L’Islam et le Coran, c’est beaucoup de la barbarie, n’en déplaise à Malek Chebel

Le 20 juin,  le Figaro a publié un article concernant un homme et une femme, qui ont eu un enfant sans être mariés au Mali et qui ont condamné à cent coups de fouet chacun à Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali, donnés par des membres du groupe islamiste armé Ansar Dine (Défenseurs de l’islam) qui contrôle la ville.

Selon le Figaro « Sur la place Sankoré au centre de  Tombouctou, un homme et une femme ont reçu cent coups de fouet chacun pour avoir eu un enfant hors mariage », a déclaré Mohamed Ould Baby, un élu de la ville, information confirmée par d’autres témoins. Mohamed Ould Baby a précisé que c’est la première fois qu’un couple est ainsi puni depuis la prise de Tombouctou par les islamistes début avril.

« C’était comme un spectacle, les gens ont regardé ça. C’est Ansar Dine qui a organisé la séance de coups de fouet », a-t-il ajouté en précisant qu’il était lui-même sur place. « J’ai vu les jeunes descendre d’un véhicule sur la place, puis les coups de fouet. C’est la première fois que je vois ça », a-t-il affirmé.

Les deux jeunes gens sont ensuite allés se faire soigner à l’hôpital de Tombouctou, a indiqué une source hospitalière qui a précisé que la jeune femme « a toujours le vertige et qu’elle est souffrante ». Cette jeune femme, âgée de 18 ans et mère d’un premier enfant, est enceinte de trois mois, selon sa famille.

Un responsable de la police islamique de Tombouctou a affirmé que six autres femmes ayant eu des enfants hors mariage seront prochainement « sanctionnés » par la charia (loi islamique).

 Ces actes de barbarie qui nous font revenir à l’âge de pierre,  ne résultent en fait que d’une application du 2ème verset de la 24ème Sourate du Coran

« La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah – si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à leur punition »

Très récemment, au Pakistan, il y a une petite jeune fille de 14 ans qui a été violée sur le chemin de l’école par son cousin de 35 ans qui la poursuivait depuis longtemps de ses assiduités. En référence au 2ème verset de la 24ème Sourate du Coran, il a été a considéré qu’elle avait eu des relations sexuelles hors mariage, donc elle a été condamnée à 100 coups de fouets, elle s’est évanouie au 70ème et elle est morte à l’hôpital.

Quand on sait que cette 24 ème Sourate du Coran a pour titre « La Lumière » traduction du terme arabe littéraire « An-Nur » , on ne peut s’empêcher de penser au sacré fumiste qu’est Malek Chebel,  qui appelle de ses vœux un Siècle des Lumières de l’Islam. Qu’il se barre au Mali et nous fiche la paix, il sera bien accueilli par ses coreligionnaires.

Huineng

image_pdfimage_print