L’islam à la crèche

Ce matin, mon épouse s’est rendue dans la future crèche de notre petite fille. Elle en est revenue furax. Je vais vous raconter comment après avoir durement pris conscience que nous vivions dans une société qui, de plus en plus, inverse ses valeurs, nous allons maintenant devoir faire face à une autre forme d’inversion, plus grave encore. Nous avons trois enfants et leur bien-être nous préoccupe. Nous essayons de leur donner l’alimentation la moins toxique possible et comme beaucoup de gens, nous avons des convictions. Nos convictions ne nous sont pas tombées du ciel, elles sont le fruit de recherches, de lectures et d’expériences. Dans un monde de plus en plus toxique, nous essayons de faire de notre mieux.

Quand mon épouse a précisé à la puéricultrice qu’elle ne souhaitait pas que notre fille consomme des produits laitiers, celle-ci lui a répondu que les seules restrictions alimentaires tolérées sans certificat médical étaient celles d’ordre religieux. En prenant comme exemple l’interdiction de consommer de la viande de porc, je doute que la puéricultrice faisait allusion au judaïsme, inexistant dans notre commune. Ces directives viennent de l’ONE (Office de la naissance et de l’enfance), un organisme incontournable dans la santé et l’éducation des enfants belges. Jusqu’à ce jour, je pensais que dans une crèche, premier lieu social des enfants aux prémices de leur vie, le bon sens régnait en maître. Hé bien non ! Si vous voulez protéger vos enfants de certaines substances que vous estimez dangereuses pour leur santé, oubliez les arguments scientifiques et trouvez-vous une religion qui les interdit.

C’est purement et simplement de la discrimination. En quoi nos convictions alimentaires ont-elles moins de valeurs que celles des musulmans. J’irai même jusqu’à affirmer qu’elles sont bien plus crédibles puisqu’elles ne sont pas basées sur une croyance dépourvue d’argument scientifique. L’ONE a choisi l’inverse du bon sens en privilégiant l’argument religieux. Vive le progrès ! Je me demande comment la puéricultrice réagirait si je lui disais que ma fille ne peut pas consommer de viande le vendredi !

Nicolas Olivier

image_pdf
0
0

81 Commentaires

  1. le grand remplacement est là, n’en déplaisent à ceux qui parlent de complotistes à la noix !!!

  2. Quand vous dîtes discrimination vous êtes gentil!! Ce genre de procéder est inadmissible dans un établissement public donc laïc !!
    Vous devriez faire signer une pétition aux autres parents pour interdire ce procéder

  3. Les Ulemas (docteurs de la loi muzz) dictent leurs vérités religieuses… qui n’ont rien à voir avec la santé des gosses. Préceptes fantaisistes..
    Mais on accepte, dès le plus jeune âge.
    La Suite… s’imposera aussi !

    • On a déjà l’écologisme avec la nouvelle vierge Greta.
      On a la religion du vivre-ensemble dont la bible est le Padamalgam.
      Il y a aussi la religion LGBT qui s’agrandit tous les jours d’un nouveau genre et nous prêche la nouvelle filiation par éprouvette ou par esclave porteuse

  4. L’auteur a bien dit qu’il s’agissait d’une réflexion personnelle et d’un ressenti qui le pousse a ne pas donner de produits laitiers à sa fille : rien de médical.
    dans ce conditions , difficile de critiquer l’école

    • la religion n’est pas un ressenti personnel ? quoi de médical au refus du porc ? ok on a pigé.

  5. Voilà pourquoi certains parents fondent leur propre système de garderie ou leur cantine. Ce n’est bien sûr pas donné à tout le monde car il faut pouvoir donner de son temps.
    Mais l’avantage est d’éviter cette promiscuité et des interdits qui ne nous concernent pas.
    Je me demande parfois si les mères de ces enfants avec interdits religieux travaillent vraiment, étant donné qu’elles bénéficient de tarifs avantageux.
    Tout comme à la cantine de l’école où mangent des enfants dont les mères ne travaillent pas mais font nourrir leurs gosses aux frais du contribuable, parce que ça revient moins cher et ça donne moins de travail qu’à la maison, et qu’en plus on peut imposer ses diktats religieux

    • Dans les écoles publiques de la République on admet de ne pas servir de porc aux musulmans( pour cause de religion)) mais on interdit la crèche aux enfants pour cause de laïcité !!
      Qui se fout de g de qui?
      Vous avez raisons, les enfants muz dont 99% des mères ne travaillent pas, remplissent les cantines au frais du bon citoyen, qui lui ne cessez de payer!!

  6. Vous auriez du lui dire pour la viande du vendredi et la mettre au pied du mur. Et si elle refuse, vous faites un scandale et vous la menacer directement de porter plainte pour discrimination, le mot magique. Bref vous jouez la victime juste pour voir comment elle va réagir, ça vous dira si elle est juste conne bien-pensante ou collabo pro-islam.

  7. Ce qui veut dire qu’ils gagnent du terrain, insidieusement, comme toujours, bien dans leurs manières. Et c’était plus que prévisible.

  8. C’est tout simple : nous affaiblir psychologiquement en autorisant l’islam à imposer ces principes au détriment de tout ce que nous pourrions nous aussi exiger ou souhaiter.
    Quand est-ce que la solidarité, faire communauté va exister entre français, de façon à faire pression sur les crêches ou les écoles, quand une demande est JUSTE? Pour cela, il faudrait déjà « communiquer entre parents français ou laiques ».
    Mais le citoyen français individualiste est d’une TELLE PRUDENCE RELATIONNELLE que cela va plomber SA VIE ET SON FUTUR.

    Avec ce que vous venez de vivre Monsieur, il faut soit distribuer une lettre au même contenu que cet article à la sortie de l’école invitant les parents à une réunion apéro-saucisson chez vous et COMMENCER A PARLER DES PROBLEMES qui s’avancent pas à pas.

    • PRUDENCE RELATIONNELLE vous dites, au lieu de tergiverser dites plutôt lacheté, c’est plus clair et c’est comme un coup de klaxon en pleine siéste.

  9. Donc, si un enfant fait des allergies à un produit, la crèche n’en a que faire puisqu’il ne s’agit pas « d’allergie » d’ordre religieux…
    Vous avez à faire à une crèche collabo-immigrationniste-génocidaire-européiste.

    • Non c’est faux il est dit que le certif médical est demandé, en cas d’allergie le médecin en donne me semble t il

  10. Moi, c’est pas au lait que je suis devenu intolérant . . . devinez à quoi ?

  11. Il suffit d’appartenir à la secte religieuse lactaless qui interdit formellement la consommation de lait. D’ailleurs, dans le judaïsme strict, on ne peut pas mélanger les plats ou couverts à lait avec ceux pour la viande, or il est impossible d’assurer un lavage séparé à la cantine des plats, fourchettes et couteaux utilisés pour la viande des petites cuillères qui serviront pour les yahourt. Donc il y a bien un interdit religieux, classé parmi les religions reconnues, qui permet de contourner la bêtise de cette future esclave sexuelle. Je crois que j’aurais cassé quelque chose dans l’école si on n’avait osé contrevenir à mes indications alimentaires vis-à-vis de mes enfants. Il faut savoir néanmoins qu’aujourd’hui, on ne les brutaliserait jamais, il suffit d’interdire à sa fille d’y goûte

  12. Je bois un litre de lait par jour…Où est le problème s’il n’y a pas d’intolérance ? Le calcium est bon pour les os. Dans mon enfance, l’Etat (belge) poussait à la consommation de lait dans les écoles, c’était la « brigade M »

    • Sauf que le calcium contenu dans le lait n’est pas bien assimilé et n’aura aucune conséquence sur la qualité de vos os. Il vaut mieux privilégier d’autres sources de calcium, comme celui contenu dans les amandes et tous les fruits à coque, les légumes, les eaux minérales, etc… Et je vous ferai remarquer que le lait d’antan n’a strictement rien à voir avec le lait d’aujourd’hui. Les vaches sont élevées bien souvent à coup d’antibiotiques et d’hormones. Justement, au JT d’M6 aujourd’hui, ils ont parlé de ça :

      Désormais, les vaches ne mangeront plus de pneus
      Une convention est signée ce lundi pour récupérer les millions de pneus qui végètent dans les champs et finissent, sous forme de particules, dans l’estomac des bovins.

      Entre 600 000 et 700 000 tonnes de pneus dans nos campagnes !!

    • Je n’ai pas pu continuer mon commentaire… Vous trouverez cet article dans le quotidien « le parisien » sur le net.

      • Naturellement, chaque fois que quelqu’un dit des choses sensées il s’attire des pouces vers le bas…

    • -2 et -1 sur mes commentaires : qu’est ce qui dérange les gens ? La vérité ?

    • Le lait est mauvais pour les articulations. Si vous en souffrez, sachez à quoi vous les devez ! Et lisez les livres de Katrine Kousmine pour ses études sur la nocivité du lait, notamment à l’âge adulte…

    • En France aussi. Pierre Mendes-France avait introduit le verre de lait dans les écoles, pour que les enfants pauvres puissent avoir un supplément nutritif.

  13. Pa d’accord avec le fait de priver des jeunes enfants de produits laitiers.Si des adultes y sont intolérants, c’est rare pour les enfants de crèche.Un bébé est fait à l’origine pour téter jusqu’à 2 ans. C’est de les sevrer prématurément qui en fait des adultes allergiques.

    • J’ai un neveu qui est allergique aux laitages depuis sa naissance. Évitez de dire des bêtises.

      • Moi de même pour une de mes cousines : intolérance au lactose, je crois.

        C’est la santé qui devrait primer sur tout le reste.

        Cette histoire est ahurissante !

        Monsieur Olivier, vous devriez faire le test : demandez du poisson le vendredi, je serais curieux de connaître la réponse !

        • La célèbre Docteur Kousmine avait bien expliqué ce que le lait de vache qui est fait pour LE VEAU, pour le faire grandir à haute vitesse , provoquait chez l’humain : une porosité intestinale (à cause de ses grosses molécules) Ce qui convient le mieux à l’enfant au niveau moléculaire c’est le lait de LA MAMAN. D’autre part, nous sommes les rares humains sur cette terre à continuer à boire du lait après avoir été sevré. NOS INTESTINS poreux fatigués sont le sujet le plus important, traité dans de nombreux articles médicaux à notre époque.
          On peut apprendre sur Internet ce que provoque LA POROSITE intestinale (qui laisse passer dans le sang tant de choses nocives, parfois jusqu’au cerveau -inflammation des cellules défensives qui conduit à une dégénérescence qu’on appelle Alzheimer.)

      • Oui,je vais arrêter de boire du lait parce que le fils de la belle mère de mon voisin y est allergique.

          • Faut vraiment être con pour continuer à parler d’allergie à longueur de commentaires alors que ce gosse n’est pas allergique (sinon la mère aurait produit un certificat médical).

        • Excellent, Paul ! ☺

          Mais attention, tout le monde ne goûte pas le second degré, ici. C’est comme le lait…

      • Ce n’est pas le propos sinon il aurait produit un certificat médical. Apprenez à lire.

    • Le lait c est mauvais. A tout point de vue Mais les yaourts et les fromages oui c est bon avec modération

      • Tout aliment est mauvais s’il n’est pas consommé avec modération.

        Connaissez-vous la dose létale de la noix de muscade ?

    • « Un bébé est fait à l’origine pour téter jusqu’à 2 ans. » oui vous avez raison …pour téter sa mère (ou une nourrice) pas une vache !

    • un enfant doit téter sa mère mais peut être intolérant au produits laitiers de vache, le propos n’est pas là , vous répondez à côté! Elle disait que cette crèche obligeait de boire du lait même aux enfant allergiques et par contre se pliait aux exigences religieuses en matière de nourriture . Donc le religieux prime sur l’avis médical . Je vous dis que bientôt on apprendra à l’école que la terre est plate et il y aura encore des gauchos assez pleutres pour l’enseigner

      • Ce n’est pas le propos sinon il aurait produit un certificat médical. Apprenez à lire.

        • Exact. J’ai relu l’article et vous avez raison : les restrictions alimentaires avec certificat médical sont prises en compte.

    • La seule raison pour laquelle les produits laitiers sont encore dans la pyramide alimentaire, c’est le poids des lobbys. Le lait de vache est toxique et est à l’origine de maladie tel que le diabète de type 1. Ces études récentes sont ignorées à cause du pouvoir de Nestlé et Danone.

      • Alors Nestlé et Danone doivent avoir vachement (sans jeu de mots) de pouvoir chez les nomades d’Erythrée, de Djibouti et de la Somalie du nord…

    • pourquoi une vache fait du lait ?pour nourrir son veau! pas les humains! que l’enfant tète sa mère ok ..soyons logiques….

      • C’est vrai… Boycottons le miel, aussi, ne retirons pas le pain de la bouche aux larves des ruches !

      • Moi j’ai bien téter leurs mères longtemps avant
        Eux le bon dieu me le pardonne j’étais amoureux. G B

  14. Débile de priver un jeune enfant de produits laitiers.J’ai 72 ans et je les tolère parfaitement. Pour une fois votre administration a raison.

    • Ca dépend. Les allergies alimentaires existent, et peuvent provoquer des réactions très graves. Je ne sais pas si c’est le cas de cette petite fille, mais on devrait en tenir compte avant les prescriptions religieuses.

      Je tolère parfaitement le lait, et c’est même l’une des principales bases de mon alimentation, mais j’ai une cousine qui a une intolérance au lait depuis sa naissance.

    • Monsieur je connais des gens de 70 ans qui tolèrent parfaitement la cigarette, ça n’en est pas moins un produit dangereux.

      • Une parfaite tolérance à la cigarette n’existe pas.On peut ne pas en mourrir mais au dela de 7 cigarettes par jour il y a perte de capacité pulmonaire.

        • Une parfaite tolérance au lait n’existe pas non plus. Vous contractez des maladies sans savoir que les produits laitiers y sont pour quelque chose. Peut-être souffrez vous de diabète, d’ostéoporose, de brûlures d’estomac, etc ? Hé bien sachez que le lait en est une des causes. Le plus simple est de faire confiance à votre corps en faisant ce test que moi même j’ai expérimenté : pendant un mois ne consommez plus aucun produit laitier. Lorsque vous en consommerez de nouveau, maux de ventre garantis.

          • Chaque fois qu’un contributeur dit des vérités il est « stigmatisé » – Il se trouve jusqu’ici des individus contre la Liberté d’expression !

          • C’est malin, ça !

            Si vous cessez de consommer du lait, vous cessez de produire l’enzyme qui permet de le digérer.

            Au bout d’un mois, plus d’enzyme, pas de digestion…

            Le mieux est d’en boire un litre par jour comme je le fais et de ne jamais arrête, ou bien d’arrêter pour toujours…

      • Tout produit qui rentre dans le corps est dangereux, même l’eau.

        Tout dépend des quantités.

    • Vous pensez tolérer les produits laitiers mais il semble pourtant que ce ne soit pas le cas de ce qui vous reste de cerveau. Concernant les nouveaux nés et jeunes enfants il faut faire la distinction entre le lait maternel et le lait de vache (ou autres : ânesse, chamelle, yack … )

      • C’est quoi le sujet que les muzz restent dans leurs crêperies et les vaches seront bien gardé es dans leur milieu naturel qu’ils n’auraient pas dû quitter le problème n’existe pas ils ont les dattes et le lait de chamelle une des 96 sourates les invite a boire de l’urine de chameau panacée paraît il conclusion ce ne sont pas des délicats tant pis c’est dit qu’ils ne viennent pas nous faire chier avec leurs gosses et leurs moukeres. Wala Carambar

Les commentaires sont fermés.