Lourdeurs administratives incroyables de la France du père Ubu

Publié le 7 avril 2020 - par - 4 commentaires - 808 vues
Traduire la page en :

La France championne du monde des dépenses publiques en récolte le juste prix : elle est également championne du monde des lourdeurs administratives !

La crise actuelle du Covid-19 vient d’en donner deux nouveaux exemples incroyables :

L’opposition officielle qui est faite en France au traitement par chloroquine du professeur Didier Raoult repose sur le fait qu’il n’a pas suivi les procédures officielles !
Je ne dis pas que celles-ci n’ont pas leur utilité quand on a le temps, mais en temps de guerre face à un ennemi armé d’une épée meurtrière, on vous refuse un bouclier qui a fait ses preuves sur le terrain parce qu’il n’a pas subi les procédures officielles d’homologation !
Albert Einstein a écrit : “La bureaucratie réalise la mort de toute action.”
Pour ma part je rappellerai simplement que pour innover, il faut sortir des sentiers battus.
Apparemment nos dirigeants prétendent innover en restant sur les sentiers battus.

Nous avons tous été sidérés de voir que les hôpitaux publics, surchargés, ne répondaient pas positivement aux offres des hôpitaux et cliniques privés qui avaient les moyens d’accueillir les malades.
Il faut savoir que ce genre de décision appartient aux ARS (Agence régionale de santé dont le slogan est « Agir pour la santé de tous »). Les ARS sont chargées du pilotage régional du système national de santé : elles appliquent les politiques du ministère de la Santé en les adaptant aux données locales.
Et bien voici l’explication : elles n’ont pas pu envoyer de malades vers le secteur privé car elles ne disposaient pas de grille tarifaire pour ce cas de figure !
Vous êtes mourant, l’hôpital a la solution pour vous sauver mais il ne le fait pas car il n’a pas de tarif pour cela !

Nous sommes vraiment de plus en plus au royaume du père Ubu, décoré de l’ordre de l’Aigle rouge, ancien roi d’Aragon, comte de Sandomir, roi de Pologne, grand maître de l’ordre de la Gidouille et docteur en pataphysique.

Raymond Riché

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Olivia

Il faut vraiment sortir de la technocratie, cesser de payer des postes qui ne servent à rien. Réinvestir cet argent de manière UTILE, à ceux qui se dévouent et le méritent.

Théophile05

Notre Président est pourtant bien ce même Macron qui, au début de son mandat, en visite à l’université américaine George Washington, disait aux étudiants “Vous devez prendre vos responsabilités. On vous dira qu’il faut suivre les règles. C’est des conneries [bullshit]”…

Joël

Les ARS ne sont que des cabinets de comptables au service de l’état.

Lisa

exactement et en ce moment ils ont du boulot à comptabiliser les morts!
D’ailleurs ils avaient oublié les dc en ehpad, c’est bête.
Mais comme Bachelot le cachalot l’a dit et quelques autres, on ne sait même pas s’ils sont décédés du covid19! Quelle bande de petits blagueurs.

Lire Aussi