L’islam c’est pire que le nazisme : 100.000 autocollants RL-RR pour les Résistants

Publié le 11 mars 2018 - par - 334 commentaires
Share


QUANTITE



 

Nous avions décidé, il y a une dizaine de jours, de lancer une nouvelle campagne d’autocollants, sur le thème : « L’islam, c’est pire que le nazisme ». Et ce ne sont pas les grossières intimidations judiciaires, policières et physiques de ces derniers jours, contre Pierre Cassen et Christine Tasin, qui vont nous faire reculer (avec leur accord, bien sûr).

Pourquoi cette campagne ? D’abord parce que c’est vrai. Jean Robin (qui n’a pas que des amis parmi les lecteurs de RL, loin de là) le disait fort justement dans cet article.

https://ripostelaique.com/lislam-est-bien-pire-que-le-nazisme.html

Le professeur Bill Warner démontrait qu’à ce jour, on recense 270 millions de morts, causés par l’islam, dans le monde, en 14 siècles.

D’autres chercheurs considèrent ce chiffre largement sous-estimé.

La haine des juifs a soudé, lors de la dernière guerre mondiale, l’islam et le nazisme, comme le confirme ce documentaire, datant de 2012, publié par la chaîne franco-allemande Arte.

Même si les historiens nous le cachent, les fais sont là : nombre de musulmans combattirent pour Hitler, comme nous le démontre Albert Nollet dans cet article.

https://ripostelaique.com/connaissiez-vous-les-maghrebins-de-la-gestapo.html

On pourrait parler longtemps de tous les dignitaires nazis recyclés dans les pays arabes, et du fait que « Mein Kampf » est toujours le livre le plus lu dans nombre de pays musulmans.

https://ripostelaique.com/aux-bobos-islamophiles-vous-voulez-quon-parle-de-lalliance-des-nazis-et-de-pays-arabes.html

L’islam c’est pire que le nazisme, c’est ce qu’écrivent, à leur façon, depuis des années, nos apostats et nos combattants issus de l’autre côté de la Méditerranée, Zohra Nedaa-Amal, Hamdane Ammar, Salem Ben Ammar, Pascal Hilout, et nombre de nos contributeurs.

Le nazisme a duré 12 ans, le communisme 70 ans, l’islam pourrit la planète depuis 14 siècles.

Mais c’est le contexte français qui nous amène à poursuivre la campagne d’autocollants que nous avions impulsée fin 2017. Nous avions imprimé 150.000 autocollants « Islam assassin islam dehors », qui tous sont partis, et ont été déposés dans de nombreuses villes de France. Nous savons que le Parquet et des associations dites antiracistes ont déposé plainte contre nous, suite à cette campagne. Comme quoi les associations musulmanes n’ont même pas besoin de bouger, les collabos font le boulot !

Le contexte français est des plus inquiétants. Le projet de Macron de vouloir mettre en place un islam de France ne peut se faire qu’au détriment de la loi de 1905, et ne peut que transformer ce dogme barbare et criminel en religion d’Etat. La France était la fille aînée de l’Eglise, Macron, poursuivant le travail de Sarkozy et Hollande, va en faire la putain de l’islam.

Pour mettre en place ce projet, notre législation doit se rapprocher de la charia, et réintroduire le délit de blasphème, comme l’atteste la condamnation de Christine Tasin pour « Islam assassin » par des juges soumis, et les plaintes contre nos autocollants.

La loi annoncée par Macron, le 3 janvier, devant la caste journalistique aux anges, contre les « fake news » va être soumise au Parlement. Les islamo-fellateurs qui se disent antiracistes vont être comblés. L’arsenal judiciaire de la France, déjà le plus répressif au monde, va encore se durcir, et tout cela au profit de l’islam. Un juge aura désormais, si le projet est voté, la possibilité, en 48 heures, de contraindre un hébergeur à retirer un article, voire de fermer un site.

Et Macron, au dîner du Crif (auquel aucun chef d’Etat digne de ce nom ne devrait mettre les pieds), a promis de lutter contre ce qu’il appelle la Cyber-Haine.

Ajoutons, pour compléter le tableau, que Le Monde et l’AFP vont envoyer leurs propagandistes dans nos écoles, pour apprendre à nos enfants ce qu’est la presse du bien, et la presse du mal ! Ils ne feront que compléter le travail des antiracistes qui ont leurs entrées dans nos écoles, pour raconter aux élèves qu’il faut accueillir les envahisseurs clandestins, les aimer, les aider, leur céder la place, et qu’ils incarnent un enrichissement culturel.

« Éducation aux médias », le camp du Bien s’inquiète et accélère

Ce qui se met en place est ouvertement une déclaration de guerre de ce régime, de ses politicards, de ses juges, de ses artistes et de ses journalistes à la liberté d’expression, au bénéfice essentiellement de l’islam. Ils veulent nous imposer leur vision totalitaire du monde, et assimiler à du racisme toute critique d’un dogme qui sème la mort depuis 14 siècles. S’ils gagnent, cela sera une terrible régression pour notre France et nos libertés publiques.

Donc, avec vous, amis lecteurs, à travers cette campagne, nous allons montrer notre volonté de ne pas nous laisser intimider par les apprentis dictateurs qui prétendent diriger la France. Ils peuvent multiplier tout l’arsenal dont ils disposent, ils ne nous feront jamais taire.

Nous allons nous battre, tout le temps que va durer cette campagne, sur deux terrains : celui de la liberté d’expression, mais aussi celui de la vérité historique qui soit différente de la propagande que les gauchistes distillent dans nos écoles, et les journaleux dans les médias payés par nous.

Nous allons montrer que dire que « L’islam c’est pire que le nazisme » n’est ni un « fake News », ni un Bobard, et que Jean-Yves Le Gallou, qui, ce lundi soir, organise les 9e Bobards d’Or, ne pourra pas nous épingler pour cela.

Nous allons mettre, grâce à nos contributeurs et à tous ceux qui veulent écrire sur ce sujet, à bas toute l’imposture de la propagande, pour qui le nazisme est le mal absolu. Bien évidemment, hors de question de réhabiliter cette idéologie mortifère, ni de nier les dégâts qu’elle a occasionnés dans toute l’Europe. Pour autant, faut-il rappeler que Hitler et Staline furent longtemps alliés, et que la direction du PCF ne rentra dans la Résistance que quand Hitler attaqua l’URSS, en 1941 ? Et faut-il oublier que les camps nazis s’inspirèrent des goulags communistes ?

Nous allons, à travers cette campagne, montrer que ceux qui se disent antifascistes, antiracistes, sont ouvertement des agents de l’islam, donc des collabos encore plus inexcusables que ceux des années 1940 qui évoluaient, eux, dans une France qui avait perdu la Guerre et était occupée.

Si, comme nous le disons, l’islam c’est pire que le nazisme, il faut donc l’interdire en France, dans les mêmes termes. Puisque la croix gammée est interdite, et que toute visibilité du nazisme est assimilée à un « crime contre l’humanité », il faut interdire d’autant plus toute visibilité de l’islam : voile islamique, djellabas, kamis, boucheries halal, mosquées, librairies et associations musulmanes. Et il faut, de même, classer toute propagande en faveur de l’islam comme un crime contre l’humanité.

Si l’islam c’est pire que le nazisme, alors les islamo-collabos (la liste est longue) sont bien pires que le maréchal Pétain, Laval, Déat ou Doriot, et tous ceux qui ont subi l’épuration, en 1945, pour leur connivence avec l’occupant nazi.

Si l’islam c’est pire que le nazisme, ou bien on a le droit de critiquer l’un comme l’autre, et il faut abolir la loi Pleven-Gayssot, ou bien il faut poursuivre devant les tribunaux tous les négationnistes de l’islam, et cela va faire du monde !

Le contexte européen est excellent. L’idéologie de Bruxelles et des mondialistes islamo-collabos est balayée après chaque élection : après l’Autriche, l’Italie ! A nous, en France, d’apporter notre pierre à l’édifice.

En achetant nos autocollants, en allant les coller partout où vous le pourrez, en prenant toutes les précautions possibles, vous ferez, à votre façon, un acte de résistance, digne des meilleures traditions de notre pays et de son Histoire.

https://ripostelaique.com/novorussia-compare-les-auto-collants-anti-islam-de-rl-rr-aux-tracts-allies-contre-les-nazis.html

A vos autocollants, résistants ! 10 euros les 200, 20 euros les 500, et 30 euros les 1000, ensuite. Juste pour couvrir nos frais d’impression et d’envoi.

A vous de jouer, faites-vous plaisir, faites-nous plaisir, et collez pour la France.


QUANTITE



 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Maya55

A l’attention de RL et des contributeurs ,

L’islam le plus effroyable est à Marseille ville de la honte .
Appels au meurtre d’une femme avec insultes , menaces , privation de libertés élémentaires , apologie de la persécution = musulmans de Marseille .
Communauté juive inexistante .
Le nazisme est loin , l’islam ASSASSIN est à Marseille .
Certaine que le ministre de l’Intérieur le sait y compris pour les infiltrés criminels dans les effectifs .
Merci de le faire savoir .

joke ka

Il faut le savoir : c’est la même chose en Europe apparemment, mieux vaut scier le cou d’un pretre ou tuer des centaines de gens au Bataclan que de mettre une tranche de jambon sur le trottoir d’une mosquee ou de tenir des propos « désobligeants envers les migrants et les musulmans. »: c’est la nouvelle liberte de pensee en 2018.. et on ose critiquer Poutine!! Apparemment, les Suedois commencent a avoir assez, « Une dame de 65 ans dans la ville de Jönköping poursuivie en justice pour « incitation à la haine » parce qu’elle prétend que les immigrés musulmans font baisser… lire la suite

Tarek

Joke
Encore heureux que cette ait été poursuivie… de tels propos doivent être punis severement par la loi! Les musulmans ne sont pas un paillasson sur lequel ont peut s’essuyer ses pieds de fachos…

Lillian Innis

L’Islam est une saleté de m****.
2 milliards de mouches ne peuvent se tromper n’est-ce pas????????