Loi sur le renseignement : entreprise socialiste contre les libertés publiques !

Publié le 28 avril 2015 - par - 874 vues
Share

RI7Taubira Valls dictateursLa future loi sur le renseignement est une machine de guerre politique et non de défense des citoyens contre les terroristes. Un rêve pour les socialistes, et l’islamisme en est le fabuleux prétexte.

Fidèles à leur doctrine, ceux-ci vont se rapprocher du modèle Chinois dont je vous invite à suivre le parcours de la bonne pensée militante:

– Vous êtes célèbre, votre publication va devenir virale et critiquer le gouvernement: Alerte Police

– Votre publication contredit les décisions du gouvernement : Alerte police

Sinon et au mieux, c’est le chemin qui mène à la censure.

– Mais… si vous êtes célèbre, que votre publication n’est pas virale, qu’elle ne soutient pas des activités illégales, qu’elle n’encourage pas des manifestations et qu’elle ne contient pas de photos pornographiques, vous avez toutes les chances d’être en ligne.

Pour les autres, les Français moyens, les sans dent, les pékins de la base ou ceux d’en haut, tous ceux qui pensent mal, qui se rebellent, contestent, revendiquent et protestent, tous ceux qui n’ont pas de vestes à retourner, ni de langues modulables, vous allez être conduit à circuler en rang par deux, en direction des camps de la rééducation socialiste et des droit-de-l’hommiste, sachant que la bien pensance est et devra être votre avenir, de gré ou de force !  Histoire de vous apprendre ce qu’est le « Vivre ensemble » sans la douche, mais avec la gégéne. (La facture EDF sera remise à votre famille)

Pour les refroidis de la contestation, il restera tout de même bisounours, les dessins animés américains, la voiture, le foot et la mode en évitant les commentaires sur la composition des couleurs. Faire vos prières n’est pas encore obligatoire mais, celles-ci seront une preuve de votre bonne volonté de comprendre et de vous insérer dans cette France nouvelle.

Gérard Brazon (Le Blog)

Suivez le mode d’emploi.

L’internet dans la Chine communo-capitaliste.

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.