L’IVG à 14 semaines: Macron veut tuer nos enfants

Les députés ont voté l’IVG à 3 mois et demi… Et même à 9 mois en cas de détresse de la mère…

Macron veut faire disparaître nos enfants, par l’IVG, par la vaccination… Zemmour veut qu’on fasse à nouveau des enfants, pour redonner vie à la France. Vie et espérance. Vie et avenir.

En complément, un débat que j’ai eu il y a 10 ans avec Oskar Freysinger, où je défendais le droit à l’avortement (attention, pas le remplacement de la contraception par l’avortement !) et Oskar son contraire… Questions philosophiques… Débat philosophique sur la liberté, la vie, les choix de vie…

La video semble bloquée sur notre serveur en Russie, mais vous pouvez la voir sur votre ordinateur avec son adresse ici à copier :https://dai.ly/xmqb96

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/gynecologues-et-allongement-du-delai-de-livg-a-14-semaines-une-ivg-a-14-semaines-est-insupportable-a-voir/

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/02/25/livg-a-14-semaines-macron-veut-tuer-nos-enfants-zemmour-veut-quon-en-fasse/

image_pdfimage_print
8
1

10 Commentaires

  1. Je me suis arrêté à « Macron veut tuer nos enfants ». Ca m’a fait rire .

    • Vive Poulidor : Il n’y a pas de quoi rire ! Même si le titre paraît à première lecture excessif, il est tout à fait approprié. On ne peut pas nier que Macron a cautionné plusieurs mesures visant les enfants, , les unes très dangereuses (le vaccin dont on ignore tout des effets secondaires tardifs qui peuvent menacer leur avenir et leur santé future) les autres carrément mortelles (l’assassinat d’un enfant à terme, tout à fait viable) sans parler des mesures perverses d’un lobby, qu’il cautionne également, destinées à bourrer le crâne des enfants qui sont par nature influençables pour les inciter de façon pernicieuse à changer de sexe et donc porter atteinte à leur intégrité physique de façon irrémédiable. De tels actes devraient être punis. Ils relèvent de la maltraitance, voire pire.

  2. Une honte, une horreur, un génocide de plus à inscrire sur la liste des choses à éradiquer en France.

  3. et pire, ils ont voté la possibilité d’avorter jusqu’à 9 mois, oui vous avez bien lu neuf mois, pour convenance psychique ! y aura t-il des médecins pour procéder à ces assassinats ? en tout cas les cathos ne disent trop rien

    • Tuer un enfant viable « pour convenance psychique », il faut vraiment oser ! Ils prônent la mort comme solution. Cet enfant que vous portez vous dérange, ça vous démoralise d’être enceinte et il va bientôt naître ? Pas de problème, on va vous en débarrasser. Pas en le prenant en charge dès qu’il est né mais en le tuant ! Non, nous ne sommes visiblement plus du tout dans un pays civilisé et ça fait froid dans le dos. Les assassins sont aux commandes de la France.

  4. Environ 200.000 avortements par an (c’est-à-dire des meurtres) rien qu’en France. Après, on s’étonne du faible taux de natalité. Par quoi on justifie ensuite l’immigration de masse. Plus pervers et malsain on peut à peine imaginer.

  5. de toutes façons en aout 2020 ou 2021
    ils ont bien voté l’autorisation d’avorter à 9 mois en cas de detresse psycho sociale(un nouveau mot encore). et des gauchiottes veulent dépénaliser le néoticide(nouveau terme également; pays en pleine décadence. et initié par la simone du panthéon.

  6. Ca m’étonnerait beaucoup que des médecins dignes de ce nom fassent de tels assassinats. beaucoup sont déjà contre le prolongement de L’IVG . Ils sont là pour donner la vie et non assassiner un enfant viable. Ils font déjà tout pour prolonger la vie d’une femme enceinte dans le coma afin que le bébé arrive à terme ou qu’il est le plus de chance de vivre, c’est pas pour tuer un nourrisson de 9 mois SOUS DE FAUX PRETEXTES. Car il y a TOUJOURS LE RECOURS à l’adoption et plein de couple qui cherchent un enfant à adopter !

  7. Entièrement d’accord avec Oscar Freyssinger. L’avortement est un crime que n’excuse AUCUNE situation. Il est aussi monstrueux à 14, qu’à 12 semaines ou 9 mois. Il faut donc imposer des solutions d’accueil des mères et des enfants et informer les jeunes femmes des méthodes naturelles de contrôle de conception en dehors des pilules et des stérilets qui sont souvent abortifS. Si le corps de la femme est bien à elle, le corps de son enfant, dès sa conception, est à lui et doit être respecté !

  8. Bernard Nathanson, qui fut l’un des artisans de la légalisation de l’avortement aux USA, affirmait que plus il y a de contraception, plus il y a d’avortements. Cela peut sembler paradoxal, c’est pourtant la réalité.

    Mais au final, soit on respecte la vie humaine dès la conception, soit on ne la respecte pas, et dans ce cas, pourquoi s’imposer des limites qui ne sont qu’illusoires ?

    Parce que donéravfant, c’est 14 semaines, et dans 2 ou 3 ans, ce sera 16 semaines, et peut-être dans 5 ans, 20 semaines, alors qu’ils aillent jusqu’au bout de leur logique et qu’ils légalisent l’avortement jusqu’à 9 mois et après on en parle plus.

    Avis aux intéressés, Bernard Nathanson a réalisé un documentaire où il montre un avortement à 16 semaines, il s’intitule « Eclipse of reason ».

Les commentaires sont fermés.