L’islamo-collabo Valls est content : l’Algérie est qualifiée, ses supporters vont tout casser

Publié le 27 juin 2014 - par - 5 314 vues
Share

footalgeriensprieresCela va désespérer nombre de Français normaux, qui ne supportent plus les exactions qui se produisent, dans notre pays, à chaque match des Algériens. Cette équipe, dont les supporters se sont particulièrement distingués, ce dimanche, en multipliant les actes de vandalisme, couverts par le silence médiatique, vient de se qualifier, grâce à un match nul contre la Russie.

Rappelons que 17 des 23 joueurs algériens sont nés en France, que 8 d’entre eux ont été internationaux français dans les équipes de jeunes, avant de choisir l’Algérie, parce qu’ils ne se sentaient pas assez bons pour être sélectionnés chez les Bleus. C’est donc la France qui a payé leur formation, et la preuve que ce pays est incapable de former ses propres joueurs.

Pourtant, le premier ministre en personne, Manuel Valls, a osé affirmer, publiquement, qu’il souhaitait leur victoire. On peut s’interroger s’il est normal qu’un premier ministre ose prendre parti ainsi, alors que, en dehors du soutien à son pays, la neutralité paraît s’imposer.

http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Valls-derriere-l-algerie/477705

Mais en la matière, c’est un véritable acte de trahison auquel se livre Manuel Valls. Il ne peut ignorer ce qui s’est passé dans les rues de France, dimanche soir, même si les consignes ont été données pour occulter la gravité de la situation.

Ainsi, l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, à contre-courant, nous donnait une version beaucoup moins angélique que la majorité de ses confrères.

http://www.valeursactuelles.com/comment/77280

Ce jeudi 26 juin, au journal de 20 heures, TF1 passait sous silence le fait que toutes les grandes villes de France paraissaient en état de siège. A les écouter, il ne se passait rien…

http://www.fdesouche.com/480415-algerie-russie-securite-renforcee-partout-en-france

Dans ce contexte, où tous les maires de villes françaises craignent des débordements, et des actes de vandalisme, dont sont coutumiers les supporters algériens, il faut être le dernier des collabos pour oser, comme Manuel Valls, souhaiter que l’Algérie se qualifie, et donc impose à la France, la semaine prochaine, une nouvelle soirée de violences et de vandalisme, sans parler d’une forte présence policière coûteuse pour les finances publiques.

Il est vrai qu’en visite à l’IMA, ne reculant devant aucune dhimmitude, Valls osait dire : « Et je leur adresserai un message de confiance ; un message qui souligne combien la France est une terre de liberté qui respecte les croyances de chacun, et qui considère que le fait que l’islam est la deuxième religion de France est une chance pour la France ».

Valls peut donc exulter. Il s’en fout que nos compatriotes doivent s’attendre à une nuit particulièrement agitée, dans les principales villes de France, avec son lot de dégradations, de voitures brûlées, d’exactions, et ses scènes de guerilla urbaine. Il s’en fout que lundi, contre l’Allemagne, cela risque d’être pire.

Et, histoire de montrer qu’il a vraiment choisi son camp, il a annoncé, en plus, qu’il viendrait, comme l’an passé, rompre le jeûne du ramadan avec les musulmans.

On va donc avoir, en même temps, le ramadan et les supporters algériens… Mais notre lèche-babouches de Premier ministre, celui dont l’épouse ne veut pas voir de roms à côté de chez elle, ne sera pas confronté, bien protégé par les forces de l’ordre, à ce que subiront des millions de Français, à cause de dhimmis comme lui.

Paul Le Poulpe

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.