L’UE, ce n’est pas la paix, c’est le mensonge, l’invasion et l’islamisation

Publié le 21 mai 2019 - par - 23 commentaires - 1 245 vues
Share

« L’Europe, c’est la paix » nous servent les européistes de tous bords ! Chaque jour qui passe, « l’Europe, c’est la paix », nous bassinent en permanence LREM, leurs alliés gauchistes et certains candidats LR !

 Sur France 2, pro-macron, un présentateur, dans un commentaire, n’a pas hésité à dire que c’est l’Union européenne qui fut l’agent de la paix en Irlande, rien que ça ! Plus c’est gros, plus ça passe !

Goebbels affirmait qu’il fallait mentir sans arrêt, affirmer ces mensonges qui, par le jeu de la répétition deviendraient vérité, ou du moins qu’il en resterait quelque chose dans l’esprit de ceux qui les entendent, les écoutent et finalement les intègrent.

L’Europe n’a jamais été la paix ! Elle n’a jamais construit la paix nulle part, pas en Irlande, ni en France, ni en Allemagne, et surtout pas en Serbie !

La France a construit son environnement nucléaire à grand frais pour assurer la paix en imposant son discours sur le principe de la dissuasion ! Je suis tellement petit et je pourrais faire tellement de dégâts chez vous, qu’il vaudrait mieux pour vous ne pas m’agresser ! C’est la politique du général de Gaulle qui a assuré la paix en France !

Ce sont les USA qui ont assuré la paix en Allemagne, en assurant aux Allemands une sécurité évidente sur leur territoire face au péril rouge et en laissant, en échange, des forces d’occupation américaine chez eux !

La Grande-Bretagne a fait comme la France et s’est constitué une force nucléaire !

L’Italie, l’Espagne, le Portugal se sont placés sous la protection (tutelle ?) des USA, de l’Otan sans pour autant avoir des forces d’occupation américaines sur leur territoire !

Point de dissuasion de l’Union européenne, à aucun moment et pour cause, cette entité n’existait pas à cette époque et elle s’est constituée dans le dos des Européens, sur la base de la finance, des banques et du marché en fait, et certainement pas pour assurer la sécurité des peuples européens !

Avec quoi d’ailleurs ? Pas d’armée, pas de troupes, pas de services secrets ! L’Allemagne est un géant économique, mais un nabot militaire qui fait en ce moment des économies militaires au détriment de la France et de l’Angleterre. Le reste des pays européens d’origine s’est appuyé sur les USA !

L’Union européenne ce n’est pas la paix, loin de là, et la Serbie le sait bien mieux que tout autre pays, qui s’est vu amputer de son berceau d’origine, le Kosovo, grâce à la lâcheté de cette Union européenne, à la traîtrise d’un Jacques Chirac, et aux bombardements des civils serbes, femmes et enfants compris par l’Otan !

Souvenir et rappel de la mort d’enfants dû aux bombardements de l’OTAN sur la Serbie. Pas de médias, ni d’images pour demander à soutenir les Serbes en ce temps-là ! Silence radio et sur toutes les chaînes aujourd’hui pour cette commémoration.

La paix existait donc bien avant cette Union européenne, que ce soit clair !

Les guerres d’autrefois, la Première Guerre mondiale par exemple, a résulté d’une concurrence entre l’Empire allemand du Kaiser, et l’Empire britannique qui se voyait mis en faiblesse par une marine allemande, par l’alliance du Kaiser avec l’Empire ottoman, par le projet de chemin de fer reliant le pétrole arabique avec Berlin !

La Seconde Guerre a trouvé sa source dans l’entêtement de Clemenceau à poursuivre de sa haine revancharde une Allemagne vaincue mais intacte, et puissante territorialement.

C’est la volonté farouche d’abaisser l’Allemagne qui a produit les réactions nationalistes et socialistes en Allemagne, à travers le NSDAP d’extrême gauche d’Adolph Hitler, (Parti national-socialiste des travailleurs allemands) ce que nient aujourd’hui les gauchistes, en trouvant des arguties fallacieuses !

C’est le sentiment profond des Italiens d’avoir été dupés par les Alliés qui a produit le fascisme, cette vision politique socialiste et nationaliste dont le dirigeant fut l’ancien socialiste Benito Mussolini.  C’est aussi la bêtise des dirigeants français de la troisième République du Front populaire de gauche qui s’est interdit de prendre la main de Mussolini pour contrecarrer Hitler !

L’Union européenne, sous cet éclairage, n’est en rien responsable ! Ni des guerres, ni de la paix et sûrement pas depuis les 75 dernières années !

Alors Emmanuel Macron est un menteur en affirmant cette chose ! Lui et sa pitoyable et incapable madame Loiseau qui en campagne, nous mentent, et il reste affolant que les candidats « Les Républicains » laissent se dérouler un tel mensonge historique car de ce fait, ils se disqualifient !

Le nationalisme mis en avant pour faire peur n’a aucun fondement. Les patriotes ne sont pas responsables des dernières guerres, ce qui n’est pas le cas des partis socialistes d’avant-guerre, qu’ils soient nationaliste ou bolchévique ! Ce ne sont pas les patriotes français, voire anglais et italiens qui ont écrasé la Pologne, mais bien le national-socialiste Hitler et son compère du moment, le communiste Staline !

La paix, c’est le général Charles de Gaulle qui l’a assurée à la France ! Cet homme fut un grand patriote, n’en déplaise à ceux qui aujourd’hui lui dégueulent dessus, parlent en son nom après avoir trahi sa pensée profonde !

Cette Union antidémocratique et totalitaire n’est pas un gage de la paix ! Le 26 mai, démontrez que vous n’êtes pas dupe, votez pour les patriotes, pas pour des imitateurs !

Gérard Brazon (Libre Expression)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
pellerm

Donc , la seule façon de sortir de cet effroyable guêpier , c’est de voter pour la sortie de l ‘ UE …

Bravo et merci Gérard !!!

thorgal

Très drôle considéré Hitler comme un gauchiste … L’extrême gauche c’est tout sauf le concept de nation, de peuple et de führer sans parler des délires racial et mythologique. Si vous vous laissez abuser par le terme socialiste dans le titre du parti, le nazisme n’avait rien ni de socialiste ni d’ailleurs de marxiste, c’était juste une façon d’accrocher le vote ouvrier qui à l’époque était essentiellement pour les communistes.
Vous êtes passionnés d’Histoire, il serait bien de l’étudier sérieusement.

Marie-Georges

Eh bien vous aussi vous devriez relire l histoire!
Hitler et son marti etaient bien de gauche! Le parti socialiste national des travailleurs
Certains historiens ont manipulé l histoire afin de faire d Hitler un extremiste de droite, et que direcdes enseignants qui racontent l histoire selon leur penchant politique!

thorgal

Vous voulez dire tous les historiens sans doute. Hitler n’était ni de gauche ni de droite. C’était un nationaliste hystérique porté par une idée fixe de la supériorité du mythe de la race Aryenne, tout le reste est anecdotique. En tout cas il ne partageait pas l’idéal internationaliste et pacifiste des socialistes.

Robert

Quand on a créé l’UE, on a demandé aux français s’ils voulaient faire partie d’une coalition de pays ayant une monnaie commune (donc permettant de mutualiser les efforts, les dettes, etc.), sans frontière entre eux et pratiquant un libre échange et une libre concurrence débridée. Mais sans leur dire tout ça, juste en leur disant qu’ils pourront aller en vacances partout sans avoir à faire de change…
De nos jours l’europe a une armée de petite taille qui ne pourra jamais nous défendre contre un ennemi extérieur mais conçue pour nous soumettre à l’intérieur. Il faut justement espérer qu’elle ne grossisse pas, voire même qu’elle disparaisse ! Avec ça on est en train de perdre notre autonomie.

Mike732

Cette UE est anti démocratique. Quelle connerie d’avoir bombarder la Serbie ! Les muzz du Kosovo ont commis des atrocités. Désinformation médiatique, quand tu nous tiens…
Sachant que la menace actuelle ce sont les réseaux terroristes mondialisés (plus insidieux) et que les guerres entre États ont quasiment disparu, Mme loiseau est une fois de plus à côté de la plaque !

Le king

L’UE, c’est la guerre par d’autres moyens. Car la guerre menée au peuple ne s’arrête jamais…

Robert

L’UE c’est la guerre de l’intérieur contre tous les peuples qui l’ont créé. Une sorte de frankenstein qui se retourne contre son créateur !

. Dupond 1

Qui est sarko ? D’ou vient sarko ? …..c’est un nomade comme beaucoup de parachutés arrivés en France avec de beaux discours . Ils n’ont pas l’amour du pays chevillé au corps car n’ayant que peu de racine seul l’amour de l’argent leur fait dresser le museau comme le cochon truffier

torghal

La 1ère guerre mondiale réduite à un affrontement entre l’Angleterre et l’Allemagne ? Il est urgent que M. Brazon repasse le bac ! Quid de l’affrontement entre la France et l’Allemagne autour de l’Alsace Lorraine ? Quid des rivalités pour les conquêtes coloniales ?
La paix en Europe n’existe que depuis la fin de la 2nde guerre mondiale avec l’exception notable de la guerre des Balkans mais avant, il y avait une guerre au minimum tous les 30 ans. On se moque des guerres tribales en Afrique mais l’Europe ce n’était pas mieux.
C’est sûr que l’Union Européenne n’est pas la raison de cette période européenne inédite de paix, c’est plutôt la volonté des peuples de surmonter les nationalismes étriquées et les rivalités éculées des siècles passées et bien sûr aussi la fin des autocraties.

Garde Suisse

Vu que les gauchistes, particulièrement communistes (tel Ian Brossant récemment) aiment réécrire l’histoire, rappelons qu’entre les deux guerres, en France, ce sont les radicaux de gauche et les socialistes qui ont gouverné (cartel des gauches, Front Populaire) et qui ont laissé l’Allemagne réarmer alors que les nationalistes (Charles Maurras, royaliste) ou le Colonel de la Rocque (republicain) ne cessaient de réclamer une intervention militaire pour obliger l’Allemagne à respecter les clause du traité de Versailles. Mais il est plus facile de mentir au Peuple en montrant les méchants fascistes même quand ceux-ci sont tout sauf fascistes (le fascisme comme l’auteur le rappelle étant un dérivé du socialisme).
Le PCF, le « parti de 75 000 fusillés », quelle bonne blague !

patphil

et pourtant un quart des français vont voter macron, et seulement un quart pour jordan bardella

François Desvignes

Les abstentionnistes sont pour Bardella et contre Macron.

Ne jamais oublier les abstentionnistes : ce sont les plus nombreux.

Marie-Georges

Oui mais comme ils ne votent pas ils ne comptent pas
Il devrait être tenu compte du % des abstentionnistes et votes blancs et rendre les elections nulles wi ces 2 critères atteignent les 50%
Dans ces conditions macron ne serait notre fantoche de président