Loiseau-Bardella : la Mort européenne ou la Vie française ?

Si vous la regardez et l’écoutez à la télé, vous avez intérêt à avoir à côté de vous un bon copain costaud et un canapé moelleux, car sûr, vous allez vous effondrer et piquer un roupillon de plusieurs heures. Et quand vous allez vous réveiller, ce sera plus fort que vous, vous vous mettrez à chialer comme une madeleine. De la pure neurasthénie ! Nathalie Loiseau, elle me fait vraiment de la peine finalement : on dirait une bonne sœur avec son visage blafard, pleine de la nostalgie d’avoir quitté son couvent. Car, comme ses idées appartenant au XIXe siècle, elle sent le renfermé, pour ne pas dire le moisi, la Madonna de Macron. Elle a beau s’efforcer de mettre de la naphtaline dans tous ses discours, ces « salopards » de populistes bouffent chaque jour toujours plus son électorat comme les mites bouffent les vieux draps de lin empilés dans la vieille armoire de campagne qui n’a plus été ouverte depuis trop de nombreuses années. Mais quelle puce a donc piqué Macron pour choisir une tête de liste pareille ? Il a dû croire, avec la suffisance qui le caractérise, que cela allait passer comme une lettre à la poste ! Mon Dieu ! que tout cela est pitoyable.

Par contre en face (je ne parle pas de tous les autres qui sont là juste pour nous empêcher de retrouver nos vraies racines en Europe), c’est l’opposé auquel on assiste. Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement National, a 23 ans. Vous vous rendez compte ? 23 ans ! Il y a quelques temps encore, il était adolescent. Et voyez avec quelle verve il s’exprime à la télévision, quelle belle humeur, quelle assurance, quelle intelligence ! Il n’y a pas à tortiller, il est bien le jeune premier de la politique. Il n’y a que lui d’ailleurs. Avec son sourire juvénile, jamais il ne s’emporte. À la méchanceté à peine voilée de ses interrogateurs, il répond par un trait d’humour ou une pirouette toute aristotélicienne. On se demande comment, en si peu d’années, il a pu acquérir cette maturité politique propre à un homme de 40 ans et encore… Et puis physiquement, il a de la classe. Sûr qu’il va attirer vers le Rassemblement National des milliers et des milliers de jeunes femmes saines. Bref, Jordan Bardella, c’est le bleu de la Méditerranée avec ce soleil éblouissant dont on a tant besoin dans ces temps de grisaille musulmane et de démagogie macronienne microbienne.

En tous cas, entre aller à un enterrement et une fête populaire avec plein de jeunes, bruyants et fous de la France, pour moi, il n’y a pas photo : je choisis là où on chante et où on danse l’espoir de la France… qui dimanche soir c’est certain, va commencer à se retrouver !

Philippe Arnon

image_pdf
0
0

13 Commentaires

  1.  » Loiseau-Bardella : la Mort européenne ou la Vie française ?  » Parce que vous parvenez à voir une vie française en restant dans l’UE comme le propose Bardella ???
    Vous êtes fatigué .

    • Mais vous êtes sourd ou vous fumez la moquette Mr spartac…Bardella parle d’une europe des nations comme voulait le grand Charles, allez couchez, a la niche pauvre de vous je vous plains. oui vous êtes très fatigué.

  2. Bravo à vous lire M.Arnon,quand à Mme l’Oiseau elle est comme le personnage de son président Macron normal qui ce ressemble s’assemble cela ne pouvait pas étre autrement,regarder tous ce du PS ,du centre et des opportunistes LR ils ne pouvaient pas faire autrement que de rejoindre la macronie,ils sont aussi nul que lui.

  3. c est bien connu l histoire nous le prouve , les traitres choisissent la mort de leur semblables (surtout les gauchistes).

    • Et Bardella choisit la mort de la France pour préserver l’U.E. comme lui ont demandé les maîtres de macaron .

  4. Sitôt le vote FN confirmé et renforcé , la poussée nationaliste integrale se mettra en branle contre le régime Totalitaire du PS et contre ses commissaires et ses électeurs immigrés allogènes et cosmopolites ..Le combat francais et européen retrouvera tous son sens

  5. Elle a dirigé l’ENA avec une gestion catastrophique et c’est celle là que macron le banquier a choisi (mdr) et cerise sur le gateau 8jours avant les europeennes il invite a l’élysée un super phylosophe du nom de BHL ….manque plus qu’attila l’euthanasieur
    Soit il se fout de notre gueule ,soit il vit dans un cocon ou seul comptent les chiffres sans s’informer de qui est qui et qui a fait quoi !!!

    • Mais tout ça est normal, qui se ressemble s’assemble. Elle avec une gestion catastrophique ne pouvait que plaire au désastreux ministre Macron, parti avec un bilan CATASTROPHIQUE. Il est tellement imbu de sa personne qu’il n’a même pas fait le point sur ses deux ans calamiteux et poursuit ses conneries avec sa morgue habituelle !

  6. ‘Quelle puce a donc piqué micron…?’ sûrement aucune, il a formé un parti à partir de transfuges et un ramassis de lumières à faible rayonnement.
    Il a une telle opinion de lui même qu’ils pensait sûrement pouvoir faire le travail à lui seul ses troupes aux ordres n’étant que fusibles et exécutants.
    Et comme il est plus facile de briller lorsque l’on est entouré de co…rds, il a imaginé qu’il serait facile de blouser un peuple d’abrutis manipulé depuis quarante ans par ses prédécesseurs.
    Il a dû penser que le volatile ex directrice de l’Ecole Nationale des Anes passerait comme lettre à la poste lorsqu’il n’y a pas de grève.
    Sauf que quelques empêcheurs de tourner en rond se sont manifestés depuis six mois et ne rentrent toujours pas dans les rangs. Plus que deux jours pour voir…

Les commentaires sont fermés.