L’islamisme belge reçoit des renforts : Abou Jajah est de retour !

Publié le 17 septembre 2013 - par - 1 159 vues
Share

abou_jahjahEncore une histoire belge ! On vient de l’apprendre par ses comptes Facebook et Twitter, l’islamiste Abou Jajah, ancien dirigeant et fondateur de la Ligue Arabe Européenne (AEL), a décidé de revenir rapidement en Belgique afin d’y relancer des activités politico-religieuses qu’il avait abandonnées en rejoignant son pays d’origine, le Liban, en 2004, après avoir été inculpé dans notre pays pour avoir incité des jeunes (musulmans) à l’émeute. Ces émeutes avaient embrasé des quartiers entiers de Bruxelles en 2002, causant d’importants dégats. 

SIGNEZ LA PETITION !

Abou Jajah a déclaré ne pas avoir l’intention de refaire un mouvement semblable à l’AEL, mais il ambitionne « … quelque chose de beaucoup plus grand et de beaucoup plus fort que l’AEL n’a jamais été… » Connaissant le personnage, il y a de quoi s’inquiéter pour notre pays. La tenue l’année prochaine d’élections législatives en Belgique n’y est évidemment pas pour rien dans la décision du Belgo-Libanais de rentrer dans « son » pays. L’émergence et le succès du parti « ISLAM » aux élections communales incitent évidemment cet islamiste à venir se joindre à la fête. Nul ne peut encore douter de l’importance énorme que revêtiront les prochaines élections pour nous autres, Belges, et nul n’ a le droit de laisser tomber notre pays dans le processus d’islamisation dans lequel il est engagé. C’est pourquoi, le Parti PLUS a bien l’intention de combattre ce genre de personnage qui veut transformer notre pays en république islamique. 

Cette affaire révèle aussi l’urgence de légiférer en matière d’attribution de la nationalité belge à des gens qui n’ont pour but que la destruction de la démocratie du pays qui les accueille. Abou Jajah en est l’exemple type. Il a acquis la double nationalité grâce à son mariage avec une Belge après avoir demandé … l’asile politique en 1991. 

Réagissons, il est temps !

Soutenez le P+

Pierre Renversez

Président du P+

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.