1

Loubna Atta, la policière menteuse-bégayeuse, dépose plainte contre moi

Il y avait longtemps ! J’ai  reçu une nouvelle convocation de la police, suite à une plainte supplémentaire déposée contre le site dont j’assume la présidence, dans le but évident de nous faire taire à jamais. Les faits sont fort simples. Suite au mensonge d’État véhiculé par Gérald Darmanin, au lendemain du scandale du Stade de France, la porte-parole de la préfecture de police de Paris, Loubna Atta, avait bredouillé des explications pathétiques, bafouillant et bégayant toutes les trois secondes.

Qui a nommé la menteuse-bégayeuse Loubna Atta porte-parole de la Préfecture ?

Rappelons le contexte : en service commandé, sous les ordres du préfet Lallement, lui-même sous les ordres de Darmanin, pour mieux protéger les racailles islamisées qui avaient agressé les supporters anglais et franchi les barrières, elle continuait à accuser les supporters anglais de tous les maux, mentant grossièrement, ce que Darmanin finira par admettre, un mois plus tard, sans la moindre conséquence pour lui, puisqu’il sera reconduit dans ses fonctions.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/ligue-des-champions/incidents-au-stade-de-france-les-explications-de-la-prefecture-de-police_VN-202205290191.html

Qui a nommé la menteuse-bégayeuse Loubna Atta porte-parole de la Préfecture ?

Rappelons que le match avait commencé avec près de trois-quarts d’heure de retard et que de nombreux supporters anglais et espagnols avaient été agressés, volés et parfois agressés sexuellement par les habitants de la ville. Devant la grossièreté des mensonges de la version officielle, notre pays avait été la risée de l’Europe entière, des jours durant, et il fallait lire les journaux étrangers pour apprendre des détails que les médias français dissimulaient.

On aurait pu penser, devant un tel fiasco, que les autorités françaises feraient profil bas, et chercheraient à se faire oublier. C’est mal connaître la haine qui habite les dirigeants de notre pays contre tous les dissidents qui osent contester leurs mensonges quotidiens. J’en sais quelque chose, puisque je dois, dans les mois qui viennent, subir plusieurs procès qui, bien sûr, seront coûteux pour notre site.

J’ai donc, dans ce contexte, appris qu’une plainte avait été déposée contre moi, contre l’auteur de l’article, et qu’on me demande de contribuer à identifier les auteurs de ces cinq commentaires.

Comme toujours, je me mettrai à la disposition de la justice française, en accord avec notre avocat, Maître Pichon. Je tiens à préciser que jamais Riposte Laïque n’a été, à ce jour, poursuivi pour ses commentaires. Pourtant, nous en recevons environ un millier par jour, et en validons 80 % environ. L’équipe modération a toute ma confiance, et je sais l’énorme travail qu’elle accomplit, chaque jour. Elle filtre attentivement, pour éviter que soient publiés des insultes, des menaces, des propos racistes ou des commentaires nous exposant judiciairement. Sur les commentaires incriminés, et avant que cette plainte n’arrive, nous en avions supprimé un, par prudence, peu après qu’il eut été validé, ce qui nous arrive parfois.

Derrière cette plainte diligentée par l’État profond français se cache la volonté de faire taire par tous les moyens, en frappant un site, qui ne dispose que du soutien de ses lecteurs, au porte-monnaie. Nul ne sera dupe, mais, comme ancien avocat, je sais qu’il demeure beaucoup de juges intègres, et je fais confiance à Maître Pichon pour défendre au mieux nos intérêts, et obtenir une nouvelle relaxe.

Je remercie nos lecteurs de rester fidèles à notre site, les modérateurs de demeurer vigilants et les commentateurs de ne pas nous exposer inutilement.

Guy Sebag

Président de Riposte Laïque

Ce procès va encore nous coûter de l’argent, et nous en avons une dizaine en attente. Si vous voulez nous aider à résister à ceux qui veulent nous faire taire, vous pouvez nous envoyer des chèques à l’ordre de Riposte Laïque, BP 32, 27140 Gisors.

Ou par Paypal :



 

Merci d’avance.