L’islam en France : à qui la faute ?

Si l’islam n’avait pas fait son entrée en France, parlerions-nous de la « laïcité », du « foulard », des « banlieues », des « jeunes », des « zones de non-droit », des « quartiers perdus de la République », de « l’insécurité », des « attentats islamistes »,… bref, de la « nouvelle France » ? Aurions-nous connu Nice, le Bataclan, les égorgements de rue et la décapitation de Samuel Paty ? La liberté d’expression représenterait-elle un risque pour l’enseignant, l’homme politique, le journaliste ou le citoyen lambda ? Le « politiquement correct » ferait-il autorité ? L’égalité des sexes serait-elle contestée ? Nous demanderions-nous pourquoi les migrants d’obédience musulmane représentent un véritable problème non seulement par leur nombre mais encore par leur culture ? Une rencontre sportive opposant la France à l’Algérie, au Maroc, ou à la Turquie, serait-elle à haut risque ? Verrions-nous des drapeaux musulmans sur les Champs-Élysées ? Lirions-nous « Nique la France ! » sur les murs de nos villes ?

Mais qui donc a déclenché toutes ces questions ? Est-ce seulement l’auteur du présent article, ou les décideurs qui ont ouvert les portes à l’immigration musulmane ? Quel degré d’intelligence avaient ces fameux décideurs pour avoir contribué à la situation actuelle de la France ? Poursuivaient-ils un but précis ou ignoraient-ils tout de l’islam ? Savent-ils au moins qu’« islam » signifie « soumission » ?

Quoi qu’il en soit, ce sont eux les responsables, et comme il suffit bien souvent d’être haut placé pour se tirer d’affaire, je parie non seulement qu’ils dorment sur leurs deux oreilles mais encore qu’ils sont fiers de leur œuvre !

 

Maurice Vidal

image_pdfimage_print
12
1

9 Commentaires

  1. Maurice, nous savons tous les deux qui est responsable de cette situation !!

    Pour tous ceux qui veulent une réponse précise, factuelle, argumentée, il vous suffit de lire le livre de Eric ZEMMOUR :  » Le suicide français  » paru en 2014.
    C’est un état des lieux, une rétrospective chronologique de tous les évènements (donc des conséquences des décisions politiques) ayant amené à la situation à la date de parution de ce livre, situation qui s’est encore largement dégradée à l’heure à laquelle j’écris ce commentaire …

    Après cette date, il vous faudra lire beaucoup d’articles sur le présent site, ou sur Résistance Républicaine !! enfin pour ceux qui n’auraient pas suivi notre histoire politique…

    En 2021, suivre l’actualité sur le site de Pierre JOVANOVIC – site http://www.quotidien.com – surtout son fil de tweeter sur une page séparée …

  2. nique la france !
    le suicide des français a commencé il y a 50 ans avec giscard et s’est amplifié avec les années

    • OUI et NON, car le suicide français a vraiment commencé lorsque les traitres ont décidé d’abandonner l’algérie française, enclenchant de suite les massacres des harkis, des pieds noirs et d’autres. Et en 2022 ces mêmes français de « souche » sont capable d’ajouter un suicide de plus en votant pour un autre c.. ! Vous verrez qu’ils arriveront un jour à mettre des musulmans au pouvoir tellement ils sont C… !

  3. L’islamisme n’existe pas ;c’est un cache misère pour cette effrayante organisation politico-religieuse qu’est l’islam.

  4. Je partage a 100% cet article. Si la France en est rendue la, ce n’est qu’à elle qu’elle doit s’en prendre et pas seulement a la clique qui la gouverne depuis 60 ans mais aussi a tous les autres. Tous les Francais sont responsables du malheur qui les accable. Et aujourd’hui que font-ils ? Ils chialent comme de petits gamins minables qu’ils sont tous.

  5. tout le monde est un peu responsable : par complexe de supériorité, mêlé d’humanisme censé guérir le manque de considération professionnel ou personnel…
    Les achats « bienveillants » de kébabs par nos jeunes, les achats sur des stands exotiques sur le marché des anciens,
    les spectateurs du grand écran infesté d’exotisme incapables de boycotter leur envie de distraction. Les syndicats qui leur ont donné les manettes…les patrons qui ne veulent pas investir dans la création de machines pour remplacer les bras étrangers..
    les politiques par leurs outrances anti européennes aveugles, les juges bien évidemment… enfin les non votants et les votants qui en redemandent…
    sans compter sur les « vous n’aurez pas ma haine »…tout ça peut durer longtemps, jusqu’à quand ?

Les commentaires sont fermés.