L’islam est incompatible avec nos mœurs, tirez-en les conclusions !

Publié le 6 octobre 2019 - par - 4 commentaires - 1 334 vues
Share

11 AVRIL 1822 : LES OTTOMANS MASSACRENT, VIOLENT ET RÉDUISENT LES BLANCS EN ESCLAVAGE À CHIOS, toile de Delacroix

Monsieur le Président,
Monsieur le Premier ministre,
Monsieur le ministre de l’Intérieur,

Contrairement aux membres du parti de la droite républicaine dont je suis militante depuis plus de vingt ans, je viens vous dire que la demande de démission de monsieur Castaner  par l’opposition est inutile.

Elle ne ferait qu’ajouter un peu plus de chaos dans un pays qui est régulièrement touché par des attentats odieux dont le seul projet est de diviser la nation et lui faire poser genou à terre.

Par contre, comme une grande majorité de mes concitoyens je suis en colère contre les services de l’État et surtout contre les politiques qui n’ont rien vu venir, qui persistent dans un dangereux déni, qui nous prennent décidément pour des imbéciles.

Il semblerait que cela faisait des mois que l’assassin de quatre policiers avait changé de vestiaire, troquant les vêtements européens contre l’accoutrement des salafistes.
Cela n’a choqué personne ?
L’info n’est remontée à personne ?

Il avait reçu un blâme administratif pour violences conjugales.
Cela n’a pas interrogé sur sa personnalité ?

Il se rendait de plus en plus souvent à la mosquée après le travail vêtu de manière signifiante.
Cela n’a alarmé personne ?

Quand les autorités vont-elles comprendre que l’islam n’est pas une religion semblable aux autres, que c’est un système totalitaire, qui a la prétention de gouverner les âmes et les corps et qui n’a survécu que grâce à des poignées de fanatiques entourés d’une Oumma apathique ?

Tant qu’on ne regardera pas cela en face, il n’y aura pas de solutions.

L’islamisme, c’est l’islam en mouvement. L’islam, c’est l’islamisme au repos.
Aucune différence de nature entre l’un et l’autre, juste une différence de degré. C’est le même Coran, les mêmes préceptes débiles enseignés dans les haddiths, les mêmes génocides perpétrés au cours des siècles, les mêmes razzias, les mêmes mensonges et taqîya, le même prophète.

L’islam est actuellement incompatible avec nos mœurs, nos valeurs, les droits des femmes, la liberté de conscience.
En persistant dans le « un peu plus de la même chose », en vous calfeutrant derrière le « pas d’amalgame », en acceptant sans broncher que l’entrisme gangrène nos administrations, que les prières envahissent nos rues, que la violence et la haine envers la France défigurent nos villes et nos villages, vous aidez – sans doute le savez-vous ? – des partis extrémistes à gravir une marche, puis deux, puis trois de plus vers le pouvoir.

La seule manière d’éradiquer le fanatisme de ce système théologico-politique est de renoncer à l’angélisme et à la peur de froisser les anciens colonisés éventuels.
De mettre les musulmans dans leur ensemble devant leur responsabilité collective. C’est de leurs rangs que sont sortis ceux qui depuis 1989 ont assassiné au nom d’Allah 284 Français et en ont blessé 1 185.
Sont-ils oui ou non aptes à regarder cette réalité-là, ou vont-ils, comme ils l’ont fait dans toute l’histoire, dire  » inch Allah  » ?

Les Français ont le droit de savoir si la présence de musulmans sur notre sol, sachant leur communautarisation grandissante et le poids croissant en nombre et activisme de leur population, est compatible avec la survie de notre démocratie.

Si l’État ne répond pas fermement et sans appel  à cette question-là, devrez-vous laisser les Français prendre les décisions qui s’imposent, à vos places ?

N’oubliez pas : les fanatiques s’appuient sur l’apathie de la Oumma, qui basculera vers eux et non vers nous, non musulmans, le moment venu.
Et l’histoire nous apprend que les premiers sacrifiés furent ceux qui avaient les premiers fait allégeance avec lâcheté et manque de discernement.

Salutations républicaines.

Viviane Lamarlère

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Celtillos

l’islam n’est compatible qu’avec lui même, l’islam n’a pas sa place dans un pays évolué,
l’islam doit être combattu avec la dernière énergie, sans états d’âme, sans pitié car l’islam n’en pas lui de pitié, on doit répondre pour un coup reçu rendre 10 coups, il ne faut plus faire de bons sentiments, il faut frapper vite et fort car la patrie est en grand danger.
peuple de France réveille toi, lève toi et marche droit a l’ennemi et écrase le avant qu’il ne t’écrase toi!

BUTTERWORTH

BIEN SUR UN CROCODILE NE EN FRANCE N AURA PAS LE MEME COMPORTEMENT QU UN CROCODILE AFRICAIN LOGIQUE https://www.franceculture.fr/religion-et-spiritualite/rohingyas-ouighours-la-carte-des-musulmans-persecutes-dans-le-monde

BUTTERWORTH

L ISLAM EST INCOMPATIBLE AVEC L ISLAM CONFLITS INTERNES GUERRE ET MASSACRES ET AVEC TOUT CE QUI N EST PAS ISLAM GUERRES THAILANDE BIRMANIE PHILLIPINES NOUVELLE GUINEE AFRIQUE EUROPE ECT ECT BUT INSTAURATION THEOCRATIE ET LOIS D ALLAH PARTOUT SUR TERRE https://lemonde-arabe.fr/24/09/2018/les-minorites-musulmanes-et-issues-de-islam-histoire-dune-non-reconnaissance/

mamilou

Ceux que le français bien pensant appelle « modérés » sont en réalité des soumis comme tous les islamistes c’est pour cette raison qu’en haut de l’échelle ils arrivent à tenir depuis le septième siècle, en endoctrinant les gens depuis l’âge de trois ans ( raison pour laquelle l’état a lui aussi rendu l’école obligatoire à trois ans, c’est bien pour les pédophiles !). Mais lorsque les « radicalisés », c’est à dire les conquérants vont déferler, alors les soumis suivront ! Les français vont-ils comprendre la stratégie qu’ils vont subir, et sera t-il trop tard?