L’islam mis à nu par les siens : découvrez la formidable préface du père Boulad

Publié le 25 août 2019 - par - 112 commentaires - 3 718 vues
Share

La semaine dernière, j’ai consacré l’édito à vous présenter le dernier livre des Éditions Riposte Laïque, intitulé « L’islam mis à nu par les siens ».

https://ripostelaique.com/lislam-mis-a-nu-par-les-siens-le-pave-dans-la-mare-de-la-rentree.html

J’ai le plaisir, ce jour, de vous présenter la préface du livre de Maurice Saliba, écrite par le père Boulad, une personnalité mondialement connue. Ce jésuite qui vit en Égypte, aujourd’hui âgé de 88 ans, ne cesse, depuis des années, de défendre les chrétiens d’Orient et d’alerter l’Occident sur le péril mortel qui le guette, avec la montée de l’islam sur son sol.

Les premiers lecteurs qui nous appellent sont unanimes : ce livre est une bombe, un vrai pavé dans la mare !

Je suis donc ravi de porter à votre connaissance cette préface, exceptionnelle, écrite par un homme d’exception. Ah ! si tous les catholiques étaient ainsi…

https://www.youtube.com/watch?time_continue=494&v=dycwkEz9aJ0

Le monde arabe et musulman à l’heure de vérité

L’islam mis à nu par les siens est un pavé dans la mare. Il marque un véritable tournant par rapport à tous les ouvrages antérieurs sur ce sujet. On peut le considérer comme un des compendiums les plus complets et les plus succincts sur ce que les musulmans éclairés et les apostats de l’islam pensent et disent de leur religion. D’une parfaite objectivité, ce recueil de témoignages ne présente que des faits, rien que des faits ; des citations, rien que des citations. Mais c’est aussi un brûlot, une complainte et un cri de désespérance.

Voici enfin des musulmans ou ex-musulmans – dont certains étaient Frères musulmans ou des wahhabites – d’une honnêteté et d’un courage singuliers pour dénoncer les abominations commises au nom des textes fondateurs de l’islam. On sent chez eux un ras-le-bol, un refus de persister dans l’erreur et le mensonge. L’heure de vérité semble avoir sonné pour eux.

Dans cet ouvrage, l’islam se trouve impitoyablement mis à nu par ses propres adeptes, qui le connaissent de l’intérieur. Ils l’ont vécu dans leur chair depuis leur plus tendre enfance. Il s’agit donc d’une critique interne, où le Coran se trouve passé au peigne fin dans un procès sans concessions. Le constat est accablant. C’est un véritable déchaînement, une déferlante, un raz-de-marée. Le fait que des musulmans ou des apostats aient eux-mêmes souffert de la persécution, de l’obscurantisme et de la barbarie donne à leur propos un poids considérable. Le Coran s’y trouve déconstruit et l’islam démasqué. Le Roi est nu.

Personnellement, je perçois depuis longtemps le malaise vécu par de nombreux musulmans que j’ai connus. Mais j’étais loin d’imaginer l’ampleur et la profondeur de ce phénomène.

Tout le monde se souvient des horribles attentats perpétrés par les islamistes en France et aux États-Unis en été 2016 et qui ont fait plusieurs centaines de victimes. À cette occasion, le pape François a cherché à exonérer l’islam de cette horreur en affirmant que ces actes barbares n’avaient « rien à voir avec l’islam ». La réponse du groupe État islamique Daech ne s’est pas fait attendre. Dans leur magazine officiel Dabiq (n° 15, du 6.6.2016) ils publient un article intitulé By the Sword (Par le sabre) affirmant que « cette guerre contre les infidèles était divinement approuvée et que présenter l’islam comme une religion de paix, c’était travestir la réalité ».

L’article exhortait les musulmans à tirer l’épée du jihad, « la plus grande obligation d’un vrai musulman contre les infidèles ». Il déplorait que beaucoup de gens dans les pays des Croisés (Occidentaux) refusaient d’admettre que le jihad par l’épée était une injonction du Coran (2, 191) :Tuez-les, où vous les trouverez.

Cette anthologie va à contre-courant des tendances bien-pensantes des « Turcs de profession ». Sous prétexte de tolérance, d’ouverture et de respect des différences, les protagonistes occidentaux d’un dialogue à sens unique passent leur temps à flatter un islam essentiellement politique. Or, la triste réalité – que les chrétiens d’Orient vivent dans leur chair depuis des siècles – semble montrer que le « vivre- ensemble » est une belle utopie que l’Europe est en train de découvrir avec stupeur.

L’islam se trouve aujourd’hui à l’heure de vérité. Sa belle construction se lézarde de partout et son système se décompose de l’intérieur comme un vieux meuble vermoulu rongé par les termites. Il semble cependant que tout cela ne soit que le commencement de la fin.

Ce que l’Occident et le monde n’osaient pas dire par fausse pudeur, lâcheté ou compromis, voici que des musulmans le déballent eux-mêmes avec dégoût sans y aller par quatre chemins. La taqîya islamique, cette arme classique de dissimulation, ne masque plus rien, et la désinformation généralisée actuelle ne parvient plus à noyer la vérité.
Ce qui nous est présenté ici est cru, brut, brutal, mordant, incisif et cruel. Nous avons là un cri du cœur – ou plutôt des entrailles – d’un monde musulman qui étouffe et n’en peut plus. C’est une explosion, ou plutôt une implosion, du même type que celle qui entraîna l’effondrement de l’empire soviétique. Tout est en train de basculer dans une Oumma en perdition plus divisée que jamais. L’apparente et fausse vitalité de l’islam aujourd’hui ne trompe plus. Elle représente en fait les soubresauts d’un moribond qui n’en finit pas d’agonir depuis la chute de l’Empire ottoman. Les conflits qui secouent le monde arabo-musulman semblent présager une fin toute proche, car le bateau prend l’eau de partout.

La prise de conscience à laquelle nous assistons n’aurait sans doute jamais été possible sans Internet et ses innombrables réseaux sociaux. L’information en temps réel est la bête noire d’une institution comme al-Azhar incapable de répondre à la déferlante d’attaques, de doutes et de révoltes contre l’islam, le Coran et Mahomet.
Nous sommes aujourd’hui à un véritable tournant dans le combat que se livrent la vérité et le mensonge, la lumière et les ténèbres. De nos jours, la parole est libérée et devient incontrôlable. La désinformation a fait long feu, et l’on ne peut plus indéfiniment mentir, tricher et tromper l’autre. Tôt ou tard, la lumière finit par trouer l’obscurité : « La lumière a lui dans les ténèbres, et les ténèbres n’ont pu l’étouffer » (Jean 1, 5). Celui qui a dit : « Je suis venu rendre témoignage à la vérité » (Jean 18, 37) a déjà gagné le combat. Notre monde est assoiffé de vérité, de probité et d’intégrité.

Un constat accablant de l’islam

Dans ce recueil, les transfuges de l’islam sont impitoyables avec la religion dans laquelle ils ont vécu et à laquelle ils ont longtemps cru. Des indices terribles en révèlent la couleur.

Taha Hussein accuse Mahomet : « Tu coupes les mains des voleurs, tu lapides le corps des femmes. Tu juges, l’épée à la main, et ta justice n’est qu’effusion de sang… »
Allah et Satan ne sont pour Abbas Abdelnour que « deux faces d’une même monnaie ».
Wafa Sultan prouve que le Coran est « la destruction mentale de l’individu ».
Amil Imani estime que « Beaucoup de musulmans iraniens sont complètement écœurés de l’islam et veulent quitter ce dogme de haine et de violence… ».
Hamed Abdel-Samad ne voit dans l’islam qu’ « une idéologie fasciste ».
Jihad Alawni qualifie les musulmans « d’obsédés sexuels atteints de schizophrénie… une nation moralement dépravée ».
Mohamed Kâçi met les Occidentaux en garde contre « le virus mortel de l’islam ».
Sayyid al-Qimni accuse al-Azhar comme « source du terrorisme dans le monde », et celui qui prétend que nous ne sommes pas arriérés fait l’idiot ou est fou. »
Tarek Heggy constate que « l’esprit arabe contemporain est prisonnier d’une culture islamique moyenâgeuse et toxique. »
Ainsi le déni est devenu une composante principale dans le système mental des musulmans qui cherchent à dédouaner l’islam de ses atrocités et prétendent que les auteurs des crimes n’ont rien à voir avec l’islam.

L’islam face au défi de la modernité

Depuis plusieurs siècles, notre monde est affronté au défi de la modernité. L’Église s’y est confrontée et n’a pas fini d’en découdre avec elle. En fait, le christianisme se serait depuis longtemps effondré sous les coups répétés de la modernité si celle-ci n’était pas son propre enfant, le fruit de ses entrailles (les droits et la dignité de l’homme, la liberté et le libre arbitre, l’égalité). Ce n’est pas du tout le cas pour l’islam « inégalitaire et esclavagiste, ignorant le garde-fou qu’est la culpabilité chrétienne ». D’où la quasi- impossibilité pour lui d’enfourcher cette modernité sans se trahir et se détruire.

Intimidés par un terrorisme intellectuel et judiciaire qui réduit au silence tous ceux qui s’écartent de la doxa dominante, et par crainte de nous faire taxer d’islamophobes et de racistes, nous n’osons plus parler clairement et dire franchement ce que nous pensons. George Orwell disait à ce propos : « Aujourd’hui, dire la vérité est un acte révolutionnaire ».

Nous avons la responsabilité morale de dénoncer les travers de l’islam et de pointer du doigt ses mensonges et ses abus, plutôt que de flirter avec son terrorisme intellectuel et factuel en le caressant lâchement dans le sens du poil.

Une réforme de l’islam est-elle possible ?

L’appel lancé le 28 décembre 2014 par le Président égyptien Abdel Fattahal-Sissi à de l’université d’Al-Azhar pour un renouveau du discours religieux et la réforme des programmes d’enseignement afin d’éradiquer les causes du terrorisme, est resté lettre morte. Depuis lors, le Président al-Sissi a réitéré plusieurs fois cette injonction, mais le cheikh d’al-Azhar fait la sourde oreille et va même jusqu’à le défier.

En fait, toutes les tentatives en ce sens ont lamentablement échoué depuis plus de dix siècles. Je ne citerai que trois noms d’éminents philosophes et/ou théologiens condamnés comme hérétiques : Averroès, Al-Fârâbî et Al-Razi (Rhazès). Même le Réformisme initié au XIXe siècle par Jamal al-Din al-Afghani et Mohamed Abduh a ironiquement débouché sur les Frères musulmans et le salafisme. Quant au théologien soudanais Mahmoud Mohamed Taha, il avait proposé que les musulmans se conforment au Coran mecquois plus ouvert, plus spirituel, et d’abandonner le Coran médinois incitant à la guerre, à la violence et à l’intolérance. Il fut exécuté en 1985 à Khartoum pour hérésie et apostasie à l’instigation de l’Azhar, des Frères musulmans et de l’Arabie saoudite.

Ces quelques repères historiques sont révélateurs de l’incapacité de l’islam à se réformer.
En fait, l’islam, ou on l’accepte tel quel dans la soumission la plus totale, ou on le quitte, comme le martèlent ici plusieurs apostats ; pas de juste milieu. Selon Saleh Hammâya, « l’islam ne se réforme que par sa destruction. » Hamed Abdel-Samad renchérit et estime que le renouveau de l’islam n’est qu’une utopie. C’est ce que cet ouvrage semble démontrer à l’évidence.

Conclusion

Il est de bon ton aujourd’hui d’être ouvert à tous les courants et idéologies. Certains même auraient tendance à ne voir aucune différence substantielle entre l’islam et les autres religions. À notre époque de relativisme généralisé, le Coran, la Bible, l’Évangile ou autres c’est du pareil au même, tout se vaut et s’équivaut.

Un réveil semble pourtant s’opérer. L’idéologie libérale voyant dans l’islam une possible alternative au judéo-christianisme et à l’héritage gréco-romain ne tient plus debout. Ernest Renan, indépendamment de tout prosélytisme, disait déjà il y a deux siècles : « Affranchir le musulman de sa religion est le plus grand service qu’on puisse lui rendre. »

Aujourd’hui, on ne peut plus exonérer l’islam de ses forfaits historiques, ni ignorer ce mouvement massif de contestation chez ceux qui l’ont cru et défendu. Ce livre est accablant, son constat impitoyable. C’est une véritable douche froide pour ceux qui le liront. Les témoignages rapportés sont beaucoup plus crédibles que les affirmations lénifiantes des intellectuels et politiciens complaisants. La fuite exponentielle des musulmans hors de leur religion nous interpelle et nous questionne.

Le plus étrange – je dirai même le plus scandaleux – est de voir nos pasteurs se tenir à l’écart de cette quête de vérité qui habite de plus en plus de musulmans. Le dialogue massignonien hérité de Vatican II tourne en rond depuis soixante ans et ne colle plus aux réalités d’aujourd’hui. La hiérarchie catholique proscrit formellement toute tentative de présenter l’Évangile à ces dissidents sous prétexte de respect de leur foi à laquelle ils ne croient plus. C’est mal les aimer. Une autocritique honnête de l’islam, de son histoire et de ses conquêtes est plus que jamais urgente. Le plus grand service que nous puissions rendre aux musulmans qui traversent aujourd’hui une profonde crise existentielle est de leur ouvrir les yeux et de les encourager à un effort de réflexion critique sur leur croyance pour qu’ils en tirent eux-mêmes les conclusions.

Au terme de ces lignes, je remercie M. Maurice Saliba pour l’honneur qu’il m’a fait de préfacer son livre. Je le félicite chaleureusement pour l’énorme travail de documentation, de sélection et de traduction qu’a exigé la parution d’un ouvrage de cette qualité. Un livre unique en son genre, comme je le disais au début de cette préface. L’enjeu est de taille, car il s’agit ni plus ni moins de la survie de la civilisation.

Henri Boulad, s.j.

Pour commander « L’islam mis à nu par les siens » :

En ligne :


LIVRAISON



Par chèque : 19,50 euros, port compris, à l’ordre de Riposte Laïque, BP 32, 27140 Gisors

Print Friendly, PDF & Email
Share

112 réponses à “L’islam mis à nu par les siens : découvrez la formidable préface du père Boulad”

  1. Alex dit :

    Boulad parle au début des massacres de chrétiens à Damas en 1860. Il se gardera bien de vous dire que ces massacres sont l’oeuvre des druzes et que c’est l’émir musulman Abd El Kader qui a sauvé les chrétiens de Damas.

  2. Josette Fournier dit :

    J’espère, père Boulad, que vous êtes content d’avoir déchaîné autant de haine, moi pas.

  3. Ivar dit :

    Rien à cirer.
    Avant que la flèche de Notre Dame s’écroule, ce n’était arrivé qu’une seule fois, sous la Revolution. Avant qu’elle ne soit transformée en porcherie par les sans culottes.
    La République a génocider les Vendéens, les Morbihanais, fermé les églises.
    La République laïque que vous cherissez tant, a juste eu besoin d’un demi siècle pour virer les Ordres des ecoles, des hôpitaux, des hospices, et de cracher sur les Cathos.
    Je crois même que vous en êtes fiers.
    La Nature ayant horreur du vide, une religion en remplace une autre.
    C’est un peu tard pour chialier.

  4. kinns dit :

    eh! les pouces en bas?????? le pédophile (légalisé bien sur) ne vous inspire pas pour que vous n’ayez que le pouce en bas????????

  5. Fleur de Lys dit :

    Maurice Saliba : « Qu’ont fait les responsables musulmans pour voir émerger un jour un « islam des lumières ? » [Interview]

    https://www.breizh-info.com/2019/08/27/125378/maurice-saliba-musulmans-islam-mis-a-nu

  6. François Desvignes dit :

    Merci père Boulad.
    Merci pour tout.
    Peut-être faut-il que le grain meure pour que naisse l’épi.
    Mais vous ne devriez pas citer Renan, ce fou, en plus ignorant.
    Sur son lit de mort, (comme Clémenceau) il a dit désignant le prêtre venu lui donner l’extrême onction : « Sortez-moi ce déchet d’ici ! »
    Au Christ ! En ces termes ! Au jour de son jugement !

  7. François Desvignes dit :

    Nous devrions convertir les musulmans au catholicisme maintenant que nous en avons comme jamais les moyens documentaires.
    Mais c’est impossible puisque nous mêmes nous avons apostasié et que d’ailleurs l’islam n’est conquérant qu’a proportion de notre désertion religieuse
    La cause de l’islam pseudo conquérant c’est la christophobie républicaine militante.
    Quand Voltaire a dit « A mort l’infâme », il a dit « Vive Mahomet »

  8. Asma bint Marwan tuée par Mahomet dit :

    Dans certains cas le nombre de pouces négatifs est une fierté,bande de chameliers sans neurones.

  9. Jeanpeuplus dit :

    Les pouces négatifs peuvent être ignorés: ils sont le fait de la police musulmane.

  10. Philippe Mangé dit :

    Je n’ ai trouvé AUCUN État musulman développé dans la liste de Wikipedia, classés par IDH . Ce n’est pas un hasard!

  11. Patrick VERRO dit :

    Si les islamistes ont envahi et envahissent RL par le négativisme… Où est le « La charia ne passera pas… » des fondateurs ?

  12. Jacques B. dit :

    Ahaha ! le site est envahi par des trolls islamistes, si on en juge par les like et les dislike distribués aux commentaires.
    Vous êtes pathétiques, les islamistes, et bien à l’image de votre coran pourri et pousse-au-crime.

  13. Philippe Mangé dit :

    L’islam nos à nu est, à mon avis, une importante contribution à notre culture générale. Merci M Boulard .

  14. POLYEUCTE dit :

    L’Armée des négatifs est à l’oeuvre ! Une fois de plus ! La 5° colonne !
    La Religion impose de Croire aux âmes simples. Pas besoin de Comprendre !
    La Science impose de Comprendre avant de Croire. Pour les âmes instruites !
    TOUT EST LA !

    • Av 75.. dit :

      je ne suis pas ignare etsuis Rn encartée depuis 1987 et candidate auc Municipakes pour la seçonde fois et nous en avons qui milite peu mais ns en avons…faut rester sur ses gardes mai savoir regarder et écouter

    • Patrick VERRO dit :

      Cardinal Robert Sarah – Nicolas Diat : Les erreurs de l’Occident

      Vous venez de Guinée, un pays à majorité musulmane, où l’on pourrait observer deux courants comme ailleurs dans le monde : l’islam traditionnel, local, et celui financé par les Pays du Golfe et qui pose problème. Vous parlez dans votre livre d’un néo-colonialisme idéologique de l’Europe qui tente d’imposer au reste du monde ses idées, sur la théorie du genre notamment. Pour autant, n’y a-t-il pas aussi une volonté d’expansion politique d’un certain islam ?
      je pense qu’il ne faut pas minimiser la croissance de la présence islamique dans votre pays… Sans les valeurs inestimables du vieux continent, l’islam envahira le monde, …

  15. Patrick VERRO dit :

    Le solde des pouces levés et baissés apparaît généralement comme négatifs ! Ahurissant; y-aurait-il une armada de trolls islamophiles en action sur ce site ?

    • JACOU dit :

      C’est exact. Les trolls de la Oumma sont de service.

    • arretez le massacre dit :

      Patrick VERRO j’ai remarqué cela aussi : dès que je clique sur 1 « pouce levé », il s’affiche en négatif

    • Philippe Mangé dit :

      Oui probablement. Raison de plus pour agir contre ce coran moteur de dangers par ses versets hors-la-loi. Exemple: 4-56 entre beaucoup d’autres.

  16. Av 75.. dit :

    Je comprends mieux pourquoi mon boulanger pàrissier au coin de la rue d hautpoul dans le 19éme fait depuis jeudi des croissants courbes en fait une rangée courbe et une non, et tenez vous bien des religieuses..De plus la vendeuse trrés aimable alors que ma Croix est boen visible, trés jolié maquillée et cheveux longs
    Mîs annonce pour garder enfants 69 ans et y arrive pas..M’a demandée si c était moi

  17. wika dit :

    Oh la la Cyrano, cet article ainsi que les commentaires sont attentivement lus par les islamocompatibles, si j’en juge par le nombre de pouces négatifs qui soulignent chaque commentaire hostile à la religion d’amour.

  18. Christine dit :

    Vous voyez ,même si le père Boulad est venu à l’assemblée nationale ,nos ministres et élus n’ont rien retenu !
    En 2014 ,c’est Monseigneur Nona ,archevêque de Mossoul ,qui a prévenu l’occident en terminant ainsi :….s’il vous plaît ,il faut que vous compreniez que vos principes libéraux et démocratiques n’ont aucune valeur ici……………il vous faut prendre des décisions courageuses et dures y compris en allant à l’encontre de vos principes ».
    Nos dirigeants sont parfaitement au courant de tout cela,et donc nous mettent en danger de mort sans états d’âmes!

  19. Patrick VERRO dit :

    On n’a pas voulu tenir compte en 1933 des monstruosités promises dans le livre « Mein Kampf », on sait ce qu’il en a été une décennie plus tard; aujourd’hui on ne veut pas tenir compte des régressions de l’humanisme contenues dans le Coran et les Hadiths, le tout accompagnées d’illustrations horribles sur les différents terrains musulmans, on finira bien par récolter les fruits terribles de nos aveuglement et de notre couardise en ne condamnant jamais officiellement le prolongement de ces atrocités tolérées, voire encouragées, par les Etats islamiques.

    • Philippe Mangé dit :

      Et de plus, certains disent qu’ on ne doit pas se torcher avec des pages du coran, on se salirait !

    • Philippe Mangé dit :

      Il y a des escadrilles de soumis au coran qui votent en troupeaux….Heureusement il y a les Identitaires!

  20. Gurcan dit :

    Que des voumissures hélas, je m’attétendais à quelques bribes de pensées, pure perte de temps. Que Le Dieu vous corrige !

  21. SERGIO dit :

    Il faut défendre à tout prix notre culture Judéo Chréternne. On ne va pas se laisser bouffer par l’islam merde. Pour ça il faut des couilles qui manquent à nos gouvernants. A bon entendeur salut. Revolution

    • Philippe Mangé dit :

      D’autant plus que de nombreux versets du coran son hors-la-loi !

    • François Desvignes dit :

      Si nous n’avions pas abandonné le Christ, il ne nous aurait pas abandonné.

      Si tous les marins vous appelez le Bon dieu à nous délivrer de cette ligue satanique (la république pute de l’islam) , Dieu vous amènera deux têtes siamoises :

      – Mahomet
      – et Marianne, sa pute.

  22. Philippe Von Der Weid dit :

    En tant que catholique, j’ai toujours pensé et je suis conforté dans l’idée que l’islam est la religion du démon.

    • ISWT dit :

      Je me doute bien que les musulmans doivent penser la même chose de la religion catholique

      • Didier dit :

        Jésus est Amour inconditionnel, Même le glaive dont il parle est Amour, Même les coups de pieds aux culs des marchands du Temple c’est de l’Amour. Une partie du Coran est de L’anti-Christ. Ce n’est pas un problème car tout est à sa place dans l’instant. Les Chrétiens peuvent prier sincèrement pour leurs ennemis. Et les musulmans peuvent connaitre la Paix de L’âme en suivant une voie Souffie authentique. Le combat de RL est nécessaire, Mais le vrai combat est spirituel. et c’est à chacun de nous de le réaliser. D’abord, s’asseoir complètement. Attentif au souffle qui va et qui vient. Laisser passer les pensées qui surgissent sans s’énerver. c’est à dire revenir tranquillement à la respiration quand on s’aperçoit qu’on cogite.Si on est en apnée, COURAGE et PATIENCE. ça inspirera.

      • Sophie Durand dit :

        @ISWT
        Votre commentaire est un concentré d’inculture, d’aveuglement et de sottise…

      • François Desvignes dit :

        @ISWT
        Ce qui fait et prouve une religion, c’est le miracle.
        La seule religion qui fait des miracles, c’est la catholique : demandez à un musulman les miracles actuels de sa religion, il n’y en a pas !
        Sa religion est donc une secte

      • Philippe Mangé dit :

        In musulman ne pense pas , il se soumet!

      • Philippe Mangé dit :

        Les musulmans pensent peu : un renegat s’exposer à la mort ….ils appellent ça « crime d’honneur  » …..c’est plutôt un crime d’horreur!

      • Philippe Mangé dit :

        On s’en fout …vive lets apostats !

    • SGEG dit :

      Oui l islam c est le SATANISME.

    • Philippe Mangé dit :

      Religion du demon qui vote pouce baissé….

  23. Jill dit :

    L’Islam mis à nu c’est pas beau à voir ;habillé c’est pas mieux. Quand va t’on nous délivrer de cette secte infernale ?

  24. Laurent Droit dit :

    Magnifique préface incontournable. Le Père Boulad est un homme précieux et très courageux.

  25. Soral , prophète de l'islam ?! dit :

    CQFD! Des youtubeurs islamistes ont trouvé un bon moyen de convertir à l’islam les « petits blancs » , en piochant dans les vidéos du dhimmi Soral.
    Lire le texte sous cette vidéo (bouton Plus) , les islamistes ne cachent rien
    « Les français doivent accepter que seule solution pour se dresser face aux chiens sionistes …rejoindre la seule et unique vérité révélée en ce bas-monde : l’islam. »
    https://www.youtube.com/watch?v=jxHjTJTkc68

    « Jeunesses Lesquenistes » a tout compris sur cet agent du système
    https://pbs.twimg.com/media/EBdSw9CXkAAxWEg.jpg

    • Patrick VERRO dit :

      Je me suis détourné de M. Alain Soral à cause du tournant qu’il a pris de promouvoir cette mauvaise cause par son soutien sectaire à ce système totalitaire et régressif…

    • François Desvignes dit :

      Je vais essayer de résumer A.S (que j’aime bien , nul n’étant parfait) :

      Sous Vichy beaucoup de Français sont devenus collabos par haine et peur du bolchévisme

      Soral par peur du sionisme croit pouvoir s’allier avec l’islam.

      Aussi, la différence entre AS et nous, c’est que lui recevra deux balles une dans le coeur par les sionistes et une dans le dos par ses « alliés », (instruments des sionistes).

      De profondis.

    • Toni dit :

      C’est qui cet abruti menteur ?

  26. Patrick VERRO dit :

    On n’a pas voulu tenir compte en 1933 des monstruosités promises dans le livre « Mein Kampf », on sait ce qu’il en a été une décennie plus tard; aujourd’hui on ne veut pas tenir compte des régressions de l’humanisme contenues dans le Coran et les Hadiths, le tout accompagnées d’illustrations horribles sur les différents terrains musulmans, on finira bien par récolter les fruits terribles de nos aveuglement et de notre couardise en ne condamnant jamais officiellement le prolongement de ces atrocités tolérées, voire encouragées, par les Etats islamiques.

  27. Patrick Granville dit :

    Cela fait bcp de bien de lire cet article de Cyrano et le livre préfacé par le pete Boulard. Mais comment convaincre des milliards de gens ou de gueux parfois que leur religion ne doit plus exister ?

  28. paul nareffe dit :

    Se référer au pape aujourd’hui est un non sens, cet individu est complétement à la ramasse et incapable d’apporter une réflexion de fond et un jugement intelligent quand à la conduite à tenir concernant l’église.
    Oui, l’humanité aujourd’hui est bien seule face au vide religieux que certains apôtres étaient censés meubler!.
    Nul besoin d’être grand devin pour se rendre compte aujourd’hui que l’imbécilité, la barbarie, le fascisme essaie de se mettre en avant afin de vouloir s’imposer pour asservir les peuples.
    S’il fût une époque où les lumières spirituelles resplendissaient, les temps ont bien changé, malgré les progrès scientifiques, technologiques apportés au cours de ces dernières décennies, c’est le vide sidéral en ce qui a envahi la spiritualité de notre temps.

  29. jones dit :

    le pape actuel est une calamite pour le catholicisme,,ill n’est pourtant nullement critique par le pere boulad,,l’eglise actuelle est francmaçconnisee de kl’interieur,,accueil des migrants,soumission a l’islam,critique des patriotes blancs,,pedophilie,scandales financiers,
    ,remarque:,,les cathos en france ont vote massivement pour macron ,,,des 3 religions du desert seul le catholicisme defendait le pauvre et appelait a la revolte contre l’ordre etabli, ce qu’on appelait la theologie de la liberation
    la symbolique de jesus chassant les marchands du temple etait significative du combat contre l’argent roi et l’injustice mais ca c’etait avant,

    • Sophie Durand dit :

      @jones
      Bien sûr que si le P. Boulad critique le pape François ! Il lui a même écrit deux lettres restées sans réponse, entre jésuites c’est curieux…

  30. patphil dit :

    « ces actes barbares n’avaient « rien à voir avec l’islam  »
    ce pape n’a pas lu le coran! (96 versets pronant le meurtre de juifs et de chrétiens)
    ni écouté les appels incessants des évêques d’orient ou d’afrique
    qu’en penser?

  31. BobbyFR94 dit :

    Cyrano, sais-tu si ce livre va être traduit en anglais ? Voir dans d’autres langues ?

    Sa portée serait alors DECUPLEE !!!

    Peux-tu préciser, pour être sûr,  » à l’ordre de  » , merci d’avance.

  32. Philippe Mangé dit :

    Le coran est incompatible avec notre Constitution et nos lois . C’est comme ça!

  33. Alexander dit :

    Que pourrais-je dire sur Père Boulad? Habitant le pays où il est né, l’ayant rencontré plusieurs fois, cet homme impose le respect dans sa connaissance profonde de l’islam. Cet homme devrait être écouté du plus grand nombre pour que les yeux enfin s’ouvrent. Longue vie à vous.

  34. ISWT dit :

    Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l’immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l’homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l’histoire moderne à Mahomet ? (Lamartine)

    • Jill dit :

      Mahomet… un assassin, un voleur, un pédophilie ;il est en effet incomparable , sauf avec la pire des
      ordures.

    • Philippe Mangé dit :

      Le coran contient des versets incompatibles avec nos lois et des versets incitant à tuerles judéo-chrétiens. Par exemple: sourate 4 verset 56 .

      • patphil dit :

        j’en ai compté 96!
        quant aux versets misogynes, une bonne trentaine
        et que dire des sadiques promettant aux mécréants de l’eau purulente, du cuivre fondu, du goudron brulant et des herbes sèches…

      • ISWT dit :

        « Eh bien, maintenant, tuez tous les garçons et tuez toutes les femmes qui ont connu un homme dans l’étreinte conjugale. Mais toutes les fillettes qui n’ont pas connu l’étreinte conjugale, gardez-les en vie pour vous. »

    • Asma bint Marwan tuée par Mahomet dit :

      Mahomet est l’incarnation de Satan, qui est puissant et redoutable comme chacun le sait.Avec la terreur et l’appât du butin,n’importe quel imbécile peut faire la même chose que Mahomet qui n’a fait que diviniser les bas instincts des hommes musulmans.Mais le propos de Lamartine n’est pas faux :aucun homme n’est comparable à Mahomet dans la saloperie à tous les niveaux.

      • ISWT dit :

        « Les plus fameux n’ont remué que des armes, des lois ; Ils n’ont fondé, quand ils ont fondé quelque chose, que des puissances matérielles écroulées souvent avant eux. Celui-là a remué des armées, des législations, des empires, des peuples, des dynasties, des millions d’hommes sur un tiers du globe habité ; mais il a remué, de plus, des idées, des croyances, des âmes. « 

        • Asma bint Marwan tuée par Mahomet dit :

          Du grand n’importe quoi.Je répète : flatter les bas instincts est à la portée de n’importe quel pervers pédophile jaloux se prenant pour la parole de dieu (oups, mais c’est Mahomet tout craché ça …).L’islam n’ a même pas été capable d’inventer le ZERO qui la seule invention que la rumeur lui attribuait jusqu’alors.Sans la mort promis aux apostats,l’islam aurait disparu.C’est Quaradawi qui le dit, un brave dirigeant muslim qui doit visionner un film porno le jour de ses noces
          pour pouvoir assurer.Tartufferie que cette secte maudite!

          • ISWT dit :

            Pas plus maudite que n’importe quelle autre religion monothéiste. Et l’Islam n’est interdit dans aucun pays du monde.

          • Lisianthus dit :

            Il faut pourtant choisir entre « aimez-vous les uns les autres » et « tuez les infidèles partout où vous les trouverez » ! Voilà qui résume le problème, même pour des athées, le christianisme est aussi une culture, une philosophie et une morale.
            Je vous fais aussi remarquer que l’on ne peut pas construire d’églises en pays musulmans : ils ont trop peur que cela révèle leur médiocrité, j’imagine…

          • ISWT dit :

            Le christianisme c’est aussi : «  »Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence »
            Islam : “En religion, point de contrainte. (Coran 2.256) »

          • Lisianthus dit :

            C’est ça, point de contrainte, mais la peine de mort pour ceux qui ont assez de neurones opérationnels pour fuir l’islam !
            Saviez-vous que Youssef al-Qaradâwî, théologien islamique égyptien et éminent théoricien chez les Frères Musulmans, a fait la déclaration suivante ?
            « Si on avait supprimé la peine de mort contre ceux qui quittent l’Islam, l’Islam n’existerait plus aujourd’hui. L’Islam aurait disparu dès la mort du Prophète, que la paix soit sur lui. Condamner l’apostasie, c’est ce qui a permis de garder l’Islam jusqu’à nos jours. »
            Quel aveu de la faiblesse de cette idéologie !…

          • Sophie Durand dit :

            @ISWT-Sheldon Cooper
            C’est une parabole : et c’est le héros de cette parabole qui dit ces mots, absolument pas le Christ. (Luc, 19, 27) Vous mentez ! Ce n’est pas le christianisme.

          • Asma bint Marwan tuée par Mahomet dit :

            Il sera interdit un jour ou l’autre,c’est PLUS QUE CERTAIN.Un fruit pourri finit toujours par tomber.

          • ISWT dit :

            Au bout de 1 400 ans ça commence à faire un peu long.

    • BobbyFR94 dit :

      mahomachin, le pédolin, ne prend JAMAIS de lettre majuscule !!!

      Pas de respect pour la PIRE des ORDURES qui ait pu fouler la planète !!!

    • Undertow dit :

      mahomet est un assassin pédophile.

      • Toni dit :

        « Si tu vois la tache, lave-la; sinon, asperge d’eau l’endroit (que tu crois souillé) de tes habits. Je me souviens encore d’avoir frotter à sec les taches (de l’éjaculation) des habits du Prophète (pbAsl) qui alla ensuite prier; vêtu de ces mêmes habits ».
        Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 434

    • Sophie Durand dit :

      @ISWT
      C’est un artifice littéraire : Lamartine ne fait un éloge de Mahomet que pour mieux le descendre.
      https://fr.calameo.com/books/0000871292fca56de1c80
      Mais vous ne savez pas lire. Cet arrêt de la Cour de Cassation, vous avez dépassé la première ligne ?

      • ISWT dit :

        Une opinion parmi d’autres. Rien de moins. Et rien de plus non plus.

        • Sophie Durand dit :

          ISWT
          Autre chose : le discours de Lamartine en 1834 devant la chambre des députés : « Remettre les rivages et les villes de l’Afrique à des princes arabes, ce serait confier la civilisation à la barbarie, la mer à la garde de ses pirates, nos colons à la protection et à l’humanité de leurs bourreaux.  »
          On ne peut pas dire qu’il y montre un grand amour de l’islam…sauf peut-être pour les naïfs (pour ne pas dire plus) comme vous..