Livre : sa photo résume la stupidité prétentieuse de Véran

L’on dit souvent que Macron ose tout, cependant, il n’est pas le seul!
C’est une judicieuse idée qu’a eue Olivier Véran de venir nous rappeler qu’il fut ministre de la Santé et qu’avec la mafia Macron-McKinsey-Delfraissy-Pfizer, nous lui devons la gestion calamiteuse et ignominieuse de la crise du Covid. Reconverti en lamentable dircom de la propagande de Foutriquet, il voudrait tourner la page en nous faisant pleurer sur ses états d’âme, lui qui fut sans pitié avec les non vaccinés, les soignants, les pompiers, etc. Lui qui sacrifia la France aux intérêts de Pfizer!

Les injections de thérapie génie anti-Covid rendent peut être amnésique mais il est heureusement beaucoup de Français non « vaccinés » qui n’ont pas oublié ses mensonges, menaces, ostracismes, insultes…
L’indécent Véran devrait se souvenir que toutes ses interventions ont été filmées et conservées… et vont ressortir…

Pour nous narrer sa souffrance, geindre, se faire plaindre et présenter de vagues excuses concernant les masques, pour l’usage desquels, il n’ a pas menti mais c’est trompé… Véran a donc rédigé Par-delà les vagues. Les vagues de Covid très probablement. Comme c’est subtil et romantique!

Il s’est ainsi longuement confié au Parisien, disant avoir pris la plume au soir de l’annonce du premier confinement pour se « souvenir plus tard de l’émotion du moment », sans imaginer l’ampleur qu’allait prendre la crise ni savoir qu’il allait en faire un livre.
Il confie également avoir « touché du doigt le burn-out ». Notamment à la fin de la première vague en 2020, « j’ai eu des vertiges, de profondes nausées, les jambes qui flagellent », rapporte-t-il, expliquant qu’il dormait alors « trois heures par nuit », sautait des repas et était soumis à un « stress permanent ». Pauvre chéri!

Et ceux qui se sont fait vacciner de force pour conserver leur job? Ceux qui furent terrorisés par tous ses bobards pour mieux faire monter les profits de Big Pharma. Tous les seniors soumis à son décret Rivotril…

Evoquant la perquisition advenue le 15 octobre 2020 dans le cadre d’une enquête sur la gestion de la crise sanitaire, il en parle comme d’un traumatisme: « Il est 6 heures du matin. “Bonjour, c’est la police.” « Vous imaginez ? Tout d’un coup, alors que je m’étais couché à 2 heures du matin, et qu’on venait de prononcer la veille l’état d’urgence sanitaire, 18 magistrats et policiers avec des brassards qui débarquent dans mon salon».

Comme il en fut des domiciles d’Edouard Philippe, d’Agnès Buzyn, de Sibeth Ndiaye, et de Jérôme Salomon, également perquisitionnés par les gendarmes de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique dans le cadre de l’information judiciaire ouverte par la Cour de justice de la République (CJR). Les bureaux de Véran et Salomon avaient eux aussi fait l’objet d’une perquisition, ainsi que les locaux de Santé publique France. L’objectif de l’enquête : déterminer si les personnes ciblées avaient pu commettre des infractions pénales dans leur gestion de la crise sanitaire.La CJR avait retenu neuf plaintes du chef d’abstention de combattre un sinistre. Ce délit vise, selon le code pénal, « quiconque s’abstient volontairement de prendre ou de provoquer les mesures permettant, sans risque pour lui ou pour les tiers, de combattre un sinistre de nature à créer un danger pour la sécurité des personnes », et est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende.

Selon Véran, il est « normal que la justice travaille, [mais] anormal de vivre ce viol de mon intimité comme un truc violent ». « Ils ont ouvert mes placards, fouillé mon téléphone et mon ordinateur. »

Véran veut bien maltraiter les rebelles mais il lui faut des perquisitions sur mesure! Mesurez la présomption!

Evidemment, il lui a encore fallu critiquer le professeur Didier Raoult: « Pendant cette crise, on a eu un MacGyver déguisé en chaman, auréolé d’une grande carrière et qui disait avoir trouvé le remède miracle »… A croire qu’il n’existe qu’en fonction de celui qui est désormais retraité… Duquel, s’il était nulissime, il conviendrait de ne surtout plus parler.

L’ancien directeur de l’IHU de Marseille a immédiatement répliqué : « Si la parole du gouvernement dégénère en insultes, ce n’est à l’honneur ni du gouvernement, ni de son porte-parole. » Il poursuit : « Si la parole du gouvernement dégénère en insultes, ce n’est à l’honneur ni du gouvernement, ni de son porte-parole. » (…) « Comme l’écrivait le Marseillais Edmond Rostand : Déplaire est mon plaisir. J’aime qu’on me haïsse. Mon cher, si tu savais comme l’on marche mieux Sous la pistolétade excitante des yeux ! Comme, sur les pourpoints, font d’amusantes tâches. Le fiel des envieux et la bave des lâches ! »

Il n’est pas certain qu’Olivier ait tout compris…

Devant pour la forme reconnaitre quelques torts, Véran évoque l’absurdité de certaines mesures imposées pendant la crise sanitaire, ni les confinements, ni les auto-autorisations délirantes… ou les masques exigés lors des ballades sur les plages ou en forêt… Olivier choisit ses exemples avec pertinence: «quand on rouvre les terrasses de restaurant en exigeant des bacs à fleurs ou des panneaux de Plexiglas pour séparer les tables. Mais je note aussi que certains pays voisins nous ayant qualifiés d’Absurdistan nous ont suivis dans la plupart des cas. Ça rend modeste, une gestion de crise…»

Il n’est qu’à l’écouter parler, la modestie ne l’a toujours pas contaminé. Les macronisés, c’est aussi à l’arrogance qu’on les reconnait!

Saluons la seule réussite de ce livre ridicule: la photo. Très fidèle à l’ancien ministre de la Santé, elle est le reflet absolu de la stupidité prétentieuse de Véran.

Il a vraiment l’air de l’imbécile qu’il est!

Daphné Rigobert

image_pdfimage_print
15

14 Commentaires

  1. Véran, un simplet au service des ambitions mortifères et totalitaires du coquelet poudré de l’Elysée.
    Macron a délégué sa gestion de la crise à Mc Kinsey (au fils Fabius désormais clamsé et sans aussi ordure que son père) et Mc Kinsey a utilisé Véran comme le pantin qu’il est.
    Véran ne décidait de rien : trop con trop suffisant… trop Véran

  2. Par ce livre et ses pseudos excuses, Veran veut juste sauver sa peau car il sent que ça va mal tourner pour ces arnaqueurs meurtriers…le bateau va couler, sauve qui peut ! Comme l’a fait Delfraissy…

  3. Et en plus, il va se faire du pognon grâce aux idiots qui lui sont utiles en achetant son bouquin, qu’ils n’a sans doute même pas écrit lui même. Tous ces politicards au lieu de se vanter de leurs actes, devraient plutôt lire des ouvrages de psycho pathologie, d’ethno psychologie et de sciences humaines, ce qui leur permettraient (peut être) de comprendre pourquoi la France plonge petit à petit dans le chaos urbain et civique.

  4. ce paltoquet ne craint pas d’être encore un peu plus ridicule avec l’étalage indigeste de « ses états d’âme »: si un jour enfin un grand NUREMBERG s’organise pour condamner tous ces infâmes qui ont contribué par leur mascarade et mensonges à la mort de nombre de personnes, il est certain qu’il sera au premier rang des condamnables

  5. le jour ou ça pète grave ils vont devoir apprendre a courir vite… tres vite
    parce qu’il devra faire face a une justice (expeditive)du peuple qui n’a l’a pas oublié…
    lui et tous les autres enculés…

  6. Le psychopathe Véran était en Burn Out lorsqu’il était ministre de la santé et le maître chanteur du Pass Sanitaire et de la vaccination obligatoire avec suspension à la pelle de soignants , d’aides soignants , les pompiers etc .. Comme écrivain il est talentueux mais comme ministre il est fou , incompétent .

  7. Et cet individu a été ministre! Et il vient « buzyner » sa médiocrité, sa lâcheté, son ignominie! Rien pour ceux qui ont été euthanasié par Décret Rivotril/Midazolam Action T4; qui sont morts et vont mourir de l’inoculation expérimentale; qui ont été blessés, invalidés, mutilés. Il m’insupporte qu’en sus ce Mengele de service fut et soit payé par l’impôt. Le livre de contrition et de repentance du croque morts Salomon est pour quand?

  8. Une belle tête de con de compétition mais j’hésite entre lui et Estrosi pour l’attribution du titre tellement les deux concurrents sont quasi à égalité. Reconnaissons que le titre est très convoité et le nombre de postulants va s’inscrire au Guiness book des records! du jamais vu grâce à l’effondrement de l’éduc-naze.

  9. le toutou à macron, véran l’idiot doit être jugé et puni pour avoir trempé dans la machinerie d’extermination des FRANCAIS avec l’obligation à la piqûre de la MORT !!
    Ce type est une ordure, entièrement macron/compatible ….

  10. Et oui : nombreux sur le même modèle dont nous ne voudrions certainement pas comme fils !!!

Les commentaires sont fermés.