L’islam républicain est un leurre, M. Chevènement !

Selon Jean-Pierre Chevènement, « Il faut valoriser l’islam républicain ». Et notre ancien ministre d’ajouter : « Ghaleb Bencheikh a dit avec raison qu’il fallait délivrer les musulmans d’une interprétation littéraliste des textes sacrés. À travers la Fondation de l’islam de France, qu’il préside, il y a un travail d’éducation pour montrer l’interprétation qu’on peut donner à certains prêches, et celle, surtout, qu’on ne doit pas donner ». Autrement dit : « L’islam radical, non ; l’islam républicain, l’islam tranquille, oui ».

Mais quand donc nos hommes politiques comprendront-ils qu’il ne peut y avoir la moindre compatibilité entre l’islam – même « tranquille » – et la République ?

En quoi la République exigerait-elle quelque soumission que ce soit, alors que l’islam n’est que soumission ?

La République a des frontières ; l’islam n’en a point.

La République est de l’ordre de l’humain ; l’islam est de l’ordre du divin.

La République accepte les homosexuels, les athées, les gens de toute religion et les apostats ; l’islam les combat.

Et ce n’est pas la Fondation de l’islam de France qui changera cela, car pour changer cela, il faut modifier le Coran ce qui, au regard des musulmans, est un sacrilège puni de mort !

Certes, il peut y avoir des républiques islamiques comme en Iran, en Mauritanie, au Pakistan mais il n’y a pas d’islam républicain : il faudrait, pour ce faire, que l’islam ne soit plus islamique, et un islam non islamique n’est pas l’islam.

Cette radicale nouveauté n’est donc pas prête à voir le jour.

Par contre, l’islam radical n’est pas une nouveauté : il existe depuis Mahomet, et ne cesse de grandir, y compris en terre non musulmane.

C’est cette réalité qui devrait faire réfléchir Jean-Pierre Chevènement.

Maurice Vidal

image_pdfimage_print

15 Commentaires

  1. Ecoutez le cinq minutes. il est pathétique, cet attardé, ce gâteux fossilisé dans la laïcité version 3ème république dont il a oublié qu’elle était naturellement raciste et islamophobe. Mais il n’a ni mémoire, ni cohérence, ni, probablement, vraie intelligence. Il répète juste comme un mantra « laïcité! islam républicain! » C’est hare krishna, gavé de haschich, clamant devant les Galeries Lafayette la vanité du consumérisme! Rasez-lui le crâne, donnez-lui une robe orange, fournissez-lui un tambourin, et envoyez ce « Che » de salon danser devant la grande mosquée de Paris! Au moins on rigolera!

  2. perseverare diabolicum
    à son age, il est compréhensible qu’il radote un peu, non?
    mais qui encore l’écoute ?

  3. Chevènement, pro-racaille, du temps de son ministère premier, avait désarmé la police municipale…C’est sa méthode pour faire régner l’ordre…déjà, à son époque, il y avait des erreurs de son genre..

  4. Ah! Ah! Ah ! L’islam républicain ! et pourquoi pas non plus l’islam catholique tant qu’il y est !

  5. Chevenement réfléchir ? il est sénile et quand il était plus jeune il ne savait que brasser du vent…………

  6. « Ghaleb Bencheikh a dit avec raison qu’il fallait délivrer les musulmans d’une interprétation littéraliste des textes sacrés » (JPC).

    Ce même Ghaleb Bencheikh qui prône la répression des idées et des sentiments quand il exige la pénalisation de la misislamie (et non pas de l’islamophobie qui est comme son nom l’indique une pathologie, « Je suis islamophobe et j’en suis fière » doit doucement le faire rigoler). La répression de l’opposition à l’islam, la vraie, celle qui tient intellectuellement la route, celle de Rémi Brague par exemple :

    https://nos-medias.fr/video/qu-est-ce-que-l-islamophobie-ghaleb-bencheikh

    Zemmour a acté le naufrage de la doctrine Chevènement :

    https://ripostelaique.com/zemmour-a-acte-le-naufrage-de-la-doctrine-chevenement.html

  7. Chevènement est un indécrottable républicain,la république,c’est son dogme ,son credo,et,a son âge,on en change difficilement.Un honnête homme complètement dépassé par les événements…Seul Poutine a compris comment il fallait traiter l’Islam,c’est a dire le tenir bride courte,sous haute surveillance,sans concessions,et sans faiblesse.

  8. La gauche française ne sait pas quel monstre elle nourrit dans son jardin.
    Tenter d’amadouer un monstre féroce est chose vaine. Le mieux est de lui couper ses 7 têtes.

    La France est en plein dans le film « Alien ».

  9. lI faut bien qu’il défende sa Fondation, à 81 ans, et les sous qui vont avec…
    C’est définitivement impossible !

  10. Chaque fois que je vois la tête de Chevènement ou de Raffarin j’ai des poussées d’urticaire ….

Les commentaires sont fermés.