Sous l’Occupation, 80% des collabos venaient de la gauche

LavalnazisSauf pour les historiens de gauche, la grande affaire de la gauche, dès 1940, a été la collaboration avec l’ennemi. Sous couvert de pacifisme, essaient en sourdine de justifier certains. Un alibi faisandé, récurrent et marqueur des mêmes islamo-collabos actuels et qui n’empêchent nullement leurs candidats de pérorer pour 2017.

« … Dire que la gauche est la mère de la collaboration est la vérité historique ! Tout comme elle fut la mère de la colonisation ou du bolchevisme (sans compter ses ramifications comme le mouvement « écolo » qui prend sa source dans la fosse à purin soviétique), cela dérange… »

Elle démarre fort la présentation de cette vidéo sur les propos tenus par le chroniqueur du Figaro, Eric Zemmour https://youtu.be/PxqmlFOfaNU

https://youtu.be/PxqmlFOfaNU

Malgré quelques raccourcis opérés par le montage de ce court film, il y a matière à réflexion à l’heure où les chantres et les égéries du progrès social dans le vivre-ensemble© vont éructer  leurs programme de soumission à l’islam autour des projets d’Ali Juppé. C’est à dire, une France qui soit capable d’assumer sa diversité dans une Europe liant son destin avec l’Afrique. Dixit.

https://youtu.be/JdKTz-z8bow

Un discours qui sera jugé globalement acceptable par Sarkozy, Copé ou n’importe quel contenant dans lequel il n’y plus qu’à verser le contenu mondialiste venu des USA. Seul un Trump pouvant mettre quelque retard à l’allumage.

Mais soyons justes, dans ce concert il n’y aura pas que de gens de gauche, il y a en aura aussi de droite. Et inversement. Il y aura le dessus du panier pourri.

 

Un autre, plus honnête faux cul que le premier.

https://youtu.be/EevHoAKaRTg

https://youtu.be/EevHoAKaRTg

Ce Macron l’arrogance qui, c’est un signe, a  été reçu à bras ouverts chez Philippe de Villiers.

Lequel de Villiers qui, avant de décevoir l’espoir d’une nouvelle Epuration, a disparu des écrans radar des patriotes.