Ludovic Lefebvre : si on ne les arrête pas, eux n’arrêteront pas

Publié le 29 mars 2021 - par - 7 commentaires - 1 301 vues
Traduire la page en :

Cadre du Parti de la France pour la région parisienne, Ludovic Lefebvre était le cinquième invité de la série des entretiens du PdF.

Interviewé par Épona (ex-chanteuse nationaliste), Ludovic Lefebvre a retracé son parcours atypique.

Jeune, il a vu arriver la génération Mitterrand et les cadres du Parti socialiste : « j’étais dans une petite ville de pêcheurs du Pas-de-Calais, au milieu de gens modestes… quand j’ai vu débarquer ces gens, je me suis dit : c’est ça la gauche ! J’ai senti le décalage entre ces gens de gauche et ce qu’ils prétendaient faire… a contrario, il y avait Jean-Marie Le Pen qui venait du peuple et qui disait des choses vraies avec un discours de réalités. »

« au début de l’internet, j’ai commencé à écrire sur divers blogs (c’était les premiers pas de François de Souche, rédacteur en chef de Nova Presse pour le Bloc identitaire, NDLR) alors il y a eu un discours comme quoi l’immigration n’était peut-être pas une si bonne chose que ça. Les gens lambda ont pu s’exprimer. Au début on a dépoussiéré l’état d’esprit… il n’y avait pas de censure à l’époque… »

« petit à petit, ça a cassé le politiquement correct sur un tas d’autres sujets. J’ai collaboré à une campagne pour le FN, dans le XVIe arrondissement, on avait fait 6,5 %, sans aucune infrastructure, sans matériel, sans propagande au sens politique… »

Épona : 

– comment êtes-vous arrivé au Parti de la France ?

⁃ « j’avais fait une émission chez Daniel Conversano et je l’avais envoyée à Thomas Joly que je ne connaissais que de nom (ex-secrétaire général, actuellement président du PdF qui a succédé à Carl Lang, NDLR).

« Carl Lang et Thomas Joly avaient fait scission (d’avec le FN), ne croyant pas à cette histoire de dédiabolisation sur le long terme… au début… mais s’enterrer là-dedans et avoir peur de ce que le système va penser de nos idées alors que c’est le système qui devrait se dédiaboliser !»

Sur la dictature sanitaire, Ludovic Lefebvre constate que 99,9 % de gens sont encore en vie (ainsi que le faux Castex, mais vrai humoriste Alévêque l’a annoncé en conférence de presse).

« ils parlent toujours de chiffres de façon catastrophique, ils montrent des gens hospitalisés… comme par hasard la grippe et un tas d’autres pathologies auraient disparu… ils manipulent l’opinion publique en communiquant de façon obsessionnelle très anxiogène et ils entretiennent une psychose collective. Ils en profitent pour restreindre les libertés et faire passer des lois… avec la complicité des médias et de tout le système européen et quasi mondial… au fait, comment ça se passe le Covid en Afrique ? on n’en parle pas… »

« quel enfer de voir tous ces gens masqués, sans visage. Au quotidien sans contact ».

Sur les manifestations anti-coronafolie des Patriotes

« j’y ai participé plusieurs fois (ainsi que d’autres militants du PdF, NDLR). Il se trouve que Florian Philippot est le seul médiatique à ma connaissance qui prenne des risques, qui fait le pari de la vérité et qui n’accepte pas ce genre de chose. Et moi, lorsque c’est bien pour les Français, j’y vais, nous sommes d’accord, j’en ai parlé avec d’autres responsables du Parti de la France, nous somme d’accord avec l’optique prise par Florian Philippot contre cette dictature sanitaire. Ce n’est plus possible là, et si on ne les arrête pas, eux n’arrêteront pas. Si on ne fait rien, je pense fortement qu’on n’aura pas nos libertés, une vie décente, une vie libre… »

Ludovic Lefebvre décortique ensuite les absurdités des mesures gouvernementales, par exemple celle de se demander si marcher lentement influence ou pas la propagation du virus. Presque du Raymond Devos.

Tous les sujets abordés dans la vidéo ci-dessous 

 La folie sanitaire depuis un an, Paris ravagée par l’immigration, les solutions du PdF pour en finir avec l’invasion migratoire, la scandaleuse dissolution de Génération Identitaire, l’éventualité d’une candidature Zemmour en 2022, l’actualité littéraire.

Les entretiens du PdF – N°05 – Invité : Ludovic Lefebvre (28/03/21)

https://www.youtube.com/watch?v=ongqpOfOLgA

Voir aussi : https://ripostelaique.com/en-2022-il-faut-virer-macron-quoi-quil-en-coute.html

Pour suivre et contacter le Parti de la France

https://www.parti-de-la-france.fr/

Suivez-nous sur Twitter

Thomas Joly

J-F Touzé

Conférence COVID ALÉVÊQUE

https://www.youtube.com/watch?v=9hUwG3M68wg

Jacques CHASSAING

IMPORTANT : Tous les liens et renvois mentionnés dans cet article constituent des éléments factuels corroborés, à l’appui des opinions et des faits exprimés par l’auteur Jacques Chassaing, ici, ainsi que dans tous les articles qu’il signe.

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Vova

Deuxième vidéo — C ‘ est VICIEUX de comparer les différents types de décès : la malaria , la grippe , le Sida , les cancers , les AVC , les maladies cardiaques , et j ‘ en passe , sont des maladies qui sont SOIGNÉES , ne vous en déplaise ….. Votre discours essaie de justifier une NON-ASSISTANCE aux malades atteints du Covid19 ! Vous pouvez rouler une pelle à un cancéreux , vous n ‘ attraperez pas son cancer , maintenant essayez de rouler une pelle à un contaminé au Covid19 ?

Vova

“La France a le meilleur système de santé au monde ” ==> VANTARD !! Pourquoi envoyez-vous vos malades en Belgique ?? C ‘ est courant dans le Haut de France , surtout pour les handicapés …..

Robert Le Priellec

Le bidonnage anxiogène autour du virus COVID me rappelle ce passage du film “Rencontres du 3ème type”, où l’on fait croire que l’air d’une zone déclarée secrète est infecté par un poison mortel. Les quelques curieux qui s’y aventurent malgré tout sont forcés de porter des masques à gaz le temps de leur expulsion, jusqu’au moment où le personnage interprété par Richard Dreyfuss retire son masque, démontrant aux autres que l’air est parfaitement respirable. La différence, aujourd’hui, c’est que nous ne sommes plus dans un film de science-fiction.

patphil

moralité, les gaulois réfractaires doivent aller voter , s’abstenir c’est l’assurance de les voir rester aux manettes

topinembourg

” au fait, comment ça se passe le Covid en Afrique ? on n’en parle pas… »
Effectivement . L’Afrique qui représente 17% de la population mondiale ne compte que 4% des cas de covid grâce à l’utilisation massive de la chloroquine (médicament qui était en vente libre en France depuis 50 ans et qui a été subitement interdit depuis le début de la crise sanitaire). Les medias occidentaux sont totalement muets sur ce sujet .Il y a clairement une volonté d’épargner le continent africain .
.

Vova

@topinembourg : il y a , proportionnellement , beaucoup plus de vieux en Europe qu ‘ en Afrique , c ‘ est pourquoi nos vieux paient un lourd tribu à ce virus ! On peut aussi évoquer le cas du Brésil où la chloroquine fut utilisée massivement , par Bolsonaro en premier , ==> plus de 300.000 morts !! doit-on en conclure que la chloroquine TUE ??

Lire Aussi