L’islam, un tueur en série de civilisations

Publié le 24 janvier 2016 - par - 24 commentaires - 1 255 vues
Traduire la page en :

PalmyreL’islam est considéré par la plupart des gens et des sociétés comme une religion.
De nombreuses études ont montré qu’il n’en était rien.
Le fait religieux est insignifiant dans l’islam. Un musulman n’a même pas besoin de croire en Dieu, ce qui est pourtant le fondement des autres religions monothéistes.
Non, le musulman doit simplement être soumis à la loi islamique et ne doit pas critiquer ni quitter la religion sous peine de mort.

Destruction de Palmyre par DAECH
Pour tous les spécialistes de l’islam, il ne doit plus être considéré, aujourd’hui, comme une religion, ni comme une secte (la secte mahométane), ni comme une philosophie, ni comme un courant de pensée, ni comme une forme de civilisation.

Non, l’islam doit être considéré par le monde entier comme une simple organisation terroriste dont les buts sont la destruction de toutes les civilisations humaines, de toutes les cultures, de toutes les autres religions déistes, de toutes les philosophies non déistes, mais aussi de tous les humains athées.

Le but de l’islam est de faire disparaître de la Terre tout humanisme et toute humanité, de soumettre tous les hommes ou de les exterminer et de dominer le monde au profit exclusif de ses dirigeants.

Je ne parlerai pas de son fondateur, ni de son livre, ni de son message. C’est inutile. Seuls comptent les faits, et les faits sont là pour illustrer tout ce que j’écris. Ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas le croire n’ont qu’à s’informer, car ils sont comme la plupart des musulmans qui ignorent tout de cette chose, de ce fléau. La plupart des musulmans sont conditionnés dès leur naissance par un savant lavage de cerveau qui les rend hermétiques à toute forme de réflexion, de raison et de sagesse.

L’apprentissage de l’islam repose sur un désengagement total de l’intelligence de l’élève destiné à lui interdire toute réflexion spontanée et toute velléité éventuelle d’émettre des remarques ou des critiques de l’islam. Le tout est couronné par des menaces et une peur permanente du châtiment qui peut aller jusqu’à la peine de mort pour peu de choses.

On ne sait pas comment une telle abjection a pu naître, évoluer et avancer jusqu’à nos jours au point de faire, 1,6 milliards d’émules.
Ou plutôt, si ! Les fondateurs de l’islam et ses dirigeants tout au long de l’histoire et jusqu’à nos jours ont mis au point un système moral qui fait la part belle à tous les vices et à toutes les perversions qui habitent naturellement les mâles en leur permettant de leur donner libre cours.
Ainsi, la femme est juste un objet sexuel et une esclave. Le viol est permis et la femme violée ne peut pas se plaindre, au risque d’être elle-même lapidée à mort pour avoir osé le faire. Le musulman peut assassiner qui bon lui semble en toute impunité en dehors de la communauté musulmane.

L’islam rend les hommes fous et les maladies psychiatriques sont innombrables dans la communauté musulmane, mais soigneusement cachées puisqu’il s’agit de la « meilleure des religions ». Les fous sont enfermés ou assassinés. Les troubles névrotiques, psychotiques et paranoïaques touchent la plus grande partie des populations.

L’islam repose sur deux grands principes : la peur terrifiante du châtiment le plus cruel et, pour contrebalancer cette peur, la liberté de haïr à mort tout ce qui n’est pas musulman, juifs, chrétiens, bouddhistes, athées, etc…
Les châtiments sont exécutés en place publique pour bien rappeler à chacun ce que peut lui coûter le moindre dérapage. Torture, fouet, amputation des mains et des pieds, lapidation, décapitation…

Ceux qui ne peuvent pas quitter la religion souffrent et deviennent fous. Alors, ils se réfugient dans la mort.
Oui, les musulmans sont en train de se suicider.
Ils sont incapables de vivre en paix. Ils n’en ont pas le droit.
Ils ont la haine des hommes et pire encore la haine de leur dieu qui fait leur malheur.
C’est pourquoi les musulmans se suicident en masse chez nous en essayant de nous emporter avec eux dans la mort.

Les esprits les plus résistants à cette folie volontairement inculquée simulent la soumission et parviennent un jour à s’extirper de cette abomination et à fuir loin, à l’étranger, pour ne pas risquer de perdre la vie. Ils deviennent alors les plus grands défenseurs de la paix et dénoncent les crimes et les horreurs de l’islam. Ils sont de plus en plus nombreux, aujourd’hui, dans le monde.

Il existe pourtant un espoir. Les moyens de communication modernes permettent aux musulmans du monde entier de savoir ce qui se passe ailleurs et de voir que la vie dans l’islam n’est pas la vraie vie. Beaucoup commencent à réfléchir et à comprendre le piège dans lequel ils sont enfermés. Ils sont traqués et maltraités, mais personne ne peut leur ôter leur liberté de pensée. Cela dit, les ravages sont tels dans l’esprit des autres qu’il ne leur sera dans doute jamais possible de reconnaître qu’ils sont dans l’erreur.

Mais des millions de musulmans quittent l’islam chaque année, partout dans le monde, pour se convertir au christianisme ou se tourner vers l’athéisme, ce qui fait d’eux des hommes et des femmes libres et non plus des esclaves de la pensée obscurantiste.

Laurent Droit

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
SK

Mais pour continuer à moyen terme il y aura un sursaut de l’Occident et même en d’autres lieux, en Asie et dans les pays chrétiens d’Afrique subsaharienne (réactions significative en Angola)aussi .
Mais face à l’intolérable et à la lâcheté de leurs gouvernants ce sont les européens qui doivent se révolter et renverser la table.L’Europe doit aussi retrouver sa mémoire grecque et latine , judéo-chrétienne pour ceux qui croient, elle ne manque pas d’exemples où des hordes ont été repoussées et vaincues.

Laurent DROIT

Tout à fait, SK !

SK

Je ne suis pas aussi optimiste à court terme.L’islam ne pourra s’éteindre pacifiquement ou sans heurts, l’extinction du nazisme s’est faite après un conflit sanglant face aux démocraties, le communisme s’est écroulé presque tout seul comme un château de cartes mais il y eut quand même quelques heurts et les derniers avatar modifiés de Corée du Nord et de Cuba subsistent.L’islam joue son va-tout par tout ce dont il dispose du terrorisme à la taqiya en passant par la corruption, les migrations et le lobbying.Il y aura conflit armé.

Laurent DROIT

Il est certain que seule une guerre mondiale permettra de redistribuer les cartes.

laurent

l’islam en terre d’islam est un enfer pour le musulman
mais en terre chrétienne c’est le paradis, car le musulman peut violer, voler, tuer etc…
en toute impunité car cela le mène au paradis dès lors qu’il s’en prend aux non musulmans!
Elisabeth Lalesard demandait au religieux quelle attitude avoir face aux non musulmans
réponse :”si elle ne peut les convertir, il faut donc les léser”
les léser signifie les voler,les violer ou profiter de leur système d’aides sociales par ex
alors qu’en terre d’islam tout cela les mène à l’amputation, la lapidation, aux coups de bâtons;;;
l’europe c’est le paradis pour les arabes!
et un enfer à vivre et survivre pour les européens!!!!et européennes…

gutofsalins

“”lislame”” est une secte de tarés et ses sbires qui sont de vrais barbares ne connaissent qu’une loi “”la mort “” pour les autres non muz moi personnellement je crois qu’il faut exterminer ces barbares au plus vite , nous en avons les moyens en commençant par raser leur truc a la C** de “”lamec”” puis les capitales de ces tarés et enfin tous ceux que l’on rencontre partout a travers le monde et vous verrez qu’ensuite nous serons tranquille pendant des siècles car ils ne connaissent que la loi du plus fort.

Laurent DROIT

Exact. La loi du plus fort. Dès qu’ils se sentent en infériorité, ils perdent tout aplomb et toute dignité et redeviennent des moutons bêlants…

François Servenière

Il faut en finir avec l’islam. L’islam est de ces religions millénaristes, tels le nazisme, le communisme et différentes sectes, qui préfèrent le suicide de leurs adeptes à la vie. Ici, religion millénariste qui a réussi, parce qu’elle était circonscrite à une zone géographique incapable de progrès, incapable de fertilité : les déserts. C’est facile de conquérir avec des chevauchées de centaines de kilomètres, de dire que l’on gouverne, des millions de km2 quand ceux-ci ne sont que des déserts sans culture et sans vie. C’est facile, la surface de territoire en ces circonstances.

Laurent DROIT

Tout à fait, François.

François Servenière

Alexandre avait démontré l’inanité des conquêtes en ces lieux. Là-bas, on gouverne les grains de sable, les serpents et les scorpions, c’est à dire rien. On échappera pas au XXIe siècle à ce qu’on a fait au XXe siècle pour les autres : il faudra éradiquer l’islam. Après, 1,5 milliards de musulmans n’auront qu’un seul mot à la bouche : merci. Viendra après le temps des analyses et des psychothérapies post traumatiques individuelles et de groupe. Mais la première étape est bien l’anéantissement.

SK

Je doute que nous puissions faire l’économie d’un affrontement de haute intensité, nous somme plus proches d’une éradication armée comme face au nazisme que d’une éradication par délitement interne comme dans celui du communisme. Il y aura sans doute un peu des deux.Les apostasies de masse d’un culte intenable peuvent suivre. Le scénario ressemble un peu à celui de la guerre américano-japonaise, en espérant que l’option nucléaire, horreur absolue, n’entrera pas en ligne de compte.

Laurent DROIT

Nous nous trouvons dans une situation où l’ennemi est totalement irrationnel et n’a aucun intérêt pour le vie. C’est juste un monstre à détruire. Aucun discours ne peut le convaincre.

Laurent DROIT

C’est bien comme cela que je le conçois…

balte

La fin de cet article est la bienvenue. En effet,la presse bien-pensante nous cache certaines réalités. Elle nous assène des contre-vérités (l’islam serait la première religion mondiale par exemple. C’est doublement faux,d’abord parce-que l’islam n’est pas une religion,et aussi parce-qu’il y a plus de Chrétiens que de musulmans) qui ont pour but de nous décourager et cherche insidieusement à justifier la barbarie contre les femmes,les infidèles,les homosexuels,…….. tout en faisant étalage de sentiments nobles et de pseudo-tolérance. Ce double langage finira par éclater aux yeux de tous.

Laurent DROIT

Il a déjà éclaté. L’islam est une secte aux termes qui en sont donnés par la MVILUDES:
Des critères élaborés sur la base du travail accompli par plusieurs commissions d’enquêtes parlementaires ont permis d’établir un faisceau d’indices facilitant la caractérisation d’un risque de dérive sectaire :

la déstabilisation mentale
le caractère exorbitant des exigences financières
la rupture avec l’environnement d’origine
l’existence d’atteintes à l’intégrité physique
l’embrigadement des enfants
le discours antisocial
les troubles à l’ordre public
l’importance des démêlés judiciaires
l’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels
les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.
http://www.derives-sectes.gouv.fr/quest-ce-quune-d%C3%A9rive-sectaire/comment-la-d%C3%A9tecter

François Servenière

Quand on relit les suivantes études universitaires fouillées et impérieuses au sens où la raison l’emporte sur les passions, on ne peut constater qu’une chose : l’islam est la tache sombre sur la raison depuis 14 siècles. Depuis Omar Khayyam et Thomas d’Aquin, on le savait déjà, bien avant les Lumières qui finirent le travail analytique. Que cette forme de pensée soit encore présente au XXIe siècle en Europe montre le mal que l’idéologie relativiste du XXe siècle a fait à notre cerveau de bon sens, celui de la survie. L’islam, avant d’être un cancer pour les sociétés, est celui de l’esprit. On en voit les dégâts tous les jours sur ce gouvernement de dhimmis et de psychopathes.

http://www.islam-documents.org/0.html

François Servenière

trace sur http://www.disons.fr/?p=19506

Je rappelle que le site islam-documents.org a été supprimé, pour je ne sais quelle raison. J’envoie donc la totalité de la source à Pierre Cassen sous forme pdf, car connaissant les défauts du web et son incapacité à pérenniser les sources, j’en ai bien entendu en temps et en heure gardé une trace dans mes archives. Je demande à Pierre de mettre ces archives en ligne.

Laurent DROIT

C’est désolant que ce document ait disparu, car il donnait tous les textes fondateurs de l’islam. Aurait-il pu gêner certains…….???

Yves ESSYLU

Bien sûr que c’est l’Islam qui fait agir les musulmans qu’ils soient ou non considérés “modérés” par les merdes gauchistes qui gangrènent tous les partis y compris le néo FN n’en déplaise aux marinistes

from Persia wiz love

Des millions de musulmans quittent l’islam?! Je ne crois pas. Et j’ajoute que les musulmans, même leurs “intellos” sont des fanatiques. J’en sais quelque chose.

Sylvain Debyser

Mais de quel espoir parle-t-on? Tous les pays musulmans du monde se radicalisent en continu, mais on se demande quel rôle y jouera une infime minorité de dissidents de l’islam. La France et l’Europe occidentale sont en train de sombrer rapidement et de se faire islamiser, mais on se demande si une infime minorité de dissidents de l’islam va venir se joindre à nous pendant le naufrage. Débouchez le champagne si vous voulez.

François Servenière

C’est un combat entre la vie et la mort, Sylvain, entre le nihilisme et la raison. L’islam a pris depuis 14 siècles le chemin de l”obscurantisme et du totalitarisme. Comment voulez-vous qu’il change aujourd’hui alors que son chemin est à mille années lumières du nôtre ? Même pour lui, c’est un combat vital. S’il ne combat pas pour sa survie, il est mort. Et je puis vous l’assurer, l’aspect précurseur et prophétique bien que symbolique de Star Wars n’y est pas pour rien. Il y aura ici et ailleurs un combat sanglant et jusquauboutiste entre “le côté obscur de la force” et son côté lumineux. Pas besoin de vous faire un dessin. Préparons-nous intellectuellement et physiquement aux mêmes affrontements létaux et définitifs. Il y a aura des morts, encore et encore, par millions. Les dhimmis, les lâches, les vendus, les collabos et les adeptes du candle power seront évidemment parmi les premières victimes. Hannah Arendt l’avait fort bien analysé dans “La nature du totalitarisme”.

Laurent DROIT

Je suis tout à fait d’accord avec vous, François. C’est ce que j’essaie de faire passer chaque jour sur différents médias, depuis des années.
Mais les gens ont du mal à ouvrir leurs oreilles et leurs yeux…

Laurent DROIT

Les états musulmans se radicalisent, mais les intellectuels des peuples de ces états s’éloignent de l’islam et attendent de pouvoir les quitter.

Lire Aussi