L’Ordre des médecins intente un procès politique contre le Pr Perronne

Attaques contre le Pr Perronne : l’Ordre des médecins se politise. Personne n’est hors de portée de la politique partisane de l’Ordre des médecins qui se prend pour le bras armé de la justice macronienne.

Il s’agit d’une leçon de post-démocratie partisane contre le corps médical. Les médecins de ce monde partisan ne sont à l’abri d’aucune procédure, pas même la plus humiliante, telle que la désacralisation du serment d’Hippocrate. Le plus préoccupant est que cette procédure est le fruit du cas particulier fait aux personnages compétents, toujours très populaires, du Pr Perronne et du Pr Raoult, irrévérents, honnis par les médias collabos pour la propagande des faux vaccins et, éventuellement, candidats au prix Nobel d’éthique !

Cette persécution du Pr Perronne, cette mesure est à interpréter comme une vexation, comme le fruit d’une persécution politique d’un Ordre des médecins dont les institutions sont en voie de corruption avancée.

C’est un très mauvais signal de l’arbitraire partisan de l’Ordre des médecins !

Soutien total au professeur Christian Perronne. Pour la dissolution de l’Ordre des médecins ! Le 13 septembre prochain, le professeur Perronne est convoqué devant le Conseil de l’Ordre des médecins au cours duquel il risque la radiation. Quand on connaît le parcours du Pr Perronne et la réputation sulfureuse du Conseil de l’Ordre, on ne peut que se scandaliser d’une telle convocation ! (a-droite-fierement.fr)

Le Conseil de l’Ordre des médecins a
encore frappé. Le 13 septembre, le
professeur Perronne devra se rendre devant la chambre disciplinaire du conseil régional de l’Ordre des médecins d’Île-de-France. Il est convoqué en raison de ses propos sur la gestion calamiteuse de la crise sanitaire par les autorités, pour avoir dénoncé la pénurie de masques, dénoncé les faux positifs des tests covid et leur manque fiabilité, et pour s’être indigné du lobbying des laboratoires. Pour ses prises de position, le 
professeur Perronne risque de se faire sanctionner voire radier de la profession ! Lui qui a dédié sa vie à la médecine ! Lui qui a travaillé sur la politique vaccinale de la région Europe pour l‘Organisation mondiale de la santé, qui a travaillé pour l’Institut Pasteur, qui a présidé la Fédération française d’infectiologie, qui a présidé des groupes de travail à l’ANSM, qui a travaillé pour le Haut Conseil de la santé publique, etc. Mais surtout, lui qui combat depuis le début la mascarade du gouvernement dans sa gestion du covid et sa politique absurde de vaccination massive.

Que serions-nous sans l’intervention de personnalités comme le Pr Perronne et le Pr Raoult ? Sans l’intervention des professionnels de santé qui osent élever la voix contre les dérives du système quand tant d’autres se couchent par peur de rétorsions ? En convoquant le Pr Perronne, le Conseil de l’Ordre des médecins démontre une nouvelle fois qu’il est une « machine politique » aux ordres du ministre de la Santé.

Son but : réprimer la dissidence, tuer la liberté d’expression, imposer ses vues aux soignants.

Le Conseil de l’Ordre ne devrait-il pas s’inquiéter de la corruption de plus en plus généralisée dans le monde de la santé ? Ne devrait-il pas demander des comptes aux conflits d’intérêts des médecins liés aux laboratoires pharmaceutiques ? Et à ceux qui défilent depuis deux ans sur les plateaux de télévision pour faire la promotion des vaccins anti-covid mais qui omettent de déclarer leurs liens d’intérêts avec les labos ?

Une nouvelle fois, cette convocation prouve qu’en France il est dangereux d’avoir un esprit critique. Il est urgent de soutenir le professeur Christian Perronne, un des épidémiologistes français des plus brillants, honoré comme tel par ses pairs pendant des décennies mais aujourd’hui voué aux gémonies car il s’oppose à la parole officielle pour la promotion des vaccins anti-covid ! Il est temps de dénoncer la dérive totalitaire de l’Ordre des médecins. Un Conseil de l’Ordre qui ressemble surtout à un Conseil “aux ordres” du pouvoir en place et des
prescriptions dictées par les lobbys pharmaceutiques. Et ce ne sont pas des accusations en l’air.

Elles reposent sur un rapport à charge de la Cour des comptes paru en décembre 2019 qui relève de nombreux manquements dans le contrôle des contrats entre médecins et industriels et
une faible implication de l’Ordre des médecins dans l’accès aux soins. La Cour de compte a pu observer qu’aucun rappel à l’ordre n’a été émis par le Conseil de l’Ordre concernant les conventions entre les fabricants de médicaments et les prescripteurs… aucun ! (page 33) Lorsque le journal Le Monde a souhaité enquêter sur ces relations troubles en mars 2019, le Conseil national de l’Ordre des médecins a refusé de communiquer sa base de données contenant les contrats conclus entre les laboratoires pharmaceutiques et les médecins. Les fonds dédiés à l’aide aux médecins en difficulté ont été attribués majoritairement aux conseillers ordinaux (soit les dirigeants du Conseil de l’Ordre) ou au président national lui-même, qui aurait touché jusqu’à 10 000 € par
mois (pages 15 et 16) alors qu’il est censé exercer sa fonction bénévolement.

Le professeur Henri Joyeux (chirurgien cancérologue), pour ses positions concernant la politique vaccinale en France, subit les foudres de l’Ordre des médecins depuis le 1er décembre 2016. Un véritable feuilleton judiciaire qui dure depuis près de cinq ans et dont le but est de le radier. La pensée unique semble être plus que jamais de mise dans le monde médical. Une pensée unique dictée par un Conseil de l’Ordre défaillant au plus haut point.
Il est grand temps de faire porter notre voix contre ce non-sens !

Cette persécution du Pr Perronne et du Pr Raoult s’inscrit dans le style du « sorti de nulle part. »

Le Conseil de l’Ordre va devoir répondre à la perplexité du public, face à une mesure sans précédent. Cette fois, la ficelle du scandale renouvelé des révélations sur la corruption des médecins pro-vaccins anti-covid est trop grosse. Et comment effacer ce sentiment diffus de république bananière ? La persécution du Pr Perronne et du Pr Raoult est un épisode de la post-démocratie qui s’installe à pas accélérés en Occident.

La justice ordinale, pour qu’elle soit justice, doit s’articuler comme la science sur la base du doute, de la causalité, de l’expérience et de la preuve. Ce n’est pas anormal, dans le contexte de corruption systémique de la Macronie vulgaire, que si la justice se politise, la justice ordinale suive. (a-droite-fierement.fr)

La Légion d’honneur du professeur Perronne ! (Alain Tranchant, pour France Soir) Le Pr Perronne devant la chambre disciplinaire du Conseil régional de l’Ordre des médecins d’Île-de-France. L’ancien chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Garches savait que la pandémie de covid-19 était gérée en dépit du bon sens, en laissant les médecins traitants privés des bons vieux traitements, « pas assez chers, pas assez chics », au profit de prétendus vaccins, en phase expérimentale, utilisés à très grande échelle !

Et cela, sans même prendre en compte les effets indésirables et les décès qu’ils engendraient.

Le professeur Perronne n’était pas seulement un praticien et un enseignant respecté. Il était aussi, il était surtout l’homme qui avait géré les crises sanitaires sous trois présidents de la République successifs : Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Décidant de peser dans le débat public, il pouvait caresser l’espoir d’être entendu. Le Pr Christian Perronne a écrit deux livres qui ont contribué à ouvrir les yeux des Français qui doutaient du discours officiel et du bien-fondé des choix opérés par le pouvoir politique, à l’instigation du soi-disant Conseil scientifique. C’était son devoir. Il l’a accompli au mépris des critiques et des sarcasmes de nombre de ses pairs. Le professeur Perronne a agi avec courage, car il en faut pour entrer en résistance contre le système corrompu des labos. Il s’est levé pour porter une voix forte contre l’information faussée à sens unique. Il a agi conformément au serment d’Hippocrate et dans le droit fil des très hautes fonctions qu’il a assumées en France, mais également au sein de l’Organisation mondiale de la santé.

« Ils m’attaquent car ils ont peur ! » C’est bien là l’honneur du Pr Christian Perronne.

Avec Éric Zemmour : Nous devons reprendre le contrôle de notre pays !

Source : France Soir et a-droite-fierement.fr

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print
26

37 Commentaires

  1. T.M.N. : Si vous me le permettez, j’aurais une suggestion à faire : Le jour de sa convocation il faudrait que des dizaines de personnes s’imposent pour accompagner le Pr PERRONNE devant le soit disant Conseil de voyous. Que ferait ce dernier face à une masse de citoyens venue demander des comptes aux récipiendaires de cet « ordre » de Vichy ? Parisiens : SVP faites le.

    • Conseil de voyous 🥳🥳🥳🥳🥳👍👍👍👍👍👍😇😇😇😇😇

    • Je suis d accord pour escorter ce saint homme face à des escrocs qui menacent nos vies

      • à peripathos : Je ne sais où cela doit se passer – J’ai juste eu cette idée qui m’apparait légitime au regard de ce que nous avons vécu et de l’absence TOTALE de résultat, ce qui était à prévoir ; raison pour laquelle je ne me suis pas fait picouser – Enfin, dans ma 75 ème année, vivant loin de Paris et Ile de France je ne suis pas en mesure de me rendre en ces lieux, et croyez bien que je le regrette vivement. Peut être Thierry M.N. serait-il en mesure de dire où cela doit se passer ?

    • Très bonne idée. Elle pourrait être représentée par Riposte Laïque/ Résistance Républicaine. Inutile de compter sur des individus. Seuls, isolés, démoralisés, ils n’iront pas.

  2. L’ordre des médecins s’était déjà illustré , lors de l’affaire du sang contaminé, par un silence glauque et un comportement étrange. Son action actuelle pendant le covid est la continuité d’une servilité absolue au pouvoir en place, de l’appareil administratif de cet ordre professionnel !

  3. L’Ordre des inoculateurs EM intente un procès politique … C’est vrai, cet ordre est très visiblement corrompu jusqu’à la moelle ! « En reste-il UN SEUL de bon ? » (Leurs adeptes REFUSENT des prescriptions d’antibiotiques efficaces et d’AINS…)

  4. j’ai pas lu et je m’en fou Perronne est un type bien.Les autres des ordures qui tous les matin sprennent leur serment d’hypocrate pour se torcher.

  5. Tous les médecins savent les dangers du (vaccin) covid et on l’ordre du conseil de ne rien dire ! Vu qu’il y a des effets secondaires cela leur fait des clients potentiels en supplément !Dieu a dit dans la torah « c’est moi qui fait vivre, c’est moi qui fait mourir » voilà pourquoi les juifs choisissent l’art de guérir pour le pognon aussi ! Antisémite ?Non

  6. Le professeur Perronne paiera pour tous les autres. Ces salauds veulent faire un exemple. Comme pour le Docteur Garetta, pour dédouaner ces ordures de Fabius, Dufoix, Hervé….le serment d Hippocrate devenu serment d hypocrites…par pour tous. Ceux qui ne se sentent pas concernés devraient se rassembler en masse ce jour là pour apporter leur soutien au professeur Perronne. Il faut dissoudre d urgence ce conseil de l ordre.

  7. L’ordre des médecins, encore un bidule comme les politiques français aiment, des gens payés sur le dos de nos cotisations et qui ne servent qu’à servir les mafieux qui nous gouvernent. Cet ordre ne sert pas à aider les médecins mais sont des représentants des labos donc comment se faire un pognon de dingue sans rien branler.

  8. Soutien au Professeur Perronne à sa place je ne me présenterais pas à leur convocations on connait sa réputation, son travail fourni durant sa carrière il n’a plus rien à prouver
    DISSOLUTION DE L’ORDRE DES MEDECINS CREE SOUS LE GOUVERNEMENT PETAIN TOUS POURRIS

  9. Bonjour . L’ordre des médecins est contre Monsieur Le Professeur Péronne pourquoi ? tout simplement parce qu’il a raison et que l’ordre des médecins ne veut pas passer pour des idiots et faire voir au monde leurs bêtises et surtout qu’ils ont touchés du fric , c’est uniquement pour cela . Tout comme pour Monsieur Le Professeur Raoult ?

  10. Ce qui est inacceptable dans cette affaire est le fait que de telles institutions (ordre des avocats, des médecins etc) – alors connues pour leur sérieux et leur indépendance – démontrent qu’elles sont aujourd’hui aux ordre du pouvoir. Qui peut dès lors leur faire confiance : elles ont perdu tout crédit en matière d’appréciations libres de faits (plus ou moins délictueux) relevant de leurs compétences.

  11. tous les médecins, dignes de ce titre, devraient se révolter contre leur ordre qui oublie qu’ils ont prêté le serment d’Hypocrate : soigner en LEUR AME ET CONSCIENCE. Donc, dans cette société il n’existe plus d’âme ni de conscience ????? malheur à eux !

  12. Il faut attaquer en justice ce conseil de « l’ordre » ( du désordre ) instrumentalisé et constitué de sacs à mmmm stipendiés

    • avant de vérifier s’ils sont FM ou Juifs commencez donc par vous demander quelle est leur idéologie: Bolcheviques comme ceux du GODF ou du CRIF ou progressistes comme les putes macronistes

  13. soutien à cet éminent professeur qui a le tord d’avoir raison face à la meute inféodée aux labos. qui déshonore la profession

  14. C’est ça le CON seil de l’ordre des médecins ?….Je trouve que ça manque terriblement de couleur et de féminité ce machin :DIVERSITE!

  15. Pas sûr qu’Eric Zemmour apprécie de se voir mêlé à cette affaire, lui qui a soigneusement évité de critiquer le gouvernement sur sa gestion du covid et encore moins d’émettre le moindre doute sur les injections (il a même dit s’être fait « vacciner », démontrant combien il a soutenu la propagande officielle).
    Il y avait là pourtant une belle carte à jouer, car même s’il a opportunément changé de position sur le passeport vaccinal, son absence totale d’intérêt pour le sujet lui a coûté bien des voix.

    • à Serge : Fervent soutient de « Z » dès la 1ère heure, je vous le confirme : Sur ce point je suis entièrement d’accord avec vous – Il a fait une faute lourde de conséquences – Pour le moins il aurait dû en parler pour éclaircir sa position – Il n’est pas Médecin (moi non plus), mais je suis un antivaxxxx de la 1ère heure également – Ensuite, j’ai vu les dégâts causés dans ma propre famille, dont une petite nièce de 15 ans qui va se trainer un « effet indésirable » catastrophique à vie…

      • Revolutionem et Serge
        Pas d’accord ! Je crois avoir compris que Z avait une position assez équilibrée dans cette histoire de vaccin où le doute était permis et où la santé était instrumentalisée par le politique On était dans la confusion la plus totale médecins ou non et dans un climat de peur entretenue .
        Il me semble qu’E.Z. était pour la liberté de se faire vacciner ou non ET la liberté , pour les médecins de prescrire des traitements ( même si non validés dans les règles de l’art ) . Réticent pour CETTE vaccination , à titre personnel , mais non « antivax » je prônais la liberté individuelle . Dans cette ligne , le candidat de RECONQUETE était contre l’interdiction d’exercice scandaleuse des soignants non vaccinés

        • à peripathos : Je lis vos arguments, mais ils ne me font pas changer d’avis ! Pour ma part, je suis évidemment très attaché à la LIBERTE de chacun – Néanmoins il n’en demeure qu’un conseil même appuyé vaut mieux qu’un silence complice – Hors, il n’était pas nécessaire d’être grand clerc pour se rendre compte de l’embrouille (pour le moins !) – Absence de l’AMM, refus des labos d’assurer leur responsabilité juridique endossée par les états, impossibilité durant des mois de connaitre la composition de cette mer.., bref, vous connaissez tout ceci aussi bien que moi !

  16. la corruption gangrène peut être le Conseil
    quand on sait qu’harry, Meghan, andrew copinaient avec Epstein, tout est possible

  17. L’ordre des Diafoirus est une vérole infâme dont il faut se débarasser au plus vite. Signez la pétition de Florian Philippot

  18. je croyais naivement que toutes les lois de vichy avaient été abrogées en 1945

    • Ben non « PAT » – Le Conseil de l’Ordre » en est bien issu – Et lorsque l’on sait pourquoi il a été créé(*)… il est encore PLUS SCANDALEUX ! ((*) Pour que les médecins signalent aux autorités Allemandes les personnes qui entrent à l’hospital, et particulièrement celles blessées par armes….))

  19. Les idées de Zemour et Philipot sont très bonnes mais malheureusement ils sont desservis par leur physique. Il faut imposer quelqu’un avec du charisme et une stature ayant le même discours. Beaucoup de français en ont marre de ces tronches de ratés. On dirait que la politique est le refuge de tous ceux qui prenaient des baffes à la recré.

Les commentaires sont fermés.