L'islam est-il innocent du fait que les Arabes s'entretuent en son nom ?

islamisme_maghrebDormez tranquillement braves gens, l’islam n’est nullement responsable et surtout pas d’amalgame !
Mais la réalité, c’est que l’islam signifie l’éradication de tout ce qui n’est pas musulman ; c’est écrit noir sur blanc dans le coran et la sunna.
Et pour s’en convaincre, il suffit de lire le verset coranique 39 de la sourate 8 :
« Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah… »
Et ou encore ces paroles de Mahomet (selon sahih Bukhari), : « J’ai été désigné pour combattre contre les hommes aussi longtemps qu’ils ne disent pas : il n’y a de dieu qu’Allah et que Mohamed est son Envoyé. »
Malgré les preuves évidentes de la dangerosité de l’islam, ses adeptes et leurs supplétifs occidentaux ( ô combien nombreux) continuent à claironner que la religion de paix et d’amour n’est pas responsable des tueries qui se déroulent actuellement à travers le monde, au nom d’Allah et de son Prophète.
Mais le constat est terrible pour l’islam, car de Tanger à Djakarta, on égorge, on lapide, on assassine, on viole et on vole au nom du dieu de la Mecque.
Comment les musulmans peuvent-ils expliquer à ceux qui ne croient pas aux bienfaits du djihad qu’en 2015, on s’étripe comme des hyènes entre sunnites et chiites ? Une guerre de religion est impensable pour un esprit lucide au XXI siècle malheureusement l’islam enseigne les préceptes du djihad depuis XV siècles.
La guerre qui se déroule actuellement au Yémen opposant les zaydites (chiites) à l’ensemble des pays sunnites de la région sous la conduite par l’Arabie Saoudite wahhabite qui a initié l’opération « tempête décisive » avec la complicité de l’Occident, finira par désintégrer les sponsors du djihad, car on ne joue pas indéfiniment avec le feu sans se brûler les doigts, un jour ou l’autre. Et ça ne saurait tarder, car les monarques arabes pétroliers qui ont alimenté l’islamisme guerrier, commencent à paniquer et à demander l’aide à leurs parrains américains.
Ces monarques, aux ventres bedonnants qui se sont enrichis sans aucun effort, grâce à la manne pétrolière, ont planifié et irrigué en argent et en armes le terrorisme islamique à l’échelle planétaire, avec la bénédiction des démocraties occidentales, devront rendre des comptes, aujourd’hui ou demain. Le temps travaille contre eux, parce que le parapluie américain est en déclin, dans la région du Moyen-Orient. Demain, pas après-demain, ils affronteront seuls les incendies qu’ils ont allumés depuis 1979, en finançant la guerre sainte islamique en Afghanistan contre les Russes. Les flammes de ces incendies sont désormais à leurs portes, et il ne suffit pas que leurs avions larguent quelques missiles sur les Houthis pour les éteindre. Du nord au sud, ils sont encerclés par les monstres du djihad qu’ils ont fabriqués en s’appuyant sur des versets coraniques pour décréter les fatwas les plus folles.
Leur chute est inévitable, car leur région est la proie des turbulences meurtrières. Ils ont semé le vent et ils vont récolter la tempête.
En créant Al Qaïda et puis Daech ( EL), ils pensaient avoir une assurance tout risque, mais ils ignorent que l’histoire n’est pas un fleuve tranquille. Savent-ils qu’en géopolitique, les amis d’aujourd’hui deviendront les ennemis de demain ?
Maintenant que tous les Arabes s’entretuent, au nom de l’islam, doit-on leur poser la question suivante : qui est responsable de leur malheur ? Ils répondront à coup sûr que ce n’est pas l’islam mais l’Occident et les Juifs qui sont les boucs émissaires tout trouvés. Pour eux, le wahhabisme, le salafisme, le djihadisme et la secte des frères musulmans qui prêche soi-disant un islam modéré pour endormir les idiots utiles du monde occidental, ça n’existe pas, c’est une vue de l’esprit.
Cette secte des frères musulmans ne squatte-t-elle pas quotidiennement la chaine de télévision publique française France 24 qui émet en arabe pour y déverser sa propagande islamiste mais dont l’accès est interdit aux apostats musulmans ?
Cette chaine est financée par le contribuable français, et ça, il faut le répéter sans cesse.
On voit bien qu’il y a une connivence flagrante entre l’oligarchie occidentale et l’islam. Les preuves de cette complicité ne manquent pas, il suffit de bien fouiner pour les trouver.
Il est indéniable que cette élite mondialisée appuie l’islamisation de l’Europe et en particulier de la France, car elle a succombé à l’attrait de la mangeoire, tout en se taisant devant les massacres des chrétiens, des minorités, des apostats et des Yazédis en terre d’islam.
Déjà en 1989, quand il était le ministre de l’éducation M. Lionel Jospin sous le président Mitterrand, aurait dit : « qu’est-ce que vous voulez que ça me fasse, que la France s’islamise. » Ces propos sont rapportés par l’auteur et journaliste Elisabeth Schéma.
Le journal l’Obs vient de se rappeler que les femmes yazédies font l’objet de l’esclavage sexuel de la part de DAECH comme le recommande d’ailleurs l’islam. Faut-il rafraîchir la mémoire à ces journalistes censeurs de conscience et moralisateurs de l’Obs, que Riposte Laïque a soulevé dans plusieurs de ses articles, la tragédie des femmes et des filles yazédies qui se vendent et s’échangent dans l’état islamique conformément aux enseignements d’Allah et de son Apôtre ? L’Obs devrait plutôt poser la question à Mr Dalil Boubakeur, le président du CFCM qui veut doubler le nombre de mosquées en France dans les deux années qui viennent : pourquoi le calife Ibrahim pratique-t-il l’esclavage sexuel à grande échelle ? Mais la réponse du recteur de la mosquée de Paris est déjà prête: l’islam n’est pas responsable des dérives de DAECH, pas d’amalgame, circulez, il n’y a rien à voir !
Inutile d’insister, car la takkya et l’hypocrisie sont déjà passées…
A vrai dire, l’oligarchie politico-médiatique s’est complètement couchée devant les islamistes.
Quand des musulmans africains migrants ont jeté dans le détroit de Sicile, douze chrétiens qui étaient sur la même embarcation qu’eux, curieusement, cette caste est restée silencieuse, elle n’a pas dénoncé ce crime abject perpétré au nom d’Allah. N’est-ce pas là une preuve de plus de sa complicité avec l’islam ? Les douze malheureux migrants ont été jetés par-dessus-bord pour servir de festin aux requins, pour la seule raison qu’ils sont de confession chrétienne…. Le comble de cette tragédie, c’est que leurs assassins sont des africains comme eux mais de religion mahométane. Et comme eux, ils viennent chercher l’Eldorado (le réconfort matériel) en terre chrétienne qui fait défaut dans les contrées subsahariennes fortement islamisées (Sénégal, Mali…).
Il faut vraiment être frappé de démence, d’indignité et de barbarie pour avoir un tel comportement.
Mais hélas, là où l’islam s’installe, la vie trépasse, car les enseignements coraniques exigent des mahométans de soumettre les non musulmans de gré ou de force et en cas de refus, un coup de glaive bien ajusté au cou règle l’affaire en moins d’une minute. Et c’est cette dernière sentence islamique que ces musulmans africains ont décrété contre leurs compagnons de fortune chrétiens. On ne le dit pas assez que l’islam recommande d’exterminer (le génocide de) tous les humains non musulmans s’ils ne se soumettent pas à la volonté d’Allah et de son Prophète.
Où est passé SOS Racisme ?
La nocivité de l’islam est prouvée une fois de plus par la fatwa émise par le grand mufti de l’Arabie Saoudite, le « cheikh » Abdel Aziz Ibn Abdillah Ali Cheikh qui permet à l’homme : « de se nourrir d’une partie ou de tout le corps de sa femme au cas où il aurait été saisi par une faim extrême qui lui ferait craindre pour sa santé. »
Le grand mufti du royaume wahhabite considère cette fatwa comme étant une preuve du sacrifice et de l’obéissance de l’épouse à son mari et de son envie pour que les deux corps communient et deviennent une seule chair, une fois au paradis conformément aux enseignements d’Allah et de son Prophète…
Une fatwa de plus fera du bien à l’islam, alors cher Mufti, continuez à en pondre pour le rayonnement de votre magnifique religion.
Au fait, où sont-elles les féministes françaises, les femem, et l’association ni putes, ni soumises pour dénoncer cette ignoble fatwa, pourtant si promptes à s’enflammer pour moins que ça?
De la retenue, mesdames, il ne faut pas stigmatiser les pauvres adeptes de la religion de paix et d’amour. Ayez du bon sens et ne perdez pas de vue le concept du vivre ensemble qui est à la mode de nos jours.
Savez-vous mesdames qu’au paradis, on y parle l’arabe, et selon l’islam, la femme doit obéissance à son mari même au péril de sa vie, pour y accéder ?
Alors faites bien attention où vous mettez les pieds !
Hamdane Ammar

image_pdf
0
0