Livres gratuits de Sami Aldeeb concernant le Coran

Publié le 11 juillet 2015 - par - 3 commentaires - 5 838 vues
Share

sami-aldeeb-coran

Mon édition arabe du Coran
Le Coran exige de ses lecteurs de le méditer, c’est-à-dire de le scruter, et de ne pas se satisfaire d’une lecture superficielle ou d’une répétition à la manière des perroquets:Image en ligne
4:82. Ne méditent-ils pas le Coran? S’il était de la part d’un autre que Dieu, ils y trouveraient beaucoup de divergences!
38:29. Un livre béni que nous avons fait descendre vers toi, afin qu’ils méditent ses signes et que les dotés d’intelligence s’en rappellent!
23:68. Ne méditent-ils donc pas sur la parole? Ou est-ce que leur est venu ce qui n’est jamais venu à leurs premiers pères?
47:24. Ne méditent-ils pas le Coran? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs?
C’est la raison pour laquelle j’ai procédé à sa traduction en français (par ordre chronologique, version bilingue). Actuellement je termine également une version anglaise et une version italienne. La traduction est en fait le meilleur moyen de comprendre un texte, parce qu’elle oblige à lire chaque mot du Coran et à le comprendre pour le restituer dans d’autres langues. Pour ce faire, j’examine un grand nombre d’exégèses et je compare environ 70 traductions anglaises, françaises et italiennes afin de profiter de l’expérience de ceux qui m’ont précédé. C’est la première fois que le Coran est traduit en trois langues par la même personne.
.
La traduction du Coran pose un problème particulier, car il n’existe pas d’édition du texte original arabe établie selon des critères scientifiques. En effet, en principe, on commence par étudier et expliciter les manuscrits anciens pour en établir une édition commentée, critique, indiquant ses sources, ce que l’on sait des copistes, des graphies utilisées, des sens des termes à l’époque de leur utilisation, qui forme la base des travaux ultérieurs de traduction et/ou d’interprétation. Pour le Coran, nous n’avons aucune édition de ce type. Et en fait, nous n’avons pas vraiment non plus les manuscrits eux-mêmes. Les « Corans d’Othman », présentés comme les manuscrits originaux du Coran et conservés en divers endroits du monde ne datent pas de l’époque du calife Othman.
Des milliers d’autres fragments de manuscrits coraniques anciens sont recensés mais seule une infime partie a été mise à la disposition de la communauté des chercheurs, pour en établir des éditions scientifiquement utilisables. Le Coran constitue à cet égard une anomalie frappante.
J’ai donc entrepris de réaliser ma propre édition critique du Coran, sur la base de la version arabe officielle actuelle, et dans l’ordre chronologique des sourates — un travail sans doute unique en son genre. Cela ne remplace certes pas l’étude systématique des manuscrits anciens, qui reste à faire, mais cela permet de mieux encadrer le travail de traduction et d’explication de texte. Cette édition comporte l’orthographe officielle du Coran, l’orthographe usuelle et l’orthographe koufi (sans signes diacritiques, comme dans les manuscrits anciens). Elle est enrichie de notes de bas de page indiquant les variantes du Coran, les versets abrogés et abrogeants, les circonstances de la révélation, le sens des termes problématiques, les sources juives et chrétiennes du Coran ainsi que les erreurs linguistiques et stylistiques (plus de 2500 erreurs). Elle est précédée d’une large introduction expliquant ces spécificités. J’ai également ajouté au texte coranique les points qui signalent le début et la fin des phrases, les signes […] [—] et > pour indiquer les lacunes du Coran, l’absence de lien entre les passages et la nécessité de lire le passage en cours avec le passage suivant. Afin de bénéficier des remarques des lecteurs et de les faire profiter de cet effort, cette édition est mise à leur disposition auprès d’Amazon en version papier ou gratuitement en version numérique sur mon site Internet.
.
Une série d’ouvrages pour comprendre certains versets
Afin d’aller plus loin dans la compréhension du Coran, je me concentre actuellement sur certains versets importants selon la méthode suivante:
 Réunir tout ce qu’ont dit les exégètes anciens et contemporains, de toutes les écoles, classés selon leur date de décès, en me basant sur le site www.altafsir.com et d’autres sources (soit plus de 80 exégèses au total).
 Traduire littéralement ou sommairement ce que disent ces exégèses.
 Examiner les termes du verset en question, rappeler les autres versets connexes et les récits de Mahomet qui servent à l’interpréter et réaliser un résumé des positions des exégètes.
.
Trois ouvrages ont été établis selon cette méthode:
 Un ouvrage concernant le passage suivant du premier chapitre du Coran: « Dirige-nous vers le chemin droit, le chemin de ceux que tu as gratifiés, contre lesquels [tu n’es] pas en colère et qui ne sont pas égarés. » Cet ouvrage explique qui sont ceux contre lesquels Dieu est en colère, et qui sont les égarés, selon les exégèses en question. Cet ouvrage est disponible en français, en anglais et en allemand.
 Un ouvrage concernant le verset 87/2:256 du Coran qui dit: « Nulle contrainte dans la religion! La bonne direction s’est distinguée du fourvoiement. Quiconque mécroit aux idoles et croit en Dieu, tient à l’attache la plus sûre et imbrisable. Dieu est écouteur, connaisseur. » Cet ouvrage explique ce que signifie « Nulle contrainte dans la religion », selon les exégèses en question. Il est disponible en français et en anglais.
 Un ouvrage concernant le verset 89/3:28 du Coran qui dit: « Que les croyants ne prennent pas les mécréants pour alliés hors des croyants. Quiconque fait cela n’a rien de Dieu, à moins que vous ne les craigniez. Dieu vous prémunit contre lui-même. C’est vers Dieu la destination! » Cet ouvrage explique les rapports que les musulmans doivent entretenir avec les non-musulmans, et le recours à la dissimulation lorsqu’ils les craignent. Il est disponible en français.
Ces trois ouvrages peuvent être obtenus sous forme imprimée auprès d’Amazon, ou être téléchargés gratuitement (avec d’autres de mes ouvrages) à l’adresse suivante: http://goo.gl/hxdTOD.
.
Suite de la série
D’autres ouvrages sont prévus dans cette série, notamment:
 Un ouvrage consacré au verset 113/9:60: « Les aumônes sont pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les cœurs sont ralliés, [l’affranchissement] des nuques, ceux qui sont surchargés [de dettes], [la lutte] dans la voie de Dieu, et le voyageur. C’est une imposition de la part de Dieu. Dieu est connaisseur et sage. » Ce verset est la base de la collecte de fonds servant notamment à financer le terrorisme et détruire les nations actuelles.
– Un ouvrage consacré au verset 113/9:29: « Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Dieu et son envoyé ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux auxquels le livre fut donné, jusqu’à ce qu’ils donnent le tribut par leurs mains, en état de mépris. » Ce verset fonde l’imposition du tribut aux non-musulmans par les mouvements terroristes musulmans.
 Un ouvrage consacré au verset 113/9:5: « Une fois écoulés les mois interdits, tuez les associateurs où vous les trouvez. Prenez-les, assiégez-les et restez assis aux aguets contre eux. Si ensuite ils sont revenus, ont élevé la prière et donné l’aumône, alors dégagez leur voie. Dieu est pardonneur et très miséricordieux. » Ce verset, appelé verset du sabre, est utilisé par les juristes musulmans pour abolir tous les passages tolérants du Coran.
Cette série constitue une tentative de comprendre, de façon objective et documentée, des versets du Coran tel qu’ils sont explicités par les exégèses anciennes et contemporaines, loin des méthodes de propagande et de dissimulation auxquelles recourent les politiciens, les religieux et les journalistes musulmans aujourd’hui.
.
.
Sami Aldeeb, Dr en droit Centre de droit arabe et musulman, directeur
.
NB: Ce travail est essentiellement bénévole. Si vous souhaitez le soutenir, vous pouvez faire un don au compte bancaire suivant:
Sami Aldeeb
Banque cantonale vaudoise
CH-1001 Lausanne
IBAN CH26 00767 000E 5218 4696
BIC/SWIFT: BCVLCH2LXXX
Merci d’avance de votre générosité.
 
Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Navigateur

La lecture approfondie et critique de ce texte odieux par bien de ses aspects (ton, agressivité, prescriptions ou la violence l’emporté réellement bien plus que sur un esprit de concorde ) , devrait servir de vaccin contre tous les discours totalisants, totalitaires, nés ou à naître.
Dans un an, en janvier, « Mein Kampf » dont on connaît les funestes conséquences va tomber dans le domaine public, il y aura sans doute quelques cinglés pour y trouver un exutoire à leurs mauvais instincts, mais il y aura j’espère et cela devrait le plus grand nombre des éditions critiques permettant de mieux en cerner la nocivité de ce genre de textes pour les hommes et femmes éduqués d’aujourd’hui.
Pour le Coran, la mise en clair de ses passages les plus nocifs commence, notamment cette effarante période medinoise dont bien des versets abrogateurs de ceux de la période précédente (période mecquoise), enfin des éditions critiques qui ne feront que mieux avertir les lecteurs sur les dangers des prescriptions, ordres, invectives, appels à la violence qui y sont contenus.
Il faut cesser de penser que les lecteurs ne dont pas assez adultes pour être prévenus, en particuliers ceux qui ne vivent pas sous la loi coranique dans un monde encore libre.
Le vrai courage est d’affronter le mal en face pas de le cacher ni de chercher à l’édulcorer ni à biaiser.
Oui, ce livre porte en lui le germe d’ une menace totalitaire contre laquelle un vrai démocrate doit s’alarmer.
C’est sans doute dur pour des croyants,mais c’est un devoir de ne plus jamais laisser passer ni justifier l’inacceptable.
Je ne suis pas théologien pour savoir si ce corps de textes est réformable (puisqu’intouchable disent-ils), mais vu la nocivité des branches de cet arbre un sacré élagage s’impose.
Pour l’instant, ceux qui l’ont proposé ont tous bien mal fini!

Albatros

La cour pénale internationale devrait s’emparer de ce dossier qu’est le coran et l’islam.
1/ Contre la démocratie
2/ Pour la peine de mort et pour des motifs fallacieux
3/ Contre les droits de l’homme
4/ Charia et atteintes à l’intégrité physique (décapitations, amputations, fouets , lapidations etc…
5/ L’être humain qu’est la femme ramené au rang d’animal
6/ Homophobie létale
7/ Libre arbitre, apostasie, critiques, punis de mort
8/ Dictatures dans TOUS les pays musulmans: rois, colonels, dynasties imposées etc…..
9/ Autorités religieuses au pouvoir
10/ Intentions permanentes hégémoniques
L’islam est à la société humaine ce que le sida est au corps humain !!
Et les politiciens sont ceux qui activent le virus !!!!!!!

Sk

Lecture commencée et comme le dit l’auteur sur son site, « savoir pour ne pas se faire avoir ».
Est-que ce n’est pas trop tard?
Non, la connaissance est la première de toutes les armes.
Il ne s’agit pas d’invectiver mais de repousser l’islam et de ne plus le laisser ce culte s’instiller comme un goutte-à-goutte mortel dans no veines.