L’Occident face au voile musulman

melenchonvoilee2.jpg

L’histoire des origines du voile ne renvoie pas à une image honorable de la femme, il était lié à la prostitution à Babylone. Ce n’est certainement pas le voile islamique qui va le rendre plus vertueux qu’il ne l’était au départ.

Le seul sens que l’on puisse raisonnablement lui reconnaître aujourd’hui chez les musulmans est son instrumentalisation à des fins prosélytes politiques et idéologiques. Il est le voile que l’islam est en train de déployer sur le monde.

Il n’est pas plus innocent que le port du kamiss afghan chez les hommes. Il est son étendard et son arme de propagande et l’expression majeure de son expansion. Plus son port se répand plus il témoigne de la vitalité de l’islam et de sa force de pénétration dans les sociétés occidentales.

Ces femmes qui soi-disant le porteraient de leur propre initiative et par convictions religieuses ne sont que les faire-valoir de la propagande islamique. « Voile ta femme, ta fille, ta sœur et ta mère si tu es un homme » selon un slogan célèbre dans les mosquées algériennes.

Ces voilées sont pathétiques d’ignorance et de mauvaise foi crasse car il n’était pas de mise dans la maisonnée de Mahomet. Ni Aîcha, ni Zeineb son ex-belle-fille devenue sa concubine, ni ses propres filles qui ne sont pas ses filles au vu de l’âge de Khadija qui avait plus de 40 ans à son mariage avec le gigolo Mahomet, et toute sa flopée de concubines n’étaient pas réputées pour leur goût immodéré du voile.

Le seul voile qu’Allah avait recommandé à Mahomet, comme s’il était incapable de le concevoir tout seul, était le hijab qui n’est pas à confondre avec le voile à l’origine, rideau de tissu qui séparait les assemblées des hommes de celles des femmes. Il était le seul à avoir le privilège de regarder les femmes. Elles se couvraient de la tête jusqu’aux pieds quand elles sortaient de chez elles pour faire leurs besoins naturels à l’extérieur du campement pour ne pas être reconnues des hommes de leurs clans.

Son port a été rendu obligatoire aux seules femmes croyantes et exit les femmes domestiques et esclaves par le calife Omar. Un misogyne et ignare de la pire espèce. Celui qui avait roulé les juifs et les chrétiens dans la farine avec son Pacte éponyme du diable.

Que celles qui ont de la chance de respirer l’air de la liberté en Occident, contrairement aux femmes des pays musulmans qui vivent sous la dictature de la charia, sachent que le boom du voile dans le monde n’est pas le fruit des libertés retrouvées des femmes comme elles le croient à tort, il est la résultante du matraquage idéologique islamo-wahhabite qui en a fait son axe majeur pour l’édification d’une oumma islamique qui commence par le port d’un uniforme commun à toutes les femmes en rupture avec les vêtements des mécréants.

Peu importe si leurs dessous intimes sont occidentaux, les agents de la propagande islamique maîtrisent les outils de marketing politique. Ils mènent une guerre d’image à l’Occident en utilisant leurs femmes comme vitrine de cet islam de plus en plus visible et qui envahit le territoire à une vitesse-éclair.

On peut penser que par le voile de leurs femmes et les actions terroristes récurrentes des hommes, ils sont en train de prendre l’Occident en étau.
Les islamistes, cette force de frappe de l’islam qui ne se cache plus et qui se dévoile au monde, est aussi perfide que violente. Tout en frappant la France dans sa chair et en la martyrisant, ils se livrent à un véritable djihad judiciaire contre les opposants à l’islam en exploitant les lois antiracistes et le délit de presse pour les museler.

Il faut être atteint de cécité mentale pour nier l’évidence de cette guerre tous azimuts de l’islam à la France où les femmes voilées tiennent le rôle de divertisseuse de l’opinion publique pendant que les djihadistes s’activent derrière les hijabs pour préparer leurs prochains attentats.

Salem Benammar

image_pdfimage_print
13

6 Commentaires

  1. l’iran, l’arabie saoudite l’imposent, nous ne devrions pas l’interdire !
    au nom des droits de l’homme (musulman à nous suicider)

  2. Pourquoi détailler encore ? La barbarie n’a rien à faire chez nous. C’est tout !

  3. Le port du voile manifeste l’allégeance au coran qui dit que les femmes sont des êtres inférieurs, que les hommes ont le droit de les battre (sourate IV, verset 34), et que tous les non-musulmans doivent être tués ou convertis de force : c’est illégal et inacceptable.
    Les femmes voilées insultent toutes les femmes occidentales et leurs ancêtres qui se sont battu(e)s pour l’égalité des droits !!! Pourquoi les occidentales devraient-elles se laisser insulter sans rien dire ?!
    Le voile est une insulte aux femmes qui ne sont considérées que comme des objets sexuels, et une insulte aux hommes qui ne seraient que des animaux obsédés et incapables de se contrôler à la seule vue d’une mèche de cheveux…
    C’est une négation de la dignité humaine.

  4. La Turquie sous Ataturk, le voile était interdit mais obligatoire pour les prostituées. Il avait tout compris de l’Islam.

  5. Ah le coran,à ce propos
    Dans ma cabane au fond du jardin
    Le coran sur son fil d’acier-n’a-plus de page-ça décourage- pour aller scier
    La couverture?non ça ne peut le faire-J’aurais trop peut pour mes sphincters.

Les commentaires sont fermés.