L’Islam au Louvre : une violation de la loi de 1905

Publié le 23 janvier 2012 - par - 1 302 vues
Share

On peut penser tout le bien, ou tout le mal qu’on veut, de la loi de laïcité de l’État, de 1905… Mais, le fait est que : c’est la loi ! Et, puisqu’elle s’applique, rigoureusement, aux chrétiens : elle doit aussi s’appliquer aux autres… Et, à fortiori, aux musulmans…

Or, avec la section des « Arts de l’Islam », au Louvre, on n’a pas affaire à une simple dérogation, mais, à la violation la plus flagrante, de l’esprit, et du texte, de l’article 2, de la loi de 1905… Qui dit que :

-« La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte. Etc. etc. … Les établissements publics du culte sont supprimés… etc. etc. … »

En effet : avec cette section des « Arts de l’Islam », au Musée du Louvre, il est parfaitement clair que la République reconnaît, et subventionne, ce qui devient un établissement public du culte musulman !

Par ailleurs : elle salarie du personnel qui sera au service de la promotion de l’Islam…

Car, bien entendu, l’image de l’Islam qui sera véhiculée par cette section du Louvre,  sera entièrement favorable, et totalement dénuée d’esprit critique…

Donc : les fonctionnaires du Musée, chargés de sa surveillance, conservateurs, etc. … deviennent des apôtres, des imams, des serviteurs du culte musulman, salariés par l’État !!! Etc. etc. 

On qualifie les œuvres  exposées d’islamiques. Mais on n’en sait rien ! Une autre exégèse pourrait affirmer qu’il s’agit, au contraire, d’expressions clandestines, ésotériques, de résistance à l’Islam… On applique, de force,  une grille de lecture   confessionnelle !!! 

Au Louvre, il n’y a pas de section d’Art Chrétien… Ni Judaïque…

Ni des cultes païens : Gréco- romains, ou Germaniques, Celtiques, etc. etc. …

Tout y est classé scientifiquement : en sections chronologiques, et géographiques !

… Conformes à la laïcité des établissements de l’État…

… C’est parfaitement normal !!! C’est la loi !!!

Les «Arts de l’Islam», doivent être renommés : selon un ordre chronologique, géographique,

Que se passerait-il  si on créait, au Louvre, une section « Arts du Christianisme » ?… Et qu’on y mette tout ce qui se rattache à l’imagerie chrétienne… Ce serait une explosion de polémiques !… A juste titre…

Un seul exemple, que tout le monde comprendra : on se souvient de l’énorme battage autour de « Da Vinci Code »…

L’auteur avait imaginé la thèse que : l’œuvre de Léonard serait, en fait, un acte de résistance, ésotérique, à l’Église Catholique… Il a eu un succès mondial, et vendu des millions de livres !!! Quoi qu’on en pense ! C’est un fait !!!

… Donc : imaginez le scandale, si un musée voulait ranger les œuvres de Léonard, dans une section : « Art Catholique » !!!…

Face à ce risque, il est parfaitement normal que les musées  de la République classent les œuvres par ordre chronologique, et géographique… Ensuite, chacun fait sa propre interprétation, librement…

Conformément, à l’article 2, de la loi de 1905, qui, je le redis, impose que :

-« La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte. Etc. etc. … Les établissements publics du culte sont supprimés, etc. .»

Or, il faut le répéter avec insistance : avec la section des « Arts de l’Islam », au Louvre, on a affaire à la violation la plus flagrante de cet article 2 de la loi de 1905 !!!

Avec ces « Arts de l’Islam », la République reconnaît, et subventionne, ce qui devient un établissement public du culte musulman !

Et : elle salarie du personnel au service de ce culte…

Cette appellation doit être remplacée, par un classement chronologique, géographique… Et non confessionnel !!!

Le seul légal, scientifiquement valable,  et assurant la neutralité du Musée!!!

Williamson Mason

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.