Loi prostitution : la victoire d’un néo-féminisme puritain et répressif

AutainFourest6 avril 2016, ce jour sera marqué du sceau de l’infamie, et des ténèbres pour les libertés en France.

Il y a bien entendu ce jugement inique de la 17e chambre correctionnelle de Paris, qui a condamné un citoyen Suisse, et un éditeur Suisse, pour un texte écrit par un Tunisien.

Cette condamnation et ses enjeux, largement commentés sur notre site, ouvre toutes les portes pour un rétrécissement inouï de la liberté d’expression en France et dans le monde.

Après la justice, ce sont les politiques élus qui ont porté une atteinte essentielle aux libertés en France en votant une loi punissant de 1500 euros tous les hommes qui pourraient aller voir des prostituées.

On savait que la Ministre Najat Vallaud Belkacem, avait déjà pour but de déviriliser les petits garçons, en répandant la théorie du « gender » dès le plus jeune Age.

En gros, les hormones, et les différences d’identité sexuelles n’existent pas, elles ne sont qu’une construction mentale elle-même tirée d’une construction sociale. En effaçant cette construction mentale, on effacera la différence sociale et on mettra fin aux discriminations contre les femmes. Du délire, voire un début d’eugénisme à l’état pur.

Tout cela permet de laisser la place de la virilité aux seuls immigrants qui ne sont pas astreint à ces régimes.

Après s’être occupé des petits garçons, ex hommes en devenir, et après le mariage pour tous (grand progrés pour l’humanité, parait-il), il faut s’occuper des hommes existants, de ceux qui ont encore des hormones qui travaillent, et qui parfois, pour de nombreuses raisons (libido envahissante, envie de réaliser quelques fantasmes, laideur physique, ou pauvreté financière qui se traduit toujours par une misère affective et sexuelle) ont l’envie d’aller voir des prostituées.

Figurez-vous que tout un mouvement féministe très actif et pseudo progressiste (comme toujours), qui n’aime pas les hommes et ne cherche qu’à les punir, œuvre depuis des années pour criminaliser les clients des prostituées comme en Suède.

Elisabeth Badinter, dès 2005 , avait pointé les délires d’une tendance féministe radicale d’origine américaine faisant de l’homme intrinsèquement un ennemi juré de la femme qui doit être pourchassé et puni sans aucune pitié jusqu’à sa dévirilisation, son dressage et sa domination complète.

http://www.lexpress.fr/culture/livre/le-j-accuse-d-elisabeth-badinter_818756.html

http://www.amazon.fr/Fausse-route-Elisabeth-Badinter/dp/225311264X

Très récemment, l’immense Pierre André Taguieff a fait refait une analyse sociologique de ce phénomène.

http://www.amazon.fr/Des-Putes-Hommes-Pierre-andre-Taguieff/dp/B019GQ8LUO

« Un récit pamphlétaire qui va du féminisme misandre et puritain à la pénalisation de la clientèle masculine de la prostitution.

Dans la France d’aujourd’hui, les faux débats font rage. Le terrorisme moral s’y exerce avec une particulière virulence, même dans le domaine de la sexualité. La prostitution est dénoncée comme le Mal absolu avec des accents apocalyptiques. Réduites à des délinquantes ou à des victimes, les prostituées ne sont pas reconnues comme des sujets libres. Les féministes abolitionnistes rêvent d’un monde sans prostitution, comme d’autres utopistes rêvent d’une société sans classes ou d’un monde sans conflits.

Cet ouvrage montre que l’antisexisme étatique et associatif s’accompagne désormais d’une propagande visant à donner aux hommes la figure d’une menace. Le mâle humain, s’il est hétérosexuel, est accusé d’être dominateur, violent et exploiteur.

Pierre-André Taguieff voit dans la pénalisation des clients l’un des indices de la vague androphobe contemporaine qui, dans les sociétés occidentales, alimente déjà une guerre froide entre les sexes. Il dresse le portrait intellectuel et moral d’un néo-féminisme puritain et punitif, expression du ressentiment et de l’esprit de vengeance. À la police de la pensée s’ajoute la mise en place inquiétante d’une police des mœurs. Et l’acharnement législatif suit toujours.

Cet essai, érudit et vigoureux, nous appelle à résister au nouveau conformisme idéologique qui étouffe la liberté de penser et celle de choisir nos formes de vie. Il incite les citoyens à se rebeller contre la tyrannie des minorités politico-intellectuelles et le despotisme doux qu’est le paternalisme d’État. »

Avec cette loi du 6 avril 2016, c’est chose faite.

Avoir envie d’avoir du sexe, facilement et sans engagement est devenu un délit. En France, l’amour devient interdit. L’amour, doit être puni. Le sexe doit être puni. C’est une régression de plusieurs siècles.

Le sexe, va peu à peu avoir le même statut qu’en terre d’Islam, ou la frustration est érigée en dogme, ce qui permet de motiver des nouveaux martyrs pour le Djihad en leur promettant 72 vierges dans l’au-delà (bien que personne ne sache vraiment si elles sont vraiment la à attendre…ni si il en reste, vu le nombre de martyres terroristes qui se déclarent…)

Grâce à Najat Vallaud Belkacem, grâce à NKM, notamment, et à d’autres les hommes malheureux et pauvres qui souhaitent aller voir une femme, ne serait-ce que pour la toucher, avoir un peu de tendresse et de sexe, sont désormais traités comme des délinquants. Pire que si ils dealent du shit. Vouloir un peu d’amour ou de sexe est devenu un délit.

Il faudra qu’en plus d’être malheureux, et mal dans leur peau, ils souffrent et soient de plus en plus frustrés, et donc affaiblis dans le monde d’aujourd’hui, pour aider les femmes à progresser et à percer ‘le plafond de verre que ces pourritures d’hommes maintiennent sur les femmes.

Est-ce que les lecteurs et lectrices de Riposte Laique apprécient cette vision apocalyptique des relations hommes femmes ? J’en doute.

On ne peut qu’être écœuré par tant d’hypocrisie et de cynisme des députés qui ont voté pour ce texte, et qui se sont infiltrés frauduleusement dans la vie de milliers d’hommes français pour régir leurs mœurs, leurs envies et leur libido.

Ce texte est l’incarnation d’un mépris abyssal pour les hommes au nom d’une morale destructrice et frelatée.

On peut être certain, que le nombre de viols et d’agressions envers les femmes vont augmenter, puisqu’il n’y a plus de soupape de sécurité, de même que le nombre de suicides.

Comme toujours en social-lie, il y a un prétexte, et ici, c’est de lutter contre le proxénétisme. Sauf que lutter contre le proxénétisme est plus difficile et qu’il faut des moyens.

En gros, plus de clients, plus de prostituées, et donc plus de proxénètes. Les clients sont le maillon faible de la chaine. C’est ce maillon qui va casser.

De facto, on met sur le même plan, une envie de sexe, et un besoin de cocaïne. Quelle honte.

Si les prostituées sont des victimes, ce n’est pas de leurs clients. Ou alors, ce sont les seules victimes qui se font payer…

Aujourd’hui, on retire le sexe accessible au français les plus pauvres, qui souvent en sont privés, mais ne vous inquiétez pas pour les riches, et les politiques, adeptes de la DSK attitude, rien ne change.

En France, on ne peut plus s’exprimer, on ne peut plus fumer, on ne peut plus baiser.

Demain, on va poursuivre les gros, les obèses pas beaux, pour leur bien, car on les aime, pour équilibrer le budget de la sécurité sociale. On fera peut-être la chasse aux pâtisseries.

Ne rigolez pas. Ça pourrait arriver. Et même plus vite que vous ne le pensez.

Oui triste jour pour la France que le 6 avril 2016.

Albert Nollet

 

image_pdf
0
0

82 Commentaires

  1. Depuis Néanderthal ils ont tout essayé. De faire payer le dernier dindon de la farce est un vieux croissant de Lune qu’ils ne décroiseront pas en bouffant des haubans.

  2. J’ai trouvé un turf ! Prostitution détournée ! Je me déguise en bimbo, perruque, mamelle Michelin, jupette, et j’arpente l’asphalte de Vincennes, quand un client mord, je lui ôte le falzar et je le menace de gueuler au charron, un copain déguisé en uniforme se profile à l’horizon, je file le marché au pigeon, tu raque 500 ou c’est l’amende de 1500 ! Ça roule sec ! Je parie que des victimes ont déjà subi ce racket ! Je me félicite de n’avoir jamais eu le goût de ces braves dames, mais je plains tant les clients que les marchandes qui n’emmerdaient personne et avaient un réel rôle social, humain, et si certaines prostituées étaient victime ce n’était évidemment pas de leur client. Une victime payée, c’est rare ! Mais ce concept là est aussi exploitable, gaffe, en achetant votre pain, allez y cagoulé, car si jamais le commerçant allait porter plainte pour exploitation détournée, hein dans le fond cela tient aussi bien que les arguments sur la prostitution. Ainsi Hitler accusa les juifs.

    • La comparaison avec les persécutions commises nazies n’est pas fausse : au fur et à mesure que les luttes « progressistes » avancent, il faut trouver de nouveaux boucs émissaires, mais si possible, faibles et que personne n’ose défendre : quoi de mieux que ceux qui sont marqués du sceau de la honte : SDF, roms, et enfin, prostituées et clients.

      Il y a 40 ans, on persécutait les homosexuels, du fait de leur sexualité pourtant exercée entre adultes consentants. Aujourd’hui, c’est exactement ce qui se passe contre les putes et leurs clients, quand on refuse de distinguer prostitution choisie et contrainte : punir un client de prostituée libre et volontaire, comme si elle était maquée ou mineure, c’est pareil que comparer un homosexuel à un pédophile, !!!

      Autrefois, les communistes qui ont promu cette loi, scélérate étaient aussi homophobes que les catholiques, leur alliés pour cette croisade, qui relève en réalité de l’éternelle haine des frustrés (ées) contre la tentatrice Putain.

  3. Cela pose le problème majeur de tous les mariages et accouplements par intérêt ! Jeunes corps entre vieux bras ! Une évidente forme de prostitution ! Prozdidution ménagère ! Va falloir enquêter sur chaque couple litigieux ! Ach kolossal affaire ! La Dsk connection ! Tous proxénètes ! Avant de se marier va falloir demander les revenus comparés des futurs conjoints ! Colossale connerie et saloperie de ces actuels gouvernants ! Nouzavons les moyens de vous faire barler !

  4. Devenons gigolos, on se tapera des vieilles P… certes, mais c’est nous qui seront payés, et nos clientes ne tomberont pas sous le coup de cette loi scélérate qui ne puni que les hommes hétéros. Idem avec les travelos et les pédés, aucun risque d’amende : bravo l’équité, dans notre « belle » démocratie.

    Vous pouvez aussi faire du porno si vous voulez vous payer des putes en toute légalité, et avec un scénario bobo socialo, vous aurez même des chances de trouver des subventions, comme Garpar Noé, pour « Love », madame Azoulay souhaite même que ces films ne soient plus interdits aux moins de 18 ans. Ne vous pincez pas, vous êtes bien dans un pays socialiste.

  5. Je parlais bien sûr des prostituées libres, mais cette loi pénalise aussi celles des réseaux mafieux, car le simple fait de parler à une prostituée suffit pour être verbalisé, et qui pourra les aider dans ce cas, puisque les flics ont autre chose à foutre que d’aller infiltrer ces réseaux, qu’ils entretiennent en échange d’informations. Les jeunes flics connaissant peu la réalité des filles, par contre, n’auront aucun scrupule à coller des amendes.

    Enfin, interdit de baiser contre de l’argent, et le porno ??? Savez vous que les socialistes envisagent de promouvoir la pornographie à l’écran, en supprimant l’interdiction aux moins de 18 ans, au nom de l’art (et du cochon…) après Fleur Pellerin, c’est miss Azoulay qui s’y colle. Désolé, mais une passe entre une pute libre et son client est moins dégradante que baiser aux yeux de tous : les putes refusent les 3/4 de ce qui se fait dans le porno (gangbang, no capotes, sodo, violence…). Logique socialiste dans toute sa splendeur…

  6. L’auteur de l’article a raison, mais quelque peu égoïste, il sert la soupe aux crapules abolitionnistes car il oublie les victimes les plus importantes de cette loi pétainiste : nos Putains, qui elles, se retrouvent précarisées, car l’abolitionnisme, version hypocrite du système prohibitionniste a exactement le même but puritain – éradiquer ces femmes – mais sans l’avouer car ça ferait un peu désordre dans les pays prétendument modernes et démocratiques comme la Suède, l’Islande ou la France, alors on a déguisé le truc en pénalisant le cochon de client.

    Je n’entends aujourd’hui que des pleurs, crises de nerfs, envies de suicide et menaces d’expulsions et de clochardisation chez les prostituées que je connais, je suis altéré de payer des impôts pour faire vivre les enculés qui osent produire de telles lois. On va leur donner 300 euros pour sortir de la prostitution, mais on se fout vraiment de nos gueules, pendant qu’on assiste tout un tas de racailles importées…

    • Tout à fait vrai ! J’ai vitupéré contre le mensonge étatique du procès en proxénétisme de Dsk dont le grotesque absurde est une injure à la vraie démocratie, et au vrai socialisme ! Il faut faire condamner ce gouvernement de traitres à la république française, qui est du même acabit que le gouvernement collabo de Pétain sans en avoir l’excuse contextuelle.
      Quand à l’aide, si c’est comme le Rsa, elles n’en verront pas la couleur, car il n’est pas à l’usage des français ayant bossé pour cette sécurité au cas où, qui en cas de besoin se le voient refuser sous divers prétexte, dont 1 est les biens qu’ils ont osé acquérir à la sueur de leur front, dont le fait d’avoir une maison à eux et des économies. Le Rsa est soit disant un revenu de remplacement, mais pour le français bon tein, il interfère avec ses économies, et non les revenus de ses économies placées. Total les putes ayant des économies ne toucheront rien ! En plus passer de leur niveau de revenu au Rsa, bonjour les dégâts !

      • Et à partir du moment où ils ont pu avec seulement 84 députés présents sur 577 faire voter une loi aussi absurde qu’anti constitutionnelle, tous les excès liberticides sont permis.

        Comme je l’ai souligné, pour bien démontrer l’incohérence abolitionniste : le porno n’est jamais considéré comme achat sexuel dans ce débat, mais seulement comme mauvais exemple, et ces gens stupides sont payés par nous pour faire des lois.

        Or, pendant que les socialistes luttent contre la marchandisation sexuelle de rue, leurs deux dernières ministres de l’Enculture, Pellerin comme Azoulay, ont souhaité, que les films contenant des actes sexuels réels, ne soient plus interdits aux moins de 18 ans.

        Qui osera poursuivre l’État pour proxénétisme, pour avoir subventionné « Love » de Gaspar Noé ? Je n’exagère pas si l’on reprend l’argument de base abolitionniste : interdire tout achat sexuel. Ces arguments devraient suffire à invalider cette loi, dans un pays normal avec des gens normaux.

  7. Il faut simplement lutter avec acharnement contre le proxénétisme mais c’est beaucoup plus compliqué surtout lorsque l’on ne veut pas vraiment s’en occuper. La prostitution a toujours revêtu de nombreuses formes et c’est le plus vieux métier du monde. Que les socialopes arrêtent de s’infiltrer dans nos slips. On ne les a pas élus pour cela….. Surtout qu’ils sont loin d’être exemplaires pour s’occuper de morale.

  8. Fabriquer des minets qui bien entendu ne feronT pas le poids contre les racailles, grâce à la dévirilisation de l’autochtone.

  9. Dans le domaine de la prostitution, il y avait UNE décision à la con qu’il ne fallait pas prendre et ils l’ont prise. Il est vrai qu’il est plus facile de s’en prendre au client lambda qui va chercher un moment de tendresse plutôt que de criminaliser le proxénétisme, négation absolue de la valeur humaine souvent pire que l’esclavage, pour envoyer les  » marchands de femmes  » derrière les barreaux pour vingt ans. Quand on connaît les méthodes utilisées par les mafieux d’Europe de l’est pour contraindre des filles kidnappées à la prostitution, je trouve, pour ma part, que ces salauds mériteraient largement d’être pendus !

  10. « On peut être certain, que le nombre de viols et d’agressions envers les femmes vont augmenter ».

    Surtout que c’est carrément plus cher d’acheter que de violer désormais, du point de vue judiciaire ! Enfin en tout cas pour les étrangers. Je pense que les violeurs de race blanche et non musulmans ont peut-être encore un dilemme quant à eux.

  11. La prostitution est vue sous l’angle de la femme qui se vend alors qu’il y a aussi beaucoup de prostitués hommes homosexuels ou travestis.

    C’est au moment où les salons de massage se multiplient que cette loi arrive. Voudrait-on favoriser ce nouveau réseau de maisons closes ?

    • Bien vu ! J’ai le même raisonnement pour les médicaments efficaces ancestraux donc sûrs et bons marchés qui ont été retirés du marché sous des prétexte mensongers évidents et sont remplacés par des principes moins efficaces. Diantalvic, mictasol, bleu de méthylène, Temgesic.

  12. J’aimerais partager une nouvelle. Ça vient de tomber. A propos des 72 vierges promises aux martyrs. rassurez-vous elles sont bien là a attendre. Sauf que! Il y a eu une erreur de typographie. Le i était de trop… Il fallait lire 72 verges. Je ne crois pas que cela ai une grande incidence sur le nombre de martyres musulmans, étant donné leur hypocrisie et leur perversion sans limite. Mais tout de même, ça devais être souligné.

  13. Je ne serrerai plus la main d’un député ni d’un haut fonctionnaire: 1500 euros pour saluer une péripatéticienne, c’est trop cher.

  14. Les hommes ont beaucoup plus de désir que les femmes … et les femmes beaucoup plus de plaisir par ailleurs … Du coup la gente féminine profite financièrement de cette situation injuste (et comment lui reprocher ?) … taxer les clients c’est vraiment du racket chariatiquement socialisant !! … Seuls les macs sont condamnables dans cette histoire de sexe (tarifée ou pas) entre deux adultes consentants !

    • Les femmes ont autant de désir que les hommes, mais elles sont plus malignes : elles ne paient pas ! 😛

      • Que SI elles paient !
        Renseignez-vous et vous apprendrez qu’il y a des hommes qui font les bals de retraitées pour les ramener chez elle et plus si affinité.

        Illustrer l’article avec les photos de deux *ouines… il fallait oser ! Je connais plus féminine.

      • On ne fait pas payer aux femmes le service qu’on leur rend car on est galants nous !!! 🙂

        • @ Torpillator

          Vous trouvez qu’elle s’était pas déjà assez foutu de nous comme ça ?

      • Quand je regarde la femme de certains bien nantis. Un exemple, celle de Donald Trump, je crois moi qu’elle paie. Elle paie de sa personne et très chère pour copuler avec cet Ouran-Outang maléfique et destructeur. Mais bon, ensuite je peut me tromper. Eh puis il y a des compensations je présume…

      • Elles ne son pas plus malines, elles profitent du fait que c’est la femelle qui attire la mâle chez l’être humain, et que la pulsion sexuelle est plus violente et stressante chez l’homme. Une actrice de X qui dans les années 80 avait pris des hormones mâles atteste que sa sexualité était devenue plus intense et impulsive, et d’autres femmes ont connu la même expérience.

  15. Qu’on arrête avec ça : il y toujours eu de la prostitution et il y a toujours eu des viols. Tant que la prostitution sera payante et les viols gratuits, ça ne changera pas.

    • Ton esprit est bien celui d’une femme!!
      Le plus beaux bijoux de la femme est le silence, mais elle le porte rarement!

    • Je ne suis pas sur de comprendre. Vous aimeriez mieux les viols payants et la prostitution gratuite. Moi je vote pour!

  16. Reprenons la réponse de Madame Rossignol à la question de Madame Pascale Crozon (comme par hasard députée socialiste) lors de la séance des questions au gouvernement du mercredi 6 avril 2016, 1 heure avant le vote de la loi pénalisant la clientèle de la prostitution:
     » Pour la première fois, une loi affirmera qu’on ne peut ni louer, ni vendre, ni acheter le corps des femmes ni d’ailleurs de quiconque »
    NI D’AILLEURS DE QUICONQUE.
    C’est une manière hollandesque de sortir de la GPA qui constitue l’achat d’un être humain.
    Les lobbies pro GPA se sont fait avoir.

  17. Ce que je ne comprends pas c’est le côté uniquement homme demandeur de sexe vis-à-vis d’une femme. Pourquoi pas. On oublie aussi, et pourquoi donc, la femme demandeuse de sexe qui paie, elle aussi. Il y a l’homme en demande d’homme, la femme en demande de femme, le ou la bisexuel(le), les sados masos, etc… Alors oui, je réitère ma question pourquoi uniquement homme versus femme ? La prostitution à mille visages, elle peut être plus ou moins soft. Une ou un call girl/boy de luxe ou une courtisane à l’Elysée quel est son statut ? Certains d’anciens présidents de la république se sont comportés en véritables gigolos, a-t-on poursuivi leurs femmes parce qu’elles étaient riches et en mal de notoriété ? La Stasi est-berlinoise a envahi ce qui reste de méninges chez certains de nos députains.

    • Celles qui payent son sur le bord de la strada depuis un moment;c’est pas de la prostitution, c’est de la pitié ou etre un dsk.

    • De toute façons, l’état et les pseudos féministe veulent castrer les hommes pour qu’ils deviennent inoffensif et obéissant!!
      De cette façon il n’y aura plus de guerrier pour défendre notre culture, nos valeurs et notre pays!!!!
      Encore une fois on veut nous lobotomiser!

      • trop tard c’est déjà fait. Il n’y a qu’a ouvrir la télé ou voir le résultats des élections…

    • Parce que c’est la minorité de féministes castratrices qui parle au nom des autres, sans oublier les cathos, à travers Le Nid. En France la majorité des gens est contre cette loi, et les femmes sont souvent plus tolérantes que les hommes, plutôt hypocrites de peur de passer pour client : les féministes radicales ne représentent que leur minorité microscopique, mais les socialistes se foutent de la majorité.
      Hollande n’aime pas les « sans dents », il ne veut que des « sans couilles » pour se sentir moins seul…

  18. Je suppose aussi que vous louez votre anus et votre bouche, tout votre corps pour offrir de la tendresse aux femmes seules, isolées, pauvres et misérables

    • Le problème est qu’il va y avoir prolifération de call girls de luxe et qu’elles graviteront sans subir de poursuites (ainsi que leurs clients…) dans les milieux riches et aisés. Elles seront intouchables à la différence des prostituées de rue ou des mères de famille, jeunes étudiantes qui se prostituent pour arrondir leurs fins de mois. Oui ce sont les pauvres qui vont encore trinquer. Les riches sont au-dessus des lois ! Il n’y a aucune intention de protéger les prostituées. C’est encore une manière d’asservir et créer de nouvelles inégalités par le fric. Tu as du pognon ? Tu peux t’envoyer en l’air ! Tu n’en as pas ? Prends du bromure !

  19. J’imagine que vous envoyez vos filles à l’Académie de la prostitution et que vous espérez qu’elles en sortiront major

    • Il y a aussi des femmes clientes, qui se paient des gigolos et avec le fric de leur mari ha ha ha bien qu’étant une femme je n’ai jamais rencontré de sainte, par contre des saintes nitouches OUI dont une qui a baisé avec un pote de son fils, il l’avait fait pour se payer une playstation 4 et s’en est pas caché sur facebook, le fils est dégouté au delà de toute expression et ses parents sont en plein divorce et tout le monde le sait

  20. ce gouvernement de choc de m… vient encore de frapper !
    Non il ne va pas poursuivre sans relâche les macros et autre mafias qui mettent en esclavage les femmes mais il s’attaque là où cela rapporte gros sans travailler : taxer le client!
    Taxer le client à une époque où la situation dramatique du pays amènent de plus en plus de femmes à se prostituer à cause DE CE gouvernement relève de la plus pure crétinerie . Je ne parle même pas des milliers de personnes qui préfèrent gagner leurs vies comme cela que de bosser comme un naze 8 heures par jour pour un smic de misère! De toutes manières il n’y’a pas de travail, même au smic…

    ce totalitarisme tous azimuts , pas un jour sans qu’une trouvaille est faite pour emmerder un maximum de français, devient insupportable !!!

    Pendant ce temps là on apprends que Ségolène Royal a ruiné les charentes poitou et que si ce département n’est pas mis en faillite c’est uniquement grâce à son regroupement avec 2 autres régions !

  21. Mais vous oubliez internet, et là le proxénétisme, que l’on combat ( dixit socialos) va redoubler , avec ouverture de sites à gogo et le tour sera joué.

    • Tant que c’est du proxénétisme ou de la prostitution par téléphone, c’est à dire « virtuelles » ça booste Orange & Cie.. Mais avec l’affaire Panama’s, ça va sûrement être plus difficile d’ouvrir un site en France, sous pavillon Caraïbes, et domicilié dans les Barbades.Où résideront les prostitué(e)s??

  22. Les puritains et autres pères et mères la morale sont les pires. Ils cherchent bien souvent à faire oublier leurs propres turpitudes, passées ou présentes. Souvenez-vous de Marthe Richard, qui a fait fermer les maisons closes en France, c’était une ancienne pute !

  23. Ben désolée, je ne suis pas pour sanctionner le client (quoique…) mais je n’aime pas votre phrase  » les hommes malheureux et pauvres qui souhaitent aller voir une femme, ne serait-ce que pour la toucher, avoir un peu de tendresse et de sexe… » comme si seules les prostituées pouvaient donner de la tendresse…les autres femmes n’en ont pas ?…
    et encore moins avec votre « avoir envie d’avoir du sexe, facilement et sans engagement », ni avec votre idée que les hommes « pauvres » n’auront plus d’amour (cela véhicule l’idée sordide que toutes les femmes sont intéressées).
    Mais passons.
    Non, ce qui m’ennuie vraiment, sans parler du fait que cet argent finance le grand banditisme, c’est que la prostitution ne soit rien d’autre qu’un esclavage. Pas vous ?…
    Les prostituées sont condamnées à être des esclaves, toute vie normale leur est refusée et d’ailleurs elles ne vivent pas longtemps et finissent souvent très mal. Y avez-vous pensé ? En France ! Au XXI ème siècle !

    • ben vouais mais c’est pas la religion çà avec j.c y a pas eu un truc comme çà ?.

    • « Comme si seules une prostituées pouvaient donner de la tendresse… Les autres femmes n’en ont pas?  »
      Alors Sophie, tout simplement la plupart des autres femmes ne donnent de la tendresse que par intérêt!!!!
      Si l’homme a de l’argent et une bonne situation…!

    • Non, elles ne sont pas des esclaves puisqu’elles se font payer.
      Ou alors il faut changer la définition de l’esclavage et dire qu’une caissière de supermarché (c’est un exemple) est aussi une esclave puisqu’elle fait un travail qui n’a rien de spécialement valorisant.

      • @Patrick
        Bien sûr que si un esclave peut être payé ! D’où tirez-vous une définition aussi fausse ? …

        • L’esclave est la propriété de son maître, celui-ci ne lui doit que la nourriture et le logement, c’est la définition généralement admise.
          Ce sont des prostituées elles mêmes qui, interviewées, ont dit avoir choisi librement cette activité et la préférer à un travail en usine ou en supermarché, car elles gagnent bien plus.
          Le mieux à mon avis serait que la France s’inspire de la Suisse, où la législation donne satisfaction à tout le monde, clients comme prostituées.

      • @Patrick
        Et aussi : vous n’êtes pas sérieux de comparer la vie de prostituée avec celle de caissière ! Avez-vous déjà essayé de vous mettre à la place des gens ?…

    • @ Sophie Durand

      Il y a beaucoup de prostituées volontaires sur internet notamment parmi les étudiantes ; elles sont sans doute hors de prix et peut-être même sélectives mais leur existence prouve que l’offre spontanée est possible en dehors de tout asservissement par des proxénètes.

      On sait d’ailleurs qu’il existe aussi des prostituées volontaires sur le trottoir qui revendiquent leur choix, même si leur proportion est difficile à évaluer et certainement réduite.

      Cette offre s’explique sans doute par le rendement horaire de l’emploi qui ne nécessite ni qualification ni effort, seulement une capacité de tolérance à autrui hors norme, mais facilitée par la multiplicité des contacts qui en divise la répulsion.

      Les hommes en situation d’échec social n’inspirent pas beaucoup les femmes, j’ai bien peur que ce soit un fait avéré, même s’il n’est pas un absolu, par contre, ceux-là sont bien en peine aussi de recourir aux prostituées, ou alors, c’est noël !

    • On parle des hommes qui par choix ou contrainte, momentanée ou non, choisissent un rapport sans engagement, pour autant, beaucoup de prostituées vous confirmeront qu’elles ont leurs petits habitués, avec des préférences pour certains qui pour le même prix bénéficient de faveurs qu’elles n’accordent pas à d’autres, des liens se sont créés entre putes et clients depuis quelques années, à l’annonce de cette loi, pour la contourner.

      Certains petits vieux, souvent veufs, reçoivent chez eux leur favorite, pour une petite journée pépère sans rapports sexuel, où ils mangent un morceau et regardent la télé, et il y a un attachement réel à la longue. J’ai des témoignages précis de ces dames, car je n’ai ni honte ni peur de leur compagnie et je les écoute, contrairement aux ordures abolitionnistes. La drague devient impossible dans une société où elle est condamnée et où les nanas virilisées deviennent de plus en plus possessives, les aventures sans lendemain, mon cul : elles s’accrochent.

  24. Le puritain…on lui enlève le riz…que lui reste t-il à consommer ?

    • Idéologue de la prostitution ! la prostitution existe et une femme en France est violée toutes les 7 mn
      La prostitution fait florès en Allemagne et ça n’a pas empêché les viols collectifs

      • entre mari & femme? c’est çà bien je pense que vous ete dans le bon; sinon çà me semble enorme !!

  25. Suite de mon message.
    Je suis donc d’accord avec votre texte, mais il y a une ligne de trop:  »et après le mariage pour tous (grand progrès pour l’humanité, parait-il) » car vous abordez là un sujet qui divise alors que nous devons tout faire pour rester unis. Si l’on sait que l’homosexualité est une caractéristique naturelle particulière, il est normal que tous les couples aient les mêmes droits. Je remarque que d’autres particularités naturelles sont persécutées: albinos par exemple, cheveux roux (le feu de l’enfer sur la tête), difformités, etc. Mais nos pseudo-religions sèment la zizanie, elles ont toujours fait les malheurs du monde.

    • Être unie ne veut pas dire accepter n’importe quoi car sinon on accepterait l’islam de m….!
      Et pour ma part ce n’est pas naturel, mais dû à un traumatisme pendant l’enfance!

      • Je suis contre le mariage Gay (f..k le pour tous), je serais pour, si ça s’arrêtais là. Premièrement je crois que l’homosexualité est naturelle. Elle existe et a été scientifiquement constaté dans beaucoup de groupes d’animaux. Il ne s’agit que d’une programmation de l’ADN inhabituelle mais répandus et qui peut être considéré normale. Toutefois, là ou je m’insurge c’est qu’ils élèvent des enfants. ÇA! Ça n’existe pas dans la nature et ça devrait le resté. Pour le reste ils peuvent se marier, divorcer, hérité du conjoint sans que la famille de merde s’en mêle. Ils pourraient également cesser de nous faire des démonstration de fierté incommensurablement déplacé, futile et dogmatique a outrance. Soyez qui vous voulez mais foutez nous la paix.

  26. Que vient faire cet article sur Riposte Laïque? Un tissu d’âneries!!!Comme si la virilité se résumait à la fréquentation des prostituées!

  27. Chacun devrait être libre et responsable de lui-même, mais cela ne plait pas à certains qui veulent nous transformer en moutons de Panurge suivant aveuglément le chef.

    Il suffit que les prostituées et prostitués soient entièrement libres de leur choix et c’est là qu’est le problème que nos gouvernants successifs ont été incapables de résoudre. Cette solution absurde prouve l’incompétence de ceux qui ont voté cette loi inique. Il faudrait la liste des votants (pour et contre) pour qu’on s’en souvienne!!

    Je suis donc d’accord avec votre texte, mais il y a une ligne de trop:  »et après le mariage pour tous (grand progrès pour l’humanité, parait-il) » car vous abordez là un sujet qui divise alors que nous devons tout faire pour rester unis.

  28. Ah. Les prostituées serviraient à la virilisation blablabla, ça ne tient pas la route un seul instant.
    Non, je ne vois pas en quoi les dégénérés qui courent les putes seraient à plaindre. 1500 euros d’amende ou 15 000 ça me va bien aussi.
    Perso et comme beaucoup je n’y ai jamais eu recours. Ce seraient plutôt aux femmes de me donner de l’argent en échange de mon corps d’albâtre ! – je rigole, quoique.
    Et de surcroit il parait que les morues tarifées n’ont pas de scrupules à se laisser souiller par la faune allogène… BEURK !!

    • je suis d’accord, le mari ( un exemple) qui va baiser une pute qui va accepter le ptit supplément pour baiser sans capote et va refiler la chtouille a leur femme méritent bien plus. mais il y a aussi bcp d’hypocrisie et de contradictions, comme dépénaliser r le racolage, c’est ridicule. Ces pseudo féministes a la marthe richard créent plus de problèmes qu’elles n’en règlent et feraient mieux de s’occuper de leur fesses. On dit souvent que les jeunes putes font les vieilles bigotes, ca en dit long

    • déjà rien que votre vocabulaire me laisse penser que vous êtes un gros imbécile ! morues, putes, vous vous trouvez beau et irrésistible…..pauvre mec ! ces femmes sont à plaindre quand elles sont dans les mains d’un souteneur ; certaines en vivent et çà leur convient ; là où est le problème ? le problème est que nous sommes incapables de supprimer les marchands de corps humains, vous parliez de morues, je parle de maquereaux ! et ceux qui votent les lois ne sont pas considérés comme des dégénérés et pourtant c’est une grosse clientèle !le problème est mondiale pour le trafic humain ! et vous ? quand vous allez baiser chez votre voisine quand votre épouse est partie chercher les enfants à l’école , accepterez vous de payer 1500 euros !

      • @Gartner,

        Primo, la vie sexuelle de ma voisine ne te regarde en rien.

        Secundo, c’est plus juste de s’exprimer en appelant un chat un chat. Une pute est une pute, point barre ;

        Je sais bien qu’aujourd’hui les chômeurs, les drogués, les putes, les « jeunes issus des quartiers » et tous les mahométans du monde sont des VICTIMES DE LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE, et si t’attends un peu encore, demain ça sera les terroristes de Daesch eux-mêmes.

        Des putes sont aux mains de souteneurs tu dis ? Ben qu’elles se comportent en citoyennes respectant l’ordre et qu’elles rencardent utilement la police, ce qui empêcherait les trafiquants de continuer leurs saloperies. Stricto sensu, en continuant leur bizness elles sont complices délinquantes.
        Ou mieux encore : qu’elles crèvent leur maquereau d’un bon coup de surin ni vu ni connu !

  29. ENCORE UNE LOI IMBECILE. NOS CHERS POLITIQUES ONT ILS PENSES AUX FUTURES VICTIMES INNOCENTES

    • Mais bizarrement les mêmes ne sont pas choqués par le statut de la femme et les diverses discriminations pratiquées à son encontre par les disciples toujours plus présents de Momo !
      Quant aux salles de shoot, sponsorisées par le contribuable. …
      On marche vraiment sur la tête

      • Pour répondre à AliceB, la prostitution est légale et encadrée en Allemagne. Les prostituées sont fichées,exercent dans des lieux précis et attribués, elles sont soumises à des visites médicales régulières et obligatoires. Le puritanisme imbécile que nous connaissons en France n’existe pas en Allemagne.
        Cette loi est tragique, elle va marginaliser un peu plus les filles qui sont contraintes de vendre leur corps au bord des routes et dans des conditions sanitaires déplorables. Les autres, celles qui ont accès à internet et ont un petit chez-soi, trouveront toujours une solution.
        Cette loi est tragique, car je n’entends à aucun moment que la lutte va s’intensifier contre les souteneurs violents et abusifs qui mettent sur le trottoir des filles parfois mineures qu’ils ont prises dans leurs filets.

        • C’ est peut’etre leurs copains enfin ceux qui pondent les lois.

      • sans oublier les stages de plonger pour « déradicaliser » de futurs electeurs ps

Les commentaires sont fermés.