L’islam, c’est le Coran !

Dissocier la religion de l’idéologie qu’elle véhicule, c’est dissocier le criminel de son crime, ou encore l’intolérant de l’intolérance. Un islamiste  n’existerait pas sans l’islam, comme un chrétien sans le christianisme ou un bouddhiste sans la parole du Bouddha.

Il faut donc avoir l’honnêteté intellectuelle (et aujourd’hui le courage !) de reconnaître que le Coran contient des textes qui mettent à mal l’affirmation selon laquelle l’islam est une religion « d’amour, de tolérance et de paix ».

En effet, en parlant des chrétiens, la sourate 8, verset 39, déclare, : « Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association (1) et que la religion soit entièrement à Allah » (Sourate 8, 39). Et au verset 59, la même sourate précise : « Que les mécréants ne pensent pas qu’ils Nous ont échappé. Non, ils ne pourront jamais Nous empêcher de les rattraper à n’importe quel moment. Et préparez pour lutter contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d’effrayer l’ennemi d’Allah et le vôtre, et d’autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu’Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d’Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés »… ce qui, au passage, justifie la croyance en des récompenses éternelles dans l’au-delà.

Certes, d’aucuns feront remarquer que le contexte de la modernité oblige à une nouvelle lecture du Coran. Mais qui peut décider de cette nouvelle lecture ? Comment lire autrement le Coran quand les mots qu’il contient sont explicites ? Que dit le Coran à la sourate 47, verset 4, sinon que « Les mécréants, frappez-les au cou ! » ?

Il faut donc se rendre à l’évidence : l’islam est une religion qui ne plaisante pas, et qu’on ne saurait combattre avec des fleurs et des bougies !

Maurice Vidal

(1) Les chrétiens sont appelés « associateurs » parce qu’aux yeux des musulmans ils associent en un seul dieu, le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

image_pdfimage_print

6 Commentaires

  1. Quand on voit la belle bande de dégénérés dont la photo illustre l’article, il n’y a qu’un seul et unique remède….

  2. Tiens, encore un vocabulaire que je vais mettre à ma sauce, désormais, j’appellerai ce livre d’horreurs : l’écœurant.

  3. et qu’on ne nous dise pas que

    le coran est réformable
    Sourate 10 Verset 16 ce n’est pas à moi de le changer de ma propre autorité, je ne fais que suivre ce qui m’est révélé
    10:38 « le coran n’est pas tel que quelqu’un d’autre qu’allah aurait pu l’avoir conçu, il émane du seigneur de tous les monde
    15:92 nous enverrons le chatiment sur tous ceux qui diviseront le coran en morceaux

    ou qu’il est interprétable?
    39:29 le coran, un livre récité en arabe, langue claire et éloquente et sans tortuosité

  4. Ayant lu le coran je puis dire que l’islam est une arme de guerre et le coran en est son manuel. Il y a plus de spiritualité dans l’œil d’un serpent ou une pierre que dans le coran.

  5. quand on regarde la photo en haut du texte,vous sentiriez vous en etat de pouvoir cohabiter avec ce genre d’énergumenes?

Les commentaires sont fermés.