L’islam est un cancer, bien évidemment, messieurs les journaleux !

Publié le 24 septembre 2012 - par - 3 760 vues
Share

Alexandra Dougary, Djamila Gérrard, Alon Gilad,  Pierre Mylestin l’ont dit de leur manière dans les colonnes de Riposte Laique, j’y ajoute ma pierre.

IMPOSEZ ! TUEZ !  MASSACREZ ! DECAPITEZ !

Voici le message de l’islam, dans le monde entier, Monde musulman ou pas, il s’arrogent ainsi le droit de cracher sur nos valeurs, et nos libertés au nom de leur absurdissime et criminelle religion faisant d’eux des quasi primates crétinisés assoiffés de sang, à l’image de leur idole Mahomet, incapables de la moindre autocritique et réflexion. Et nous n’avons qu’à nous taire et faire le gros dos, pendant que l’on assassine et que les ambassades flambent – et gare à qui en rajouterai, la police de la pensée veille.

Voyez, dans un geste inattendu et supplémentaire d’amour, La fondation de paix d’amour et de tolérance Iranienne concernant Salman Rushdie vient d’ailleurs d’augmenter la prime pour son meurtre à 3.3M$. Quelle tolérance, quelle invitation au débat ! Et qui en a parlé ici?

La violence, la haine, le meurtre sont toujours des réponses adéquates, dans les beaux pays de l’islam, pour n’importe quelle raison, et inclus le meurtre parfois de ses propres enfants filles pour une quelconque désobéissance, faut il rappeler ce qui se passe dans TOUS les pays musulmans, ou encore ceux qui laissent l’islam  faire…

Voyez vous une seule autre « religion » appelant en tout sérénité au meurtre des critiques, des apostats, des non croyants, des juifs, des homosexuels, des femmes infidèles, des artistes etc… ? et que ses zélés croyants s’empressent d’exécuter tout en  s’autoproclamant « d’amour, de tolérance et de paix ».

Aucune, sauf bien sur le CANCER qu’est l’islam et que nos dévots journalistes, bien pensants et politiques s’emploient à dédouaner en permanence.

Capitulation devant le fascisme : Le monde mediatico politique à la botte de l’islam

Nos politiques, Obama en tête, devant ces actes de guerre, capitulent et en première réaction s’excusent, s’excusent de quoi ? De dire la vérité sur le cancer que constitue l’islam, des meurtres, attentats, menaces, asservissement, noyautage de l’islam, une guerre mutiforme et à tous niveaux menée contre toutes les sociétés libres et les femmes  à longueur d’année.

Nos journaleux, prenant leur courage à deux mains accusent un « Film » apparu miraculeusement le 11 septembre (aucune profondeur de réflexion), qui serait hideux (bien sur, bien sur)  , comme ils avaient trouvé hideuses les caricatures danoises pourtant si évidemment vraies et… auto-réalisatrices .

Nos aveugles volontaires, désinformation en première ligne et en service commandé ont dégainé, il faut à tous prix présenter les musulmans comme victimes ou déconnectés de ces fous !

La peur que l’islam leur inspire à tous est elle si énorme qu’elle paralyse toute pensée rationnelle,  au point même de se ridiculiser à longueur d’articles ou de reportages, tellement les ficelles sont énormes, et les inversions de valeurs, évidentes !

L’islam est il un cancer ?

L’islam fabrique des fous furieux par millions, incapables de penser par eux mêmes, prêts à tuer pour un mot, un regard, une réflexion, juste par ce que  nous existons, et s’ils ne tuent pas, il soutiennent ceux qui agissent, ils en sont le terreau, gangrènent les cités, menacent tous ceux qui ne se plient pas à leur immonde religion.

En ce sens il n’y a pas de différence entre le terreau et ce que ce terreau nourrit et fabrique, un barbu, une voilée « non violents », y compris la plupart des imams, forme, héberge, soutient, nourrit celui qui menace, contrôle ses coreligionnaires, ou frappe et tue, en ce sens il en est son complice, et son commanditaire  (c’est le « terroriste » ordinaire de cité) : des ennemis absolus de leur hôte, c’est ce que l’on appelle un cancer, et le cancer tue son hôte, sans le moindre état d’âme !  On voit par exemple ce que donnent les « non violents » salafiste en Egypte et ailleurs.

D’ailleurs partout dans le monde ce terreau fabrique les mêmes fanatiques obsédés, à Sydney, Paris, Londres, Bruxelles, Oslo, Le Caire, Tunis, Kaboul, Tripoli, Toulouse  etc…  Nous en faisons l’amère, blessante physiquement et parfois mortelle expérience chaque jour, dans les rues, écoles, avions, hôtels, gares, et ce, dans le monde entier, mais curieusement nos chers politiques, journaleux, et autres bien pensant se refusent de faire relation de cause à effet ou d’amalgamer (bien pensance, tu nous tueras)…

Par contre dès qu’il y a tuerie, la seule bête « nauséabonde » qu’ils espèrent, au point d’accuser sans preuves et par avance, c’est bien sur l’extrême droite ou tout défenseur de son propre pays (la c’est l’hallali, il suffit de voir ce qu’endurent Millet, Camus, et bien d’autres).

Sont-ils aveugles ou achetés, cerveau bien lavé ? Ou ont-ils perdus toute forme de pensée critique dès que la sacro sainte religion de haine, d’obscurantisme morbide, d’extermination et de Guerre pointe son nez ?

L’islam est l’islam, il n’y a pas de nuances 

Pendant que le monde musulman s’enfonce dans la folie furieuse et menace le monde entier de sa haine, de son obscurantisme primitif, d’autres, évidemment aussi loin de l’islam que peut l’être l’australopithèque de l’homme moderne,  explorent Mars, découvrent le boson de Higgs, domestiquent le soleil, mettent au point des thérapies géniques ou viennent de calculer le nombre de planètes pouvant abriter la vie dans ce si vaste univers…

La catastrophe absolue que constitue l’islam (croyance absurde, et non pas race !  pour l’être humain dépasse en magnitude tout ce qui est imaginable, et ne me traitez pas de raciste, ce cancer n’a pas de race, c’est une croyance maladive, au même titre que les nécrophages ou les adeptes du cannibalisme ou des vampires…

Il peut y avoir des musulmans, nés dans cette religion et relativisant l’épouvantable enseignement de cette religion, arrivant même à s’en défaire en grande partie,  mais l’islam est tel qu’il est et on  en voit les effets criminels et obscurantistes partout sans exception !

Ne cherchez aucune logique, aucune raison si ce n’est l’islam et son incommensurable haine de tout ce qui n’est pas lui même , et encore, l’extermination entre musulmans pour de stupides et primitives questions n’émeut personne, à commencer par eux mêmes… (pas de manifestations, aucune réaction).

Les musulmans se plaignent de l’abominable image qu’ils ont de par le monde, comprendront-ils un jour qu’ils la méritent mille fois et la construisent un peu plus chaque jour, que l’image qu’ils renvoient au monde est pire que la peste ou le cancer… qu’ils ne sont pas, par une quelconque action magique, les meilleurs des hommes, mais que leur abominable croyance les rend les pires de tous. A comparer à l’excellente image des Bouddhistes (qui eux non plus, ne sont pas une race).

Le film anti-islam est Hideux ? il est sain que des personnes courageuses se lèvent contre ce fascisme, tout moyen pacifique est bon, comme d’ailleurs le démontre la magnitude de la réaction autant que les caricatures de Mahomet criantes de vérité, d’ailleurs le monde musulam NOUS TUE à le répéter – messieurs les journaleux et collabos, je suis certain que vous auriez traité l’appel du 18 juin comme hideux ou risible, de la part d’un général Borné, Non ? Pourtant c’est exactement ce que vous venez de faire.

Ben oui, c’est  la faute du film , il est mauvais, mais vous, messieurs et mesdames les journaleux, vous ne sentez pas que vous puez la collaboration, la traîtrise, le non sens, la faute professionnelle pour incompétence, manque d’analyse… avez vous,  comme la plupart des ces fous furieux,  atteint un QI de sauterelle pour aussi facilement inverser les faits, les causes, les valeurs et plaider pour la suppression de nos libertés ? Combien ce fascime vous paie pour votre trahison?

L’islam est il un cancer?

Il faut être aveugle ou d’un cynisme absolu, pour ne pas le constater, à commencer dans toutes nos banlieues… de même que celles du reste de l’Europe.

Jack Lucent

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.