L’université contaminée par les indigénistes racialistes

La Revue des deux mondes : « L’université en France et aux États-Unis est aujourd’hui la cible d’un nouvel entrisme idéologique« . Ce nouveau terrorisme intellectuel des indigénistes racialistes s’incarne dans une multitude de médiocrités intellectuelles, politiques et médiatiques, qui drainent apôtres, élèves et soutiens soumis. Les allusions à la couleur de la peau et à la race sont devenues à la mode racisée mise en avant par les enseignants qui veulent lui donner une sorte de légitimité scientifique illusoire. Si on s’oppose à la diffusion de cette mystification islamo-gauchiste-racialiste du type Justice pour Adama mortifère on est qualifié de sale Blanc réactionnaire privilégié-islamophobe, si l’on n’est pas tout simplement traité de raciste et de fasciste !

L’université en France et aux États-Unis est aujourd’hui trahie par la gauche et surtout la médiocrité intellectuelle des indigénistes dignes de Staline, qui ayant usurpé le pouvoir absolu, a mis en place le régime bureaucratique de l’U.R.S.S. et la propagande de la Révolution soviétique, ce nouvel opium du peuple.

La dénonciation du terrorisme intellectuel de l’indigénisme racialiste des islamo-gauchistes médiocres à l’université constitue le plus cinglant des réquisitoires contre la trahison des missions de l’université dont le pays réel est la victime. Mais le plus passionné des exposés en faveur de la vraie France est encore à venir !

Le monde socialiste bourgeois a tenté de feindre de ne pas remarquer les ravages des indigénistes racialistes à l’université dignes de la dictature stalinienne du régime des soviets. Ces ravages sont la preuve absolue des méthodes soviétiques de déconstruction de l’État bourgeois. Devant l’allure, sans précédent dans l’histoire, du développement de l’indigénisme racialiste des islamo-gauchistes-racialistes à l’université, les chercheurs et les savants au service du savoir gardent le silence et se bornent à évoquer l’exploitation idéologique des étudiants. Ils laissent échapper une excellente occasion d’expliquer pourquoi l’exploitation idéologique des étudiants n’a jamais entraîné le moindre développement intellectuel accéléré des indigénistes racialistes, ni une culture révolutionnaire analogue à celle des staliniens médiocres qui dirigeaient l’U.R.S.S.

Les méfaits des indigénistes islamo-gauchistes-racialistes accomplissent cependant leur œuvre pour détruire l’université. Les enseignements des universités des pays civilisés sont envahis par les mensonges consacrés à l’indigénisme racialiste. Rien d’étonnant à cela : Ces phénomènes se produisent souvent dans des pays démocratiques qui refusent de se protéger. La propagande et les méfaits des indigénistes islamo-gauchistes-racialistes sont dictés par une haine aveugle de la France, de l’université et des Blancs.

C’est pourquoi cette mystification islamo-gauchiste tient une place de plus en plus importante dans les esprits faibles et soumis. C’est pourquoi une très grande partie des discours récents des politiciens de la gauche LREM opportuniste se colore de plus en plus de sympathie sinon d’admiration pour les activistes de Justice pour Adama. La gauche LREM opportuniste ne peut que se féliciter de l’abondance des mensonges des indigénistes islamo-gauchistes-racialistes comme indice de la diversitude de l’État-LREM socialiste.

Il est infiniment plus louable pour les médias collabos d’idéaliser le mouvement raciste de Justice pour Adama que d’exiger avec Génération Identitaire : Justice pour les victimes du racisme anti-Blancs !

Mais c’est en vain que l’on chercherait dans les mensonges des indigénistes islamo-gauchistes une évaluation scientifique de ce qui se passe en réalité dans les orientations des enseignements indigénistes et des recherches décoloniales imposées aux étudiants ignorants, médiocres et paresseux. Les mensonges décolonialistes des indigénistes islamo-gauchistes se classent en trois grandes catégories. Le journalisme partisan des militants de gauche fournit le plus grand nombre d’articles déglingo-racialistes.

À côté se rangent, quoique avec de plus médiocres prétentions, les actes du terrorisme humanitaire en Méditerranée pour capter des migrants venus d’Afrique pour imposer la diversitude Noire humanitaire, touchante, irrespectueuse des lois et soi-disant pacifiste. La troisième place est occupée par la mascarade et les parodies arbitraires du socialisme universitaire dont les partisans sont suffisamment connus comme les représentants de la catégorie des amis humanitaires de l’immigration sauvage. Ce n’est pas sans raison qu’ils veulent s’inspirer de Staline pour imposer la dictature des indigénistes islamo-gauchistes révolutionnaires !

L’indigénisme révolutionnaire des islamo-gauchistes-racialistes médiocres et pédants à l’université a trouvé dans les socialistes opportunistes recyclés LREM ses représentants les plus corrompus. Ce qui unit les activistes-racailles islamo-gauchistes-racialistes, c’est la vénération du fait accompli des délinquants racistes de Justice pour Adama et c’est leur penchant délinquant pour les manifestations illégales et interdites.

Tous ces délinquants racistes n’ont pas la force de s’insurger contre Macron. Ils sont d’autant plus disposés à s’appuyer en groupe sur une révolution imaginaire mise en œuvre par une immigration étrangère qu’ils sont individuellement lâches et irresponsables. C’est pourquoi on se demande sérieusement par quels voies le socialisme pourrait bien revenir régénéré dans ce monde corrompu des activistes-racailles islamo-gauchistes-racialistes. Il leur est d’autant plus facile de croire au retour du socialisme dans ce qui se passe en France dans les universités en pleine déconstruction par ce qui leur confère une apparence de progressisme à la mode de l’époque déglingo-progressiste de Macron et des socialistes opportunistes recyclés LREM !

Leurs clowneries destructrices à l’université provoquent bien des désagréments lesquels exercent sur les étudiants une influence néfaste qui assure, malgré un bon accueil, un échec assuré dans leurs études.

Ainsi se forme dans les universités une école de l’échec après le Bac pour tous et les notes imposées toujours supérieures à 10 pour tous les illettrés et les ignares qui vont régner sur le monde des LREM !

C’est ce que l’on peut appeler la victoire de la « médiocrité pour tous » à l’usage des rejetons paresseux de la bourgeoisie bobo du déglingo-socialisme vulgaire, toujours prêts à polémiquer contre l’enseignement et les exigences de l’université avec cette nécessité insupportable devoir travailler pour apprendre !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. Nous avons laissé ces indigénistes racialistes aller trop loin.
    On ne pourra les arrêter qu’en les privant de liberté et, pour les plus violents, en les massacrant.
    C’est ainsi. Je n’exagère pas.
    Ce sont des délirants, des fous.
    Machettes et coupe-coupe. C’est le sort qui nous est réservé.
    Nous n’aurions jamais dû accepter le début d’une ombre de chantage de la part de ces psychotiques.

  2. La gauchiasse puante a envahie toute l’éducation de ces petits crétins en herbe qui pètent dans la soie en se prenant pour des méchants révolutionaires, incapables de se situer dans l’échelle sociale, n’ayant jamais été capables de se suffire financièrezment dans leur petite vie de merde étriquée.

  3. « Ils s’instruisent pour vaincre » est la devise des élèves-officiers de Saint-Cyr Coëtquidan.
    On aimerait que nos universités adoptent une devise similaire : « Ils s’instruisent pour vaincre l’obscurantisme » et la mettent concrètement en oeuvre en triant le bon grain de l’ivraie…

  4. Les Indigènes de la République… Ah enfin une organisation sérieuse pour lutter contre l’analphabètisme et pour l’enseignement de l’Histoire, de la Philosophie et de la Logique dans les universités… et de la géographie même s’ils ne savent pas trop où ils habitent. Pour l’enseignement de l’Art Culinaire, prière de s’adresser à Laetitia Avia.

  5. C’est pas nouveau puisque je ne sais plus quel ministre de quel gouvernement a autorisé le port du voile. Que l’Unef avec ses excités et ses femmes voilées y imposent sa loi.
    Qu’il y a bien longtemps que l’on enseigne plus rien de sérieux et surtout de reconnu sur le marché du travail. Sciences po est en train de prendre le même chemin : l’avia la mordeuse y est chargée de TP…

  6. Ah ? On enseigne encore dans les universités et les facs ?
    Je croyais qu’à part l’UNEF, l’éducation nationale n’y mettait plus les pieds.
    Ou alors en tant qu’invitée.

  7. Sympa pour les Indigènes Gaulois colonisés par les Romains,les Wisigots,les Huns,les Francs et les Arabes à Poitiers.

  8. Il faut réformer l Université qui ne doit fonctionner que par examens et concours remettre un examen pour passer en sixième pour s assurer que les élèves savent lire et écrire même chose en troisième relevér le niveau du bac des bacs voie générale 13 pour cent technologique 40 pour cent et professionnelle 40 pour cent la voie générale privilégier maths physique français plus une langue étrangère. Pour les études supérieures limiter le nombre des inscrits en sciences sociales et en lettres par des examens ce qui évitera d avoir des diplômes qui ne débouchent sur rien et pour les lettres relever le niveau. Soutenir tous les élèves intelligents et travailleurs par des bourses quand, les parents n ont pas assez de revenus les loger et leur assurer une alimentation de qualité…

    • Ça urge. Ŕėvision totale de l’octroi des aides. N’aider et gėnéreusement que les élèves montrant de l’assiduidité.
      Tous les planqués des filières à parasites faut laisser tomber. Notre jeunesse c’est notre avenir mais elle doit en valoir le coût.

  9. les jeunes sont toujours un peu idéalistes…tous les politiques tentent de se les mettre dans la poche….mais la mise est ramassée par la diversité c’est un fait.

  10. Je me demande si Assa Traoré à été excusée, en application des douces traditions de son shithole natal ?

  11. Désolé pour les lettres en gras, une erreur de relecture.

    • Mais ne soyez nulement désolé M.Michaud-Nérard pour si peu ..Soyez surtout assuré du très grand plaisir de trouver presque chaque jour vos longs articles toujours précis et ‘magner avec ce style si original qui pouvait au début,il y a des années, me parraître ‘répétitif mais qui sont ,depuis longtemps maintenant comme un mantra ,formatant idéalement ma mémoire .Merci donc vraiment pour votre excélent travail de réinformation.

Les commentaires sont fermés.