef-d’oeuvre comme on le fait des répliques des Tontons Flingueurs. Un vrai petit Pol Pot haranguant ses esclaves khmers commis à l’édification des grands ouvrages de la République idéale. Là-bas, Mao. Ici, Allah. Au bout du tunnel, la Lumière, Malek Chebel en majesté, la France réconciliée pour toujours avec elle-même, en langue arabe, et soixante millions d’égarés enfin conduits au troupeau du Seigneur par les chiens de garde de son Prophète.

Risible. Quoique. Le constat, amer, ramènera les plus anciens d’entre nous au commerce des agents-de-Staline-rectifiés-Krouchtchev-amendés-Brejnev. Rien de nouveau sous le noir soleil du Bataclan. Sauf la nécessité de dire haut et fort, en experts de la chose et à l’usage des ignorants et des naïfs, que le citoyen Raphaël Liogier, ci-devant philosophe-sociologue et que l’on connut moins arrogant devant les juges de la 17e Chambre, est, plus encore qu’un idiot utile ou un faux-nez, un authentique agent de ceux qui, directement ou non, ont fait couler, en un acte formel de guerre, des rivières de sang sur le plancher d’une salle de concert parisienne, un soir de Novembre 2015.

Jean Sobieski

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi