L’ISF rapporte 5 milliards par an, mais détruit 45 milliards de PIB !

La France aime les pauvres et déteste les riches. Elle est le seul pays au monde où la richesse n’est pas admirée mais enviée. Un pays où le mérite et l’effort ne sont plus récompensés mais suspectés.

Cette haine des riches est telle qu’un clandestin totalement assisté est mieux considéré qu’un milliardaire. Tout pauvre est une victime de la société, un exploité.

Alors qu’un riche qui a fait fortune à la force du poignet n’est pas un modèle à suivre, mais un salaud qu’il faut donc plumer sans état d’âme.

Macron va encore céder à cette hystérie collective anti-riches, anti-patrons, anti- propriétaires, anti-actionnaires, anti-épargnants, en taxant le produit de l’effort.

Quelle erreur économique ! Quel manque de courage politique !

Il faudrait au contraire supprimer totalement l’ISF, cet impôt inique et stupide, qui ruine la France et appauvrit un peu plus les Français envieux.

Seulement voilà, taxer les riches , ça fait jouir le peuple. Peu importe que la France soit perdante, du moment que les riches sont matraqués fiscalement.

Qu’une star du foot gagne dix ou vingt fois plus que les grands patrons du CAC 40 ne choque personne. Mais le fait de posséder un Yacht ou une Maserati fait de vous un type louche, à la fortune trouble.

Nous vivons dans un pays où la mentalité socialo-communiste des années 30 a encore une telle emprise sur les esprits, que la réussite sociale est considérée comme un délit taxable à tout va.

Toute richesse est suspecte. Les riches sont au mieux des escrocs, au pire des négriers qui ont amassé fortune en exploitant le bon peuple.

Le Français n’est heureux que s’il a l’impression d’être mieux loti que son voisin.

L’ISF, c’est l’impôt de la jalousie que l’on jette en pâture au peuple pour lui faire oublier ses propres échecs et toutes les rancœurs qu’il rumine contre ceux qui ont éminemment réussi. L’ISF, ça calme les frustrés et les ratés.

Qui oserait encore de nos jours rouler en Rolls avec chauffeur ?

Qui oserait laisser sa Ferrari sur un parking public sans craindre le vandalisme ?

Si dans le monde entier on affiche sa réussite sociale, en France il est conseillé de la cacher. Une Bentley avec chauffeur c’est de la provocation.

Les yachts, les jets privés, les Rolls et les montres à 50000 euros ne sont pourtant pas des privilèges de l’ancien régime, comme le clame la gauche archaïque et stupide, mais le fruit du travail et de l’effort, la récompense du mérite et des risques pris dans le monde sans pitié des affaires.

Car parmi les grosses fortunes, les héritiers sont une minorité. Les bâtisseurs d’empire partis de rien sont les plus nombreux. Ce ne sont pas des nobles qui ont tout obtenu dans leur berceau.

La France est le seul pays européen à taxer le patrimoine, le seul pays qui fait fuir ses grosses fortunes vers ses voisins qui se réjouissent de cet impôt stupide.

Ces pays accueillent à bras ouverts des Français fortunés fuyant l’enfer fiscal français et qui viennent investir en créant richesses et emplois chez eux.

350000 “riches” sont soumis à l’ISF, mais les plus gros patrimoine se sont exilés.

Selon une étude du COE-Rexecode de juillet 2017, 500 grosses fortunes quittent la France chaque année pour fuir l’ISF qui les spolie.

En 30 ans la fuite des grosses fortunes a fait perdre 45 milliards de PIB à la France.

Nous tuons la poule aux œufs d’or.

En clair l’ISF rapporte 5 milliards par an, mais détruit 45 milliards de PIB !

Car se sont d’immenses fortunes qui sont parties investir chez nos voisins.

Dans le même temps, il arrive 400 déshérités par jour, qui viennent gonfler le flot des assistés. Et on  s’étonne que la pauvreté ne cesse d’augmenter !

Chasser les riches et attirer les pauvres est une spécificité française.

Un migrant adulte coûte 13000 euros à la collectivité et un mineur isolé 50000 euros !

Alors que la taxation des biens de luxe va rapporter tout au plus 10 millions, il faut savoir que les 20000 mineurs isolés arrivé en 2017 vont coûter 1 milliard au contribuable. C’est la somme que vont dépenser les départements.

Mais sur ce sujet, la gauche se tait, alors que le tsunami migratoire nous ruine.

La surtaxation des yachts, jets et lingots d’or ne rapportera rien.

La plupart des yachts et des jets sont immatriculés à l’étranger pour des raisons fiscales.

En France, ces biens de luxe représentent un chiffre dérisoire.

79 yachts de plus de 24 mètres immatriculés en France

732  Maserati immatriculées en 2016

235 Ferrari

82 Bentley

74 Aston-Martin

15 Rolls. (il se vend 11 Rolls par jour dans le monde)

Une goutte d’eau qui va rapporter 10 millions au maximum, soit 100 fois moins que ce que nous coûte l’encadrement des 20000 migrants mineurs isolés arrivés en France en 2017.

Mais pour plaire aux jaloux de la gauche, Macron vient de décider de rouvrir la chasse aux riches et de ruiner un peu plus la France.

Et même la droite applaudit à la surtaxation des biens de luxe, Laurent Wauquiez en tête, qui juge “inacceptable” qu’on ne taxe pas “les yachts, les jets, les Porsche et les Ferrari”.

Encore un socialo-communiste déguisé en homme de droite !

La France n’a toujours pas compris qu’un citoyen fortuné investit, crée des richesses et des emplois, consomme massivement en payant la TVA. Il fait vivre des centaines de personnes dans son sillage.

L’ISF, c’est l’équivalent de la révocation de l’Edit de Nantes sous Louis XIV.

Un désastre politique et économique majeur pour le Roi Soleil.

1 million d’exilés issus de la bourgeoisie protestante, ont fui la France pour aller enrichir les pays européens de leurs talents et de leur esprit d’entreprise.

La France mit des décennies à s’en remettre.

Par conséquent, à quoi bon rafistoler cet impôt stupide et ruineux ? Supprimons le purement et simplement.

Est-il si compliqué d’expliquer au peuple que l’ISF coûte beaucoup plus cher qu’il ne rapporte et appauvrit chaque année le pays ?

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

33 Commentaires

  1. Vouloir égaliser tout un peuple par la pauvreté est d’une aberration sans nom.Le JALOUX est un petit qui comme un enfant ne -veut pas partager et qui préfère plutôt casser son jouet.Le JALOUX fait son propre malheur et détruit son entourage.
    Le jaloux est un CON ,tout comme les gouvernants qui lui donnent l’exemple !!!
    Et oui bien sûr,la misère est humaine .

  2. Jalousie,mesquinerie,étroitesse d’esprit …Alors que la plus part rêvent d’êtres « riches  »
    Ils jouent au loto,grattent des tas de jeux pour se payer de l’inutile et vivent en dehors de toute unité..
    Les jaloux n’envisagent pas de réussir par le travail,ou l’intelligence mise au service du travail producteur de richesses,non les jaloux sont trop souvent des revendicateurs ou l’effort n’est pas de mise !.
    Les jaloux sont a l’écoute attentive des médias médiocre les conditionnant a une vision archaïque et moyenâgeuse .
    C’est regrettable parce que ces mêmes médias ,ont eux ,des revenus à faire pâlir ceux là même qui les écoutent
    Oui alors si vous êtes  » riches  » quittez ce pays sans aucun scrupules ni de lâcheté nationale,car il est de votre devoir de protéger vos acquis du travail.

  3. Les yachts de milliardaires sont construits par des ouvriers de chantiers navals, sont entretenus par les mêmes ouvriers. Idem pour les jets privés, les voitures de luxe, etc. fabriqués également par des ouvriers. S’ils sont trop taxés, les heureux propriétaires iront faire construire leurs navires ailleurs, en Corée du sud, à Hong-Kong et les laisseront à quai dans des îles paradisiaques où on leur foutra la paix tandis que les commerçants d’Antibes ou de St Trop pleureront le départ de la manne des super yachts. On vend Alstom aux Allemands et STX ST NAZAIRE aux Italiens et à côté de ça, on va faire du glanage fiscal pour récupérer des clopinettes et faire plaisir aux idiots gauchistes. Déplorable !.

  4. Aristocrates et Riches sont honnis depuis la Révolution ! C’est la France !!
    Que peuvent 343.000 « Riches » contre des Millions de pauvres ? RIEN !
    La Guillotine fiscale, comme l’autre, lors de la Terreur !
    10% paient 70% de l’IRPP ? Justice fiscale !
    Tous foutent le camp (les jeunes), les Pauvres paieront !!!
    Natalité ? 33.000 € à la naissance ? Non Merci !

  5. Excellent article, comme tous ceux de Jacques Guillemain. Bravo à lui.
    Après l’islamisation, l’autre problème de la France est la gauchisation des esprits, même ceux de la pseudo droite. Il nous faut extirper des cervelles tout ce qui est socialaud, communiste, marxiste, gauchiste et toute cette vérole intellectuelle. Sur ce sujet, l’excellent Maurice Druon a écrit un excellent petit livre que je vous recommande : « La France aux ordres d’un cadavre »
    Comme disait Coluche, je ne suis pas un riche, je suis un ancien pauvre.
    Quitter la France ? Je m’interroge.

    • pierre estrelka & BALT, sans aucune fiscalité, l’enfer serait autrement plus terrible que l’enfer fiscal. A partir du moindre niveau de fiscalité qui rend la société vivable, vous créez la tentation pour des états de vivre de la défiscalisation, qui est une forme parasitaire de vie pour les états, sur le dos des autres. Le « dilemme du prisonnier » ( problème mathématique qui modélise les questions de confiance et de respect de la règle par tous ) s’infiltre dans tous aspects de la vie.

  6. Gaspiller des fortunes dans des objets inutiles, voire destructeurs, est purement indécent. Bien sûr, comme toujours, il y a deux référentiels distincts dans ce débat, celui où on se place du point de vue de l’idéal, et le point de vue pragmatique. Mais dans l’absolu aussi, il faudrait veiller à bien ficeler l’ISF pour qu’il ne crée pas des situations de détresse insensées, comme par exemple pour ceux qui sont taxés sur leur logement tout simplement parce qu’il a une cote immense à cause de sa situation géographique. D’une manière générale d’ailleurs, toujours dans l’idéal, taxer le capital est, c’est vrai, un peu illégitime en soi, et il faudrait seulement taxer le luxe à la limite, qui est l’un des fleurons du mal absolu.

    • Le commentaire de Clamp est trop timide. Pourquoi s’en tenir à taxer? Il faudrait carrément interdire la production des biens de luxe. Il faudrait aussi vider les comptes en banque pour ne laisser aux gens que de quoi acheter ce qui est strictement nécessaire. D’ailleurs les pouvoirs publics en dresseraient la liste qui serait envoyée à chacun pour qu’il évite absolument de se fourvoyer en achetant quelque chose d’inutile (un yacht, un bouquet de fleurs, un pack de bière, un cheval de course, une robe, une Maserati, etc. selon les moyens de chacun). Et puis, à bien y réfléchir, le plus grand luxe et de ce point de vue le mal absolu, c’est quand même de perdre son temps à vivre. En retournant au néant nous serions certains d’être arrivé à l’essentiel avec absolument rien d’inutile.

      • Eléa, j’ai bien pris soin dans mon commentaire de distinguer deux niveaux de discussion : le niveau idéologiste, qui tend à s’intéresser aux buts à atteindre à un horizon inestimablement lointain, lesquels n’ont d’autres fonctions que de permettre à tout un chacun de ne plus passer son qu’à vivre, la question de survivre ne se posant plus, et le niveau pragmatique, qui tient compte de toutes les contraintes des circonstances présentes, et donc du fait que tout n’est que guerre permanente, depuis les plus simples rapports individuels jusqu’aux plus évolués entre les états, en passant par les entreprises, sachant que la guerre n’est pas la panacée de la vie et qu’il faut s’en débarrasser aussi in fine. Ce hiatus n’est jamais pris en compte entre personnes qui ne se comprennent pas en l’igno

      • Eléa, si on me permet un deuxième rectangle de commentaire pour compléter, j’ajouterais quand même que votre énorme sophisme consistant à me faire associer une incitation au néant du seul fait de vouloir faire disparaître le luxe – avec en plus un « si on y réfléchit bien » au passage plutôt enflé – est extrêmement léger. Sans dire qu’il est probablement révélateur sur vos propres aspirations. Ne me trouvez pas trop timide, ce que j’exprime ne requiert ni retranchement ni ajout par rapport à ce que je pense. Vous avez le goût du luxe, grand bien vous fasse, ne regardez pas les dominos tomber, au bout de la chaîne, il y a des enfants qui meurent.

  7. suite de mon post) jamais quémandé quoi que ce soit et surtout pas à l’état ! Le eu que j’ai je le dois à mon travail et c’est tout . J’ai honte de lire vos commentaires débiles d’assistés permanents et de jaloux de bas étages ! j’ai autant de mépris pour cela que pour les musulmans auxquels vous ressemblez forts tous autant que vous êtes : regardez les dans le monde , vous êtes exactement comme eux : envieux , bêtes , incultes et surtout incapables de quoi que ce soit . Ah quelles est belle la FRANCE d’aujourd’hui. L’invasion par l’islam n’est que logique face à une telle pauvreté d’esprit !

  8. Bien vu la « hauteur des commentaires » on n’est pas sorti de l’auberge . Autant dire que la FRANCE va continuer à s’enfoncer . Si ça vous chante de travailler moins pour gagner moins (car c’est bien ce qui arrive même si vous n’en êtes pas conscients !!) eh bien continuez comme ça . Quand votre porte monnaie aura l’aspect de celui des grecs , ne venez pas pleurer ! Quant aux éternels envieux ratés pour la plupart qui ne voient que des traitres dans les riches, allez jouer au ballon plutôt que d’essayer de penser , ça vous réussit pas .Et pour votre gouverne , je ne suis pas riche et propriétaire de rien même pas de ma voiture . J’ai élevé seule un enfant qui réussit plutôt bien sans avoir eu aucune aide de quiconque . Je me suis débrouillée avec mon seul salaire d’employée et n’ai

  9. qui roule en ferrari ? les dealeurs des quartiers; mais eux ne sont pas soumis à l’isf, et sarkozy, du temps où il était ministre de l’intérieur n’avait il pas assuré que les fichiers seraient croisés; comme le karcher on attends toujours; et ce n’est pas macron, le président des riches, qui changera la donne!

  10. Attention !
    Ne pas recracher sottement la propagande républicaine : la révocation de l’Edit de Nantes a été prononcée pour empêcher la guerre civile et la trahison des protestants alors que le pays était engagé dans une lutte à mort contre les pays protestants ligués contre nous.(ligue d’Augsbourg).

    L’ Edit de Nantes a été révoqué par l’Édit de Fontainebleau : il faut donc parler de l’Édit de Fontainebleau (1686) qui n’a pas asséché l’entreprise ou ruiné la France (?) : les protestants n’ont jamais représentés plus de 2% de la population en France (comme les juifs) et les plus grandes fortunes ont toujours été en FRANCE ET DANS LE MONDE des fortunes CATHOLIQUES.

    Pleaaaaase : arrêtez de vous cracher dessus ! Votre roi n’était pas un con. Ses collaborateurs non plus.

  11. Même ici, il y a des envieux et des jaloux, Pour répondre à Cater, le cardiologue comme vous dites qui a fait BAC+12 d’études, qui les a payés, les pauvres?? Réfléchissez avant de dire n’importe quoi! là vous êtes bien contant qu’il y ait des riches.

  12. Hollande avec son projet d’imposer les riches à 90%, les a faits fuir. Malgré le retour à un taux moins élevé, ils ne sont pas revenus. Macron en les favorisant pense qu’ils vont investir une part de ce qu’il leur a fait économiser. Il se trompe. Les riches investiront ailleurs, car ils se méfient de la mentalité française. Macron n’a rien compris à la France et aux Français. Il a déjà lâché face aux routiers. Il lâchera encore face à la rue, quoi qu’il en ait dit. Ça n’incitera pas les riches à venir investir en France. La France doit être gouvernée en tenant compte de sa mentalité.

  13. Il est vrai que l’ISF a beaucoup de défaut. Nous avons besoin des riches c’est indispensable de ne pas les faire fuir. Mais il faut surtout voire ce que les politiques menées pour cette immigration indécente coûte à la France au niveau social et en vies humaines. Au grand détriment des français lambdas.
    Il faut s’attaquer aux niches fiscale qui s’élèvent à 100 milliards par an. Pas celles qui coûtent 100 euros par an à l’Etat et concernent les petites gens du peuples mais celles des riches antiquaires et galeries d’art et autres nantis.

  14. Pauvre Riposte Laïque , qui de la lutte justifié et nécessaire contre l’islam donne la parole aux tenants de l’ancien régime qui détestent la »gueuse » et ne rêvent que de revenir à un temps ou les riches s’enrichissent de façon éhonté en disant aux pauvres qu’il faut travailler plus pour accéder à la richesse tout en leur donnant des salaires de misère.

  15. Cet article est du grand n’importe quoi. Vous mélangez tout. Vous ne savez manifestement pas faire la différence entre un « riche », genre cardiologue qui gagne 300 000 € par an parce qu’il s’est farci BAC+12, à la force du poignet comme vous dites, et qui mérite son salaire, et un milliardaire comme Bernard Arnault qui est parti de tout sauf de rien et représenterait selon vous quelqu’un qui s’est construit tout seul… mon CUL… Par ailleurs, vous mélangez les parasites finis genre migrants analphabètes-illettrés- assistés qui vivent d’allocs avec 24 enfants de 4 femmes différentes et le pauvre type qui travaille chez McDonald’s comme un chien pour un salaire de crève-faim. Vous ne savez pas faire la différence entre un riche et un enc…, ni entre un pauvre et un parasite.

  16. L’ISF est un impôt juste qui permet de pallier à des injustices : les droits de succession exonérés pour les enfants qui permettent à des Bettencourt des rester riches pendant encore un millénaire si la planète n’a pas explosé d’ici là, alors même qu’ils resteraient à ne rien faire, le fait aussi que des financiers comme Macron ont gagné des fortunes immenses en rendant des services à la nation bien faibles comparés à ceux que rendent quotidiennement dans nos hôpitaux les médecins, dans nos écoles les professeurs etc. pour des revenus bien plus faibles. De plus, il ne faut pas confondre le patrimoine privé d’une personne et son patrimoine professionnel exonéré. En faisant de l’ISF un impôt immobilier, Macron favorise les ultra-riches dénoncés dès les écrits de Zola.

    • vous devriez vous renseigner.les enfants en ligne directe ont un abattement de 100 000euros.au delà il y a des droits de succession par tranches.
      vous trouverez tous les détails sur internet.
      et puis arretez de tout ramener à Bettencourt. c’est comme pour les allocs: on nous presente le mec qui gagne 10 000euros et on supprime aux couples qui en gagnent 6000; et dans les faits ça peut encore descendre.
      et ceux qui critiquent l’héritage sont ceux qui n’ont rien à transmettre ni à recevoir.

    • « les droits de succession exonérés pour les enfants  » Tient, celle là je la connaissais pas, renseignez vous avant d’étaler des âneries …

    • Combien l’Oréal fait-il travailler de Français et rapporte à la France?

  17. suite de mon post) dégringolade dans laquelle on est empêtré. Quand les français deviendront-ils un petit peu intelligents et arrêteront-ils d’envier jalousement les riches qui se sont donnés du mal pour parvenir à créer des entreprises les faire vivre , donner du travail aux autres , prendre des risques et travailler plus de 80 à 90 H par semaines. Mais ces ignares de franchouillards en ont plein la bouche de leurs joueurs de foot (aussi bêtes qu’eux c’est sans doute pour ça qu’ils les vénèrent) qui gagnent en se foutant bien d’eux des milliards sans faire grand chose faut bien le dire !!! Les français méritent ce qui leur arrive parce qu’il se complaisent dans la bêtise et l’ignorance !

    • ce n’est bon pour personne de travailler 12 heures par jour, je l’ai fait à une époque et j’ai négligé beaucoup d’aspects nécessaires à ma bonne santé. Une vie équilibrée doit laisser de la place au repos, la vie sociale, l’entretien physique, le calme, l’engagement citoyen, l’art… Le travail ne peut résumer une existence au risque de créer des déséquilibrés et une société malsaine. Les Français défendraient mieux leur pays s’ils prenaient davantage le temps d’être en phase avec eux-mêmes et retrouvaient le bon sens et l’équilibre dans tous les domaines. Une patrie ne peut survivre que si tous les honnêtes citoyens y trouvent leur intérêt aussi.

    • Riches de père en fils, pas d’investissements, délocalisations pour avoir plus d’argent…
      Moi,, j’aimerais bien que les riches soient vraiment patriotes, ce n’est pas le cas. Le monde est coupé au moins en deux, les possédants ne partagent pas, veulent des esclaves, c’est normal, c’est humain.
      Donc je ne défendrai pas les riches qui demandent tant de sacrifices à leurs ouvriers et les virent quand ils n’en peuvent plus.
      J’en ai connu, des vrais riches.
      Pour eux on est des manants.
      Si on veut que le peuple puisse avoir une vie correcte, il faut les forcer à partager un peu de leur fortune. D’eux mêmes, ils ne donneraient même pas un salaire!

  18. Tout à fait d’accord, mais tout à fait d’accord avec vous . Mr GUILLEMAIN, cela fait longtemps que je voulais vous dire que je partage vos idées presque à 100% et que je vous lis toujours avec plaisir . Vous êtes peut être sur ce site le plus lucide,Ce que vous dites est vrai , incontestable presque tout le temps . La hargne des français contre les riches est tout à fait réelle et est bien une des choses qui m’agacevraiment dans ce pays car tant que les franchouillards réellement populistes pour le coup , n’auront pas compris qu’ils ne deviendront pas plus riches en prenant aux riches pour soit disant donner aux pauvres (c’est à peu près le niveau de raisonnement de la gauche depuis 2 siècles et ça marche sur les cerveaux de plus en plus abrutis des français ) on continuera la dég

    • Le populisme que vous exécrez est la seule solution à nos problèmes. Être populiste n’exclut en aucun cas le respect des riches, au contraire. Le Peuple intelligemment guidé, est capable de voir clairement où est son intérêt. Faire fuir les riches est idiot, leur faire comprendre qu’ils sont bienvenus les fera revenir.

    • Les républicains (les partageux) détestent les riches
      Mais pas les Français.

      C’est justement à cause de la politique fiscale : injuste et confiscatoire, elle empêche le pauvre talentueux de s’enrichir par son talent et le convainc de mordre le plus riche que lui par dépit.

      On était plus finauds sous l’Ancien Régime : sous louis XIV tout ce que l’Europe comptait de cerveaux pouvait s’installer en France pour ses entreprises en y bénéficiant d’une franchise fiscale …totale….à vie.

Les commentaires sont fermés.