L’islam est un outil pour la destruction des nations européennes !

Publié le 4 février 2016 - par - 2 commentaires - 1 301 vues
Share

Islam-islamisme et bien-pensanceComment expliquer le laxisme de nos dirigeants politiques autrement que par une volonté de laisser-faire. Autrement que par une complicité certaine avec les tenants de l’islam. Avec des organisations financières, industrielles et islamiques.

Comment expliquer autrement cette volonté de destruction des fondamentaux culturels des nations européennes et singulièrement la nation française. Araser les cultures, déraciner les peuples de leur terre ancestrale, nier leurs racines, refuser la terre de souche, pour faire de l’humanité pensante et solidaire, un magma d’individus isolés entre eux, hors sol et seulement animés par le besoin, le désir immédiat, l’envie, et la jalousie s’il le faut (entendre le contenu de certaines publicités).

Vouloir promouvoir l’individu par rapport à sa famille, son voisinage immédiat, son quartier et ses groupes d’intérêts ! Affirmer et valoriser le consommateur lambda sur le citoyen éclairé, le caddie du marché sur la réflexion, l’achat immédiat face aux projets familiaux à long terme, celui d’objets inutiles, et celui d’enfants et de ventres de femmes ! Au nom de la liberté bien sûr, mais surtout marchande !

Le monde d’aujourd’hui annonce ce fameux mondialisme, ce marché où l’entreprise aura la main sur les  décisions nationales et finalement sur les peuples vus comme des troupeaux (voir les négociations secrètes : TAFTA)! Ce mondialisme que l’on nous annonce irréversible, « chargé de progrès » ne vous rappelle-t-il pas la belle Europe annoncée et imposée de force, à coup de référendum aboli, et qui aujourd’hui, nous abaisse, nous réduit, nous détruit. Un exemple que l’on veut instituer à plus grande échelle.

Cela passe par la peur de l’autre, par l’ennemi déclaré. La vieille recette des boches et de la ligne bleue des Vosges qui se termina par deux guerres mondiales bien sanguinaires. L’ennemi en l’occurrence, c’est le musulman. Celui qui autorise de fait, par ses attentats commis et supposés, toutes les lois sécuritaires, les états d’urgences à répétition, et qui aboutiront à une surveillance des sites internet au nom de la sécurité, puis des sites antimondialistes en ayant au passage, réglé le compte des sites de libre information.

C’est une faste farce qui se déroule sur nos écrans, car en fait, tout se joue désormais, au-dessus des peuples, au-delà des démocraties qui ne sont plus que des coquilles vides. Des peuples que l’on distrait au lieu d’informer. Infos/intox, et on balance des énormités qui marchent à chaque fois. Dernièrement, c’est un Nicolas Sarkozy qui nous a fait le coup du repenti et bien sûr, il explose les ventes. Ah misère de misère ! La perversion de la cité commence par la fraude des mots disait Platon. Rien de neuf.

Plus c’est gros, mieux cela passe, surtout si vous y mettez une petite larme, un ton, un regard. Rien ne sert de dire que l’on a changé, on sait bien que dans ce monde de requins, vous devez avoir toutes vos dents. Sarko les a en double.

En fait, à quoi bon éduquer les peuples? Pour en faire quoi?

Leur permettre de réfléchir par eux-mêmes? D’avoir des lumières ? La plupart des citoyens qui composent notre peuple n’ont plus ou pas l’électricité à tous les étages. L’éducation nationale est passée par là !  Mais admettons qu’ils aient encore les branchements, ils seraient sans doute capable d’en tirer profit au bout d’un moment, et qui sait, ne plus regarder les infos sur Canal+, TF1, France Pravda télévision et se mettre à réfléchir et à comprendre. Déjà qu’ils sentent confusément, comme les moutons, qu’ils vont droit à l’abattoir, à la production de masse. Pourquoi lui montrer aujourd’hui, la lame qui lui coupera la gorge et le dépouillera de sa laine.

Individualiser les peuples pour les rendre plus vulnérables est bien plus profitable pour certains. C’est mon sentiment et dans cette réflexion, j’y inclus ces fameux musulmans dit modérés qui ne disent rien, qui ne manifestent jamais, qui ne font jamais de manifestations dans les rues pour dire leur écœurement de tous ces meurtres commis au nom de leur religion par d’autres musulmans. Ils imaginent sans doute, on le leur dit dans les mosquées, que l’islam c’est l’avenir de l’humanité. Pauvres fous et malades de dieu, alors même que l’islam n’est lui aussi qu’un outil, une lame qui fera d’eux, les futurs moutons d’une production qui ne sera pas forcément halal. En fait, ce qui est pratique avec eux, et comme l’avait bien compris Hitler, c’est qu’ils sont intrinsèquement des esclaves, préparés à l’abattoir au nom d’Allah le pourfendeur, complice in fine, des banquiers de Ryad à New-York en passant par Londres.

Echo Républicain

Suis-je trop pessimiste? En effet, plus le temps passe et plus je me sens désarmé. Plus je regarde ce qui se fait en France, plus je suis surpris par cette facilité qu’ont les Français de ne rien comprendre, ne rien voir, trouver des excuses idiotes y compris lors des viols collectifs à Cologne et dans d’autres villes allemandes !

Et puis, cette façon d’aller obéir à des ordres venus d’en haut, malgré qu’ils soient contraires à leurs convictions profondes comme nous l’avons vu aux dernières régionales m’a stupéfait. Il suffit donc de montrer une image de méchant, d’agiter un chiffon rouge, et l’électeur imbécile, tel le taureau déjà affaibli par de multiples blessures et gavé d’intox, se précipite dans le vide électoral sous les applaudissements des actionnaires, des propriétaires et des rentiers.

Tout cela pour dire que si la situation est grave, il reste important de réagir, de dénoncer encore et encore, de soutenir tous ceux qui appellent à la résistance car l’avenir n’est pas écrit. Et puis, quitte à mourir, autant ne pas mourir idiot et rester debout. Protester contre les interdictions de manifester lorsqu’il s’agit de manifestations patriotes, et autoriser celles de la violence des anti-fas, ce triste et lamentable groupe de gauchistes au service de Manuel Valls.

Il faut dénoncer les tordus de la socia-lie, ceux qui vous disent qu’ils vont fermer les mosquées salafistes, expulser les radicaux islamistes alors mêmes que ces ordures d’islamistes ne sont que les produits de cette socia-lie aux ordres de la finance et du grand capital industriel.

Pour conclure, je n’ai jamais su les tenants et les aboutissants des fameux « printemps arabes » qui annonçaient un vent de liberté au Moyen-Orient, ni pourquoi Sarkozy, Bernard Henri Lévy, François Fillon et Alain Juppé, ont bombardé la Libye et enclenché de fait, cette spirale infernale qui a abouti aujourd’hui, à une invasion migratoire. Était-ce le but final finalement ? Je le soupçonne sérieusement !

Personne, aucun journaliste ne les questionne sur ces faits, sur leurs véritables motivations ! Je n’ai d’ailleurs vu aucune excuse de ce genre, ni d’explications dans les livres politiciens de Juppé, Sarkozy et Fillon, et pourtant, tous ces braves gens sont à l’origine de milliers de morts, y compris suite aux attentats en France, et il semble n’avoir pas l’ombre d’un regret.

Quant à BHL, je lui adresse mon plus profond mépris. Il sera dans l’avenir, un homme bien seul.

Gérard Brazon (Le blog)

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

2 réponses à “L’islam est un outil pour la destruction des nations européennes !”

  1. from Persia wiz love dit :

    Et les premières victimes de l’islam seront les gauchos eux-mêmes. On a déjà vu ça: Les pseudo-intellos gauchos croyaient instrumentaliser l’islam alors que c’est eux qui étaient manipulés. Et quand, à cause d’eux, la France sera islamisée, vous croyez qu’ils vont s’excuser? Non ! Ils diront, comme d’habitude, que c’est la faute à l’extrême droite !

  2. angora dit :

    en 1990, quand la France envisageait l’invasion de l’irak, ce qu’elle a fait en janvier1991,Jean-Marie le pen avait pointé le risque de déstabilisation du moyen-orient et une probable invasion migratoire vers l’Europe et particulièrement la France.
    il avait vu juste.