L’islamisme, vrai visage de l’islam, d’Hamid Zanaz : dangereusement islamophobe ?

Publié le 12 mars 2012 - par - 2 264 vues
Share

L’auteur est traducteur et journaliste indépendant. Il ne cache pas son athéisme. Il avait publié, en 2009, L’impasse islamique, la religion contre la vie, un ouvrage préfacé par Michel Onfray. Le titre de son dernier livre est sans équivoque : comme Riposte Laïque, il estime que ce qu’on appelle l’islamisme n’est que l’application de l’islam, et ne tourne pas autour du pot. Il avait débattu publiquement de cette question avec Nadia Geerts, laïque belge proche de Caroline Fourest, qui est toujours dans l’illusion du bon islam perverti par les méchants islamistes qui n’auraient pas compris le message de paix du Prophète.

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/islam-islamisme-dialogue-entre-92252

Dans cet ouvrage de 80 pages, qui se veut un cri d’alarme, il interpelle les Européens, et leur demande de cesser de jouer aux autruches, et d’apprendre à connaître la réalité du vrai péril qui les guette. Il épingle les plus connus de ceux qui se présentent, en France, comme des spécialistes de l’islam, style Mohamed Arkoun, Malek Chebel ou Abdelwahahab Meddeb, chouchous des plateaux de télévision, à qui il reproche de parler d’un islam qui n’existe pas, et d’entretenir des illusions mortelles. Il les pense même plus dangereux que les vrais islamistes, qu’on voit venir de loin. Il reproche aux adeptes de « l’Islam des Lumières » de ne jamais évoquer le grand penseur Abdallah Al Quissimi, ancien religieux wahhabite qui, dans la deuxième partie de sa vie, a rejeté tout le patrimoine religieux islamique, montrant par là qu’on peut être né musulman, et vouloir vivre en dehors de la religion… si on abjure l’islam, condition indispensable pour l’auteur pour pouvoir vivre librement. Car l’auteur n’a aucune illusion, il démontre, dans un chapitre complet, « L’irréformabilité de l’islam ».

Il épingle bien évidemment les « féministes musulmanes voilées », montrant l’imposture du concept. Il donne un petit coup de griffe à celles qui, en France, à l’instar d’une Fadela Amara ou d’une Leila Babes, cachent la vérité aux Français sur la vraie réalité de l’islam. Il démonte également l’argumentaire des bien-pensants, qui pensent que critiquer l’islam trop fortement serait jeter les musulmans modérés dans les bras des islamistes.

Ce livre, écrit dans un style très agréable, est un outil indispensable pour contrer l’argumentation de ceux qui, voulant nous noyer le poisson, nous font perdre un temps précieux dans la prise de conscience de l’ampleur du danger qui nous menace.  « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde » disait Camus. Sur ce terrain là, nul ne pourra reprocher quoi que cela soit à Hamid Zanaz.

Souhaitons-lui, en toute amitié, que ses origines lui épargnent les procès, pas toujours seulement d’intention. Espérons que, contrairement à Pascal Hilout, il ne se voit pas qualifié, derrière son islamophobie affichée, de dangereux raciste d’extrême droite, et menacé de finir devant la 17e chambre.

Pierre Cassen

L’islamisme vrai visage de l’islam

Hamid Zanaz

Editions de Paris Max Chaleil

80 pages, 9 euros

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.