L’islam, le djihad et la France

Publié le 9 août 2020 - par - 17 commentaires

Désormais, en France, l’islam règne en maître absolu. Il n’y a rien à dire ni à redire devant cette situation qui se vérifie sur le terrain chaque jour qui passe. Ce sont les plus autorités de l’État qui l’affirment, oubliant au passage que là où l’islam s’installe durablement, la vie trépasse grâce à la lame du boussadi (un couteau islamique bien aiguisé).
Avec la fête du mouton (de l’égorgement), la religion de paix et d’amour a montré qu’elle est en train de conquérir la France, la fille aînée de l’Église, avec la complicité des oligarques toutes tendances confondues, au nom du vivre-ensemble et des droits de l’homme, ces théories de la mort des nations.
Au nom des valeurs de la trahison, certains coins et recoins de la douce France sont devenus, par la magie de l’humanisme de bas étage, ou plutôt par la volonté d’Allah le Clément, des lieux où l’ensauvagement est monnaie courante selon les dires du ministre de l’Intérieur et des Cultes. Des territoires du djihad de basse intensité… Le djihad de l’inculture !

Mais qui est responsable de cette situation de guerre civile larvée ? Évidemment que l’islam en est le vecteur, quoi qu’en disent les islamo-gauchistes et leurs affidés qui chantent à l’unisson “pas d’amalgame”, mais aussi les libéraux qui s’autoproclament progressistes et dont le chef de file n’est autre que le Président Macron.
Profitant du laxisme, de la compromission et de la lâcheté de l’oligarchie politico-médiatique, l’islam avance ses pions au nom de la liberté de culte qui le sert pour imposer son idéologie de la soumission et du djihad sous toutes ses formes, car il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas qu’une seule guerre sainte, pas uniquement celle d’anéantir les non musulmans et notamment les chrétiens et les juifs – de nombreux versets coraniques l’exigent -, s’ils ne soumettent pas à son idéologie. Et pour réaliser son expansion, il s’assoit sur les lamentations et la douleur des familles de ses victimes, en jetant à la poubelle toutes les règles de la civilisation et toutes les bassesses des élus de la République qui lui font la courbette matin et soir, car pour lui, seule la volonté d’Allah compte. Toute autre discussion n’est qu’une perte de temps. Une discussion byzantine sans lendemain…

Et pour atteindre son but, il s’appuie sur la justice qu’il sait instrumentaliser. Le djihad judiciaire n’est pas une vue de l’esprit mais une réalité quotidienne. Ses ouailles coupables de délits ne sont jamais condamnées au nom de la politique des minorités qui est savamment encouragée par le système. Et de la paix sociale qui a bon dos.
L’islam tient à restaurer son califat perdu – un rêve qui ne se concrétisera jamais – grâce à la complicité des élus de la République qui ne sont que des apprentis-sorciers qui se font rouler dans la farine pour conserver un fauteuil posé sur des braises, et qui finiront par les brûler tôt ou tard.
Dans les communes où l’alliance de l’islam avec le communisme et leurs alliés de gauche a été scellée pour quelques voix lors des élections, la situation est ingérable car la vie est devenue un enfer sur terre pour les mécréants et les apostats.
Se sentant sur le point de sombrer et disparaître à jamais du paysage politique, la gauche ne s’est pas fait prier pour s’asseoir à la table de l’islam dans l’espoir de peser sur le futur de la France.

Touchés par la grâce de l’indignité et de la trahison, ses adeptes sont devenus sourds et aveugles aux souffrances de ceux qui leur ont fait confiance, qui se font insulter, moquer et parfois poignarder au nom d’Allah, dans une indifférence quasi religieuse.
Le Dieu tout Puissant de la Mecque n’est-il pas en train de coloniser le pays des Lumières ?
Et la Révolution dont se gargarisent les encartés de la France Insoumise, n’est-elle pas celle de l’islam ?
Ne sont-ils pas des copies conformes de ces mécréants comme annoncé dans le verset coranique 171 de la sourate 2 ?
« Les mécréants ressemblent à du bétail sur lequel on crie et qui entend seulement appel et voix confuses. Sourds, muets et aveugles, ils ne raisonnent point ».
Les assassinats au poignard des kouffars ne sont-ils pas devenus récurrents afin que la Volonté d’Allah au pays du vin et du cochon s’accomplisse?

On assiste désormais, en France, à une conquête qui ne dit pas son nom. Ou plutôt à sa soumission.
L’insécurité qui règne dans les territoires perdus de la République – et qui sont devenus des camps d’entraînement du djihad – est une évidence qui n’est plus à démontrer.
Et qui est la cause de cette barbarie ?
La culture islamique est en partie responsable.
Ces lieux de non-droit qui sont sous l’emprise de l’islam ressemblent étrangement à ceux de Peshawar, à la frontière pakistano-afghane, le fief par excellence des talibans.

Cette idéologie islamique qui est basée sur la terreur et qui est à l’opposée à la culture de tolérance qui a façonnée la France, espère dans un proche avenir faire tomber dans ses filets des pans entiers de la société française qui sera soumise à la religion de paix et d’amour sans possibilité d’en sortir.
Le travail de capitulation face à l’islam aura été bien accompli par les islamo-gauchistes qui n’ont pas de mémoire. Ils auront au moins le mérite d’avoir livré la France à l’islam sans baroud d’honneur.
L’exemple du parti communiste iranien, le Tudeh, qui a grandement aidé Khomeiny à s’accaparer du pouvoir en Perse, ne leur a pas suffi pour mesurer les dangers de l’islam.

Il faut vraiment être stupide et animé de la haine de soi pour s’accoquiner avec l’islam, la religion incubatrice du djihad et de la violence.
N’est-il pas écrit dans le Coran, sourate 9 verset 29 :
« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, en étant d’humiliation » ?

Face à cette réalité qui se vérifie, chaque jour qu’Allah fabrique, comment les islamo-gauchistes et compagnie peuvent-ils continuer à soutenir, contre toute logique, la violence de l’islam en France, le pays qui a vu naître les grands principes de l’humanisme ?
L’islam n’est-il pas une bombe à retardement posée sur les terres de France par l’oligarchie ?
Le djihad n’a-t-il pas pris sa vitesse de croisière en France, qui sera bientôt comparable au Liban des années soixante-dix du siècle dernier ?
Demain, quand tonnera l’heure du séparatisme islamique, que fera-t-il, le Président Macron, lui le champion de l’embrouille, de la duplicité et de la taqîya ?
On peut déduire sans se tromper que les Apôtres du politiquement correct ont livré la France à la barbarie islamique pour être sacrifier tel un mouton de l’aïd.

Hamdane Ammar

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Pierre

Je suis français. Je ne mettrai JAMAIS un genoux à terre. JAMAIS même dans le désespoir le plus profond.

Coline

Notre pays va finir entre les mains de barbares que sont les islamistes, et le gouvernement de MACARON reste PASSIF, il préfère nous plumer !

Laurent Barre

Merci Hamdane Ammar pour tous ces rappels que nombre de Français ignorent ou négligent. C’est désespérant.

POLYEUCTE

Ils ne font que s’entrainer sur les moutons !
Les Moutons de Panurge que nous sommes seront de “plein exercice” !

Million

J’apprécie vos commentaires, il y a 3 prophètes : Jésus, Siddartha Gautama dit “le Bouddha” et allah, pour le moment c’est ce dernier qui gagne la partie d’échècs.

Tiburce

Vous rigolez, en France l’Islam n’a aucun pouvoir. Pouvez me citer une loi récente en faveur de l’Islam ? Par contre nous avons un vrai problème de repli sur soi des communautés musulmanes et du développement des économies parallèles basées sur le trafic de drogue et la prostitution. Les vrais problèmes sont avant tout sociaux et économiques

zéphyrin

la priorité d’aujourd’hui, c’est de faire la part du feu. Le plus embêtant c’est la chute du liban dans le giron islamique, ce qui encerclerait israel. D’où la volonté commune franco américaine (tiens tout arrive) d’aider ce pays.
Pour le territoire français, il n’y a pas extrême urgence…si on en croit la stabilité des électeurs, et la reconnaissance fidèle des médias subventionnées.
la criminalité envers nos enfants est admise et comprise par leurs propres parents qui plaignent encore les pauvres assassins.
Et puis le bon doctor covid est arrivé…pour nous faire penser à autre chose.
non, on ne parle pas encore à l’international de la “poudrière du frankistan”, loin de là .

patphil

malgré ces mises en garde répétées, les bobos mondialistes offrent leur gorge, étonnant, non?

Elie Barnav

ette idéologie islamique qui est basée sur la terreur et qui est à l’opposée à la culture de tolérance qui a façonnée la France…. L’histoire de la France est jalonnée de cadavres et d’exactions de toutes sortes ! Regardez l’état de la Libye aujourd’hui? C’est ça la France tolérante!

Elie Barnav

La Bible est un livre de chair et de sang, parce qu’elle a été écrite par des hommes et pour des hommes. A la violence de ces «fraternités manquées minées par les querelles de terres et d’héritage», comme l’écrit Salomon Malka, succède la violence du fameux récit du «Déluge» voulu par Dieu pour remettre de l’ordre dans une humanité dépravée. Elle est dans la colère de Dieu «qui fit pleuvoir du soufre et du feu» sur Sodome et Gomorrhe (Genèse 19,23-25), deux cités aux pratiques réprouvées (sodomie, homosexualité). Ou dans l’épopée de la libération, par Moïse, du peuple juif fuyant l’esclavage en Egypte. Les fameuses «dix plaies» de la légende sont les dix châtiments que, selon le livre biblique de l’Exode, Dieu inflige à l’Egypte pour convaincre Pharaon de laisser partir le peuple d’Israël.

Elie Barnav

Les musulmans n’ont pas le monopole du fanatisme :La compagnie aérienne néerlandaise KLM a fait preuve de discrimination à l’encontre d’une passagère en l’obligeant à changer de place à bord d’un avion à cause du refus d’un homme juif orthodoxe d’être assis à côté d’une femme, a estimé le Conseil néerlandais des droits de l’homme. L’instance avait été saisie par le député socialiste néerlandais Ronald van Raak après un voyage qu’il avait effectué en compagnie de son épouse de New York à Amsterdam en mai 2019.

denis

Hors de France cette secte satanique et mortifère

FCC Cercle Légitimiste de France

Trois remarquables )à la suite de cette remarquable analyse: d’ abord, la France n’ est pas la Fille ainée de l’ Eglise contrairement à une idée répandue car la Fille aînée de l’ Eglise est la Hongrie; par contre la France est le royaume du Fils aîné de l’ Eglise. Ensuite, la république, parti de l’ étranger depuis 1792 à ce jour, a ouvert les portes aux mahométans et les subventionne: la république ne fera jamais rien contre les mahométans car si la république a créé ce problème, elle ne le résoudra jamais et, au contraire, elle l’ aggravera. Enfin,il suffira de détruire d’ abord et avant tout la république afin d’ avoir enfin les coudées franches et alors la croisade de reconquête sera possible et surtout victorieuse. Fernand CORTES de CONQUILLA Cercle Légitimiste de France fcdc@bbox.fr

l'alien

Quel optimisme ,Mr Cortes de Conquilla , mais dites moi ,ou allons nous les chercher les croisés ? En France?
Ce que vous dites est exact !

FCC Cercle Légitimiste de France

Optimiste, je ne sais; réaliste oui. Alors que tout le monde pense que les Français sont devenus des veaux, des lâches, je persiste à croire qu’ ils attendent simplement le moment favorable: pourquoi bougeraient-ils actuellement pour se faire massacrer par la république? cf les Gilets jaunes et autres. Dans l’ immédiat, les Français soutiennent la république comme la corde soutient les pendus: un site très républicain le démontre: ils accordent leur confiance au roi légitime avec + de 26.000 soutiens au prétendant d’ Orléans, la république étant encore plus bas. Le fait est que la république va bientôt tomber et la croisade de reconquête débutera alors avec chaque jour d’ innombrables Français montant au front face aux racailles afro-arabo-mahométanes jusqu’ à ce qu’ il n’ en reste plus.

Aboualla

Bon, je ne vous cacherai pas qu’avec mon fils, en accord mutuel, nous avons pris quelques distances. Bien que, physiquement, Il me ressemble trait pour trait, nos caractères sont très différents: par exemple, Il est assez “soupe au lait” comme sa mère. Mais je tiens à dire qu’il arrive souvent que ses adeptes vont quand même bien souvent largement bien au delà des préconisations qui sont les Siennes!
À preuve qu’Il n’est pas aussi radical que ce que vous laissez penser, Il ne s’est jamais opposé à ce que mon petit-fils Benalla et moi-même gardions contacr. Vous voyez bien!

Victoire de Tourtour

? ? ?

Lire Aussi