L’Occident finance le terrorisme islamiste avec vos impôts

Publié le 10 juillet 2013 - par - 2 246 vues
Share

Cet article est inspiré par l’article de Samuel WESTROP :

http://www.gatestoneinstitute.org/3792/islamic-relief-worldwide-terrorism.

Pour les anglophones on peut suggérer aussi la lecture de cet article qui évoque le  « plan » d’invasion des Frères Musulmans pour l’Europe :

http://www.meforum.org/687/the-muslim-brotherhoods-conquest-of-europe#_ftn30

Donc,

Il existe une importante structure, l’IRW ou ISLAMIC RELIEF WORLDWIDE (Le Secours Islamique Mondial),  dont les tenants et les aboutissants sont très différents de ceux que l’on vend en termes « d’humanitaire ». Elle étend ses ramifications partout et les branches anglaise et américaine sont les plus importantes. Mais est-ce une réelle surprise ? !

Cette structure « caritative » apporte sans doute un secours utile à des populations musulmanes pauvres et si elle se bornait à cela, elle mériterait notre respect.

Mais elle ne limite pas au soutien matériel et éducatif de groupes défavorisés.

En effet, elle supporte largement le HAMAS, un mouvement terroriste avéré (que nos bobos le veuillent ou non). En leur donnant les moyens de soulager apparemment les misères des palestiniens, elle promeut surtout des valeurs radicales permettant à certains de trouver le plus court chemin vers le terrorisme. C’est vrai que le monde doit beaucoup au sens de la géométrie des arabo-musulmans.

Quand les Israéliens arrêtèrent le responsable de l’IRW pour GAZA en 2006, ils découvrirent dans son ordinateur des fichiers où se mêlaient harmonieusement symboles nazis et islamistes, portraits de terroristes et de nazis notoires. Un album de famille, tout simplement ! l’IRW finance d’ailleurs l’Université Islamique de GAZA, où l’on produisait en 2008 des armes pour attaquer Israël. Peut-être une option universitaire  d’un nouveau genre?

Les services secrets russes ont accusé l’IRW d’apporter un soutien aux terroristes tchétchènes.

L’IRW a crée un réseau d’associations qui font une espèce de blanchiment interne. Et toutes les enquêtes sérieuses menées par le FBI et d’autres services, démontrent que l’argent, tourne et vire, mais finit aussi dans les poches terroristes.

A la croisée de toutes ces organisations imbriquées entre elles, on retrouve des noms de terroristes reconnus,  de fondamentalistes notoires, d’états pro-jihad (Bin Laden, Al Qaradawi, le Koweit, l’Arabie Saoudite…)

Ces associations caritatives reçoivent des dons de musulmans installés en Occident, c’est logique. Si des musulmans veulent financer des terroristes qui exploseront ensuite des civils musulmans sur les marchés orientaux, c’est triste pour eux, mais c’est leur problème !

Ce qui ne l’est pas, c’est qu’elles reçoivent aussi des financements de gouvernements occidentaux, de l’U.E. et des U.S.A.

Le plus grave, c’est que les personnalités islamistes qui soutiennent le terrorisme sont connues, et agissent tranquillement en Occident.

Au hasard, nous citerons un islamiste impliqué dans ces activités ‘caritatives’,  et leader d’une bande d’activistes à Munich qui affirmait lors d’un meeting :

«  Il est encore prématuré d’attaquer les Juifs et les infidèles dans ce pays (l’Allemagne ) ».

http://www.jpost.com/Jerusalem-Report/The-Radical-Muslims-of-Germany

Cette annonce a le mérite de la clarté. Et chacun appréciera la nuance que l’on peut donner à ce « prématuré ». Qu’en sera-t-il quand le fruit sera à point ? Grâce notamment au pourrissement de nos propres fruits gouvernementeurs.

Ce leader aux idées bien arrêtées, est aussi lié à l’IEHS, ou Institut Européen des Sciences Humaines (on ne rit pas), basé à Paris. Un Institut de cet acabit n’a visiblement  interrogé personne, pas provoqué la moindre réflexion chez nos irresponsables de service.

http://www.ieshdeparis.fr/

http://www.saphirnews.com/IESH-etudier-le-Coran-au-milieu-du-Morvan_a12580.html

Une fois de plus, les professionnels de la manipulation utilisent des mots (européen, sciences humaines) qui n’ont rien à voir avec les programmes. Il s’agit d’une école coranique pour former des imams lambdas, pas des réformateurs (surtout pas) et c’est tout. Mais on lui a collé l’étiquette qui provoque des jouissances sans cesse renouvelées chez  nos pseudos intellos.

Même si cet établissement est privé, on aimerait connaître tous les tenants et aboutissants de son financement. Ces informations semblent mieux gardées que la virginité d’une saoudienne !

Certains apprécieront sans doute que Cheikh Ahmed Jaballah et d’autres,  fassent partie de l’IESH, autant que de l’organisme ci-dessous, dont il est membre du Comité Charia… :

http://www.coffis.fr/coffis/index.php?option=com_content&view=article&id=48&lang=ar

Les enseignants de l’IESH sont probablement des gens sincères et pas des terroristes, mais…si l’on gratte un peu ou beaucoup derrière l’IESH, on découvrira des liens qui posent beaucoup de questions.

Nous ne pouvons citer tous les noms et détails des interactions entre nombre de  personnages clefs qui tirent les ficelles bien à l’abri derrière de respectables institutions caritatives ou éducatives. Mais la réalité est là,  plantée comme un énorme clou au cœur de l’Occident.

Nos gouvernements y jettent de l’argent sans réfléchir, alors que les Saoudiens et consorts devraient largement y pourvoir, ils sont tellement riches !

Donc la Grande Bretagne crache au bassinet :

http://www.fundraising.co.uk/news/2012/07/18/dfid-match-public-donations-islamic-relief039s-ramadan-appeal

et nombre de ses politiques en vue se font un devoir d’assister aux évènements permettant de lever des fonds.

http://www.islamic-relief.com/NewsRoom/4-309-andrew-mitchell-and-baroness-warsi-visit-ir-%20pakistan-flood-projects.aspx

Ce pauvre Charles lui-même :

http://www.islamic-relief.com/NewsRoom/6-2-275-hrh-the-prince-of-wales-praises-islamic-relief-s-work-over-the-past-25-years.aspx

de même que le gouvernement écossais, etc….

Nos pigeons sont des proies de choix pour nombre d’experts ès taqqya. Il faut bien qu’ils soient savants en quelque chose !

Enfin, entre 2007 et 2011, L’UE a subventionné l’IRW pour presque 20 millions d’euros, c’est peu pour certains, mais suffisant pour acheter bien des joujoux qui n’ont rien de caritatif, à moins qu’abréger les jours de son prochain soit un acte de générosité !

Quand aux USA, où l’administration OBAMA est très laxiste avec certains mouvements fondamentalistes, on y trouve la branche locale de l’IRW.

http://www.irusa.org/alliances/

http://www.whitehouse.gov/blog/2011/08/10/islamic-relief-usa-starts-its-first-summer-food-service-program

Les organismes qui soutiennent ce fond sont navrants, à commencer par les Catholiques (encore  chrétiens ?) qui participent au financement. Sans doute pour payer les couteaux qui ont servi à décapiter le Père MOURAD en SYRIE, le gasoil qui sert à brûler des maisons de coptes, ou le bois sur lequel des nigérians chrétiens ont été crucifiés au NIGERIA, ou les explosifs qui dynamitent les églises dans le monde.

En tout cas cela confirme l’alliance de l’argent avec l’argent (Microsoft, Bank Morgan…etc). Il n’a peut être pas d’odeur pour certains, ce n’est pas pour autant qu’il deviendra propre.

Einstein s’interrogeait sur l’infini de l’univers et de la bêtise humaine. Nous avons la réponse.

Il est particulièrement clair que tous ces mouvements ont une réelle activité caritative, servant de façade et leur permet d’accéder à une reconnaissance par les autorités, tout en prenant pied dans les pays concernés.

Le premier degré de ce ‘caritatif’ sert surtout à promouvoir l’Islam par la propagande. Puis à installer les structures d’endoctrinement, jusqu’au terme, réellement final pour certains, qui se réduit à se faire exploser au milieu d’innocents.

Tous les citoyens qui s’interrogent  sur les vrais tenants et aboutissants de ce ‘caritatisme’ ambigu et son financement comprennent qu’ils masquent des agendas bien plus inquiétants.

Quand vous paierez vos impôts, souvenez-vous qu’une fraction, même infime, grâce à  vos gouvernements et à l’UE, sert à payer quelque chose qui fera beaucoup de mal, quelque part, tôt ou tard. Si des musulmans veulent financer les terroristes, par facade humanitaire interposée, que cela reste une affaire de Oumma, on reste entre musulmans. On se décapite entre frères. On s’explose par amour fraternel, et on se voile la face pour ne pas voir !!!!!

Tant que les occidentaux sont dans l’ignorance, ils ne cautionnent rien. S’ils savent et ne font rien, il y a déjà accord implicite…par action, ou par omission ! Néanmoins pour être dans l’ignorance actuellement, il faut vraiment le vouloir. C’est à croire que certains veulent recevoir des coups !

Arrêtons de financer tout ce qui concerne l’Islam en Occident. Il est assez grand pour se financer tout seul. Que les poussahs pétrolifiques nourrissent les pauvres musulmans au lieu de les armer.

Nous avons nos propres structures caritatives, et si parfois il y a dérive et des gens en croquent, soyons conscients que ça se termine au pire en avantages de toutes natures. Pas en meurtres cautionnés par de l’idéologie.

Nos associations humanitaires, nos ONG, ne dissimulent pas de la propagande et ne fertilisent pas le terrain du jihadisme.

N’oubliez pas les municipales et les européennes de 2014.

Envoyons un peu d’air frais à Bruxelles ! Donnons l’exemple aux autres pays, n’ayons ni peur, ni honte d’être ce que nous sommes : des FRANÇAIS !

Respectueux du reste du monde, en prime !

Ne laissons pas le printemps français 2014 devenir lui aussi un pétard mouillé après que nos gouverneux aient pissé dessus !

Surtout quand on sait comment la Gauche se prépare à donner l’accès au vote aux populations de Roms, qui n’ont rien à faire de la République, si ce n’est de son argent !

A bon électeur, salut !

Lucie Clavijo

 

Lucie Clavijo

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.