Lula : 50,83 – Bolsonaro : 49,17

C’est donc par la plus petite des marges que le revenant Lula s’impose face au tenant.

Et sans que l’on puisse parler de fraude, du moins majeure : l’application Pardal, à la disposition de tous, élaborée pour que chaque citoyen puisse dénoncer une irrégularité, a fort peu résonné en cette soirée de dimanche.

Au demeurant, la surprise n’est pas dans le résultat : une fois de plus, les sondeurs, volontairement ou pas, se sont plantés.
Quand on pense que d’aucuns donnaient Lula vainqueur dès le premier tour…

L’enseignement à tirer des CES élections (le Brésil désignait aussi ses gouverneurs) est double, bien que partant d’une cause unique.
Ce n’est pas une idéologie, un projet ou un mode de gouvernement que les Brésiliens, certes d’une courte tête, ont rejeté, mais un homme :
Ils voulaient virer Bolsonaro.

Et donc, si celui-ci devra rendre son tablier, son parti, le P.L. (parti libéral) ainsi que les mouvements bolso-compatibles se sont plutôt bien sortis des élections locales, au détriment du Parti des Travailleurs de Lula, et de ses alliés :
La région du Nordeste, traditionnellement très à gauche, a vu être élus des gouverneurs du centre ou de centre droit comme en Alagoas ou au Sergipe, tandis que dans le Pernambuc, fief historique de Lula, sa candidate se faisait proprement atomiser.
Pilule amère aussi dans le surpuissant État de São Paulo, ou Fernando Haddad, rival malheureux de Bolsonaro en 2018, prenait aussi un râteau magistral.

En conséquence :
– Bolsonaro n’avait pas de mauvaises cartes en main, ni un bilan à rougir de honte. Mais il paie très cher son côté agressif, impulsif et bêtement provocateur, et ne peut s’en prendre qu’à lui-même ;
– Entre un parlement fédéral, désigné à la proportionnelle intégrale, donc sujet à toutes les compromissions, et des gouverneurs aux pouvoirs énormes et rarement enclins à faire des cadeaux au gouvernement central, la marge de manœuvre de Lula est bien plus réduite qu’elle ne l’a été lors de ses deux précédents mandats.
Comme vient de le dire un des commentateurs vedettes de la télé brésilienne, « le nouveau gouvernement ne sera pas de gauche, peut-être même pas de centre-gauche ».

Vamos ver.

Jacques Vinent

image_pdfimage_print
11
1

43 Commentaires

  1. BOLSO n’a toujours pas reconnu …..Cela les fait chhhhh . D’autant plus qu’il ne dit RIEN

  2. Nom d’une pipe ! Encore un article écrit par un connard insupportable ! Ces connards accusent systématiquement les « patriotes » forts, comme TRUMP, ORBAN, SALVINI, ZEMMOUR, etc. d’être responsables de leur échec à cause de leurs propos « trop » vifs, ou de leur caractère entier. Ici c’est BOLSONARO. Selon ces connards insupportables, il ne faut pas heurter trop fort, les cons et les collabos. Ces connard nuisent gravement au camp « populiste ».

  3. Lula élu frauduleusement comme macruche en 2017 et en 2022 et comme bidon en 2020

  4. La caste et ses larbins se réjouissent ….pour la galerie car , comme dans la pub , il faut toujours que ces fils deeee…. pub arborent un rictus et un air autosatisfait de « winner » . En réalité ils ont mal qqe part , « pain in the ass » . Ils sont jaune-vert .

  5. Comme un sentiment de balle dans la tête pour Nulla sous peu.

  6. la morale est sauve et nous avons preserve nos valeurs contre le danger absolu de l esteeeeme drouaaaaate ! manu est content c est bien …le BRESIL va ecrire une nouvelle page de son histoire a tweete notre psychopathe-snifeur en chef ! dormez braves gens …..

  7. Le projet mondialiste étant la disparition par dilution des ethnies /races les plus performantes (blancs, asiatiques du nord-est) afin de favoriser le métissage, but ultime, le chaos doit être installé dans tous les pays d’Amérique du Sud, d’Afrique et du Moyen-Orient afin que les populations de ces contrées migrent vers l’hémisphère nord. Et pour installer le chaos, il est nécessaire de soumettre ces contrées aux politiques destructrices de la gauche.

  8. Le même scénario qu’aux Usa avec Biden:
    Un escroc professionnel, demeuré intellectuel et a-moral, assoiffé d’argent frauduleusement gagné, ayant pour seule vocation d’être la marionnette des mondialistes, vomit déjà les mêmes éléments de langage que ceux de Biden : « nous allons rétablir la paix et l’unité ».

  9. Bolsonaro paierait son « côté agressif »?
    Vla encore une fois un homme de droite, violemment et sans cesse insulté (et ayant été poignardé presque à mort) n’aurait pas le droit de répliquer, sans compter que la notion d’agressivité n’est pas la même au Brésil qu’en France.
    Non Lula a été élu par toujours les mêmes parasites, à faible qi, des Etats du Brésil dominés par les narco trafiquants et qui attendent d’être
    pris en charge par l’Etat.

  10. LCI ose affirmer que le Brésil n’est plus un « État paria » (sic) alors même que Bolsonaro n’a jamais agi en dictateur criminel, que son parti reste majoritaire dans les deux chambres législatives, et que Lula est un vieil escroc rouge, élu de très peu, libéré de prison seulement pour « vice de procédure » et qui a plongé le Brésil dans la misère et la criminalité.
    Macron s’est réjoui bruyamment de la victoire de l’escroc communiste en le tutoyant.
    Encore une illustration de la connivence entre la racaille des oligarques/escrocs financiers mondialistes et de la racaille de la partie la plus parasitaire, imbécile et immorale de la population, avec l’appui des médias appartenant aux premiers et des narco trafiquants.

  11. Ce que je ne comprends pas avec ces dégénérés gauchistes, est qu’ils élisent un vieillard, ancien président et qui sort de taule pour avoir piqué du fric dans la caisse…
    Une telle connerie me laisse sans voix et pantois.

    • C’est parce qu’à leurs yeux, le pire des incapables, le plus absolu des menteurs, le plus tordu des taulards sera toujours préférable à un « affreux raciiiiste de drooâââte », quel qu’il soit et quoi qu’il ait fait…

      Ne pas chercher à comprendre les gauchos, ce ne sont même plus des humains !

    • @Raskasse
      « ILS élisent » ? C’est vite dit ! Soyons clairs et précis et ne nous laissons pas intoxiquer par la machine médiatique à lessiver les cerveaux .
      C’est plutôt , les médias disent que le da Silva a été élu avec 50.9% des voix ….Voilà !
      Je dis FAUT VOIR ! Et même si c’est vrai , il est mal barré

  12. —On sent bien dans cette élection les manoeuvres occultes de l’état profond américain—-

  13. Bolsonaro s’est fait trumpériser. On connait la puissance dévastatrice des forces occultes du mondialisme planétaire dans la « magouille » qui consiste à bâillonner les honnêtes patriotes (brésiliens ou pas) soucieux de préserver leur mode de vie historique.

    • Pourquoi un recomptage quand les US à la manoeuvre ont eu les moyens de payer des électeurs? ça et un léger coup de pouce, l’affaire est gagnée. La fraude en France on n’y pense même pas! 😀

  14. Tiens le peu d’écart entre Bolsonaro et du socialope pro mondialiste l’ula(machines de votes électroniques) ne vous rappel pas les résultats de notre élection très peu d’écart entre foutriquet l’assassin génocidaire et MLP , magouilles quand tu les tiens !

    • Ha non, en France, aux dernières élections, c’étaient 5 millions de voix d’écart, soit 11% d’écart pour les votants inscrits et plus de 17% des suffrages exprimés. Vous avez une mémoire qui déconne, il faut faire un effort

      • Ma mémoire va très bien . C’est bien ce que je dis foutriquet a été élu avec peu d’écart ,qu’est ce que 17% ? rien ! Pour moi être élu avec un pourcentage élevé c’est d’être élu avec un écart entre 25 et 35 % .

  15. Pas étonnant de réélire un pourri socialiste (pléonasme) qui soutient un pays de pédé, transgenre, consanguin obèse complètement, décadent et dégénéré…

    • ???? De quel pays parlez vous Simon Cussonet ?
      Pas sûr que ce genre d’insultes collectives soient pertinentes et contributives

  16. Bof mais bien sur mon bon monsieur ! Votre irénisme est PRESQUE désarmant . Cela pourrait être du BFM mais en mode bisou-nours , bonbons et lunettes roses .
    « Les brésiliens » n’ont rien rejeté mais le réalisme et la vérité devrait , au minimum , nous faire dire que ce grand pays est divisé et qu’il rencontre de multiples et énormes problèmes .
    Ce n’est pas le faux discours gentillets d’un LULA qui vont régler les problèmes au contraire .
    BOLSONARO , comme TRUMP , avait dés le début toute la caste liberal-fascist mondialiste contre lui . Ce n’est pas une question de style !
    Enfin « l’application » machin chose ne détecte certainement pas toutes les possibilités de fraudes possibles avec internet à différents stades du processus quand on connait les hackers et , en fin de course , l’intervention humaine toujours nécessaire

    • Entre l’avis d’une personne habitant le Bresil et une autre abreuvée à réseau international, qactus et RL, une parait plus légitime que l’autre…

      Mais vous avez pu placé irenisme. C’est la classe. C’est sur qu’avec vos lectures, vous risquez pas de tomber dans l’irenisme…

      Au fait, l’autre sale type n’a toujours pas reconnu sa defaite. Le pire est encore possible…

      • A l’iré nique heureux la bouche en cul de poule …et le reste j’vous raconter pas !

        Comme quoi , on le savait déjà , il y a des abrutis même au BRESIL comme…. aux USA etc . Et il y a des abrutis , on en tient un bon , qui croit que ça a à voir avec le lieu de résidence ! Et au passage il y a quand même du monde au BRESIL . Mais le naze surexcité oublie que c’est quasi du 50/50 si on fait abstraction de la très probable fraude ( qui peut , c’est vrai EN THEORIE , jouer dans tous les sens ) . Quant à irénisme je n’ai rien « placé » du tout . Je comprends que cela vous ennuie de constater la nullité crasse des gens de votre espèce et le fait que vos contradicteurs pensent par eux-mêmes . Lisez l’ « Adversus haereses » de St IRENEE de LYON , qui n’était pas irénique , ça vous déniaisera

        • en 2022, vous savez moi les hérésies… Mais j’adore le « penser par vous même », surtout par ici, tres tres drole…

          Vous « pensez par vous même » qu’il y a fraude, juste parce que ça vous arrange bien de le croire 🙂 Quelle force de « pensée » vraiment, je suis impressionné une fois de plus!

          quel pédant de pacotille….

          • @vive les cons
            L’irénisme , vous l’ignoriez , est un synonyme d’imbécile heureux ( ou pas ).
            Cela vous ne le trouverez pas dans votre dictionnaire version petit roro pour les nuls …Pas la peine de chercher .
            Pensez par soi même , vous n’avez pas l’air de connaitre …, c’est l’inverse d’un oui-oui ( pas bénit ) qui répète comme un perroquet ( les perroquets , eux au moins , sont marrants ) . C’est ce que vous êtes CQFD merci . Pour les résultats d’élections , celle là comme d’autres , il y a beaucoup de doutes et peu de controles bipartisans ( les « démocrates » US s’opposent farouchement à tout controles d’identité )

  17. Quand tous les médias et les corps intermédiaires se liguent contre vous et diffusent des fake news pour vous nuire, , vous ne pouvez pas gagner. Bolsonaro n’avait donc aucune chance…

  18. Pourvu que cette courte victoire (honnête? à démontrer) ne donne pas l’envie à l’animateur de foires agricoles de Tulle de revenir en 2027.

  19. J’imagine assez bien la même chose en France avec la pourriture Mélenchon élue au second tour contre un clone de Macron… A force de baiser les gens, ceux-ci votent pour n’importe quelle merde.

  20. Sur la scène internationale Bolsonaro n’étant pas spécialement apprécié pour son franc parlé, l’équipe Macron et compagnie vont s’en faire des gorges chaudes malgré toutes les casseroles qui les attend avec la Russie.

Les commentaires sont fermés.