L’islam de paix et les musulmans modérés, c’est de l’enfumage

Publié le 2 novembre 2014 - par - 1 884 vues

LOGO FRERES MUSULMANS 13-03-2013On n’a jamais autant parlé d’islam modéré que maintenant que l’islam radical se propage largement en France et par le monde.

En jouant sur les mots, on voudrait nous faire croire que l’islamisme ne serait qu’un phénomène marginal d’individus qui interprèteraient mal le Coran.

Il y aurait l’islam et l’islamisme, des porteurs sains et des porteurs dégénérés du message de Mahomet. Ces derniers, les islamistes seraient atteints d'”islamite” un mal dont souffrent les djihadistes, ces fous d’Allah.

Ce qui est grave, c’est que l’épidémie “d’islamite”progresse rapidement et contamine de plus en plus de modérés. Actuellement, on ne sait pas comment endiguer cette “saloperie”faute de n’avoir pas voulu reconnaître les premiers signes qui n’ont pas pourtant manqué de se produire chez nous mais qu’il n’était pas bon ton de désigner!

On constate les dégâts mais ça ne va guère plus loin.On nous annonce des mesures à prendre alors qu’on en avait prévues mais qu’on n’a jamais prises… Alors, on a du mal à croire devant tant d’incapacité à l’éradication du mal d’autant plus qu’il sévit à l’état de pandémie dans de plus en plus de pays.

Bernard Cazeneuve ose quand même faire un état des lieux et convenir que depuis le début de l’année 2014 à septembre, le nombre de djihadistes français a augmenté de 80%.

Actuellement, ils sont au moins 1000, apportant ainsi à la France le déshonneur de fournir le plus gros contingent de djihadistes. Un record dont on se passerait bien: il prouve en tous les cas que le mal est bien avancé. Le 1/3 des djihadistes occidentaux viennent de France. Les Etats-unis n’en comptent que 70! Cerise sur le gâteau, dernièrement on apprend que Salim Benghalem originaire de Cachan est un des 10 extrémistes les plus dangereux pour la sécurité des Etats-Unis. Il serait responsable de décapitations et est sous le coup d’un mandat d’arrêt international. Et pourtant ceux qui l’ont connu parlent d’un gentil musulman, un modéré bien sûr… Condamné en France à 11 ans de prison en 2007 pour tentative de meurtre, il en est sorti en 2010 et a disparu 1 an après, laissant sur place femme et enfants.

Pourtant, malgré les faits, nos politiques de tous bords en sont encore à minorer les dangers de l’islam à cause des soi-disant modérés. Attitude irresponsable devant des dangers visibles depuis longtemps déjà et qui de plus en plus s’accélèrent.

Rappelons-nous qu’en juillet 1995 un attentat a eu lieu à Paris à la station de métro Saint-Michel et qu’il a fait 8 morts et 117 blessés imputables au GIA (Groupe Islamique Armé) et que cette même année il y aura jusqu’à octobre 8 attentats.

Comment oublier l’attentat du 11 septembre 2001 à New-York qui a fait plus de 3000 morts, et celui de Madrid le 11 mars 2004, 191 morts et 1858 blessés… et beaucoup d’autres de par le monde mettant principalement en cause les islamistes…

Et depuis toutes ces années que se manifestent les protagonistes de la version “hard” de l’islam a-t-on jamais entendu protester ceux de la version “soft” qu’on nous assure si nombreux? Ne serait-ce que pour faire mentir l’adage : “Qui ne dit rien consent”.

En 2012, suite aux tueries de Toulouse et de Montauban froidement accomplies par Merah a-t-on signalé beaucoup de réactions de compassion se manifester de la part de la communauté musulmane de France ?

Le Grand Rabbin de France avait pourtant avec juste raison appelé “les modérés à manifester” au lendemain de ces crimes inexcusables. Ce à quoi Mohammed Moussaoui alors président du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman) avait rétorqué: “l’islam français n’est pas assez organisé…pas en mesure d’organiser une manifestation de cette nature…”

Les “modérés” étaient vraisemblablement inscrits aux abonnés absents.

Pourtant les “modérés”, que justice leur soit rendue, ont fini par réagir suite à l’assassinat effroyable d’Hervé Gourdel. Malheureusement, de façon plutôt discrète. Lors de l’opération de communication “not in my name” ils n’ont fait que de la figuration car ils étaient peu nombreux aux côtés des défenseurs non musulmans de ce qui devient le slogan à la mode y compris au sein même du FN: “l’islamisme, ce n’est pas l’islam”. Il est vrai qu’à force d’entendre répéter les pensées les plus stupides, on finirait par les faire siennes.

Dali Boubakeur, que justice lui soit rendue aussi, avait pourtant appelé “tous les musulmans de France et leurs amis à se mobiliser contre le terrorisme” et à se rassembler devant la Grande Mosquée le 26 septembre. Appel non reçu semble-t-il de nos musulmans modérés!

Cracher sur le terrorisme islamique n’est peut-être pas leur tasse de thé? Ils préfèrent de loin cracher sur Israël. Exemple : le 2 août,ils se sont vite rassemblés par milliers dans la capitale pour la manifestation de soutien aux palestiniens.Deux répétitions, alors qu’elles étaient interdites avaient déjà eu lieu le 19 juillet avec des affrontements violents entre des casseurs et des forces de l’ordre et le 26 juillet avec des débordements et des dérapages antisémites.

Malgré tout, on continue à nous enfumer pour faire dévier nos regards de signes pourtant bien visibles prouvant la radicalisation de la pratique de l’islam, mettant à mal l’idée qu’en France l’islam serait modéré alors qu’il l’est de moins en moins.

– On peut s’en rendre compte quand on voit les porteuses de foulards et autres accoutrements encore plus voyants déambuler dans nos rues toujours plus nombreuses… quand on voit les drapeaux de pays islamistes exhibés au cours de matchs, de mariages et même lors de l’élection de notre président François Hollande… des signes extérieurs d’un prosélytisme inavoué…

Je me déguise, tu te déguises, nous nous déguisons toujours plus nombreux : l’union fait la force, la force de pratiquer un islam de plus en plus près des origines, donc plus radical gommant de plus en plus ce qui est modéré. Est modéré celui qui pratique sa religion sans qu’on le distingue des autres, c’est- à-dire sans signes ostentatoires.

– On peut s’en rendre compte avec l’augmentation des actes anti-sémites et anti-chrétiens sur notre territoire, souvent très violents à l’encontre des juifs. Plus de 126% d’actes anti-juifs en France entre janvier et juillet 2014. Résultat:ces derniers quittent notre pays en plus grand nombre à cause du plus grand nombre de “modérés” intolérants.Les chrétiens tolèrent (un peu trop même) car le christianisme veut donner des gages de son message de paix  : Tu me frappes… Je te tends l’autre joue!

– On a pu s’en rendre compte en octobre 2011 quand il s’est agi de voter après la destitution du président tunisien : nos modérés binationaux tunisiens ont voté à 30% pour le parti islamiste Ennahdha.

Le phénomène de radicalisation a été dopé d’ailleurs par les révolutions arabes dont les islamistes radicaux ont été à l’origine.Depuis les conversions à l’islam en France se montent de 4000 à 5000 chaque année ! Les Français de souche sont de plus en plus contaminés à leur tour et de plus en plus nombreux à partir faire le djihad.

Qu’ont fait nos responsables politiques face à toutes les exigences de l’islam modéré qui se sont ajoutées petit à petit? Petit à petit, ils ont cédé! Et c’est pourquoi ces revendications à titre cultuel continuent d’être portées par un nombre de plus en plus important de musulmans, et ce nombre, chaque parti voudrait bien se le récupérer dans les urnes. Qu’importe si le principe de la laïcité en prend un coup. Tous ceux qui bouffaient ou boufferaient facilement du curé se montrent plus accommodants envers l’islam.

Les groupes commerciaux cèdent également face aux demandes pressantes des mêmes (exemple pour le halal) pour eux, en retrouver les bénéfices dans leurs caisses!

Alors les “modérés” qui font de moins en moins dans la modération en demandent toujours plus devant le peu de résistance qu’on leur oppose, rejoignant ainsi de plus en plus les préceptes des “immodérés” ceux qu’on a le droit d’appeler des islamistes… Il faut toujours plus, plus de halal, plus d’écoles musulmanes, plus de mosquées…

Et c’est toujours plus de modérés qui partent faire le djihad, des loups solitaires au début mais qui forment des meutes puisque c’est même par famille entière que l’on part maintenant… Beaucoup “d’enfants perdus”comme on dit, ils étaient si gentils avant leur départ quand ils étaient modérés, des victimes qui se sont fait influencer, embrigader, manipuler… toutes les excuses possibles et inimaginables sont permises surtout les plus saugrenues. Exemple: c’est parce qu’il y aurait trop d’islamophobie en France, trop de gens pas gentils qui au nom de la laïcité empêchent les gentils musulmans de faire tout ce qu’ils veulent!

Seulement en Angleterre, autre exemple, où on a beaucoup autorisé les gentils musulmans, ça n’a empêché ni les actes terroristes ni les vocations de djihadistes!

Si l’on peut admettre qu’en France “des modérés” existent bien, nous sommes quand même obligés de reconnaître que leurs rangs se vident pour aller grossir ceux des radicaux dont le but ultime est d’appliquer la charia. Et c’est bien ce que pensent une majorité de Français quand ils disent à plus de 70% que l’islam est trop voyant et trop exigeant sur notre sol .Ils sont d’autant plus inquiets qu’aucune formation politique au pouvoir n’a jamais voulu trop s’en préoccuper et s’est toujours occupé de rassurer les modérés en évitant de trop parler des radicaux qui en ont profité pour proliférer.

Il y a pourtant de grandes inquiétudes à avoir quant au retour des djihadistes. Il y aura quelques repentis qu’on mettra en avant pour nous faire oublier les autres animés par la même violence qu’avant et même pire.

On nous assure bien qu’ils seront suivis, qu’ils passeront pour la plupart par la case prison, mais quand on sait que la population carcérale comporte déjà plus de 60%  de musulmans qui n’en finissent pas de poser des problèmes à l’administration à cause de leur religion, on ne peut être guère rassuré d’autant que la prison est un lieu de radicalisation. Et le plus inquiétant sera à la sortie de la prison.

Récemment, un gardien de prison, interrogé lors d’un reportage de Complément d’Enquête parlant d’un converti du gang de Roubaix, djihadiste revenant de Bosnie et condamné à une longue peine, a du mal à croire à l’amélioration du sinistre personnage lorsqu’il sortira de détention. Il dit avec conviction qu’on aura intérêt à bien le surveiller. C’est vrai qu’il est difficile de transformer des loups en moutons.

Et comment suivre tout ce beau monde? La justice, la police sont déjà débordées!

Un autre problème crucial existe mais dont on ne parle pas trop, toujours pour les mêmes raisons, ne pas stigmatiser les “modérés”. Et c’est loin d’être négligeable puisqu’il concerne notre police et notre armée.

-Une note du cabinet du ministre de l’Intérieur démontre que la “radicalisation” au sein de la police préoccupe la Place Beauvau. C’est ce qu’on peut lire dans un article du 10/10/14:

“Cazeneuve veut recenser les cas de radicalisation dans la police”

-L’an passé, la DPSA (Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense) s’inquiétait de l’augmentation de la radicalisation parmi les militaires français. Quand on sait que 15% des soldats français sont musulmans, il y a plutôt de quoi s’alarmer.

Actuellement notre armée est déjà largement en guerre contre l’islamisme à l’étranger. Restera-t-il assez de moyens pour lutter contre le même fléau si besoin en est chez nous?C’est à en douter, car le budget de notre défense subit par trop l’austérité.

Alors, au lieu de ne voir que des modérés dans l’islam, on ferait bien surtout d’abord considérer les dangers que posent et poseront à notre société l’épidémie de radicalisation qui s’accélère… Il serait donc bien temps des mesures visant à stopper l’islamisation de notre pays pour ne pas vivre nous aussi une révolution à l’instar des pays arabes avec les conséquences néfastes que l’on connaît.

Certains en Autriche ont prévu une loi pour encadrer l’islam et éditer le Coran officiel. Espérons qu’elle sera suivie et sera un exemple pour nous aussi.

J’en doute évidemment car l’islam fait peur à nos responsables, c’est pourquoi ils n’arrêtent pas de vouloir donner des preuves d’amour à ses représentants.

Et je te donne la légion d’honneur, et je te mets dans mon gouvernement, et je te laisse construire tes mosquées, et je poursuis ceux qui disent du mal de l’islam, et je te donne un message pour tes fêtes religieuses, et je te fais un discours lors de l’inauguration d’une exposition sur le pèlerinage à La Mecque, et je te laisse couiner au moindre acte islamophobe et je pleure à tes côtés…

On sait pourtant que les actes islamophobes ne sont guère nombreux et qu’ils n’entraînent pas de morts. Et pour cause,on s’en rendra compte en regardant sur internet cette vidéo.

https://www.youtube.com/watch?v=X-je_Uhje5o

Il faut préciser que cette manifestation s’est produite suite à l’agression sans témoin d’une musulmane voilée.Une manifestation disproportionnée par rapport à l’acte lui-même.

La vidéo a été postée par un musulman vraisemblablement fier de montrer de quoi sont capables les modérés… ce dont je ne doutais pas… et dont ne doutent pas tous les trouillards qui nous gouvernent.

Françoise Lerat

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi