L’Islam, un vaste cinéma pour mieux masquer le fascisme

Publié le 17 juillet 2014 - par - 1 315 vues
Share

hitlermuftiJ’ai beau être islamorépugnant, je ne peux m’empêcher d’être admiratif devant les efforts que font les musulmans pour respecter les injonctions de leur religion, de leur Dieu et de leur prophète. Et si tout cela n’était qu’un vaste cinéma ? Je m’explique. Du simple musulman « modéré » au plus pur et dur chef religieux , ils nous la jouent en permanence : « La religion nous l’interdit, Dieu l’a voulu ainsi, le Coran et les livres sacrés ne l’autorisent pas parce que c’est impur, le prophète a déclaré que c’était haram, et que tout ce qui était à mettre au crédit des mécréants l’était forcément.

Voilà, tout est dit, après cela, il ne leur reste plus qu’à rentrer à la maison en utilisant leur voiture, conçue et construite par des infidèles, donc impurs,

En route, ils téléphoneront à leurs proches avec leur portable, conçu et construit par des mécréants, donc impurs,

Puis arrivés chez eux, ils prendront l’ascenseur, inventé et installé par des infidèles, donc impurs ; ensuite ils regarderont si les allocations familliales, cotisées et distribuées par des mécréants, donc impurs, ont bien été virées sur leur compte, pour ensuite regarder la télévision inventée par des infidèles, donc des impurs, sans oublier de prendre leurs médicaments, conçus, fabriqués et vendus par des mécréants, donc impurs, tout juste bons à subir le courroux d’Allah le miséricordieux.

A la télé, il y a bien des choses pas trop réjouissantes, comme celle d’apprendre aux infos que la moitié des personnes incarcérées en France ont le même prénom que leur prophète, c’est gênant, Allah pourrait en prendre ombrage ! Grossière erreur, me dites-vous, puisque ces derniers n’ont volé, trompé ou assassiné que des mécréants. Ils sont donc dans la droite ligne de pensée du livre sacré.

Je m’arrête là car la liste serait longue et nous y passerions la journée. J’en conclus donc que les musulmans, en gros, passent leur temps à faire des choses qui sont en contradiction totale avec leurs croyances et qui déplairaient à leur Dieu. tout en nous emmerdant avec ce que leur Dieu voudrait bien qu’ils fassent. Alors, ils pensent se racheter par quelques attitudes intransigeantes comme le voile, le halal, l’égorgement des moutons, le faux jeûne et j’en passe.

Dans le fond, tout ceci n’est donc qu’un vaste cinéma, soigneusement entretenu par ceux qui ont pris en main cette soi-disant religion et qui n’ont d’autre but que de dominer leurs frères, leurs voisins, les habitants des contrées proches et lointaines et, au final, tous les terriens. Et gare à ceux qui dévieraient, les sanctions seraient terribles.

Rien de nouveau, on a connu ça à plusieurs reprises, ça s’appelle le fascisme.

Jean-Louis Burtscher

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.