Lorsque l’étoffe humaine change

Bas-relief illustrant l’Exil des Judéens à Babylone exposé au musée d’Israël à Jérusalem ©Getty – Frédéric

Les rescapés juifs des camps de concentration nazis et les dhimmis des pays arabes, à leur descente sur les rives de l’État naissant d’Israël, différaient de tous ceux que nous voyons aujourd’hui.

Comme le dit si bien le bien-pensant – la faim, la misère, la crainte, la mort – tout ce cumul est passé par là et a donné naissance à une génération décidée, brave, téméraire, que plus rien n’effrayait.

Le juif d’hier, après tant de misères, était prêt à payer le prix du sang pour accéder à un refuge sécurisé… Ce juif était bâti moralement et physiquement pour combattre, pour faire front à tous les obstacles qui émergent sur sa route. Ce juif ne craignait ni les marécages, ni la malaria, ni la terreur, ni la mort qu’il a frôlée tant de fois. Inconsciemment et à son insu, il s’était confectionné un bouclier pour parer à toutes les attaques, naturelles et/ou autres.

Ces vétérans qui arrivaient en vagues ininterrompues sur les terres pelées de la Palestine savaient dans quel guêpier ils allaient poser leurs pieds et ne le craignaient pas. Ils avaient connu tant de mal qu’ils s’en sont sortis immunisés, lorsque pour survivre, ils devaient mentir, tricher, voler, et pire encore, lorsque sous la menace de mort, ils étaient contraints de mener leurs frères à l’abattoir, ou de les enterrer dans des fosses communes.

Ces hommes-là étaient des lions,  des soldats imbattables, la douleur et les intempéries avaient aiguisé leurs sens. « Morts pour morts », autant se battre avec dignité, se disaient les révoltés du ghetto de Varsovie.

Cette génération d’hommes était celle qui avait combattu l’invasion des armées arabes et les avait vaincues. S’il y eut un miracle, il était majoritairement dû aux capacités de résilience de ces hordes en quête du pays de leurs ancêtres.

Étaient-ils juifs ? Ou bien n’étaient-ils juifs que de nom ? Peu importe en vérité. La vie, seule, compte. L’Israélien s’est attelé à construire son refuge, son foyer juif… Il n’avait pas eu assez de temps pour façonner un État sur n’importe quel modèle, n’importe quel régime, il copia celui des Britanniques. Il briguait une identité, une reconnaissance, une viabilité qui lui permettrait de regagner un peu de cette dignité piétinée durant plus de deux millénaires par tous ceux qui se disaient les plus justes, les plus forts et les plus implacables, pour ne pas dire impitoyables.

Et il a réussi.

Au fil des ans, le succès lui a fait oublier son passé, ses luttes, les discriminations, la traque, la fuite, les camps de concentration, les morts dans le silence de la connivence… Il devint le héros du Moyen-Orient. Celui devant lequel aucune armée ne résiste.

Il a élevé ses enfants dans l’opulence, dans le déni presque total d’une époque macabre, déni de ses racines, de sa foi, s’il nourrissait encore quelques bribes… Il faut que cet enfant ait tout ce que je n’ai pas pu avoir,  se répétait-il : un toit, un repas, une identité, un refuge… Et c’est ainsi que la faille s’est créée. Et l’étoffe humaine s’est ramollie ; le juif d’antan a disparu.

Il y eut une amorce de confrontation tacite entre les juifs pratiquants/religieux, et ceux qui se disent laïcs, agnostiques. Il y eut ceux qui voulaient que leurs enfants ne conservent rien de leur judaïsme. « Il faut les élever comme des goyim – Comment peut-on croire encore en le Dieu d’Israël qui a permis la Shoah ? Où était-Il lorsque les nazis tiraient sur les bébés juifs ? Et tant d’autres accusations… tant d’autres blasphèmes.

Le juif n’a en réalité, rien compris. Il revivait l’époque des juges de son histoire, si seulement il avait pris connaissance de son existence.

De tout temps, les juifs d’Europe s’étaient appliqués à effacer leurs racines juives. Certains avaient poussé l’affront jusqu’à changer de nom, refuser la circoncision, manger du non casher, ignorer les prières, la foi, les lois… Ils étaient en vérité des goyim, parfois affublés d’un nom juif. Leur passé, ils l’ont nié. On en compte des millions comme eux, éparpillés de par le monde, affichant un athéisme virulent, œuvrant sans vergogne contre l’existence d’un État juif, que ce soit en son sein et/ou en dehors de ses frontières… Il y a même ceux qui ont sciemment oublié qu’ils avaient, il était une fois, appartenu à cette caste.

On fait place nette. C’est meilleur, c’est souvent même nécessaire.

Pourquoi donc la gauche politique laïque israélienne est aux prises avec la droite politique, qui elle aussi est en partie laïque ?

Le parti de gauche préconise un État pour tous ses citoyens. Un État laïc où toute trace du judaïsme doit disparaître. Il n’a jamais voulu croire à l’efficacité de la démographie, celle qu’Arafat n’avait jamais oublié de vanter. Le parti de droite n’est pas réfractaire aux convictions de la gauche à la seule différence qu’il exige la pérennité d’un « État juif ». La droite en principe se contredit. Pour la pérennité d’un État juif, il faut maintenir le judaïsme, ses emblèmes, ses lois, ses coutumes. Maintenir une démographie juive absolue. Or, l’homosexualité n’a aucune place dans le judaïsme. Pourtant, la droite l’accepte et même est très active dans son implémentation. Le trafic, le commerce et l’activité régulière doivent être maintenus durant le shabbat… cela aussi écarte l’identité juive de tout le tas.

Le front s’ouvre quand les adeptes de la gauche, qui comptent un grand nombre de juifs, paradent brandissant le drapeau palestinien. Les ONG don’t b’tselem, BtS, Shovrim Shtika = briser le silence etc. sont généralement  pro-palestiniennes et anti-israéliennes.

Comment en sommes-nous arrivés à cette situation ? Du rescapé des camps de concentration et de l’affamé d’hier, toute une génération radicalement antisémite a été créée. Génération spoliée, laïque, agnostique qui ne veut aucune attache avec le judaïsme.

Ils sont des journalistes, des intellectuels,  des parias à leur nation et leur État.

Le nationalisme a battu en retraite et une scission au sein du peuple juif s’est installée… sous les yeux complaisants des Arabes de Palestine qui valsent sur cette corde pour arriver à leurs fins.

L’Israélien d’hier était aux abois, celui d’aujourd’hui cherche à faire renaître Sodome et Gomorrhe. Il veut tellement être comme les goyim qu’il l’est sensiblement devenu…

Et nous voilà encore face à la destruction du troisième temple. Le premier temple a été détruit à cause de la scission entre les juifs de Judée et ceux d’Israël (haine gratuite) et le deuxième aussi par les Romains, dû à la division du peuple juif sur ses terres – terres perdues sur une étendue de 2000 ans, dispersion, antisémitisme, joug chrétien, joug arabe, pogromes, fuite, antisémitisme, nomadisme… c’est ce qui attend les juifs d’Israël et du monde entier, au tournant. Ils n’ont jamais rien assimilés de l’histoire de leur passé.

L’étoffe humaine de toutes les nations occidentales a changé, et le progrès en est la cause principale.

Thérèse Zrihen-Dvir

image_pdfimage_print

21 Commentaires

  1. Ouais c’est vrai que Barabbas lui ne tendait pas l’autre joue
    pour se faire re-baffé mais préférait poignarder dans le dos
    comme un bon terroriste qu’il a été en plus d’avoir laissé Jésus
    se faire clouer sur la croix ou sur un poteau à sa place
    comme un vulgaire corbeau pour conjurer le mauvais sort
    jeté par Satan sur le peuple auto-élu de Dieu !..

    • Vous recommencez votre rengaine David Vincent – et si vous changez de nom? David était juif comme Jésus et vous qu’êtes-vous? Un haineux qui a oublié que s’il croit en Jésus, c’est qu’il est juif avant tout… Vous voyez un peu la perspective? Barrabas est une légende qui avait pour but de mettre la crucifixion de Jésus sur le dos des juifs. Combien de sang juif a été versé à cause de cette fumisterie ? Et combien encore coulera suite à des sorties d’énergumènes comme vous ?

      • Exactement ! tout comme Eric Zemmour Juif mais d’abord et avant tout Français
        et patriote et qui est méprisé, détesté et haï par les Juifs du Crif et de la Licra
        qui eux à contrario ont donné leur préférence aux terroristes Nazislamiques
        plutôt qu’aux Goys que nous sommes à leurs yeux Nous Français de France !..

        • C’est faux de haïr. C’est faux de causer du tort. Peu importe qui est derrière l’acte. Nous sommes tous les enfants du Tout-Puissant. Nous devons apprendre à nous aimer. Commence d’abord par toi et suis les lois humanitaires de l’Eternel… ton prochain fera ce que bon lui semble et il sera puni ou recompensé… sache toutefois que ce que tu feras influencera ton semblable.

          • Chère Therese Zrihen Dvir,
            Vous avez bien raison: les haineux sont danns l’erreur radicale!
            Je trouve qu’il y a beaucoup d’antisémitisme haineux dans les commentaires sur Riposte Laïque, et c’est révélateur d’un grave problème à l’échelle nationale: l’enseignement de haine du judaïsme par l’église, au cours des siècles, a laissé des traces profondes. C’est une vraie malédiction pour la France! Elle est aveuglée par la haine antisémite, au point de se retrouver engluée dans un mélanchono-macronisme mortel! Parviendra t elle à s’en libérer?

            • Ne craignez rien, à la longue chacun paie pour ses erreurs.

      • Alors expliquez comment et pourquoi ce peuple soit-disant élu de Yahvé
        qui a été dispersé par tous les mauvais vents aux quatre coins
        de la planète terre ??? serait-ce une légende, un mythe
        ou bien plutôt aussi et surtout une sombre et ténébreuse fumisterie ???

        • Je vous conseille de lire les Juges dans la bible. Vous comprendrez mieux. Les juifs ont promis de suivre les lois divines aux pieds du mont Sinaï. Ils ont péché en ne les suivant pas. Le châtiment suit la désobéissance…Vient le pardon. La répétition des erreurs entraînera encore une fois le châtiment… tout est écrit dans les Juges.

          • Peut être que vous n’avez pas compris la morale de l’histoire. Dieu a choisi le peuple le plus cancre de la Terre, qui n’assimile aucune leçon et se fourvoie en permanence dans l’erreur, pour montrer aux autres peuples ce qu’il ne faut pas faire. La notion de peuple élu change alors radicalement de sens. Il n’est pas un exemple mais un contre exemple. Personnellement, je pense qu’il vaut mieux laisser de côté le cancre qui veut attirer l’attention au fond de la classe, bien au chaud, près du radiateur et se concentrer sur les bons élèves qui veulent avancer. Mais paraît-il que les voies du Seigneur sont impénétrables.

            • H Trismegiste – réalisez-vous combien ignorant vous êtes de la Bible. Dieu a proposé à tous les peuples du monde de suivre Ses lois. Tous avaient refusé sauf les juifs/Hébreux qui avaient répondu au Tout-Puissant « Na’aseh VeNishma » en termes simples « Nous procéderons et obéirons ». Tout y est dans la Bible… La faute des juifs c’est de n’avoir pas tenu leur parole…d’où châtiment.

              • Chère Therèse Zrihen Dvir: j’admire votre sang froid et votre patience qui vous fait répondre avec bienveillance à des ignorants aveuglés par la haine, mais je craint que cela ne soit que « margaritam ad porcos », des perles aux pourceaux…tant la haine est profondément implantée!

                • porc toi-même et pardon pour le cochon ou tout est bon
                  à contrario de vous ou tout est mauvais en et chez-vous !
                  en plus de la mauvaise foi tout comme de la fausse religion
                  dont vous êtes les vecteurs de votre faux-Dieu tout comme
                  de votre faux-Prophète Muhammad le pédo-sataniste
                  avec ses réseaux pédo-criminels de pédophiles francs-maçons !

                • Je ne l’ignore pas – mais comment les instruire si je cesse de répondre?

                • Je vous cite :
                  « mais comment les instruire si je cesse de répondre ? »
                  alors comme ça vous faites concurrence à madame la professeure
                  Brigitte Macron/Trogneux qui elle n’a pas cessé d’éduquer
                  et d’instruire celui qui est toujours son élève après avoir
                  été son amant pré-ado puceau devenu depuis et toujours grâce
                  à Mme la professeure pédéraste, cocaïnomane, francophobe, islamophile et xénophile !..

      • Les parents humains deJésus, Joseph et Marie étaient issue de deux branches Royale de David, comme la prophétie sur le Messie l’avait prévue. Le Mashia ( Messie, qui veut dire oint) devait descendre être de parents adptifs, de David de la tribune de Judas, d’où l’expression, judaïque. Les Juifs de l’époque de Jésus, enfin une grande majorité, pas tous, ont rejetés ce Messie envoyé directement par Dieu et ils l’attende toujours, alors, qui peut dire actuellement qui est descendant de David de la tribune de Juda ? Absolument personne ! J’ai posé la question à une amie Juive, elle ne sait pas répondre et avoue que c’est un problème. Des Rabbins trompent le peuple juif en leur faisant croire que le Messie c’est le peuple juif dans son ensemble. C’est complètement faux !

        • C’est faux Nehou et dommage que vous ayez rencontré une personne complètement ignare. Le père et la mère de Jésus ne sont pas les descendants du roi David. Le nouveau testament a fait quelques acrobaties pour en faire les descendants de David. Les prophéties ont été accommodées pour faire croire aux adeptes que Jésus est le Messie. Je vous conseille de lire mon œuvre sur Jésus pour mieux comprendre… Comment Jésus fut créé si vous arrivez à mettre la main dessus.

  2. La situation en Terre Sainte est franchement pathétique.Une guerre larvée qui dure depuis plus de 70 ans et rien n’ y fait ça continue….perso sur ce sujet sensible je refuse le manichéisme je comprends tout autant le besoin des Israéliens de vivre dans des frontières sûres que celui des Palestiniens de avoir un État indépendant…la solution- peut etre- vu le évolution démographique favorable aux Palestiniens serait de fonder un nouvel État unifié ou les droits des uns et des autres seraient garantis et ou les extrémistes de tout poil n’ auraient plus voix au chapitre … »Paix sur la Terre aux Hommes de bonne volonté » disait Paul VI, dont l appel n’ a jamais été autant de actualité qu aujourd’hui….

    • C’est rêver Moujik. Israël ne pourra jamais permettre à un peuple inexistant de venir s’installer sur ses bordures… d’autant plus que ce prétendu peuple est un ramassis de terroristes qui veulent anéantir Israël. Nous savons tous que la ligue arabe voulait diviser le restant de la Palestine mandataire entre la Syrie, l’Egypte et la Jordanie. Le peuple palestinien n’a été créé qu’après la guerre des six jours… avant c’étaient seulement des ARABES. Lisez la vraie histoire pas celle qu’on vous diffuse pour faire de vous des anti-juifs et anti-israéliens.

      • israel accueille une population musulmane sur son sol et pas…en bordure de plus en plus nombreuse depuis des années et qui ont beaucoup d enfants alors que les juifs en ont moins Cela posera forcément un jour un gros probleme…

  3. Quel courage vous avez et je vous admire madame car vous répondez à des gens qui vous titillent sans avoir aucune connaissance de l’A.T ni du N.T.Vous avez mis le doigt sur la dégénérescence d’Israël , mais c’est idem pour la France. ON NE PRIE PLUS. On ne connais ni ne s’intéresse aux textes bibliques et on raconte n’importe quoi. Cette fois ce ne sera plus seulement le peuple juif mais tous qui vont payer la désobéissance et l’iniquité face à YHWH et à son Fils Unique Yehushua. Le Temps de l’Apocalypse est arrivé, c’est le troisième temps de Dieu envers sa Création: Déluge, crucifixion de Jésus ( Yehushua) et Apocalypse qui sera la révélation de qui nous sommes.Question: Pourquoi ce refus du divin? Ce refus est la source des maux qui arrivent tels guerres, famine, assassinats, restriction des libertés, monnaie sans valeur etc…

  4. c’est vrai que lorsque On voit un BHL ou/et un Attali
    comme représentants du peuple élu de Dieu ???
    Il y a de quoi se poser la question suivante :
    Si Satan ne s’est pas travesti en Yahweh !?!?:!?

Les commentaires sont fermés.