L’Ukraine, un agglomérat de populations diverses

Certains se moquent que des rédacteurs de Riposte Laïque soient en effet proches de la pensée politique de Vladimir Poutine, non pas parce qu’ils le trouveraient admirable, absolument génial, et si beau sur son cheval blanc.

Ils sont tout simplement choqués de la mémoire de poisson rouge des Français qui, branchés sur Radio France, sur RMC, sur BFM TV, et autres LCI ne comprennent pas la situation internationale, la duplicité des Occidentaux en général, des USA en particulier et surtout, la misérable vision intellectuelle de ceux qui gouvernent la France. Ceux qui l’auront gouvernée ces dernières années en se targuant souvent du gaullisme.

Je ne suis pas russe, ni d’ailleurs européiste, je suis français, amoureux de mon pays et je n’ai nulle envie d’envoyer des enfants de France se faire tuer pour l’Ukraine et pour les misérables intérêts dits nationalistes de ceux qui dirigent ce pays. Depuis la dernière guerre mondiale, pour ceux qui s’intéressent à l’Histoire des pays et de leurs territoires, l’Ukraine s’est considérablement agrandie sur le dos de la Pologne tout comme la Pologne s’est agrandie à l’ouest, sur le dos de l’Allemagne en occupant l’ancienne Prusse.

Je ne dirai rien de plus sur la violence commise envers les habitants allemands des Sudètes. Les pieds-noirs savent ce que cela fut pour eux, et sont en capacité de bien comprendre ce que « la communauté internationale » a laissé faire. Sans compter la « livraison » à Staline des prisonniers ukrainiens ayant fait la guerre sous l’uniforme allemand, par les Britanniques sachant ce qu’ils allaient devenir.

L’Histoire est tragique. L’Histoire est complexe. Il n’y a pas les blancs et les noirs, les gentils et les méchants. Dieu de bonté et le diable infernal.

Il y a une humanité qui tente de vivre comme elle le peut et qui se fait la guerre pour des tas de raisons, si ce n’est une frontière, un territoire, un fleuve, une rivière ou un lac. La plus forte étant les us et coutumes, la culture, la civilisation pour les peuples les plus importants.

Il faut être complètement fou, inconséquent, ou inconscient pour se moquer de ces paramètres. Le marquis de Rivarol disait : « Malheur à ceux qui remuent le fond d’une Nation ». Il ajoutait : « Les nations sont des navires mystérieux qui ont leurs ancres dans le ciel ».

Les USA, depuis leur création, n’ont jamais cessé de fomenter des guerres.

Chez eux, contre les Amérindiens, puis hors de chez eux, contre le Mexique en accaparant des terres, encore plus de territoires. Ils auront vassalisé leurs alliés européens depuis la fin des guerres mondiales.

Depuis la dernière guerre, ils auront mené des actions d’encerclement à travers l’OTAN. Il suffit de regarder une carte pour constater l’encerclement de la Russie et bientôt de la Chine.

Voilà un pays qui n’a jamais subi de guerre sur son territoire mais n’a pas hésité à envoyer des milliers de jeunes Américains à la mort dans toutes ses aventures militaires en Corée, au Vietnam, aux Antilles, en Afghanistan, en Irak, en Syrie, et il cherche des noises à un adversaire nucléaire, une grande puissance, pour vendre leur gaz de schiste liquéfié aux Allemands.

Qui mieux que Vladimir Poutine peut expliquer les raisons de son action ? Je me sens en phase avec lui et pourtant, je suis dans un pays, mon pays la France, qui a fait le choix à travers ses lamentables gouvernants d’en devenir un adversaire. Voulons-nous, avec ses irresponsables actuels, que nos enfants se fassent tuer dans une guerre qui ne nous concerne pas ?

Dans cet article, Vladimir Poutine énumère l’historique. Le tragique de l’Histoire. Il est évident que les USA, l’OTAN et ses supplétifs de l’UE sont grandement responsables.

Que la France soit impliquée est un crève-cœur pour tous les patriotes et surtout, pour tous les gaullistes sincères.

Discours de Vladimir Poutine aux Russes

(…)  tout d’abord, une opération militaire meurtrière a été menée contre Belgrade sans aucune sanction du Conseil de sécurité de l’Onu. L’aviation et des missiles ont été utilisés au cœur de l’Europe. Plusieurs semaines durant, des villes pacifiques et des infrastructures vitales ont subi des bombardements ininterrompus. Je me vois obligé de rappeler ces faits, car certains collègues occidentaux n’aiment pas s’en souvenir et lorsque nous leur en parlons ils préfèrent mentionner les circonstances qu’ils interprètent de la façon qu’ils jugent utile, et non les normes du droit international.

Le tour de l’Irak, de la Libye et de la Syrie est ensuite venu. L’utilisation illégitime de la force contre la Libye et le fait d’avoir dénaturé toutes les décisions du Conseil de sécurité de l’Onu sur la question libyenne ont conduit à la destruction complète d’un État, à l’apparition d’un immense foyer du terrorisme international, à une catastrophe humanitaire d’un pays en proie à une guerre civile qui ne cesse depuis plusieurs années. La tragédie qui a frappé des centaines de milliers, voire des millions de personnes non seulement en Libye, mais aussi dans le reste de la région, a provoqué un exode migratoire massif depuis l’Afrique du Nord et le Proche-Orient vers l’Europe.

Le même sort a été promis à la Syrie. Les opérations militaires de la coalition occidentale sur le territoire de ce pays, sans l’accord du gouvernement syrien et sans sanction du Conseil de sécurité de l’Onu, n’est rien d’autre qu’une agression et une intervention.

Cependant, l’invasion de l’Irak, également lancée sans aucun fondement juridique, occupe une place à part dans cette liste. Son prétexte : une information digne de confiance que les États-Unis se seraient procurée sur l’existence en Irak d’armes de destruction massive. Pour le prouver, le secrétaire d’État américain a brandi en public, devant le monde entier, une fiole contenant une poudre blanche, assurant que c’était l’arme chimique développée en Irak. Puis il s’est avéré que c’était une manipulation, un bluff : il n’y avait aucune arme chimique en Irak. C’est incroyable, étonnant, mais c’est un fait. Il y a eu un mensonge au plus haut niveau de l’État. Et d’innombrable victimes et destructions, ainsi qu’une montée en flèche du terrorisme comme résultat.

On a l’impression que pratiquement partout, dans de nombreuses régions du monde où l’Occident vient établir son ordre, il laisse des plaies et des séquelles du terrorisme et de l’extrémisme international. Les exemples que j’ai cités sont les plus criants, mais pas les seuls, du mépris du droit international. (…) (Source)

Alors certains me diront que je suis devenu un pacifiste, de ceux que je me plaisais de dénoncer avant-guerre. Je rappelle, à ce propos, qu’il s’agissait d’une guerre qui, depuis le traité de Versailles était inévitable du fait du véto du Président Wilson des USA qui a refusé le démantèlement du IIe Reich réclamé par Clemenceau. 

Comment ne pas comprendre que rien n’est tout à fait blanc ou noir, mais surtout que tout est tragique du fait des irresponsables qui gouvernent les Occidentaux. J’ai une pensée pour les familles de ces plus de 125 soldats français morts en Afghanistan, en Irak, et dernièrement au Mali… pour rien.

La fin du chantage des Occidentaux sur la Russie. La Russie en légitime défense. Thierry Meyssan sur l’attaque russe en Ukraine.

Gérard Brazon

image_pdfimage_print
11

10 Commentaires

  1. Le va-t’en guerre américain aurait voulu pousser l’Europe à en entrer en conflit avec la Russie. Manque de bol les Russes ont été plus rapides. Maintenant on veut nous faire croire que Poutine est le grand méchant loup. Mais se sont tous ces gouvernants qui sont aux ordres des amerlocks qui sont tous pourris. Ainsi que tous les journaleux lèches bottes qui veulent nous faire avaler des couleuvres

  2. Excellent article. Macron n’est décidément pas à sa place. Confier les destinées de la France à un tel pitre a été une faute majeure. Espérons…

  3. Pas vu Emmanuel Macron reine des putes tortiller du cul pour empêcher Erdogan de massacrer les arméniens du Haut-Karabagh en 2020 !
    Pas entendu BHL soutenir l’Arménie et souhaiter la guerre avec la Turquie alors qu’il veut déclarer la guerre à la Russie aujourd’hui !
    Le chef Macron c’est la grenouille gonflée au protoxyde d’azote qui veut la peau de l’ ours !

    • L’Arménie, c’est une zone d’influence russe, non ?
      C’était à Poutine de faire quelque chose.

  4. Vous oubliez la guerre d’indépendance, et leur guerre de sécession fratricide vus que les combattants avaient tous les mêmes origines historiques (plus de 600 000 morts qu’ils fêtent d’ailleurs « joyeusement » dans leur célébrations patriotiques), un peu comme nous, qui fêtons tous les ans les massacres de la révolution française de 1789. Les soldats US sont quand même venus nous aider durant les 2 guerres mondiales, et ils ont permis de battre le régime nazi et l’armée japonaise et nous ont peut être évité de passer sous le joug soviétique, car qui sait ce que Staline aussi fou furieux qu’Hitler aurait fait, s’il avait battu les allemands et poussé un peu plus à l’ouest. C’est après que les gouvernants US, ont beaucoup manigancé un peu partout dans le monde (Amérique centrale, du Sud, Asie etc), d’une manière ou d’une autre tous les gens de pouvoir et leurs cliques aux ordres politiques, militaires et financières l’ont fait et continuent de le faire.

    • @Breer. Vous oubliez les arrivées tardives des USA en 1917, avec quelques milliers de morts tandis que nous en avions perdus plus d’un million 500 durant ces 4 ans de guerre. Vous oubliez l’aide de ces USA à la l’Allemagne de Weimar. Vous oubliez là aussi l’entrée tardive de ces USA en 1943 suite à la déclaration de guerre des Allemands. Son refus de rompre avec Vichy, son mépris de De Gaulle, etc. Vous oubliez l’Amgot « Le gouvernement militaire allié des territoires occupés est un gouvernement militaire d’occupation constitué par des officiers américano-britanniques chargés d’administrer les territoires libérés à la fin de la Seconde Guerre mondiale. » C’est la Russie qui a fait plier les Nazis au prix de 25 millions de morts, bien plus que les GI des USA.

    • @Breer Ne croyez surtout pas la propagande pro USA et ses films d’intox sur la « libération de la France » et surtout n’oubliez pas les accords entre De Gaulle et Staline pour préserver la souveraineté Française. Depuis 1918, l’Europe a perdu toute réalité souveraine. Nous sommes sous la coupes des USA, et de l’OTAN.

  5. L’Ukraine, un agglomérat de populations diverses ?

    Ce n’est pas faux mais bien moins que la Fédération de Russie

  6. Les états unis font la guerre depuis 1940 avec la Corée , le Vietnam ,le Cambodge ,Cuba , l’Irak ,la Syrie ,l’Afganistan ,la Libye , la Serbie et j’en passe toujours pour leurs intérêts économiques .Et l’Europe vassalisée soumise est prête à faire la guerre à la Russie pour aider les américains qui nous piquent les contrats de vente de sous-marins à l’Australie .Il faut cesser d’être naïf et voir nos intérêts qui sont bien plus à l’’est qu’a l’ouest . Si Macron et le Briant veulent se battre avec les russes c’est leur affaire personnelle mais qu’ils ne comptent pas sur une grande majorité de français .

1 Rétrolien / Ping

  1. IR0364-Articles de presse : la crise ukrainienne n°1 – IL REVIENT

Les commentaires sont fermés.