Louis Boyard : petit Occidental émasculé, éternel enfant capricieux

 

Il est sur toutes les chaînes de télévision, le benjamin de l’Assemblée nationale, Louis Boyard.
Arborant un air hautain, des cheveux en bataille et une petite moustache d’impubère, Boyard a déjà mis en garde tous ses collègues : il va falloir casser les codes et changer les mentalités.
L’Assemblée nationale (qui a changé de nom pendant une période de son histoire) n’en avait peut-être pas conscience, mais elle a attendu la venue de son messie pendant plus de 230 ans. Tout ce qui s’y est déroulé avant n’a plus aucune importance. Ses traditions sont obsolètes. Louis Boyard est arrivé.
Mais qui est donc ce damoiseau dont on ne nous a point conté les exploits ?

Certainement quelqu’un de très brillant pour se permettre une telle arrogance. Décréter qu’il faut changer les mentalités au sein de l’institution la plus importante de notre République, qui a vu passer des noms illustres, nécessite une certaine assurance.
Louis Boyard, 21 ans, étudiant en Droit. Titulaire d’un Baccalauréat. Syndicaliste lycéen et étudiant.
Voilà l’intégralité des faits d’armes de cet « homme politique » (je ne sais pas si le plus dérangeant est le terme homme ou politique pour le décrire).
Soyons clairs, Louis Boyard n’est personne. Louis Boyard n’est rien.
Et pourtant cela ne l’a pas empêché d’être sélectionné comme intervenant dans des talk-shows à forte audience à la télévision française et d’être élu député LFI à l’Assemblée nationale.

En réalité Louis Aboyard a une caractéristique extrêmement recherchée de nos jours : une grande gueule et une confiance totale en lui-même.
Boyard, du haut de ses 21 ans, ne doute de rien. Il a visiblement été formé aux techniques de communication de l’extrême gauche, consistant en une logorrhée épouvantable, un flot de parole continu qui assène des vérités et ressasse ad libitum un salmigondis mélangeant écologie, droits des LGBT, droits des femmes, égalité, changement climatique et violences policières. Le tout avec une impudence inouïe et une agressivité débridée envers son interlocuteur lorsque ce dernier le met face à son inculture ou son imbécillité.

Boyard se revendique comme représentant et porte-parole de la jeunesse française et de ses aspirations. Visiblement personne ne semble avoir expliqué à ce jeune homme que la jeunesse n’est nullement un état permanent ni durable. Pour l’instant il est juste un petit con avec une petite moustache. Dans dix ans il sera juste un con avec une petite moustache et dans vingt ans, s’il est encore là, un vieux con avec une petite moustache.
Lui-même, le petit arrogant Boyard qui prône la rupture générationnelle, aura atteint dans cinq ans l’âge qui, selon l’INSEE, fera de lui un membre de la catégorie des 25-35 ans, c’est-à-dire plus du tout un jeune au sens où lui l’entend.

Boyard a des solutions simples à tous les problèmes économiques et sociaux et il entend bien se faire entendre au sein de l’Hémicycle.
Les jeunes sont dans la précarité ? Qu’on leur donne un salaire ! L’inflation explose ? Il suffit de bloquer les prix. On se demande bien pourquoi ces imbéciles à Bercy ou à la BCE n’y ont pas pensé plus tôt.
Pour lutter contre le changement climatique il n’y a qu’à construire des moulins à vent. En plus la construction même de ces moulins permettra de créer des emplois. Mais pourquoi ces vieux qui nous gouvernent n’y ont-ils pas songé ?
À bien y penser, si on régularisait en masse les sans-papiers, cela permettrait de réduire le nombre de clandestins en France ? Cela mériterait qu’on y réfléchisse.

Boyard, sous une apparence de petit rebelle, est en réalité un bon toutou bien dressé qui va répandre la parole de son maître dans les médias. Il n’y a pas d’insécurité mais un sentiment d’insécurité généré par les médias de droite. Les populations immigrées ne sont absolument pas plus criminogènes que les autochtones. La vraie insécurité c’est l’insécurité sociale. Il ne faut pas envoyer les délinquants en prison. La délinquance n’a que des causes sociales dont nous sommes responsables.

Mais il ne faut pas s’y tromper, Boyard n’a pas été sélectionné au hasard par le Parti LFI et le fait qu’il soit un parfait ignare arrogant n’est pas un handicap mais bel et bien une qualité recherchée. Boyard c’est de la matière molle, malléable, à laquelle on peut faire prendre n’importe quelle forme.
À un guignol comme Boyard, les idéologues comme Mélenchon peuvent faire avaler tout et son contraire. Il viendra le lundi prendre ses petits éléments de langage qu’il récitera docilement sur tous les plateaux télé, et le mardi on lui en inculquera d’autres en opposition totale avec les premiers, qu’il acceptera sans se poser plus de question. Boyard n’a pas vécu. Il ne connaît de l’existence que les syndicats étudiants gauchistes et ce que ses cheminots de parents lui ont inculqué, ce qui limite considérablement les perspectives. De plus il n’a même pas terminé ses études, ce qui aurait tout de même pu lui ouvrir des horizons sur un certain nombre de sujets.

Il est évident que Boyard n’exercera jamais une activité professionnelle normale. Le système lui trouvera des planques. Il ne terminera pas non plus ses études. On lui trouvera des diplômes bidons. S’il est bien docile, il pourra finir ses jours comme bon gros sénateur ou parlementaire européen comme Harlem Désir, par exemple.

En revanche, il doit comprendre dès maintenant que sa survie dépend de son respect inconditionnel des trois lois de la robotique LFI :

Un robot LFI doit toujours obéir à Mélenchon ;

Un robot LFI doit être immigrationniste et islamolâtre sauf si cela entre en contradiction avec la première loi ;

Un robot LFI peut dire toutes les conneries qu’il veut à condition de ne pas entrer en contradiction avec les deux premières lois.

S’il déroge à l’une de ces règles, tout est perdu.

En réalité, l’avènement d’un Boyard se doit d’être analysé sous un double aspect, politique et anthropologique.

D’un point de vue politique, le fait qu’un demi-sel comme lui puisse accéder à la fonction de parlementaire dans un pays comme le nôtre n’est que la confirmation indirecte d’une perte totale de souveraineté de notre pays. En effet, depuis le traité de Maastricht en 1992, la France s’est dessaisie de tout ce qui caractérise un État.

L’Assemblée nationale n’est plus qu’une chambre d’enregistrement de directives européennes qui sont pondues par un Parlement européen qui n’est également que la chambre d’enregistrement de la Commission européenne.

Le Pouvoir n’est plus là ; il s’est déplacé vers d’autres sphères (économiques et financières). Les gens de qualité sont également partis, laissant la voie libre à des médiocres qui, il y a ne serait-ce qu’une vingtaine d’années, ne se seraient jamais vu offrir la possibilité de s’exprimer dans les médias, mais qui maintenant nous expliquent la vie et sont des leaders d’opinions.

Cela aura évidemment des conséquences sur la qualité des lois qui seront proposées et votées au Parlement. Les lois sont devenues bavardes et inutiles car les gens qui participent à leur rédaction n’ont plus le niveau requis pour le faire. De plus leur arrogance les pousse à légiférer sur tout et tout le temps, en fonction de l’actualité, sans se soucier de la cohérence du corpus juridique. Il est à peu prêt certain que si cette engeance se multiplie parmi les parlementaires, ils ne se contenteront plus de créer des lois, ils seront tout naturellement tentés de modifier pour un oui ou pour un non la Constitution, symbole de ce qu’ils détestent : la stabilité et la permanence.

Sous un angle anthropologique, il ne faut pas s’étonner qu’une société dans laquelle les enfants imposent leurs vues à leurs parents et à leurs professeurs aboutissent à l’apparition d’une multitude de Louis Boyard.

Nous allons être confrontés à cette nouvelle race de petits arrogants, fiers d’être ignares, persuadés que rien de valable n’existait avant eux et que rien ne survivra après.

Boyard, c’est le petit Occidental émasculé, qui a perdu tout élan vital, qui ne peut pas faire une phrase sans parler des droits des LGBT ou des droits de la femme, qui attend tout de l’État-Providence, qui change d’avis au gré des modes. Boyard c’est l’éternel enfant capricieux.

Si le Dernier Homme occidental ressemble à Boyard, il est alors peut-être temps d’en finir.

Alain Falento

 

 

 

 

image_pdfimage_print
28

61 Commentaires

    • Il a le visage gras, mou et veule des tapettes qui se font enfiler par les nègres et les arabes.
      Avec les complexes et les excès qui vont avec, lorsque ce genre d’individu essaie de se faire passer pour un homme véritable.
      Au même âge, Macronescu devait ressembler à ça.
      Depuis, ses traits se sont affermis en vieillissant, mais sa psyché n’a pas bougé.

        • Bien au contraire eric boulet🤭…l’intelligence d’un propo au travers d’une prose puise sa source dans l’évidence du réel.. dans la simple vérité ….
          BRAVOS Christian Navis😁👌👍

      • Superbe commentaire sur le personnage qui suinte le gros con! Jeune soit ! Mais imbus de lui et ses « convictions » d’adolescent gouialleur!!!

      • Attention l’infraction de trafic de stupéfiants n’est couverte que par une prescription de 6 ans,apparemment non échue car il est douteux que le jeune affranchi rubicond ait obtenu son bacc à l.age de15 ans .l Le parquet,compétent en matière d.infraction flagrante peut se saisir d’office,et l’on peut compter en cas de défaut de diligences sur la vigilance des services de monsieur Dupond-moretti pour y tenir la main. Du gâteau, l’interesse a reconnu les faits.

  1. Il est alors peut-être temps d’en finir… et le plus vite sera le mieux avec ce genre de taré ! Ce que je crains, c’est qu’on peut trouver encore plus con que lui ! Ca va venir ! Je crois qu’on a encore rien vu…

    • Il est maquillé là car sur la 1er photo il a comme les yeux cernés il est naturel
      Mais n’est ce pas le fils naturel de Cohn bendit 😂😂😂 pour moi il lui ressemble physiquement et pour le reste c’est le genre dany le rouge

  2. Il se croit fort Boyard ? la réalité va le remettre à sa place…))

  3. Le parfait abruti gauchiotte irrécupérable.
    A qui on souhaiterait foutre une bonne branlée ,

  4. C’est une petite merde homosexualiste, antisémite et islamophile. Un petit con d’islamogauchiste !

  5. « En réalité Louis Aboyard a une caractéristique extrêmement recherchée de nos jours : une grande gueule et une confiance totale en lui-même. »
    Tel quel, il me paraît être le digne successeur de celui qui se fait vieux aujourd’hui et que Pierre Desproges appelait par dérision : Pauvre Cohn … (un certain Cohn Bendit) Grande gueule, agitateur, brasseur d’air …

    • Carole, je dirais plutôt qu’un tel excès d’assurance en apparence trahit certainement un manque d’assurance du à un manque total de repères !
      Un malheureux qui tourne en rond, sans compas, et qui se rapproche des rochers briseurs de navires…

  6. Après celle d’un niveau de CM 1….la série continue dans la nouvelle version du Musée des Horreurs.

  7. Bahh, c’est un député à l’image d’un pays du tiers monde que l’on devient … Et encore, je suis certain qu’au Sénégal ils n’en n’ont même pas un « comme ça » !

  8. Sûrement allaité par Mélenchonne,les yeux bordés de nouilles,L’islamo Gauchiasse dans toute son horreur !!
    Ah il veut « casser les codes »?? 😱 😱 On va peut-être lui casser autre chose a la taffiole !! Pauvre petite 💩 💩

  9. enfant mal élevé, impoli et surtout stupide.
    si les lr cessaient de serrer la main aux lfi ce ne serait que effet boumerang

    • Bah, des bouffons ces LR, déjà à ce ec 4.5% c’est juste un ramassi de merdasses

  10. Boyard ça se fumé ?
    Il ressemble bien à un mégot d’une cigarette et maïs mal roulée.
    Encore un crétin de l’acabi de Coquerel.
    Décidément a La Fumisterie Imbécile, la relève de mechancon est assurée.
    Quand tu vois la gueule de l’etron, tu te dis qu’il.y a eu du relâchement dans la contraception début 2000

  11. Si cela pouvait être le dernier article sur ce gamin , ce serait une bonne chose! Ne lui déroulons pas le tapis rouge. Mme Keke est discrète et c’est tant mieux. Coquerel va faire son travail de sape…il est dans son rôle. Encore un peu de patience et de courage, nous allons nous en sortir!

  12. Il a un air de Con-bandit : blond, gras, fixant la caméra, et débitant connerie sur connerie aux journalistes qui le regardent émerveillés !

  13. C’est le genre de petit trou du cul auquel on a envie de mettre des baffes en mouvement perpétuel!
    Sans aucun autre commentaire je n’aime pas perdre mon temps.

  14. Vous avez une grande conscience de la médiocrité au pouvoir. Merci, vous êtes précis et sans pitié, vous avez raison. Il y a 50 ans au moins ils hurlaient: « l’imagination au pouvoir » …. Maintenant ça vole très bas…. Et ça pue.

  15. A chaque interview, l’imposteur, menteur arrogant, détestable Louis Boyard évoque son père cheminot. On l’imagine en bleu de travail avec une casquette chargeant la boite à feu d’une locomotive avec du charbon. Il est en réalité directeur de production d’une société de fret ferroviaire.

    • Alors il s’agit plutôt de son grand père, la dernière loco à vapeur SNCF à avoir basculé son foyer, ça remonte à 1974 ou 1975…

  16. A force de vénérer cette saloperie de république, construite sur le crime, le mensonge, la trahison et la jalousie, voici à quoi la France est arrivée.
    Des crétins congénitaux et traitres à la Patrie sont assis à l’assemblée nationale, là où ne devraient être que de purs patriotes (de gauche comme de droite).
    Ce malheur est sans aucun doute dû aux prétendants légitimistes, trop enfermés dans leurs tours d’ivoire hispaniques, et dans les commémorations mémorielles que dans l’action politique.
    Le champ de l’honneur, de la servitude au Bien commun à été déserté par les hommes de qualité et abandonné aux tristes sûres de la démagogie.
    Continuons toutefois le combat et tentons d’ouvrir les yeux.

  17. 2017-2022 la longue descente décadente de la chambre des députés.
    2017 L’élégance, l’intelligence et le savoir vivre de la benjamine Marion Maréchale!
    2022 Tout le contraire en la personne de l’ avorton LFI Boyard

  18. Boyard en wallon signifie imbecile,nigaud, débile.
    Quelle premonition.

  19. Quelle tristesse! Comment en est-on arrivé là? Ces gens accusent le RN d’être un parti fasciste alors que ce sont eux qui sont les plus intolérants et violents envers l’opposition. Ils accusent également le RN d’être un parti raciste et antisémites alors qu’ils pactisent avec les islamistes responsables de 99% des actes antisémites et les racialistes, les indigénistes qui haïssent les blancs. Quand est-ce que l’on va les remettre à leur place? Il faudrait pour cela devenir pire qu’eux et crier plus fort qu’eux. Ils cherchent vraiment la guerre civile, ces cons! Je les supporte de moins en moins. Je regrette parfois de ne pas avoir fait de politique pour pouvoir leur répondre directement.

  20. Nul ne pourrait donner une meilleure définition que la vôtre concernant ce jeune écervelé. J’ajouterai qu’il suffit de regarder sa photo pour constater que c’est effectivement une tête de con. Laquelle, comme tous les morveux de sa génération, recevra les leçons qu’elle mérite de la vie tout simplement

    • Mais cela ne suffira même pas ! On va vraiment être obligé un jour de les mettre hors d’état de nuire, et pour de bon !

      Et ça ne se fera pas avec de simples réprimandes et des gros yeux…

  21. Parfaite tête à claques! Ces petits cons de la FI ne respectent rien, ils se permettent tout alors que les autres croient encore au respect, à la démocratie etc. Pour moi les deux grands responsables de la décadence de la France sont les gôchistes et les mondialistes. Seul, le RN n’a jamais dirigé et n’impose pas ses idées par la force et la censure comme le fait la gôche dans la société et c’est pourtant le seul qui pourrait nous sauver de tous ces malades. On a pourtant la preuve que la France décline et que les seuls vrais acteurs sont cette gôche de merde et ces mondialistes qui l’ont ruinée par l’immigration, les délocalisations et les lois stupides imposées par l’UE et la bien-pensance qui nous empêchent de réagir.

  22. il a la tête de ce qu’il est : idiot puissance 10 – comme quoi le visage est bien le reflet de l’âme

  23. Avec sa tête de dealer et sa tenue avachie, il n’aurait même pas le droit d’entrer dans une discothèque. Et pourtant, on l’a laissé entrer à l’Assemblée Nationale. Demain Cohn Bendit au Sénat peut-être ?

  24. Le p’tit goret Boyard, biberonné aux belles idées socialopes et altermondialistes distillées depuis la maternelle jusqu’à la Fac par des enseignants ultra-gauchistes !C’est pourquoi je persiste à dire que les élections sont déjà truquées en amont à cause du corps enseignant !

  25. Un petit connard même pas sec derrière les oreilles et qui veut péter plus haut que son cul boutonneux , il mérite une bonne rafale de baffes et de pieds au cul ce bouffon !!!

  26. Ne sous-estimez pas sa capacité de nuisance. Mao lors de la révolution culturelle ou Pol pot et consort durant le génocide cambodgien se sont appuyés sur ce genre d’individus.

  27. Boyard Louis : indiscutablement un loupé génétique !
    Boyard c’est la Mouchacaca du 93, un mixte de Lacombe Lucien et de Yassine Bellatar, Louis la pompe à sperme, gorge profonde l’aspirateur des caves, une pub pour IVG, …
    En bref, on sait que cette fouine halal a usé tous ses poils de cul dans des tournantes, et ça donne cette tronche de vieux LFI pourri à seulement 21 ans !

  28. pauvre garcon immature … qui ? pour lui dire que son esprit malade va le faire passer à coté de la vie … que son petit interet personnel est nauséabond … juste pitoyable et malfaisant

  29. fACE A CETTE JEUNESSE INSTRUMENTALISEE ET FINALEMENT PITOYABLE, nous avons le réconfort de constater l’émergence de  » GENERATION Z » (pour ceux qui l’ignorent, ce sont les boy scouts de la raison appliquée à l’économie et à la politique)

    Merci d’avance au parti de Monsieur Zemmour bien décidé à ouvrir à l’intention de notre jeunesse scolaire et universitaire des chantiers de réflexion en vue de la resurrection du pays. Que Dieu (s’il existe !) les aide.

  30. Contrairement à ce qu’a déclaré ce petit grassouillet, je ne pense pas qu’il ait vendu de la drogue. Il a dû probablement en consommer et en sa qualité de petit blanc fragile, il a dû tapiner pour des maquereaux de la diversité dite enrichissante.

  31. A peine sorti de l’œuf, le lait qui coule encore du nez et ça se permet de donner des leçons à ses aînés.
    Un peu d’humilité serait plus utile qu’un trop plein de testostérone.
    Le prototype même de la tête à claques, pour ne pas dire du c.. étalon.

  32. L’avenir se chargera de lui apprendre le reste. Pour ne pas être de gauche à 20 ans, il faut ne pas avoir de cœur. Pour être de gauche après 30 ans, il faut ne pas avoir de tête.

  33. La France est dans une telle décrépitude, qu’elle élit un député dealer. Un député qui a semé la mort et ça ne choque personne : il se met même en avant sans vergogne. C’est un salaud.

    • Au service militaire pour ce petit con dégénéré et avec de bons coups de pieds au cul ! ! !

Les commentaires sont fermés.