Lire le dernier texte d’Hubert Sage m’a rassuré sur Riposte Laïque

Publié le 31 janvier 2011 - par
Share

Je commençais à me poser des questions sur la façon dont il me semblait que RL, au nom de la diversité des opinions, (bravo continuez, ce n’est pas contradictoire) fédérées autour du combat contre la montée sournoise ou affichée d’un islamisme conquérant, servait un peu trop, et désormais trop souvent à mon gré, la soupe à Marine Le Pen. Et voici que l’article d’Hubert SAGE, (sans doute trop court pour y dire tout ce qu’il aurait été souhaitable de dire), réveille ma nature profonde de gauche, humaniste, laïque et Républicaine, qui avait fait qu’en son temps, je fasse un bon bout de chemin aux côtés de J.P. Chevènement.

La laïcité, mais peut-être que je me trompe, mais je ne pense pas être alors le seul, exige qu’une déontologie existe et soit respectée, si ce n’est au nom d’une volonté de séparation du fréquentable et de ce qui ne l’est pas, à celui d’une exigence de ligne politique qui exclue de facto les mouvements qui s’engagent et engagent les citoyens sur des lendemains dangereux s’ils ne seront douloureux pour la liberté, et j’ai le sentiment que le F.N., malgré les déclarations concomitantes aux lignes combattantes de RL, fait partie de cette catégorie.

Nous n’allons tout de même pas encenser aveuglément le retour d’un christianisme revanchard, au prétexte d’une volonté de faire barrage à une autre religion (qui profite de sa position privilégiée, faisant les yeux de Chimène, au sein d’autres partis de gauche et d’extrême gauche) pour s’installer à sa place.Il faudrait garder en mémoire que lors du dernier conflit mondial, tous ceux qui se sont montrés favorables à Pétain n’étaient pas obligatoirement fascistes, mais viscéralement anti-communistes, anti-libertaires, antisémites, ce qui me fait dire qu’il y a des associations, même si elles sont ponctuelles et profitables au combat,dont il faut s’écarter pour éviter d’être confondus avec elles.C’est un simple phénomène de masse et de phagocytage, voyez Mitterrand et le P.C.

C’est pour cette raison, que la piqure de rappel d’Hubert, qui mérite bien ici son nom de famille, est une action d’éclairage dont RL peut s’enorgueillir, et à laquelle j’adhère sans réserve. Ouf, il était temps!

Paul Ramon

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.