Loin d'être une chance, l'Islam n'a pas sa place en France

mariannemahometComment l’Islam qui fait le malheur des siens depuis 1436 ans peut-il être une chance pour la France alors que, jusqu’à preuve du contraire, il est la cause de tous les tourments des siens et de l’humanité ?Plus que les mots seule la vérité des faits qui prime. Or, tout en long de l’histoire de cette religion, qui passe pour être la plus grosse imposture de tous les temps,  rien n’atteste la contribution positive de l’Islam, tant en faveur des siens totalement figés dans leur immobilisme légendaire et qui roulent à contre-courant du train de l’histoire, qu’à l’humanité non-musulmane.
Une chance, disent-ils. Non, plutôt le malheur des hommes.

Dans le 9-3 le visage, de l’Islam en France ou de France ne laisse rien augurer de bon. L’Islam, qui est par définition le culte de la mort,  ne peut être que la tombe de l’humanité.
Une religion aussi totalitaire et liberticide, qui fait de l’état d’assujettissement et d’esclavage des hommes son premier pilier,  est en toute évidence antinomique avec les valeurs de la république et de la démocratie.
L’Islam n’est une chance pour personne, il est un poison mortel pour les peuples et les cultures. Pire que le napalm, là où il s’installe tout est morne plaine, inculture, misère économique et sociale, rendant impossible le développement humain et l’épanouissement personnel.
Les prohibitions  qui caractérisent cette religion ne sauraient donner raison aux laudateurs-propagandistes de l’Islam-une-chance-pour-la-France. Une religion qui se mêle de tout et qui interfère dans la vie des hommes n’est pas et ne sera jamais un catalyseur du bien-être matériel et de l’enrichissement intellectuel.
Comment une croyance qui multiple les obstacles en tous genres dans tous les domaines de la vie, peut-elle faire souffler le vent de changement sur la France ? Ce n’est certainement pas avec tous les freins religieux qui la caractérisent qu’elle va redonner des couleurs à ce pays qui marque le pas devant sa progression inquiétante. L’Islam est de nature hostile au changement et aux réformes, il n’y a qu’Allah qui est en droit de modifier le cours de l’existence de ses créatures. Le paradoxe avec l’Islam  est qu’autant il est iconoclaste, autant il veut statufier ses hommes.
Avec l’Islam, la France découvrira enfin le vrai sens de la paralysie. Elle aura ainsi tout le loisir de se familiariser avec l’interdiction de l’intérêt, la prohibition du planning familial, le bannissement des femmes, les mariages pré-pubères, les inégalités sociales, le travail des enfants, le racisme, l’antisémitisme, le djihad, le prix du sang, les crimes d’honneur, la loi de Talion, tout ce qui donne du sens à la loi barbare de la Charia.
Ce sera la fin du syndicalisme français, du pluralisme politique, de la démocratie électorale, de la liberté d’association et des revendications sociales.
Ces zélateurs aveugles de l’Islam aimeraient probablement que les mosquées remplacent les usines et les écoles de la République. Brûler toutes les bibliothèques de France pour qu’il n’y ait plus de tentation de lecture autres que le Coran. Fermer les théâtres et les galeries d’art pour les transformer en hauts lieux d’endoctrinement des jeunes. Et pourquoi  ne pas imaginer que la Basilique de Saint-Denis ne devienne un jour un centre d’études islamiques ?
L’Islam est un frein majeur au progrès humain. Avec lui, c’est la décadence et le déclin assurés. « En comparaison avec les protestants, les catholiques, les hindous et les juifs, les musulmans sont en général moins disposés à partager les credo du libéralisme tels que «la concurrence est bonne», «la propriété privée des entreprises doit être renforcée» ou encore «l’inégalité des revenus est nécessaire pour inciter à l’effort individuel». On peut dès lors se poser la question : dans quelle mesure l’islam est-il compatible avec une économie prospère au XXI siècle ? »

http://www.capital.fr/enquetes/economie/l-islam-est-il-un-frein-au-developpement-economique-610950

Il est clair qu’une religion qui développe chez ses fidèles des mécanismes psychologiques de fatalisme, d’absence d’esprit critique et d’initiative, et de résignation ne peut qu’être que la ruine des hommes.
Que peut-on attendre comme plus-values d’une religion qui exalte la mort, incite à la haine, glorifie le suicide et récompense le terrorisme? Plutôt vivre sous une dictature stalinienne que de vivre sous celle de l’Islam. Tout ceci pour dire combien l’Islam est le mal absolu.
Les agents de la propagande islamique auxquels je ne  fais pas l’honneur de citer leurs noms, synonymes de félonie, de haine de la France et de corruption, seraient mieux avisés de dire que c’est la France qui est une véritable chance pour les musulmans et qu’ils l’ont lamentablement gâchée en tuant la poule aux œufs d’or.
Si eux-mêmes ne se sentent pas mieux dans ce pays qu’ils vomissent tant, ils feraient mieux d’aller répandre leur poison là où la vie est un enfer pour les humains. Si plutôt que de faire la promotion de l’Islam en France ils vont faire celle de l’athéisme en Arabie Saoudite par exemple, j’imagine la fête que les Saoudiens leur feront à la joie  de tous les patriotes français qui en auront fini une fois pour toutes avec ces collabos infâmes.

Salem Ben Ammar

image_pdfimage_print

11 Commentaires

  1. mes ou va t on sen est fini de notre peuple a quand les français vont ils se réveiller ,il faut interdire toute ces mosquées et ces prêches contre nous .le gouvernement ne fera rien pour interdire l islam en France et je comprend pas ou ils veulent en venir .sa va être pire que sous l occupation hitlérienne FRANCAIS REVEILLEZ VOUS .

  2. Bien dit, monsieur Ben Ammar ! Qu’ils y aillent, là-bas, en Arabie » heureuse, faire du prosélytisme pour l’athéisme…tous ces abrutis gauchos , ils ne savent pas comme ils seront bien reçus ! Espérons que le peuple de France va faire le ménage et se débarrasser de tous ces collabos qui nous gouvernent…en apparence et en « sous-main »? C’est par là qu’il faut commencer, le reste suivra

  3. Tout n’est pas à rejeter complètement dans l’islam : le prêt à taux 0, je crois que je ne serais pas la seule à m’y engouffrer : on paie à crédit par manque d’argent, et il peut sembler injuste de rembourser plus que la somme prêtée.
    Le planning familial : si les femmes se faisaient moins avorter, on ne serait pas « obligé » de relancer la natalité française en important des pondeuses.

  4. Vos propos honorent l’islamophobe » que je suis, alors que je ne suis pas atteint par la phobie de l’islam qui est le mal qui gangrène les musulmans. Seul un sursaut des peuples peut faire prendre gorge à l’islam et ses collabos. Si les Français pouvaient penser moins aux vacances et plus qu’à la France l’islam n’aura plus sa place sur cette terre des lumières. Le cauchemar du Front populaire est de retour et je crains que la partie ne soit perdue. Les gouvernement sont ce que les électeurs sont. ils ne sont pas une anti-société. Le salut viendra des électeurs ou ne viendra jamais. Commençons par faire la révolution des urnes avant celles de la rue. Notre bulletin de vote est notre seule munition il ne dépend que de nous pour nettoyer nos écuries de ces tocards.

    • combien de sagesse et de bons conseils que Mr Benammar nous repette a chacun de se ecrits , pourquoi donc nos sont totalement aveugles ? font-ils expres ? ou ne pensent ils qu’a leur fesses ? je verrai bien Mr Benammar dans un poste clef dans le future gouvernement , avec des Messieurs comme lui , on sera sure de gagner et d’avancer .

    • je ne crois plus en une solution politique mais plus aux vertues insurrectionnelles dont l’histoire de france nous a habitué !

  5. Comme votre illustration fait du bien au moral ! j’étais ce matin à l’Auchan de Grammont près de Toulouse ; le bal des vampires en 4D ! des mioches outsides/insides. Je vais boycotter cette enseigne

    • En Arabie Saoudite , il y a un centre d’acceuil, avec 3 millions de place , tout pres de Lamecq, un village de tentes avec la clim et tout ce qui va avec , qu’ils prennent leurs musulmans , islamistes chez eux se sont leurs freres non

  6. Monsieur Ben Ammar, vous ai-je déjà dit que je vous aimais ? Non ? Et bien voilà qui est fait !

  7. J’ai lu aussi votre interpellation, geniale, est-ce que enfin on va grace a vous ouvrir les yeux des musulmans sur l’Islam,comme vous le dites un poison, je dis pour ma part que aussi le catholicisme m’a fait du mal moralement ,4 ans d’obligation d’ecouter et d’aller le dimanche a la messe , ca me gonflait ,et quand je me suis marie avec une protestante je suis OBLIGATOIREMENT passé à l’église , je suis catholique par obligation, pas par foi et conviction, la religion , c’est l’opium du peuple, et ca tue , et c’est pas moi qui suis a la base de cette citation

Les commentaires sont fermés.