Londres continue de s’islamiser : appel à la prière pour le ramadan sur Channel 4

Publié le 8 juillet 2013 - par - 1 735 vues
Share

Le ramadan approche. Nous allons revoir les médias nous ressasser les mêmes louanges du ramadan et nous servir le « même plat » année après année : « C’est le mois du jeune et de l’abstinence, le mois du sacrifice, le mois de la générosité, le mois du pardon etc … » Et, toujours, ils occulteront autant que possible le descriptif du revers du ramadan : qui est aussi le mois des dépenses, le mois de la gabegie, le mois des indigestions autant alimentaires que cultuelles, le mois de m’as-tu vu, le mois des troubles du sommeil, un mois de dangers pour les musulmanes enceintes, le mois de la baisse de la vigilance dans les entreprises, le mois de la violence contre les non-musulmans, et la liste n’est pas exhaustive. En tout cas, la nuit tous les chats sont gris.

Voilà que les Britanniques inventent un accommodement inhabituel et discutable que vient de mettre à exécution la chaîne privée britannique Channel 4.  A partir du début du ramadan, mardi prochain, 9 juillet,  et pour la première fois dans l’histoire de la (très) Grande-Bretagne, l’appel à la prière (adhân أذان) sera diffusé en direct pendant le mois du « jeune ». Et aussi des émissions sur la religion musulmane, sur la vie quotidienne des musulmans, leur pratique du culte. Motif à demi-révélé : narguer « les milieux britanniques « extrémistes » et les « mouvements opposés à l’islam et aux musulmans et qui amalgament terrorisme et islam ».

Ralph Lee, un des principaux responsables de la chaîne, a déclaré que « le mois du ramadan est un fait marquant dans l’agenda musulman. Il va attirer l’attention des téléspectateurs d’une façon plus importante que la couverture des cérémonies du 60e anniversaire de la montée sur le trône de la Reine Élisabeth ». Il confirme que la chaîne 4 sera la première (quel honneur !) à diffuser l’appel à la prière en live et quotidiennement, pour une durée de 3 minutes, le matin et le soir à la rupture du jeune, en synchronisation avec les appels des mosquées de Londres et d’ailleurs. La chaîne a engagé pour la circonstance un muezzin d’origine asiatique, Rashid Khan, ancien rugbyman professionnel, pour faire de ce ramadan « A Very British Ramadan ». « La majorité des gens en Grande-Bretagne », reprend ce responsable de la chaîne « ignorent l’importance de la piété et le sacrifice de soi » que manifestent les musulmans pendant le ramadan.

Quand il a été interrogé à propos des réactions de la rue britannique sur cette démarche, il a répondu : « Sans doute la chaîne affrontera-t-elle des critiques pour avoir focalisé [son action] sur une minorité religieuse de la société. Mais c’est le rôle que nous nous donnons en ouvrant l’espace devant les alternatives et les groupes marginalisés ». Il a rappelé que « les programmes de la chaîne s’adressent principalement aux jeunes car l’âge de la moitié des 3 millions de musulmans en  Grande-Bretagne ne dépasse pas 25 ans.

En septembre 2012, la chaîne 4 a été fortement critiquée par des milieux islamiques pour avoir produit un feuilleton-documentaire sur l’histoire de l’islam qui a été considéré par certains comme ayant fait du tort. On a aussi reproché à la chaîne son  scénariste-historien, Tom Holland, qui n’est pas musulman mais laïque. Bien sûr, la chaîne s’est soumise au diktat après avoir  reçu dès le premier épisode 1.200 lettres de protestations de spectateurs. Elle a déprogrammé tous les autres épisodes.

A propos de ce programme de promotion de l’islam et de son ramadan, Channel 4 a déjà reçu des commentaires [non publiés] de la part des téléspectateurs et a jugé opportun de délivrer une réponse globale  dans la langue du Sheikh spear bien sûr.

  Bernard Dick

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.